Dis moi comment tu travailles, je te dirai…

…qui tu es?

…ce que tu vas devenir?

… si tu as des capacités intellectuelles hors normes?

Avant les vacances de Noël, j’ai eu un rendez-vous avec la maîtresse de N°1. Non, non je n’étais pas convoquée parce qu’il avait tenté d’étrangler un petit camarade avec une chaîne de bracelets formes confectionnée sous le bureau. Tous les parents se sont vus invités à venir discutailler de sa propre marmaille autour d’une tasse de thé dans son bureau.

J’ai eu du mal à vous le raconter, parce que je n’arrivais pas à trouver de quoi en rire. je ne sais même pas si je vais avoir de quoi faire aujourd’hui.

L’entretien consistait à faire le point avec les parents sur notre enfant, en grande section de maternelle, connaitre ses points forts, ses faiblesses etc…

Mon fils, c’est le plus beau, le plus intelligent, le plus drôle, je pense même que c’est un génie. Aucun défaut à son actif, c’est en plus un sportif hors pair qui a une vocation sociale très précoce.

C’est un peu comme ma mère ou mon frère. J’ai le droit de critiquer, mais si quelqu’un d’autre le fait ouvertement devant moi, ou même approuve ce que je dit, ça me rend complètement dingue!

J’ai le doit de dire ce que je veux, mais toi, tu touches pas, tu dis rien, voire même, tu devrais défendre la personne concernée tellement c’est quelqu’un de merveilleux!

En soi, j’ai trouvé cette conversation très interessante. J’ai appris que N°1 était un enfant très sage, très scolaire et qui n’avait pas de retard, voire même une bonne logique de calcul pour son âge (un génie, j’vous dis!).

J’ai aussi appris que N°1 avait un comportement tout à fait particulier. C’est un enfant qui est assez réservé et surtout, qui a très peur de décevoir.

Rien de neuf. je le savais. N°1 a toujours pris beaucoup de précaution pour tout et surtout a en horreur de se faire enguirlander. Il est constamment sur la réserve. Même lorsqu’il veut nous faire une blague, sa bouche se tord genre « aïe, est-ce que je ne vais pas trop loin là?« . C’est bizarre, mais on s’y fait. Et c’est vrai que je ne peux pas me vanter d’avoir un petit garçon de 5ans et demi si sage s’il n’avait pas ce petit « soucis » de manque de confiance en lui.

MAIS, sortant de la bouche de la maîtresse, cette particularité avait une toute autre saveur. Encore plus lorsqu’elle a rajouté: « Il préfère se mettre en échec plutôt que de tenter une réponse dont il n’est pas sûr ». Pour faire simple, si N°1 n’est pas sûr de sa réponse ou n’a pas compris l’énoncé, il ne demande pas de répéter, ni une explication, non, tout simplement, il ne fait pas. Parfois, pour se rassurer alors qu’il a commencé son devoir, il louche même un peu chez le voisin pour voir si ce qu’il fait est juste.

N°1, c'est celui qui louche sur la feuille de l'étourdi, là!

Le mot « échec » résonne encore dans ma tête. Oh, oui, je sais, je sais, il est loin d’être en échec scolaire. Mais le CP, la grande école, la disposition des classes, les temps de jeux réduits, les nouveaux élèves… je ne suis pas si certaine que mon petit génie trouve facile de s’intégrer dans ce nouvel environnement. Et j’ai beau trouver les mots, redonner confiance à un enfant qui a toujours douté, c’est pas évident.

D’autant que l’an prochain, N°1 risque de changer d’école à cause du découpage scolaire. Damned! Comme si ça ne suffisait pas!

Donc, si jamais vous avez une solution pour aider, je suis preneuse, et si jamais vous avez un moyen de me pistonner pour qu’il puisse rester dans cette école, je prends aussi!!!

Mais au final… De nous deux… je crois savoir qui est le plus angoissé!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

32 comments

  1. thenewme says:

    C’est un peu fort d’utiliser le mot « échec » (je pense à la maîtresse). Comment rendre confiance à un enfant, je n’ai pas de solution, j’ai bien connu le problème (c’est moi le problème). Peut-être l’encourager, lui dire qu’on apprend aussi de ses propres erreurs ?

    • cranemou says:

      non, non, il se met en échec mais n’est pas en échec vraiment. le truc c’est que vraiment, il faudrait qu’il comprenne que se tromper et éventuellement décevoir, bah y’a pas mort d’homme… il est tres craintif rapport à ça!
      D’ailleurs, l’autre journ, la maitresse m’a dit « je l’ai puni aujourd’hui car il a fait une bêtise, c’est bien! » héhéhé! on était trop fieres de lui qu’il ait réussi à faire un peu le kakou sans trop craindre le resultat!!!
      J’etais réservée aussi toute petite…et j’ai toujours pas confiance en moi! je sais, comme toi, ce que c’est ;)

  2. nath says:

    je sais pas si c’est dejà fais lol mais essaie de lui donner des responsabilites je sais c’est un grand mot pour un petit gars mais montre lui que tu lui fais confiance et là il prendra a son tour confiance en lui.
    le mien est pareil, pas confiance en lui dans son coin en classe peur de prendre la parole de peur de se tromper c’est tres dur pour nous maman alors qu’on sais qu’ils en sont capable.

    bon moi je suis a la campagne je sais pas vous mais je lui permet de rester dehors seul sans moi (bon ok il a 7 ans et demi mais j’ai commencé avant ^^) je garde un oeil sur lui tout de meme non mais ho lol…
    il s’occupe de sa petite soeur sans que je sois constamment sur son dos il voit que je lui fais confiance et il prend de l’assurance, mais tout les gosses sont unique.

    bonne chance

    • cranemou says:

      Il fait déjà beaucoup de choses tout seul, et à la maison, il ose plus se faire remarquer, mais dès qu’il est en groupe, c’est dur dur.. j’espere que ca viendra, au moins un tout petit peu! (tu crois que je peux le laisser jouer sur mon balcon de 1m2??? ;) )

  3. madamezazaofmars says:

    Je n’ ai pas d’ astuce, mon fils lui est un fainéant qui comprends tout mais qui ne veut pas bosser, a 4 ans, déjà …
    Je pense que ton fils a encore le temps d’ évoluer, que peut être de voir un professionnel de l’ enfance ça va l’ aider ( psychomotricienne pour mon fils l’ an passé et psy cette année ) et puis si toi tu crois en lui, que tu as confiance en lui, ce dont je ne doute pas une minute, ça va venir, à son rythme

    • cranemou says:

      je pese que ca viendra aussi…mais je me demandais si l’inscrire à un cours de théatre pourrait le débloquer un peu genre :tu vois, tout le monde te regarde…et le monde ne s’arrete pas de tourner!

  4. Firemaman says:

    Je ne peux pas trop t’aider, j’ai le souci inverse avec mon ainé. Il ne se tait pas ! Il a mis beaucoup de temps à comprendre que les réponses ne devaient pas se hurler plus fort que les autres. Et pourtant je ne pense pas qu’il ai très confiance en lui, voir au contraire. Seulement il se protège d’une toute autre façon que ton fils, en faisant le kakou.
    Sinon je trouve que c’est une très bonne idée cette rencontre parents-enseignant. C’est un moment tellement flippant pour le petit bout et pour nous, ce passage en primaire. Et avec les enfants, c’est difficile de savoir comment cela se passe en classe, au moins là tu en apprends plus.

    • cranemou says:

      oui, ca fait du bien de savoir ce qu’il se passe réellement en classe. j’aime beaucoup cette instit :D (et je suis TRES difficile!!!)
      Tony etait comme ton fils… ils finissent bien, ca va ;)

  5. Lolilola says:

    Hum, j’étais comme ton fils quand j’étais petite, peut-être même pire d’après ce que m’a raconté ma môman. Du genre à se laisser marcher dessus dans une file d’attente plutôt que de revendiquer sa place, ou à se taire en classe même quand on connait la réponse… Timidité, manque de confiance en soi, et avec la réussite scolaire (malgré tout) la trouille des autres, de se faire traiter de fayot ou de « chouchou de la maîtresse », j’ai eu droit à ça dès la grande section et c’est super galère… Coté conseils, je sais pas vraiment si je suis bien placée pour ça donc. J’ai « mis de la gueule » comme on dit chez moi quand je suis sortie du lycée, autant dire que c’était long, les années d’école !
    Pour ton Loulou, comme il a été dit dans les commentaires précédents, essayer de lui donner des responsabilités, de le laisser faire des trucs « de grand » tout seul. Dommage qu’il soit un peu petit pour le mettre au sport, c’est libérateur avec ce genre de caractère ! Faire du judo, du rugby (oui, je suis du Sud ^^), n’importe quoi où il pourra se lâcher…
    Mais dans tout les cas, le soutien de la famille change tout (parole d’expérience) ! ;-)
    Bon courage !

    • cranemou says:

      Bienvenue!
      il fait déjà du judo et ca se passe tres bien…à part qu’il est incapable de dire bonjour ou au revoir au prof tellement il est intimidé… mais bon, c’est son caractere, mais parfois, ca fait limite impoli!
      le sport, je suis tres pour aussi!

  6. maman@home says:

    Un peu tôt pour dresser un profil je pense il va changer cet été et il sera certainement différent en classe de CP et puis peut être qu’à force de lui dire qu’il vaut mieux essayer quitte à donner une réponse fausse, ce qui est loin d’être grave, il osera se lancer et que surtout la maîtresse est là pour lui expliquer s’il n’a pas compris la question.

    • cranemou says:

      tu sais, ce profil N°1 l’a depuis tout petit. Là, c’est juste que j’aimerai qu’il ose plus sans craindre les retours de bâtons…j’arrête pas de lui dire « tu vois, c’est pas grave », mais ca n’a pas l’air de lui suffire!:s

  7. bergie says:

    je n’ai pas de solutions non plus!
    ca existe pas la dose de confiance en sirop ?
    mon fils est aussi selon la maitresse « réservé » voire « effacé » …mais il suit bien, participe, va vers les autres .
    Dans qq années commetn cela va t il se passé s’il ne s’impose pas plus ? s’il nimpose pas plus ses opinions ?

  8. Fany says:

    Dans toutes les réponses précédentes la solution si trouve … Le problème c’est que ce sont des solutions vu par les grands. Certains ont vécu cette situation, mais chaque personne est différente et il est de même pour ton loulou!!
    Ton loup va grandir, physiquement et mentalement… Tu ne peux rien pour lui, je veux dire par-là que tu ne peux te mettre à sa place, tu n’est pas dans sa tête!!
    Laisse-le être lui-même, il le sent que tu t’inquiètes, si tu changes ta façon d’être avec lui , il pensera avoir eu tort quelque par …
    Intégre le dans tes activités en lui donnant l’impression que tu as besoin de lui, il va se sentir utile, valorisé!!
    N’oublie pas que les proffesionnels ne le connaissent qu’une partie de ton loup, celle qu’ils voyent, toi tu le connaît dans tous le restant de sa vie!!!
    Continue à être fier de lui, il le sait et ….c’est de cela dont il a besoin.
    Calinbisous au p’tit loup et amitié à Maman!

    • cranemou says:

      Quand je lui ai demandé si ca le dérangeait d’etre en retrait ou de ne pas tenter (je ne sais plus comment je lui avais présenté ça, mais c’etait bien amené), il m’a dit qu’il allait tres bien ;D il est timide et réservé mais il est pas con ;D mais je ne suis qu’une maman qui s’inuiete (trop) :D

  9. Béatrice says:

    J’ai une petite fille dans ma classe un peu comme ça, chez les Moyens. Elle ne fait les choses que si elle est sûre d’y arriver et si elle ne comprend pas, elle se met à pleurer sans essayer de chercher …. Et je ne sais plus quoi faire …… à part la laisser grandir et lui dire que je suis là pour l’aider …..
    Les enfants grandissent beaucoup durant les mois d’été ; faut attendre et voir ce que ça donnera au CP …

  10. juju says:

    moi je pense que prendre le mot « echec » uniquement dans cette phrase, c’est pas la solution. Parce que pris tout seul, et mis dans cette phrase il n’a (pour moi) pas la meme signification.

    TOut ce que la maitresse te ditc’est qu’il a peur de décevoir, et que du coup, comme en parrallèle il a l’air bon, il s’attend à ce que vous le trouviez toujours bon, et préfère ne pas redemander d’explications pour ne pas passer pour moins bon parce qu’il n’aurait aps compris (ma phrase n’est pas forcément compréhensible en fait, sauf pour ton fils, qui est bon MDR)

    N1 n’est pas en « échec » mais se met en échec dans certaines situation, y’a nuance quand meme non?

    Dans ces situations, est ce qu’il n’y a pas des signes? Du genre il regarde ailleurs, ou fait une grimace, que la maitresse ou toi puissiez repérer ces situations et lui demander directement s’il veut plus d’explications, l’air de rien en fait? pour lui montrer que ne pas comprendre c’est pas être nul, ou du moins moins bon que ce que les autres attendent de nous?

    • cranemou says:

      merci. tu as tout à fait cerné ce que je voulais dire. Je ne voulais pas etre alarmiste dans mes propos, je me fais du soucis comme toutes mamans dans ces cas là, et je comprends tout à fait qu’il ne soit pas en échec (j’ai déjà dit que c’tait un génie?),je cherche seulement des « pistes » pour la confiance en soi…en même temps, vu mon cas incurable, je suis pas sure que ca se soigne ;)

  11. Mme Bottedefoin says:

    Apparemment ton loulou a le même âge que le mien et les mêmes petits soucis. Pas d’autres solutions que de le pousser à s’imposer, pas tous les jours faciles. On l’a inscrit au foot (ici ils peuvent commencer dans l’année de leurs 5 ans) histoire qu’il apprenne un peu à s’imposer mais y’a du boulot !!! Au début il restait bien souvent dans son coin mais au fil des mois commence à faire des efforts et s’amuse beaucoup (même si c’est sûr on n’en fera pas un Zidane ! mais là n’est pas le but).
    Et parfois, bien que très réservé et peu sûr de lui, il arrive à nous étonner en faisant des choses de « grand » tout seul.
    J’étais comme eux et je crois que je le suis encore un peu … C’est dans notre caractère, je me dis que c’est comme ça, chacun ses défauts si tant est que celui d’être réservé en est un, parfois c’est une qualité ! Il faut évidemment essayer de s’améliorer (je m’y efforce tous les jours encore à mon âge) mais on ne peut en aucun gommer totalement ce trait de caractère. Si j’ai un conseil à te donner, ne lui fait pas trop remarquer qu’il est comme ça, ça risque d’être encore pire.

    • cranemou says:

      en fait, ce qui m’inquiete c’est que ce trait de caractere le dessert s’il n’arrive pas à tenter de temps en temps…
      N°1 fait du judo, on n’es fera pas un Douilllet non plus ;D

  12. Naelwynn says:

    il me semble que le découpage scolaire, enfin la carte scolaire n’existe plus… il faudrait que je me renseigne avec ma mère et voir si elle a une solution a ton problème! je sais que pas mal d’enfants qui avaient ce genre de problème au CE2-CM1-CM2 ont réussi a surmonter tout ça grace a elle en 6eme..

    je te tiens au courant si j’arrive avoir des infos avec elle!

  13. Blogueuse égarée says:

    Je dirais, mais tu dois déjà le faire, mettre l’accent sur tout ce qu’il réussit, ne pas hésiter à lui dire qu’il est beau, intelligent, fort, malin et tout.
    Les parents français, par éducation, ont tendance à ne pas vouloir rendre leurs enfants trop imbus d’eux-mêmes, et parfois, il faudrait qu’ils le soient davantage… comme ton petit numéro.
    Et puis fais-lui un gros bisou de ma part. Avec l’héritier, ça marchait pour tout !

  14. Bealapoizon says:

    Ce que tu décris n’est pas si grave mais le passage en Cp est une grosse  » marche » à franchir, ça nous a secoué Grand Monstrou qui a toujours du mal à s’en remettre…
    Il te reste donc 6 mois pour le rassurer à fond, et tenter de le détendre par rapport à l’école qui étant un endroit pour apprendre reste le meilleur endroit pour se tromper de temps en temps :-)
    Et sinon, bienvenue au club, récemment je m’étonnais auprès d’une amie que Grand Monstrou soit si anxieux et elle a rigolé en me disant  » les chiens ne font pas des chats »…hum !

  15. Maman Dodue says:

    Hello Cranemou,
    Je comprends très bien ce que tu as pu ressentir face à la maîtresse…
    Mon number 1 qui est en petite section de maternelle, est absolument nul en dessin ou plutôt, comme il n’arrive pas à reproduire exactement ce qu’il voit ou ce qu’il veut dessiner, il fait des gribouillis sur sa feuille. Évidemment ses petits copains ne manquent pas de lui dire qu’il fait des « crabouillages » et que « c’est nul ».
    A chaque fois ça me fend le cœur parce que moi aussi, quand j’étais petite, je n’arrivais pas à dessiner et je finissais toujours par tout gribouiller et dire que j’avais dessiné la tempête !
    Mais je me suis rendue compte qu’en réalité, number 1 n’était pas déstabilisé par les remarques de ses camarades sur ses « oeuvres d’art » – oui moi aussi je suis excessive quand il s’agit de mes enfants ;) et qu’à défaut de savoir dessiner, il recopie les lettres de l’alphabet.
    Tout ça pour dire que les « difficultés » de nos enfants nous inquiètent souvent plus que de raison.
    Et puis contrairement à ce qu’on nous assène trop souvent, tout n’est pas joué avant 6 ans ! Le caractère et la personnalité évolue toute la vie, c’est ça qui est chouette ! Fais lui confiance et surtout fais toi confiance comme Maman, tu es la meilleure qu’il puisse avoir ;) !
    Des bisous.

Laisser un commentaire