Perdre ses kilos de grossesse: le fantasme et MA réalité.

« 9 mois pour faire un bébé, 9 mois pour se débarrasser des souvenirs laissés en route »
Et donc, moi, ça fait 3 ans.

Mis à part une minorité de femmes que je déteste (sans autre forme de procès, je suis juste contre), la jeune accouchée se retrouve avec le sein tendu et le bourrelet redondant. Autrefois, le ventre-ballon faisait diversion. Aujourd’hui, il ne reste plus que le pire. Sans le bébé à l’interieur de nous, nous voilà face à la réalité: NON, tous les kilos pris pendant cette grossesse n’ont pas profité qu’à notre digne héritier.

NON.

Ils ont aussi profité à nos bras, nos fesses, nos hanches, notre menton, nos genoux, nos joues même. Et ce ventre flasque, détendu et pendouillant, c’est cadeau bonus. Les stigmates de l’après grossesse, c’est le jackpot gratos.

Remettre ses fringues de femme enceinte en sortant de la maternité, c’est vraiment pire que tout. Dans notre tête (1 neurone, visiblement), on pensait qu’on pourrait remettre des vrais pantalons, même une taille au dessus, au pire.
Mais la réalité est tout autre et il va falloir dégonfler.

C’est là que j’ai passé mon tour.

J’ai cette chance d’avoir fait beaucoup (mais vraiment beaucoup) de sport plus jeune. Du coup, j’ai une ceinture abdominale qui joue des coudes pour ne pas se faire avoir par cette chienne de vie. Mon ventre est revenu sans beaucoup d’effort, même si, bien évidemment, j’ai fait une croix sur la tablette de chocolat (j’ai mis du temps à me faire à l’idée qu’elle ne reviendrait pas. Pas seule en tout cas).
Voilà. Ça, c’est ma chance.

Ma deuxième chance, c’est d’avoir une famille où les femmes ressemblent toutes à des bouteilles d’Orangina.
Et moi encore plus parce que je n’ai même pas le buste pour faire une balance harmonieuse.
La génétique est une connasse.

Et quand elle est aidée par la fainéantise, la gourmandise et la fatigue, nous voilà en présence des winners de la casaque bien large. Faut bien cacher la misère.

J’ai essayé de me prendre en main. J’ai repris le sport. Et j’ai arrêté. J’ai arrêté de manger. Et j’ai recommencer. Je me suis massé tous les matin la cuisse. Et puis j’ai oublié. J’ai essayé la Power Plate. Et ça m’a déréglé l’oreille interne. J’ai tenté l’aquabiking. Et puis y’a eu l’hiver et les stalactite au bout des cheveux. J’ai acheté des compléments alimentaires; Et ils ont périmé.
Ce que je n’ai pas trouvé encore, au bout de 3 longues années, c’est une vraie volonté.

Après N°1, un mariage en ligne de mire, mon corps s’était refait une jeunesse avec panache.

Depuis Clapiotte, je travaille derrière un ordinateur à m’en aplatir la fesse dans la largeur, j’avale des sandwichs jambon-mayonnaise en guise de repas pour rentabiliser le temps où je n’ai pas les enfants (pour zoner sur Facebook travailler), je dis « j’ai pas le temps » pour le sport et « j’ai faim » dès que je pense à m’enfiler plutot une salade verte.
Je suis faible.
Et j’engrange. Pas plus, mais pas moins. Et toutes les distorsions liées au départ à la grossesse ont pris une place quasi légitime.

Je ne suis pas grosse. Je ne suis pas mince. J’ai un drôle de physique qui ne me convient pas.
Alors aujourd’hui, parce que je vais devoir montrer mes genoux (et plus si affinité) dans 2 mois (même moins), je décide et j’écris noir sur blanc que j’arrête d’être fainéante.
Je refais un peu de sport sans m’imposer d’y aller 12 fois par semaine, je ne pourrai pas. Je vais rencontrer une fée qui va me masser aussi, parce que seule, c’est trop compliqué et que j’ai besoin d’avoir quelqu’un qui me coach (je suis proche du zéro pour ce genre de motivation, il faut me mettre des coups de pieds à la culotte de cheval). Je vais arrêter la mayo. Et le fromage. Ca sera déjà un grand pas pour mon gras.

Vous êtes témoin.

Je reviens vous dire la veille de mon départ pour Bikini-Land si j’ai le droit à une médaille ou une lapidation en règle.

cow parade moomelade peau orange
Pour fêter ca j’ai fait des cookies hier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

21 comments

  1. Stephanie says:

    Je compatis. 8 kilos encore après 5 mois, et des tonnes de personnes qui rentrent dans leur 36 en sortant de la maternité.
    Je repoussais le régime et le sport à après l’allaitement. puis après le congé mat. Et plus tard, parce que « j’ai pas le temps » et « je suis stressée, donc je mange ».
    Bref, motivation zéro!

  2. savanna says:

    Ah que tu est courageuse!! j’ai fait comme toi et pris des grandes résolutions pour que mes bras soient présentables même en débardeur cet été et pour arrêter de craquer mes coutures de jeans… mais je n’ai pas osé le crier haut et fort sur mon blog.. trop peur de ne pas y arriver et qu’on m’attende au tournant!!
    Allez! t’es motivée! c’est déjà une bonne partie de gagnée!!

  3. madamezazaofmars says:

    J’ai mis 3 ans a perdre les kilos pris pour mon premier fils et presque deux ans pour le second. Et pas sans rien faire comme ces mamans chanceuses qui perdent tout le surplus naturellement.
    J’en ai chié,  » c’est mon putain de régime comme dirait Rambo  » et pourtant comme toi, j’ai un drôle de physique qui ne me convient pas non plus.
    Courage et je suis sûre que tu vas bientôt faire ta naiade

  4. maman@home says:

    Oui en effet la mayo c’est p’têtre pas conseillé ;-)
    Cela dit je t’avais trouvé superbe moi avec Tsonga et même plus tard lors de notre table ronde pampers… Mince et dynamique. Bref on ne se voit pas comme on est c’est évident.

  5. batmax says:

    OMG c’est pareil pour moi, j’avais 4 kilos à perdre depuis 2 ans et demi ( et encore pour revenir à une taille 40 … )
    Mes bras sont trop gros, mon bidon reste gonflé et mes cuisses , n’en parlons pas , je vais pleurer)
    C’est simple depuis que j’ai accouché du deuxième le seul truc qui a dégonflé ce sont mes seins, j’ai du ramener le soutien gorge offert à mon anniversaire par mon mari car j’ai perdu un bonnet :/ et encore il a rajouté très pince sans rire : « bah pourtant faut pas ramener la culotte » ( c’était pas méchant, je précise, il adore m’énerver avec çà c’est tout)( ouais en fait c’est méchant)
    BREF je suis passé ces deux derniers mois de 66kg à 64,5kg (yes) mais le plus dur reste à venir je me suis fixé comme objectif 62 kg pour cet été, j’ y crois ( ou pas). On verra moi aussi j’ai repris le sport puis abandonné . Maintenant je marche beaucoup je suis toujours la prem’s pour aller faire les courses en ville à pied ( 5 km quand même aller retour) , le boulot à pied également ( j’ai cette chance) et c’est encore ce qui « marche » le mieux, ah si j’ai arrêté les haagen’s daz le soir sur le canap, mais c’est çà c’est Duuuuur.
    Le problème c’est que j’aime trop manger en fait ;).
    Courage on y arrivera ^^ !

  6. thedoudoushouse says:

    12 kg de pris pour ma première grossesse, et 5 qui sont restés accrochés depuis 2 ans. Aucune volonté pour faire un régime ou du sport mais envie de perdre du poids ( ouais je crois au père noêl..) J’ai une technique infaillible mais qui ne dépend pas d ema volonté, une grippe+ottite, -4kg en une semaine. Une gastro -2 kg… Et une grossesse, -12 kg…Ouais qui l’eu crut !

    Me voilà enceinte de 6 mois affichant un -2 kg…. ! ( et un poids de jeun’s comme si je n’avais jamais été enceinte ! )

    Bref, laisse faire, les gastros, les grippes…Moi c’est ma solution, mais c’ets une solution de faignante !

  7. Estelle says:

    Une fois de plus, je me reconnais entièrement dans ce que tu racontes. J’ai l’impression que c’est mon histoire. Jusque dans les moindres détails
    -les compléments alimentaires : on les prend correctement pendant les deux premiers jours puis ils finissent leur vie abandonnés au fond du placard. Et le pire, c’est qu’on en teste plusieurs, Sans jamais finir aucune boîte.
    – La crème : IDEM on la met correctement pendant trois jours, et encore !
    J’ai même testé la crème thermo je sais pas quoi, chauffante j’sais pas quoi… C’est sympa d’avoir les fesses rouges comme une tomate, sans compter l’effet qui gratte, qui brûle, qui pique
    – le sport, n’en parlons pas.

    Hormis le fait que moi, je n’ai pas encore trouvé la motivation, cela pourrait correspondre « en tout point. » (Clin d’œil à une question que tu te posais).

    Tout comme toi, Je ne suis pas grosse je ne suis pas mince je suis juste enfermé dans un corps qui n’est plus le mien.

  8. Etremaman says:

    Bon courage !
    Pour ma part, je n’avais pris que très peu de poids pour ma grossesse (j’ai même commencé par en perdre, au tout début), donc mon poids de base et mes vêtements sont revenus vite.
    Mais avouons-le, nous sommes des femmes, on aura toujours quelque chose à trouver à notre corps, alors je pense à toi et te souhaite toute la motivation possible !
    Peut-être qu’en parler de temps en temps, en faisant un point sur ton blog pourra t’y aider =)

  9. Babidji says:

    Je te souhaite plein de courage et il faut que j’en fasse autant rapidement … j’ai arrêté de cloper il n’y a même pas 3 semaines (de souffrances attroces où je pense encore à m’en griller une matin, midi et soir) et qu’en même pas 3 semaines j’ai déjà pris 4 kg parce que je compense la nicotine par du chocolat et je ne sais quoi d’autre à 10 000 calories !
    C’est décidé la semaine prochaine je m’y mets je serai seule à la maison avec bébé … pas d’homme ni de grande fille pour me tenter !!! Il paraît que le plus dur c’est d’amorcer mais qu’ensuite ça va tt seul (on y croit on y croit … )

  10. FoxyMama says:

    Moi c’est cette bouée abdominale qui le fout les glandes, non mais quoi? C’est toute la récompense pour avoir porté 2 gosses et les avoir mis au monde. Et je ne te parle pas des 2 gouttes d’huile qui me servent de fesses, elles m’on fait renoncer définitivement au port de pantalon, je préfère montrer mes genoux boudinés en fait. Courage pour tes résolutions :)

  11. clairettededie69 says:

    oh mais qu’est-ce que c’est bon ! tu n’es pas seule, je ne suis pas seule, nous ne sommes pas seules !! c’est réconfortant quand même…
    ça fait 30 ans que je me bats contre les kilos en trop, je crois que j’ai à peu près tout essayé, surtout le yoyo (même si tout le monde te dit « faut pas faire le yoyo avec ton poids », ben vas-y, on fait ce qu’on peut, hein !), et mon bilan, c’est que le plus dur, ce n’est pas de perdre, mais c’est de ne pas reprendre…
    n’ayant p-ê pas d’autre but (mariage, maillot de bain etc) que juste de perdre du poids, ma motivation, après toutes ces années, a fondu de façon inversement proportionnelle à ma cellulite…
    Et même si mon homme (vous ai-je déjà parlé de Chéri-doux, cet astre ? – clin d’oeil à Dr AGA/ Elle !) m’aime comme je suis, moi, je ne m’aime pas comme ça.
    Je loue ta motivation – ainsi que l’excellent jeu de mots de Poulette Dodue !!! ha ha ha !

  12. Lisbei says:

    Bon courage ma chère amie !
    Je t’envie, moi je commence à me dire que je devrais prendre une bonne résolution … j’avais beaucoup et vite perdu après ma grossesse, mais il m’en reste encore presque 15 en trop (par rapport à mon poids idéal, ah ah …) … mon problème, c’est que j’ai horreur du sport, et que je suis gourmande … dur le cocktail …
    Allez, je suis sûre que tu tiendras ton pari, et puis, la lapidation, c’est nul …
    Bisous !

  13. Sof says:

    Mon fils vient d’avoir 9 mois, alors les « 9 mois pour faire, 9 mois pour défaire », ça me fait bien rigoler. J’ai pris 16 kg pendant ma grossesse (mais c’est bien fait pour moi, je me suis vraiment lachée niveau bouffe), -7 après l’accouchement… et j’en ai repris 4 après. Donc au final, par rapport à mon poids d’avant grossesse, il me reste 13 kg de gras à perdre. Je n’étais déjà pas mince à la base, mais là, je suis carrément grosse maintenant. Et pourtant j’ai repris le sport (mais 1 fois par semaine seulement, plus le temps de faire plus) et je re-bosse (mais je suis statique… et je grignote).

    Quand je me vois en photo, j’ai envie de pleurer, quand je regarde mon placard plein de trucs qui ne me vont plus, j’ai envie de refaire une diète protéinée… et quand je regarde mon fils, je me dis que c’est pas si grave…

  14. mômes Déziles says:

    ah lala c’était ma hantise avant d’avoir des enfants. Les kg de grossesse apres avoir accouché, mais par chance les kg se sont envolé mais j’ai fait gaffe pendant la grossesse à ne pas trop en prendre tellement j’avais peur de ne pas arriver à les perdre. Par contre apres deux enfants je suis bien un peu plus légère que juste avant ma 1 ere grossesse mais mon dieu que je suis flasque. Quand je cours ma peau me fait mal. Le pire j’ai honte j’entend ma peau floquer.MDR Faut pas que je cours en public ca fait floc floc et faut que je rachete des soutifs parc eque si je me penche j’ai un nichon qui se fait la malle. Pareille faut que je trouve la motivation pour me muscler tout ça mais bon comme je ne suis plus trop difficile avec moi meme je ne me suis pas encore remise au sport et mon dernier loulou à 16 mois…. Aller n se motive toute

  15. julibellule says:

    d’abord bonjour madame Cranemou ^^
    j’ai découvert ton blog en allant sur d’autre (papa3, marie de mamantest, bébé du blog…) et je viens de le lire depuis le début (enfin ça fait 2semaines que j’ai commencé), et j’adore, je me retrouve dans certains article que tu as ecrit, mais alors celui là j’ai l’impression que j’aurai pu l’ecrire, ça va faire 9mois que j’ai accouché et je met encore un pantalon de grossesse car je suis entre 2 tailles donc soit je le ferme mais il glisse et donc je fais ce geste super glamour du remontage de pantalon, soit j’y rentre mais ne le ferme pas donc là je pleure!
    j’ai l’impression de ressembler au bonhomme michelin car je suis petite (1m50 et des brouettes…) et j’ai une boué autour du ventre toute flasque, pourtant je n’ai aps pris beaucoup de poid pendant ma grossesse, j’avais d’ailleur tout perdu au bout de 3mois mais le fait de rester à la maison à fait que j’en ai repris 5 -_- mais bon je suis aussi une grosse gourmande et je cuisine pas mal donc ça n’aide pas mais je me dis que les beaux jours vont (enfin) arriver et donc l’envie de sortir et de laisser ma cuisine prendra le dessus!! (enfin de le dire c’est bien hein ??!)

Laisser un commentaire