On m’aurait menti ?

D’après des statistiques croisées à des classements saupoudrés d’une quantité de mails, je serais une blogueuse influente (oui, je reçois des mails commençant par « en votre qualité de blogueuse influente. Si si)
Genre, je possèderais un blog « maman » ou un blog « lifestyle » ou un blog « famille » ou un blog « wtf » (je ne sais pas trop où ranger mon blog parfois, mon côté bordélique) qui aurait la capacité d’influencer mon lectorat.

Je te cache pas que l’idée d’être un peu une sorte de gourou virtuel, je trouve ça super classe. Sérieusement, zéro investissement matériel, déjà, c’est cool. Un vrai gourou, il a besoin de construire un village au fin fond du Larzac. Moi, j’ai même pas eu besoin de me créer un avatar chez les Sims.
Sans compter que je n’ai pas besoin de coucher avec vous tous, aussi. Franchement, c’est un gros poids en moins au niveau de mon emploi du temps de Gourou, je te laisse imaginer.
Sinon, globalement, c’est plutôt carrément chouette, rapport qu’en tant que gourou, ça implique que tu sois TOUJOURS d’accord avec moi.

86783_fantasque-gourou-retro-pop-sebastien-te-342486

Et moi, j’aime bien avoir raison. Toujours. d’ailleurs j’ai toujours raison, quoi qu’en dise mon entourage (qui, lui, bizarrement, n’es en aucun cas influençable quand je dis un truc.).

En revanche, j’ai noté quelques points sur lesquels, franchement, en tant que lecteur sous mon influence, tu pourrais quand même t’améliorer.

  • D’abord, je trouve quand même que parfois, certains se croient tout permis. GENRE, ils me donnent des leçons VOIRE expriment leur propre avis. Tu vois, ça se fait pas ça. Bah non. Tu dis rien. Mieux, tu acquiesces. Même quand je me trompe. Oui.
  • Il y a aussi le point mode à développer un peu plus. Parce qu’en tant qu’influenceur, je ne comprends pas encore très bien pourquoi quand j’annonce qu’il est hors de question que le mocassin revienne à la mode, certains s’obstinent encore à en acheter. Je ne parle même pas de ceux qui les produisent. Je suis outrée.
  • JE. NE. ME. BAIGNE. PAS. DANS. DES BAIGNOIRES. DE. CHAMPAGNE. Ce point là est totalement incompréhensible et va de paire avec PERSONNE. NE. LANCE. DE. PÉTALES. DE. ROSES. SUR. MON. PASSAGE.
    Alors je veux bien que certains d’entre vous soient moins malléables que d’autres ou aient un peu de personnalité et d’amour propre, mais j’aimerais que les 2/3 niais se déclarent et viennent faire le taf. Merci.
  • Aucun d’entre vous n’a ouvert un compte en ligne à ma gloire pour récolter de l’argent pour moi. De ce fait, je ne suis PAS riche. A CAUSE DE VOUS !
  • Quand tu vois un rouleau de PQ tu penses à moi. Par contre, quand tu vois des Louboutin ou des sweet tables, LÀ, tu me taggues nulle part. C’est quoi ton problème ?
  • Aucun éditeur ne propose que j’écrive ma biographie, ma vie mon œuvre. Je trouve ça louche. Ils ont pas internet dans chez Gallimard ou quoi ? Les Editions Atlas ? Panini ? Pfffff….

En vrai, je suis « influente » à cause de vous.
Et vous êtes VRAIMENT super, comme lecteurs. Parce que vous êtes de vrais gens qui n’acquiescez pas dès que j’ouvre la bouche, vous rigolez avec moi, et parfois, même, vous pleurez (bande de lavettes). Je ne crois pas que je vous influence. Je crois que cette influence dont tout le monde parle, celle que « tout le monde » voudrait avoir sur le net, nous, on est passé à travers, on est juste des gens qui voulons rigoler et partager (et pleurer parfois, un peu).

GkNsHdr5

Il y a quelques jours j’ai posté un Tshirt (j’ai un problème avec les TShirts en ce moment) sur les réseaux sociaux et certaines ont déclaré vouloir le même, voire l’ont acheté, même. Je me suis dit « tiens, c’est fou, c’est vrai cette histoire d’influence ? ». Ca m’a fait flipper, un peu. parce que j’aime bien donner mon avis, mais je trouve ça bizarre qu’on puisse « suivre » quelqu’un en se basant sur son avis ou ses choix à lui.
Et puis le lendemain, j’ai réalisé que non. C’est juste que si vous êtes là, si vous aimez me lire (punaise merci pour ça, d’ailleurs, vraiment), c’est parce qu’on est pareil. C’est que si tu avais été ma voisine, mon collègue ou ma belle sœur, on serait ami-e, parce qu’on a des points communs. Donc t’aimerais mes Tshirt pareil, et moi les tiens. Juste on serait deg parce que comme on se croiserait souvent, bah on oserait pas l’acheter.
On est pareil parce que t’aimes bien mes blagues et tu me vois pas, parce que souvent, je zappe de répondre aux commentaires la faute au temps (mais je te jure que je lis TOUT, partout), mais je me bidonne autant à voir tes réponses.
On est pareil parce que si quelque chose te plait pas tu le dis (ce qui est assez terrifiant, parce que ça fait un sacré paquet de grandes gueules).
Alors je vais continuer à poster mes tshirts de gamines, mes grimaces de gosse, mes cuisses en short et même mes avis sur ce qui me chante. Je sais que tu feras le tri de toute façon.
Et je continuerai à recevoir des mails avec de la « blogueuse influente » dedans, et je continuerai à penser à toi qui ne m’attends toujours pas avec une chaise à porteurs à disposition en bas de chez moi, à toute heure.

MERCI !
Je vous kiffe.

12195947_10153082047477234_1453458503674056279_n

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

12 comments

    • Missticket Deplomb says:

      arghhhh clavier de merde !!!
      je disais que j’aime TES tshirt (d’ailleurs j’en ai certains aussi et çà sans te consulter !!!) et les mocassins …,Pas incompatibles je t’assure !!!
      En tout cas merci de me faire marrer !!!

  1. bethanie says:

    C cool de se laisser influencer. A l’époque où je fréquentais les forums de discussion (il y a….15 ans !), j’avais repéré les avis d’une internaute sur un auteur qui avait l’air bien sympa à lire. J’ai acheté quasiment tous ses bouquins, j’ai adoré le lire !

    L’influence n’est active que si elle rencontre un désir ou un besoin. Sinon, ça glisse comme une savonnette humide entre les mains !

    Partager ses passions, ses coups de cœur et ses coups de blog sont l’un des raisons d’être des blogs. Et les lecteurs sont assez malins pour ne retenir que ce qu’il leur plaît !

  2. maman@home says:

    Nan mais c’est clair que t’es pas influente, je n’aime pas une seconde ce tshirt qu’il soit porté par toi ou pas d’ailleurs…. bon sinon quand est ec qu’on se revoit ? :-)

Laisser un commentaire