Stigmates…

J’ai stressé les 2 fois 9 mois de mes grossesses. D’un stress sans nom. Pourtant, j’étais plutôt bien, malgré les 3 premiers mois horribles, le reste c’est passé comme une formalité.
Mais j’avais constamment cette boule au ventre – non, je ne parle pas du fœtus- l’impression permanente qu’il allait arrivé quelque chose. Quelque chose de grave. Comme si je ne méritais pas ce bonheur. Je ne peux pas l’expliqué, au fond, je me dis que je tentais inconsciemment de conjurer le mal.

Mais rien n’est arrivé de malheureux, mes enfants ont enchainé les tests en labo et autres échographies avec succès. Encore maintenant, les petites cases sur leurs carnets de santé sont scrupuleusement cochées (ah non, Clapiotte ne marche toujours pas vraiment, en fait).

Bref, je ne sais pas d’où cette angoisse sortait, mais j’en ai fini, et c’est tant mieux.

Aujourd’hui, je me bats avec une autre angoisse, évidemment, mais celle-ci, je pense que toute bonne mère un peu psychotique -comme moi- se traîne le même soucis: la peur qu’il arrive quelque chose à notre progéniture.

HEUREUSEMENT, on n’y pense pas tout le temps. Nonnnnn, ça serait trop horrible sinon!
Nooon, pour détourner notre attention de mère parano, on a de la matière, et quand je dis matière, je choisis mon mot.

Par exemple, AVANT d’avoir planté la graine, on était plus jeune, plus sereine, plus mince, plus lisse, plus pétillante plus…. (complétez à votre guise).
APRÈS… comment dire… avec un peu de chance, on ne cumule pas tout.

Mais personnellement, je cumule suffisamment pour parfois avoir envie d’un séjour en centre de re-formation corporel. Oui, car il nous reste des stigmates de nos grossesses, ne mentez pas!

Attention, cette liste me concerne moi, Cranemou, 30 ans, mais si tu t’y reconnais (un peu), tu as le droit de me dire que je ne suis pas seule.

1/ La peau d’orange ou moins poétiquement appelée la cellulite. Je sais, je mens un peu, j’en avais déjà avant. Mais là, lààààà. J’en ai tellement que je n’ose même plus me regarder l’arrière train sans quoi l’ai l’impression qu’on m’a greffé un sac Chanel capitonné. Sur chaque fesse. J’ai un cul de luxe.

Tes fesses à l’Elizée

 

2/ L’arrière de canasson  plus communément appelé « culotte de cheval ». Rien que de nom, t’as envie de t’immoler devant une statue de Bartabas. Deux espèces de flancs te sont poussés sur le bas des hanches… Et bientôt, tu penseras serieusement à t’en défaire à coup de taille-haie.

Si en plus il te pousse une queue, le deuxième taille-haie est à 50%.

 

3/ Les vergetures. Tout un programme. Si tu as de la chance, tu en auras à des endroits peu visibles par le commun des mortels (tout autre personne que toi et -malheureusement- ton homme). Genre, si on était des beaufs, on aurait pu surnommer mes seins Louis XIV tant ils ont tenté un remake des Tournesols de Van Gogh. Là, j’ai rien à dire. C’est moche ET irréversible ET bien moins appétissant qu’un marbré de mémé.

 

4/ La ligne brune. 17 mois que Clapiotte a trouvé le chemin et cette fichue ligne est toujours là. Certes, au début, ça peut toujours servir à nous rappeler la direction à prendre au Mari, mais bon… franchement, après 6mois c’est bon, non? on se rappelle tout seul du chemin, pas besoin de se la jouer Petit Poucet!

C’est nettement moins joli sans le ventre

 

5/ La cerne. Façon maquillage permanent. Impossible de l’enlever à moins de tenter la technique de la truelle et d’investir dans des cours de camouflage. On ne dormira PLUS JAMAIS sur ses deux oreilles. S’y faire. Et en profiter pour détester l’homme ronflant à nos côtés, atteint chaque nuit d’une surdité sélective.

6/ Le dérèglement hormonal. Quoi t’est-ce? Si, on a toute ça, je suis sure. Genre, AVANT, bah on était « normale ». Depuis on a, au choix (ou tout à la fois), trois horribles poils bien drus qui nous poussent sur le menton qu’un jour le gosse va te sortir un assassin « tu piques » qui te rappellera à quel point tu étais méchante avec tata Chrysanthème. Tu peux aussi avoir une sudation excessive. Qui pue. Parce que « juste » les auréoles, c’est pas fun. La migraine peut également te rendre visite de temps en temps, histoire de conforter le mâle dans l’idée que la ligne brune, finalement, pour se rappeler du chemin, c’est pas mal.

7/ Une (ou plusieurs) cicatrice. Genre, moi, j’en ai 3. Sur 2 accouchements, on note qu’il y en a une de trop. La faute au forceps. Foncièrement, au bout d’un temps, ça va, on les oublie. Surtout étant donné leur emplacement? Mais mince, quoi, avoir la salle des fêtes qui se prend pour Ribéry, on aurait pu éviter!

8/ Je vous laisse écrire la suite, je trouve que perso, j’en cumule déjà suffisament!

9/ Oui, bon, ok, en tout derniers stigmates, il reste quand même ça:

Le bon dieu sans confession

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

72 comments

  1. Cécile says:

    De mon côté, mes vergetures, ma peau d’orange et mon popotin de cheval ne me gênent pas, enfin pas plus que ça, je me dis voilà j’ai donné la vie et mon corps en a « subi » les conséquences puis j’ai la chance d’avoir un mari qui me trouve belle alors à quoi ça sert de me plaindre ??
    Évidemment, parfois, j’aimerais être comme les mannequins de la télé puis ça passe, à 40 ans, j’en arrive à penser que je suis comme je suis et épicétou.
    Le seul vrai bémol serait le syndrome pré-menstruel qui me « gonfle « bien dans tous les sens du terme d’ailleurs !

    Par contre, la boule au ventre, la peur qu’il arrive quelque chose à ses enfants, c’est pour la vie, mes enfants ont 19 et 12 ans et j’ai toujours « peur » pour eux, pas tout le temps bien sûr … mais voilà, on est des mamans

  2. mamanwhatelse says:

    tout comme toi sauf la cicatrice de la salle de jeux!!!
    et je rajouterais la touche glamour : les hémorroides de fin de grossesse… qui te poursuivent même quand tu n’es plus enceinte et qui te rappellent que tu n’es pas allée aux toilettes hier!!!!!!!!!!!! looool

    • cranemou says:

      la chirurgie oui… peut etre… le sport aussi (j’en pleure d’avance!)
      mais faut pas dire j’en veux pas, je suis POUR que TOUT le monde tente sa chance ;D

  3. eureka says:

    je crois qu’on a toutes eu les memes terreurs que toi, j’ai par contre eux de la cellulite chose que je n’avais pas avant et des varices que j’ai du faire enlever tellement que mes jambes etaient plus bleu que blanches javel, un peu comme dans avatar.
    Pas de ligne brune par contre tres peu de vergetures…c’est clair qu’il n’y a pas que des bons cotés dans la grossesse mais au final quand on voie la bouille de nos gosses ça vaut la peine

  4. Kat (Boitatrucs) says:

    Tes enfants ont des bouilles à croquer :)
    En ce qui concerne les stigmates, mis à part la culotte de cheval, je compatis totalement sur tout le reste. Les vergetures ? Moi c’est sur tout le ventre, en étoile depuis le nombril. Tu oublies le maillot 2 pièces sur la plage.

    Je ne vois qu’une solution : tannons nos chers et tendres pour qu’ils nous disent et nous montrent plus souvent qu’ils nous aiment telles qu’on est… Le mien me trouve belle en ce moment, malgré mon air de baleine échouée crevée capable du strict minimum (s’occuper des lutins et monter péniblement se coucher pour mal dormir… ;)).

  5. Elsa says:

    Et bien moi aussi je suis rassurée. On est au moins deux dans ce cas !!! Ma différence avec c’est que j’ai que deux cicatrices pour deux grossesses.
    Le dernier va avoir 7 mois et je commence à m’en faire un peu moins sur mon physique même si c’est vrai omme toutes je rêve d’une voir deux tailles en moins…
    Tes enfants sont magnifiques ! Ca en valait la peine.

    • cranemou says:

      Merci :D
      Certains complexes sont assez persistants ici quand même… même si j’avoue que certains soucis sont passés un peu aux deuxieme plan, sincerement, le trop plein de cellulite, je peux plus! (tu vois, même pas je demande à ce que TOUT s’en aille, mais quand même, un peu!)

  6. sandrine says:

    Les mêmes en pareil, sauf pour la ligne indiquant le sud, même enceinte, j’ai jamais eu ce truc-là…

  7. Stéph says:

    Bah non, de quoi tu parles… j’ai rien de tout ça même avec 2 enfants de 19 mois d’écart ! ;)
    ah merde, j’ai les yeux tellement fatigués et cernés que j’avais pas tout vu ! La prochaine fois propose nous une journée remise en forme en cadeau ou lieu de nous mettre devant cette réalité ! ;)
    Moi qui suis toujours stressée, je me fais toujours des mauvais films pour mes filles… et elles sont encore toutes petites … je ne préfère pas penser comment je serai dans quelques années(elles vont me détester tu crois quand elles vont savoir que j’ai réservé 2 places au couvent ??)

    • cranemou says:

      le couvent, c’est la santé ;D
      Pour tout te dire, à mon arrivée à Lyon (juste apres l’Allemagne), j’ai été 6mois dans un foyer avec des bonnes soeurs… euh….j’ai jamais fait autant de conneries de toute ma vie… méfie toi ;)

  8. Bealapoizon says:

    hé hé hé, de tout ça je n’ai que les cernes et le dérèglement hormonal permanent ! En vrai je ne suis pas barge, c’est la faute des hormones qui ne sont jamais redescendues à un taux normal !
    Bon ok je sors !

  9. Mooom says:

    J’etais deja parano avant alors maintenant, je ne t’explique pas ! A part les cernes mes stigmates sont un peu différents, j’ai tout perdu :( 40 kilos toute mouillée. Et a celles qui pourraient me demander de sortir, honnetement, j’ai l’air anorexique, la peau sur les os, plus de forme du tout, un fantome qui tombe au moindre coup de vent. Heureusement mes enfants me clouent par terre :) et pis, je ne me prive pas sur le nuttela…

  10. cleopat says:

    mon dernier enfant est né en 86 !! et la ligne brune est toujours là! finalement tant mieux à mon âge ça peut servir ! avec les pertes de mémoires inhérentes à mon demi siècle! ;D
    un peu la ligne magie-now! :-/

  11. Ingrid Bavouzet says:

    A part la cellulite..et la culotte de cheval (ben ué le gras s’est stoqué partout, même si grâce à Dukan, je pèse moins lourds qu’avant ma grossesse :D ) , J’ai aussi les vergetures… et de l’acné :o Oh bonheur, moi qui n’en avait jamais vraiment eux…. Mon fils à 17 mois et voilà que depuis 5 mois, chamboulement dans les hormones et paf acné GRrrrr :/
    J’ai aussi eu le forceps, mais finalement, une super gynéco qui a fait un taff de rêve :D

    Mais sinon, oui c’est du bonheur, de l’amour, tout ça tout ça :D (et des nuits blanche parfois :x )

  12. NiMaRaSha says:

    Hmmm ça va j’ai été plutôt épargnée je trouve au regard de tout ce qu’on peut se « ramasser » , j’ai le droit aux vergetures ( beaucoup :s ) et aux kilos en trop ( mais plutôt bien répartit , et puis j’ai la poitrine pour compenser on se console comme on peut xD ) , et niveau dérèglement hormonaux tout est rentré dans l’ordre ( du moins je crois ! )
    J’ai jamais eu la ligne brune , une légère démarcation tout au plus , par contre pour ma première grossesse , j’ai eu le droit au « masque de grossesse » mais avec le bronzage c’était pas moche finalement , j’ai juste eu peur de pas m’en défaire !
    C’est quand même très dur d’appréhender tout ces changer , s’habituer à se nouveau corps , l’accepter , si tu y es parvenue , donne moi ton secret ! ( et qu’on vienne pas me dire que la maternité nous rend simplement belle ! )

    • cranemou says:

      ah ce n’est pas moi qui vais t’aider!
      Mis à part les petits soucis vraiment irréversibles auxquels je me suis faite une raison, le reste, je n’y arrive toujours pas, et me regarder dans le miroir est un challenge à chaque fois… mais bizarrement, la motivation réelle pour tout faire partir ne vient pas non plus :(

  13. Bobine says:

    Ben et le ventre alors?
    Moi on me dit « ah ben t’as retrouvé ta ligne c’est super ». Et puis là je m’assois et pouf la bouée passe par dessus bord… « ah ben presque en fait! »

  14. Faizaz says:

    Je pourrais rajouter à la liste ( déjà pas mal ) mes cheveux , qui sont comme dans la pub du shampoing, tu sais la fille qui à les yeux bandés , elle est avec des copains , ils jouent à Marco-Polo et elle prend sa mère pour un balaie de paille , Beh c’est moi ! et aussi , pour ne rien te cacher , mes bras, enfin pour faire simple , mes bras ont pris la taille de mes mollets , mes mollets , ont pris la taille de mes cuisses , et bien sur j’ai la bonne culotte de cheval … je devrais presque me faire appeler Centauresse (le femelle du Centaure autrement dit ) , au point au j’en suis …

  15. Mary says:

    Oui bon l’avantage des derniers stigmates c’est que t’es sure à peu près que d’ici 30 ans ils auront quittés la maison.

  16. Mooom says:

    J’oubliais le nombril qui n’est jamais re-rentré à l’intérieur. C’est sacrément moche ça et ça se voit à travers le tshirt…

    • cranemou says:

      ah oui, le nombril..bon, je l’associe aux vergetures chez moi, une a pété pendant l’accouchement de N°1: resultat, mon joli petit nombril ressemble à un cratère béant!

  17. clairettededie69 says:

    purée, je ne l’avais pas encore lu, celui-là, mais qu’est-ce que j’ai bien ri
    (le cheval… mwouahaha) !!
    c’est un peu « vis ma vie »…
    allez, on est le 8 mars 2013, et je soutiens ton combat contre le gras !!

  18. SpiderMaman says:

    Je vois cet article bien tardivement…mais il me parle tellement, que je souhaitais laisser ma petite trace sur ce carnet de maman qui apprend à s’accepter. Ou pas.
    Avec mes triplés, les vergetures, j’ai beau essayer, vraiment, j’ai beaucoup de mal pour les adopter.
    J’hésite donc à me trancher le ventre et à le remplacer par une petite brioche de chez Paul.

Laisser un commentaire