Au lit on dort

Combien de fois ai-je entendu cette phrase qui, au lieu de m’inspirer, m’angoissait totalement, rapport que perso, du coup, j’associais mon lit à un gros lion endormi qui allait très certainement se réveiller en ayant bien faim, avec moi en première ligne de mire.

 

Mais bon, je vais pas donner des leçons d’éducation vu mes prédispositions à faire douter mes enfants alors que je voulais juste bien faire à la base.

 

Toujours est-il que quand je veux parler sommeil, c’est la première phrase qui me vient.

Et le sommeil, j’en parle souvent depuis quelques mois à la maison. J’ai eu un rythme de vie quelque peu chamboulé avec des montées de fatigues et de stress, saupoudrés de quelques angoisses, dues à 2 boulots, des travaux, un déménagement qui s’est moyennement passé et un aménagement toujours pas terminé. Autant vous dire que les vacances étaient plus que les bienvenues.

 

D’ailleurs,  en vacances, je pense que je passe plus de temps dans mon lit qu’à la plage. J’ai pris un rythme du grand n’importe quoi, et même si je tâchais de ne pas (trop) penser à la rentrée, je l’ai un peu mal vécu, du point de vue du réveil qui sonne à 7h.

Je ne parle même pas des greffons qui se lèvent tous les jours entre 9h et 10h30. Visiblement, ils sont pourvus de mes gènes dormeurs, donc par extension, de mon souci de mise au pli du rythme de vie « normal ». Ça va être sympa la rentrée, je vous dis pas.

sleeping-1159279_960_720

J’avais trouvé une excellente solution pour pallier ma mauvaise humeur et fatigue chronique de septembre en utilisant un réveil simulateur d’aube. Bon, la vie a voulu que MON simulateur n’ait pas vraiment eu le droit de partir avec moi suite à mon déménagement. Donc depuis, ça se passe avec mon téléphone portable, et c’est nettement moins enchanteur.

 

Je sais qu’il existe d’autres moyens de réguler son sommeil, et je recommence à me pencher sur la question étant donné que j’ai bien l’impression que mon souci de fatigue/mauvaise nuit/ mauvais réveil me plombe mon humeur au jour le jour.

 

Moi qui fais partie de ces gens « connectés », justement, les solutions comme ce que propose SevenHugs serait vraiment pas mal pour, déjà, analyser les habitudes de sommeil de chacun et agir en fonction. Comme j’ai déjà des ampoules intelligentes, je pourrais les connecter au système pour remplacer le simulateur d’aube et me réveiller moins « en stress » qu’avec une sonnerie lambda. Les capteurs hugOne surveillent aussi la température et le taux d’humidité de chaque pièce ainsi que la qualité de l’air ce qui est un gros plus quand on habite en ville pour veiller à la qualité de notre environnement intérieur. J’ai tellement un bon souvenir de mes réveils en douceur que je suis à ÇA de craquer pour toute la famille avec ces capteurs. En plus, moi qui débranche et coupe toutes les ondes quand je dors, là, ça le fait tout seul, j’ai même pas à avoir peur de me faire irradier les oreilles avec le capteur sous mon drap housse.

sevenhugs

Sevenhugs-Products-help-us-care-about-our-loved-ones.-__-My-Application

Bref. Je me tâte. Et je me demande si vous avez des solutions, vous, pour mieux gérer sommeil et réveil de votre côté. En attendant… Je vais faire une sieste hein !

 

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire