Le prix du bonheur?

Cette idée est partie de quelques tweets échangés… moi qui ne suis pas trop souvent sur Twitter, me voilà vite embringué dans une journée un peu spéciale. Avec plusieurs blogueuses, Oum, Mamanwhatelse, E-Zabel, et Mamafunky, on s’est donné rendez-vous aujourd’hui pour raconter, avec nos mots et nos ressentis personnels, notre expérience de la césarienne.

Oui, bon, toi qui claque des dents parce que ton troll est ENCORE en dedans de toi, je t’autorise à stopper ta lecture ici! Même si je vais tenter de ne pas faire dans le gore… tenter j’ai dit, après tout, le sujet parle clairement d’une éventration!

J’ai accouché deux fois, deux fois par césarienne, deux fois dans l’urgence et deux fois de manières très différentes.

L’accouchement de N°1 étant ce qu’il a été, j’ai fini par ouverture de zip au niveau du bas ventre. Au moment où nous sommes passés au bloc, j’étais tellement en colère contre cette équipe médicale que je savais déjà, de manière inconsciente, que j’allais mal vivre cet accouchement. Un mauvais suivi, un accouchement long, douloureux, mal entourée par des soignants sans merci. A 24 ans et une tête de jeunette, je n’avais aucun poids dans mes décisions. On m’a volé mon accouchement. Alors que je sentais que N°1 voulait définitivement sortir par ma cuisse et était donc bloqué, on me riait au nez, me déclarant que « je ne savais pas ».
ce que je savais, c’est que j’allais finir en césarienne. Bizarrement, cette éventualité ne me traumatisait pas plus que ça, voire me rassurait, parfois, quand je pensais au jour J qui se profilait.
Je n’ai donc pas « mal » vécu la césarienne en tant qu’accouchement, mais je l’ai mal vécue car j’ai été humiliée. Humiliée puisqu’on me traitait avant comme après, comme un enfant, moi qui devenait mère pour la première fois.
Et ce bébé… ce bébé que je n’arrivais pas à prendre dans mes bras tellement la douleur était forte, ce bébé que je regardais tantôt avec amour, tantôt avec regret, sans  lui, aucune souffrance de ce type, sans lui, pas de corps mutilé, pas d’idées noires, moi qui étais habituellement si joyeuse.
J’ai mis du temps. cette césarienne handicapait dans mon quotidien. Longtemps, je me suis abstenue de porter des charges lourdes, de marcher vite, de me tenir droite. Comme un repentis, j’avançais courbée et refusais toutes activités physique. Je ne portais pas mon fils. Il passais de transat en lit, de lit en canapé, mais ne restait jamais dans mes bras.
J’ai eu un déclic le jour où nous avons emmener N°1 chez l’ostéopathe, il devait avoir 2mois environ. L’osthéo m’a fait raconter l’accouchement, et je me suis vidée de ce souvenir devant cet inconnu qui m’expliquait que mon fils avait bien plus souffert que moi. c’est ses paroles qui m’ont permis d’avancer au delà de ce traumatisme. J’aurai dû voir un psy, très certainement, le chemin aurait peut être été moins long.

Mais j’y suis arrivée, puisque Clapiotte s’est nichée en moi à la minute où nous avions décidé que nous étions (enfin) prêts pour ce deuxième.

(…)préparée et sereine

Après 4 ans et demi de cheminement, je n’avais plus peur d’accoucher, quelle que soit la manière, j’étais préparée et sereine.

Évidemment, j’ai changé d’hôpital. Et tout à changer. Mon accueil et mon suivi ont été merveilleusement fait, j’ai rencontré des personnes à l’écoute de mes craintes.

Tout se passait bien pour Clapiotte, mais l’ancienne cicatrice n’a pas tenue le choc et l’urgence était de nouveau au rendez-vous. Mais tout s’est fait en douceur, on m’a EXPLIQUE ce qu’il se passait, malgré le temps qui comptait, et j’ai pu me faire ouvrir, une seconde fois, sans (trop) d’appréhension. Si on omet la poche à pipi pendant 8jours  dû à un petit ripage de scalpel, j’étais tout à fait en forme le lendemain. C’est simple, le surlendemain, je me faisais un shampoing en restant des heures sous la douche.

La seule mauvaise impression que j’ai eu après coup, c’est d’avoir raté cet accouchement, j’étais tellement prête cette fois ci que je pensais vraiment aller jusqu’au bout. je sais bien que ce n’est pas de ma faute, mais je penserai toujours que j’ai raté quelque chose, puisque jamais je ne connaitrais un accouchement par voies basses.

Même pas peur, même pas mal.

Deux accouchements, deux césariennes et deux vies post-partum complètement différentes.

Ma relation avec Clapiotte était évidente alors que N°1 et moi avons dû ramer pour nous ressouder.

Même ma cicatrice est plus belle, quasi invisible, alors que la première fois (il recoupe par dessus la première) elle était restée le stigmate de mon cauchemar.

Ce (long) billet pour dire, que réfléchir à l’équipe médical qui nous entourera le jour J, penser à son accouchement sans l’idéaliser, se préparer un peu, mais sans trop prévoir non plus et surtout, trouver des professionnels à l’écoute seraient les conseils que je donnerais à mes amies. Oh, non, je ne m’étendrai pas sur les préparations à l’accouchement, ni sur savoir si oui ou non il faut préférer se déchirer ou subir une épisio bien nette (pour en avoir eu une, oui, même sans avoir accouché, je peux dire que je préfère RIEN du tout!!!). Je trouve juste important d’insister sur le dialogue et ne pas hésiter à changer de docteur si celui qui nous suis ne convient pas à nos attentes d’écoute.

Sinon, bah, ça fait du bien d’en parler dites donc!

Et dorénavant, vous pourrez m’appeler Albator de la Foufoune (enfin, juste pour aujourd’hui, parce qu’après, je reprend mon problème de crâne)


Et vous? quelle expérience avez vous concernant la césarienne? La votre, celle de votre amie, votre sœur, votre mère?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

27 comments

  1. madamezazaofmars says:

    Tu imagines bien comment j’ ai pu lire ce billet avec attention. J’ y pense souvent, que je pourrai peut etre avoir une cesarienne en urgence, je me pose mille questions a queqlues jours, quelques heures de mon futur accouchement, alors merci d’ en parler.
    Et puis Albator de la foufoune par contre, c’est trop classe, plus classe que Ribery de la touffe

  2. MamaFunky says:

    Mais comment ça la cicatrice n’a pas tenue le choc !!! Ca s’est rouvert ? Parce que c’est ma pire angoisse !!!!!

    @Zaza : Ribery de la touffe !!!! J’adoreee ! LOL Mais je préfère Albator de la foufoune c’est sans comparaison !

  3. Petoulette says:

    Chère Albator de la Foufoune

    J’adore cette expression « on m’a volé mon accouchement » Pirate! (cf Tipiack)
    Je suis passée par là aussi (mais sans la césarienne) et le fait d’en parler fait un bien fou. J’adhère à 200% à tes conseils. J’aurais pas fait mieux.

  4. Maud says:

    Proposition: Scarface de la nénette?

    La prise en charge des jeunes mamans a encore du chemin à faire… quelle honte à notre époque! Il faudrait un « package aide psy » pour les jeunes mamans. Bravo pour ce beau récit qui doit soulager!
    Je reprends ta phrase « on m’a volé mon accouchement » mais cette fois c’est la faute de la péridurale trop dosée pour mon 1er (à 24 ans aussi), alors pour ma deuz, j’ai géré et pour la petite 3ème, j’ai refusé la césa pendant 5 jours et elle est née naturellement en 2 heures: oui, en Chine la césa est fortement encouragée.

    Alors peut être que pour ton 3ème, ce sera une nouvelle expérience? ;))

  5. mamanwhatelse says:

    Albator de la foufoune…. j’adooore!!!!!!!!
    Merci d’avoir participé à cette journée!!! Je vois que notre ressenti à toutes (excepté e-Zabel) est plus ou moins le même!!!!
    et ça fait du bien au moral de savoir qu’on est pas la seule dans ce cas là!!! je veux peut-être enfin réussir à la digérer!!!!
    Bises

  6. Jojo says:

    Coucou ! Dur tes césariennes très dur !
    J’ai moi aussi accouché 2 fois par césariennes,

    la premiere fois en novembre 2007, une grossesse nickel, une intolerance au sucre mais aucune prise de poid (-10kg au compteur ! et meme pas une nausée !) bref aucune contraction de la grossesse mais j’angoissais je me bloquais a la DPA… sans pouvoir imaginer le reste de ma vie avec ce bébé tant voulu.

    Le jour de la DPA arrive… RAS je vais a la maternité pour le déclenchement sourire au lèvre mais ce jour là bcp bcp d’accouchement. BB va bien je contract toujours pas le col est a 1 je reviendrai le lendemain !

    Le lendemain c’est plus du tout la même chose… je suis paniquée, je pleure je réclame meme une césarienne tellement j’ai peur de la douleur des contraction et de l’expulsion.. Je parle avec le chef du service qui me dit que ça serai bien trop facile que si il voulait oui il ferai des césariennes a tout va et zou il est tranquille… Mais non.

    Tampon de propess… contraction toute les 2min très douloureuse mais super inefficace les controle du col sont une torture j’ai super mal !

    Il me l’enleve au bout de 8h il n’a pas agit. je me couche en ecoutant une musique en boucle ‘Lily de Aaron’

    Le lendemain col a 2 (comment ça il s’ouvre pendant que je dors alors que j’en ai chié toute la journée hier?!!)

    C’est partie pour la perf de déclenchement.

    a 10h contraction dans les reins toute les 3min… 13h on perce la poche liquide super moche et qui pue (dixit le male !) pitaing ça fait mal les conractions après !:o

    14h pose de la péri je suis a 3 youhou !

    Elle ne marche que d’un coté… tellement que je peux plus lever la jambe gauche mais je ressens tout a droite.

    15h on me repose la péri youhou elle fonctionne bien je m’endors environ 1h et le male hallucine qd il voit une contraction venir et que je ne dis plus rien.

    16h je suis à 4..
    17h je suis encore à 4
    18h… je suis toujours a 4 !

    On me prévient si dans 1h rien n’a bougé ben ça sera une césa !
    18h25 on vient me raser parce que finalement on attend pas… pas le temps de paniqué zou en salle !
    19h10 mon petit bout de 4kg300 voit le jour…

    19h30 ya un truc qui va pas la…

    Hop je vomis !

    19h40 j’entends elle saigne bcp trop la dame…

    On m’injecte plein de produit qui me font vomir de plus belle mais rien a faire je saigne toujours autant.

    20h la gynéco prends la décision de me faire un capitonnage utérin : elle coups l’uterus chaque paroi entre elle de sort a ce qu’il soit aussi plat qu’une crèpe.

    20h30 Zou c’est terminée j’en pouvais plus d’etre les bras accrochés.

    J’ai laissé le bb a la nurserie pendant 2 nuits la 3eme on m’a demndé de le garder… j’ai pas osé l’allaiter alors que j’aurai voulu. j’ai eu du mal a me dire pendant pas mal de temps que c’était MON fils.
    Je suis sortie le vendredi midi pour une césarienne le lundi soir.

    J’ai eu mal au ventre pendant environ 3semaines comme si j’avais fais bcp trop d’abdo.

    3 mois après hysteroscopie pour voir si tout s’est remis correctement.

    11mois après la césarienne je fais BB2 je pensais pas etre enceinte aussi vite mais il est la alors c’est super chouette…

    Grossesse nickel comme le 1er… on arrive a la DPA… ben tjs aucune contraction… col fermé a double tour… Allez zou en césa. j’ai juste peur de refaire une hémorragie de pas voir mes zouzou et que ce soit ma BM qui s’en occupent après LoL !

    c’est un interne qui me fait la césa on me demande si ça me gene… bah non je fais confiance
    13h15 début de la césarienne
    13h28 BB voit le jour avec ses petits 4kg600
    14h c’est terminé :o

    Retour en chambre a 16h premiere tétée du petit zouzou… nickel comme si j’avais fais ça toute ma vie huhu !

    le lendemain on me retire ma perf parce que j’en peux plus. le samedi aprem'( on me retire la sonde
    Je ne ressens aucune douleur je peux m’assoire bouger marcher meme si ça me fatigue sans aucun soucis :o ça tire a la cicatrice c’est tout.
    Je garde mon petit garçon avec moi chaque nuit.

    Lundi matin le gynéco passe et me demande si je veux sortir parce qu’ils ont besoin des chambres pas besoin de le dire 2 fois ma valise est prete dans 15min ! la SF n’est pas d’accord elle trouve que ça fait tot mais je serai suivi comme pr le 1er par une SF a la maison.

    On me retire les fils le vendredi…. c’est comme si je n’avais jamais eu de césarienne…

    2 césariennes vécu totalement differement je le vie très bien aucun regret mes enfants sont là c’est le principal

    un petit gout amer quand je pense que je ne saurai jamais ce que c’est d’attraper son bb soit meme et quand je pense au male qui lui ne verra jamais son bébé sortir non plus…

    Han le pavé :D

  7. maman@home says:

    Ah enfin je comprends le pourquoi de cette thématique du jour… bon et bien je suis tout à fait d’accord avec toi je crois que le plus important c’est l’accompagnement de l’équipe médicale car une césarienne peut très bien ne pas être perturbante…Il ne faut pas diaboliser, merci de le préciser vous allez faire flipper toutes les femmes enceintes sinon ! lol

  8. acroune says:

    moi aussi 2 césas

    bonjour à toi

    moi aussi 2 césa – la 2e y’aura déjà 14 ans demain et la première bientot 16 ans en février prochain
    contrairement à toi, j’ai été trés bien encadrée dans un le super hopital de Soissons avec un chef obstétricien qui pour mon n°1 m’a sauvé la vie ainsi qu’à mon fils
    accouchement à 36 semaines pour toxémie gravidique
    34 kgs pris ! à la fin, presque 1 kg par jour
    18° de tension et plein d’albumine à la visite du 8e mois ce qui m’a valu un aller direct à l’étage supérieur en maternité !
    accouchement par voie basse prévue mais le col ne se dilate pas et poche des eaux percée depuis 24h alors césa sur une musique de BACH avec mon gynéco et mon sage homme !!! oui pas de sage femme, mais un super sage homme !!!
    pendant la césa, pompe à morphine, 22°de tension, 28 et plus !! bref, un garçon de 2KG430 et 46 cm une crevette qui 16 ans plus tard me dépasse d’une tête maintenant !
    mais je me rappelerai toujours, j’ai accouché un lundi, le mardi le gynéco est venu dans ma chambre et il me dit « alors, on l’a frôlé de prés la faucheuse, hein??? » » je peux vous dire que c’est seulement là que j’ai réalisé que l’on avait eu tous les 2 trés chaud !
    comme toi, difficile de prendre contact avec mon fils, j’étais perfusée de partout, lui en néonat dans le couloir à coté, c’est papa qui a donné le premier bain, premiers bibs et suivants ! le lendemain de mon accouchement, on me mettait sur la balance, 16kgs de moins illico ! j’étais qu’un gros oedéme ambulant :-)
    3 semaines de maternité, 1 avant le jour J, 2 après et un retour à la maison sur une autre planéte
    mes parents venus à la rescousse car zom beaucoup de boulot, et ce n’est q’une semaine après ma sortie de maternité, que je me suis dit « c’est MON fils, c’est à moi de m’en occuper » et là ça a été le bonheur !!
    pareil que toi aussi, une 1er cicatrice ratée, qui suintait !!! beurkkkkkkkk

    20 mois après, se présente n°2 ! même gynéco, meme hopital, meme sage homme, meme chambre !et à nouveau 18° de tension et une toxémie qui s’annonce malgré la prise dès le 4e mois de grossesse, d’un sachet d’efferalgan (je sais plus trop) tous les jours !
    j’y suis allée cool, les mains dans les poches meme si t’es à poil sur la table de césa !! la veille de la césa programmée, j’ai voulu savoir le sexe de mon n°2, une tite fille m’a dit mon sage homme ! je lui ai dit que s’il se trompait, il devrait raser sa barbe !! et quant j’étais sur la table de césa (en rachi anésthésie) mon gynéco me dit, bon, Mr X (mon sage homme) va garder sa barbe ! j’avais tout compris, une pissouse était là, à 37 semaines elle, mais meme poids memes kgs que son frère !! et on m’a refait une toute jolie cicatrice (en plus la mienne elle est verticale!) donc tout va bien

    mon gynéco m’a simplement et vivement conseillé de ne pas « remettre le couvert » et de fermer la boutique à bébés ! pas grave, j’avais le choix du roi, un garçon une fille et je suis nounou depuis 10 ans donc toujours dans les bébés

    tout ça pour te dire, chére maman de clapiotte, que quant j’ai lu ton témoignage, je n’ai eu qu’une envie c’est de te faire partager le mien quasi similaire

    et aujourd’hui, ma fille est une jeune fille depuis qques jours ! et mon grand garçon devient un jeune homme et ils nous comblent de bonheur tous les 2

  9. Menthe à l eau says:

    Moi je dis bravo de rappeler que tout ne se passe pas toujours comme dans les livres ou sur les blogs… ;-) et césarienne ou non, si la méthode a été différente, tu n’en es pas moins mère, tout comme une maman qui adopte ses petits n’en est pas moins mère.

  10. Elodie ^^ says:

    Je n’ai certes pas eu de césarienne, mais je plussoie, quand à bien choisir son gynéco accoucheur, et l’équipe durant la grossesse, c’est TRES important…

    Premier accouchement, j’avais 19ans, je ne me rendais pas bien compte, et les préparations à l’accouchement ne m’ont pas du tout aidé (parce qu’on m’a pas mal idéalisé la chose, mais le ressenti m’a vraiment terrorisé, l’impression que tout s’arrache, tout s’étire, çà change du « mais tu vas nous faire un bébé tout beau tout rose » x_X)… j’ai paniqué, j’ai morflé avec une péri qui n’a pas fonctionné (en gros, un accouchement par voie basse, mais avec tous les problemes possibles et inimaginables x_X) et un gynéco qui te traite « de cliente » (euh non msieur, chui une patiente qui est en train d’en prendre pour son grade là x_X
    Heureusement le travail a été rapide, 5h seulement en salle…
    Suite à l’accouchement, une puéricultrice vient me voir avant mon départ de la maternité, en me conseillant « vivement » de prendre une puer’ à domicile « parce que vous comprenez, vous etes jeunes, et vous etes pas mariée » (depuis quand le mariage, çà fait murir les gens x_X que je sache, celle qui a congelé ses bébés, elle était mariée… n’importe quoi x_X)

    Pour le deuxieme, je m’étais préparé à tout, changement de sage femme pour la préparation à l’accouchement, de vrais conseils, un gynéco au top, je m’étais préparé à la douleur, en me disant que oui, de toute façon, j’allais morflé, mais que j’avais pas le choix, je m’étais préparé aussi à une possible césarienne, mais bizarrement sans y croire…
    Ce que je n’avais pas prévu, c’est la fissure de la poche des eaux, juste toute petite, mais qui m’a fait rentrer 24h à l’avance… puis 24h de contraction, pas assez fortes pour tout lancer… c’est à 5h du mat’, quand j’ai plus pu supporter, que j’ai bipé la sage femme… et là « oulà, madame (déjà, je n’avais plu droit au mademoiselle, ouff XD) petite douche rapide, et on passe en salle… » je te passe la douche où on se demande comment on peut la finir, bloquée toutes les 2mn par une contraction… je rentre en salle à 6h30… Pas le temps pour une péridurale, on me fait juste une rachi, une anesthésie locale et rapide en gros, d’apres ce que j’ai compris… 7h30 j’avais petit Nico dans les bras XD

    Le prochain, c’est dit, je le ferai à la maison à ce train là XD

  11. missbrownie says:

    Ma meilleure amie, même si elle a bien vécue sa césarienne malgré un déclenchement inutile, elle est aussi restée voutée de peur de se redresser complétement pendant longtemps!

  12. Mimilady says:

    Moi j’ai eu la chance que ma cicatrice tienne le choc, pourtant les 2 minis ont 20 mois d’écart!
    Mais je reste « l’utérus cicatriciel » pour l’équipe médicale qui me prépare gentiment un bloc opératoire à chaque fois que j’accouche!

  13. LMO says:

    Pas d’expérience à ce niveau.
    Je devais en avoir une pour Mouflette qui se présentait en siège mais elle s’est retournée et est née par voie basse…

    Ton témoignage est très émouvant, j’ai eu les larmes aux yeux en te lisant. Le respect de celle qui accouche devrait être une priorité… Ca éviterait bien des pb après!

  14. sandrine says:

    Je n’ai pas connu la césarienne mais j’admire les mamans qui l’ont subie, vu ce que j’en ai lu ici ou là. D’où je suis, l’épisiotomie qui pourtant m’a fait souffrir pendant 2 mois me semble être une jolie promenade…

  15. alorom says:

    J’ai eu Willow par césarienne, par..confort.
    je l’ai choisi, elle arrivait par le cul histoire de déjà faire suer sa mère, alors j’ai choisi une forme d’accouchement moins « sportif » pour la vieille jeune maman que j’étais.;
    J’étais forcément préparée , un petit moment de flottement pendant l’accouchement ( parce que c’est un accouchement c’est clair) mais tout s’est passé nickel.;
    Seul gros regret je n’ai pas pu prendre ma fille tout de suite, puisque j’ai passé deux heures en sall de réveil, pas pour rien, j’étais défoncée!!
    En revanche c’est l’après qui a été rude,putain une césar à quarante piges c’est pas du loukoum!!
    Je te rejoins à 2000 % sur la nécessité de communiquer avant, pendant, après..Ne pas être génée, ne pas avoir peur de ses peurs…
    Pour finir c’est malin je cherche comme une teubé le nom d’un (e) scarifié!!:D

  16. Fanny Cloé says:

    je découvre vos témoignages, et je vous remercie toutes de partager ces expériences. N’ayant pas eu de césa, je ne peux imaginer comment j’aurais réagit dans une telle situation, mais de vous lire me confirme qu’il y a un manque d’information cruel concernant la cesa. J’en avais été choquée lors de mes cours de prépa, et je vois que malheureusement, ce n’était pas un cas isolé…

  17. amlie says:

    vu que c’était des jumeaux j’étais préparée à tout mais je trouve dommage qu’en cours de préparation à l’accouchement on ne parle que des accouchements par voie basse, quand je posais des questions à ce sujet, j’avais l’impression que pour ma sage femme ce n’était pas un véritable accouchement, une ouverture hop hop et les bébés sont là, genre c’est pour les feignasses ! ce qui devait arriver arriva j’ai eu une césarienne, tout s’est passé nickel mais finalement j’avais oublié (oculté ?) que c’était une opération, je ne pensais pas que le premier soir je serai incapable de prendre mes bébés dans les bras, que le lendemain je ne pourrai pas me lever, ni participer au premier bain de mes bébés j’ai trouvé l’après césarienne très rude et je ne m’y attendais pas du tout, l’impression d’être une mamie, d’avoir perdue mon autonomie, je dirai que le seul gros avantage dans cette histoire c’est que le papa a été direct plongé dans son rôle de papa et toute façon avec deux pas le choix ! j’ai eu une équipe formidable pour le suivi gynéco en lui même et à la mater mais par contre je ne suis pas bien tombée pour la préparation à l’accouchement, on avait tellement parlé de la rencontre avec les bébés que j’avais idéalisé ce moment là, en réalité je n’ai pu les tenir que plusieurs après dans mes bras et personne ne m’avait dit que je ne pourrai pas faire de peau à peau ! Au delà de ça tout s’est bien passé et depuis c’est juste le bonheur !! bizzzzz

  18. Jojo says:

    Pour Répondre a Fanny Chloé, dans ma maternité ils attendent que la maman puisse se lever pour faire le 1er bain.

    Alors il l’ont nettoyé (surtout les cheveux) qui étaient méler au sang et vernix mais sinon ils ont attendu que je me lève

  19. Mooom says:

    J’ai beaucoup hesite avant de laisse un com car je n’ai pas connu de cesarienne. J’ai eu des accouchements assez faciles mais malgre ca, je revis souvent mes accouchements en reve, les jours suivants je ne pensais qu’a ca et j’adorerais pouvoir le raconter pour sortir tout ca (mais y’a rarement quelqu’un de pret a ecouter…), c’est une telle experience, un traumatisme, un des evenements les plus importants de ma vie.
    Et pour donner un PEU de reconfort a celles qui ont l’impression d’avoir « perdu » leur accouchement a cause de la cesa, on peut aussi etre tres passive et ne rien « sentir » de l’accouchement par voies basses a cause des contractions :( J’ai realise que mon bebe etait sorti car les contractions s’etaient arretees…

  20. Ali says:

    J’ai raconté aussi chez moi. Je te rejoins que le fait qu’il faut éviter à tout prix de fantasmer son accouchement. Parce que ça se passe rarement comme on l’avait imaginé.

  21. Nanette says:

    Ma mère a eu trois césariennes, les trois sous anesthésie générale. C’était la génération « césarienne une fois, césarienne à chaque fois ».

    J’ai le souvenir de l’avoir vue après la naissance de mon frère, affaiblie, dans les vapes… mais tellement humaine.

    Quant à moi, j’ai très peur de ça. Comme (pour l’instant) je ne veux pas de péridurale, j’ai peur d’être endormie complètement et de ne découvrir mon bébé qu’après tout le monde…

  22. Sophie says:

    Pas mal comme sujet

    J’ai déjà eu aussi une césarienne pour ma fille Soizic et je pense que je ferais donc (pas aujourd’hui un billet pour relater pour accouchement parce que cela fait partie des choses qu’on n’oublie jamais). Merci d’avoir relaté tes accouchements.

  23. Naelwynn says:

    perso j’ai pas eu de césarienne et ma tante (qui est la seule de la famille a en avoir eu trois) ne m’en a jamais parlé!

    Chez nous on est plutot rapido de la foufounette et sortie par la grande porte! seul le temps de sortie varie de l’une a l’autre! avec des saletés qui accouche en moins d’une heure, poussée et dilatation comprise hein! et ça pour leur premier!! je hais ma soeur!!

    Mais je sais que ma belle mère après 4 césariennes c’est fait refaire une abdominoplastie vu que ça a fait quelques ravages malgré tout!

  24. viovio says:

    Bonjour,
    je parcours votre blog et ça égaie ma soirée!!
    ce billet j’aurais (presque) pu l’écrire mot pour mot.
    2 nains à mon actif et 2 césariennes, et même une double cicatrice (quel super héro aurait 2 cicatrices??).
    en tout cas merci… sincèrement!
    j’ajoute ce blog à mes favoris sans hésiter.

    à très bientôt
    amicalement

    Violaine

Laisser un commentaire