Si si la fatigue !

Ça ne vous aura pas échappé si jamais vous me suivez ici régulièrement, la fréquence des publications est en forte baisse, et pour cause, je n’ai plus vraiment de temps à moi depuis quelques mois. Je sais que ma vie d’avant va bientôt revenir à la normale et que cette passade n’est justement que passagère, n’empêche que le tunnel me paraît bien long et que j’ai légèrement du mal à tenir la fin de route sans avoir les yeux qui piquent à 21h.

Sachez donc que cumuler 2 boulots, dont un en freelance en y rajoutant 1mois et demi de travaux, des enfants et la tentative (souvent avortée) d’avoir une vie sociale n’est que pur masochisme et que je rêve d’hiberner depuis juillet environ.

Le pire dans tout ça, c’est que la fatigue cumulée à l’énervement de ne pas arriver à tout faire (parce que ouais, je crois toujours que je VAIS y arriver, du coup je m’auto-énerve quand ça ne fonctionne pas), les nuits ont commencé à devenir plus courtes et à se hacher au fur et à mesure que le temps avançait.

J’ai une copine qui me soufflerait bien que c’est de l’ego de lion derrière ça, ce truc de ne jamais être satisfaite, de vouloir tout gérer et de ne pas accepter de ne pas être capable de tout assumer. Moi, je te dirais que c’est moi. Je suis comme ça. Ca me permet d’avancer, on m’a souvent soufflé que je n’y arriverai pas. Je ne publierai jamais mon livre, je ne travaillerai jamais avec les enfants, je ne pourrai jamais vivre de ma passion, je ne serai jamais une bonne mère… En fait si. Je peux. Tout le monde peut. Alors je fais. Je tente. Je râle et je suis épuisée. Et puis au moment où je me rends compte qu’il est temps que je lâche un peu sans quoi c’est physiquement que ça va commencer à être compliqué, je regarde un peu mon rythme et mes habitudes et je me rends compte qu’en plus de tirer sur la corde, je fais n’importe quoi niveau nourriture. C’est à ce moment là qu’on vient toquer à ma boite mail pour me proposer la cure Visa Equilibre. Une cure complète, avec des vitamines le matin, du magnésium le soir et même de l’huile de foie de morue, le tout proposé par les LABORATOIRES YVES PONROY .

1475695191930

Je tente des cures une fois par an environ (parfois 2 quand je me motive). Des vitamines la plupart du temps, qui aide à tenir par rapport au changement de saison et à mon déséquilibre alimentaire (bouhhh s’pas bien hein).

Là, c’était nouveau, il y avait plein de petites gélules et ampoules à avaler, ça faisait sérieux genre remise en forme, j’avais rien à perdre au point où j’en étais. Ça fait pile un mois. Pile le temps de la cure.

J’ai donc pris, chaque matin, des capsules d’huile de foie de morue, réputée pour fortifier l’organisme, la protection cardiaque, la vision, les fonctions cognitives et le bien être émotionnel et les inflammations. Huile de foie de morue, donc, associée à des ampoules de « Gelée royale, acérola et Ginseng », un genre de cocktail Molotov de la pêche. Le soir, je prenais une gélule de magnésium et vitamine B6, pour la détente et la relaxation.

Et je peux constater plusieurs choses : Je ne suis pas tombée malade même si je me connais et que vu le niveau de fatigue, j’aurai dû. Je dors des nuits complètes sans me réveiller 15 fois, sans mettre 10 plombes à m’endormir. Je suis moins exécrable. Je suis toujours chiante hein, mais quand même moins à cran qu’avant.

Je ne suis pas médecin, je ne saurai dire qui a fait quoi dans ce que j’ai pris, n’empêche que globalement, il y a une nette amélioration par rapport à la rentrée. Et pourtant je rentrais de vacances, c’est pour dire !

J’ai encore un mois un peu tendu à venir et environ 2 milliards et demi de chouettes projets dans les tuyaux d’ici la fin d’année, je continue à râler (pour la forme) et à péter des plombs de temps en temps, rapport que les journées de 24h, c’est naze comme concept. MAIS je vais bien mieux. Et je vais vraiment penser sérieusement à me programmer des cures complètes une fois l’an plutôt que d’avaler des vitamines ou du magnésium seuls, ça me paraît faire de bons cocktails dans mon cas.

Et je vais aussi me décider à reprendre une activité physique et à manger plus sainement (hahaha). Aussi (il faut y croire). Mais là, va falloir me motiver façon coach les gars, parce que je suis très très nulle pour ça !

D’ailleurs, si pour ces mois froids à venir vous avez aussi des conseils à me donner genre « mange du chou ca relaxe » ou « bois du jus de goyave-épinard ça empêche d’avoir froid », je prends TOUT, j’y connais rien de toute façon (et pas la peine de me dire de tenter l’arsenic, hein, je m’y connais bien mieux en toxines mortelles qu’en botanique immuno-sympathique.)(chacun sa culture).

Je compte sur vous !

image

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

2 comments

  1. julie says:

    bonjour,
    moi l’année dernière c’était tartines de miel tous les matins et des noisettes natures dans la journée et on est presque pas tombé malade!! et pourtant les microbes ont connait!

  2. aaah c'est dur d'être maman says:

    Des soupes, des soupes, des soupes ! Des oranges, des vertes, des violettes… ca réchauffe, ca tient au corps et ca permet de garder la ligne (sauf si on ajoute 2-3 cuillerées de crème fraiche pour qu’elles soient bien veloutées).
    Bon en fait je dis ca mais… je suis aussi crevée, je fais aussi des journées de malade et j’ai la goutte au nez alors… pas surs que mes arguments soient convaincants !
    Mais au moins c’est bon !!

Laisser un commentaire