les nouveaux rythmes scolaires, on en pense quoi?

Hier, ma copine E-Zabel donnait son avis sur les rythmes scolaires qui allaient certainement nous tomber sur le coin du bec dès l’année prochaine.

J’adore E-Zabel, mais sur ce coup là, je ne la suis pas.

Non, moi, que les enfants aient droit à la semaine de 4 jours et demi, ça ne me dérange pas une seule seconde. En fait, ça me titillerait si ce jour était le samedi… quoi que le mari bossant ce jour là, finalement, ça ne serait pas si gênant pour nos week end à Megève en février. (Nan, c’est une boutade, Megève c’est très surfait, je préfère de loin la Baule)(huhu).

Mais là n’est pas la question.

Je m’en vais vous expliquer mon avis, qui n’engage que moi, mais que je trouve évidemment fort bon.

Mes enfants se lèvent tous les jours de la semaine à 7h30. 8h le mercredi pour les activités extra-scolaire du matin. Leur rythme n’en sera donc pas plus altéré, à une demi heure près, ils ne verront pas la différence, l’heure du coucher en semaine étant le même quoi qu’il arrive (oui, je suis un peu psychorigide sur les heures de sommeils), je veux dire par là qu’un enfant qui dort 11h par nuit, c’est un enfant qui dort bien et suffisamment, donc bon, je les couve, mais je tente aussi de me dire qu’ils ne seront pas plus maltraités 3 heures de plus le mercredi matin.

Il paraitrait que les enfants auront moins d’heure de leçons dans la journée. Bon, là, je tique légèrement, parce que récupérer son gosse à 15h30, c’est du domaine de la science fiction pour les patrons, et j’en viens même à me demander si l’éducation nationale n’a pas un pôle d’assistantes maternelles qui leur mettent la pression pour leur fournir plus d’heures. Au prix de la nounou, j’entends les dents grincer et je le comprends bien.

Mais si je ne me base que sur le bénéfice à l’enfant, là, je ne peux que m’incliner, parce que les enfants sont plus efficaces le matin dans leurs apprentissages, parce que si l’enseignement est étalé il est mieux assimilé, aussi.

Je sais, je conçois que ce « retour en arrière » puisse en faire frémir plus d’un, parce qu’un des parents avait posé un 80% pour cette journée, parce que l’organisation va être à revoir.

Mais je trouve que les questions qui se posent ne sont pas les bonnes.

Notre système éducatif est défaillant sur bien des points, et ce qui est certain, c’est que de ne rien tenter n’arrangera rien. Dire que rajouter une demi journée à leur semaine changera le tout, d’un coup de baguette n’est pas mon propos, mais de petits changements en petits changements, j’ai bon espoir (mais je suis une éternelle optimiste).

Je vais faire un truc qui m’agacerait en temps normal, mais si je me projette 25 ans en arrière (avec ma Dolorean), j’étais à l’école 4 jours et demi par semaine, de 8h30 à 16h30, avec cantine. Je pratiquais 6h de gym étalées sur la semaine, jamais le week end, j’y allais le soir, donc. Les devoirs étaient obligatoires et non, comme aujourd’hui, interdits (devoirs écrits, j’entends) et ils étaient faits.

Pour couronner le tout, mes parents étaient divorcés et ma mère, prof de tennis, avait des horaires complétement aléatoires et non adaptés à ma scolarité.

Je ne sais pas s’il est pertinent de comparer cette situation à celle de nos enfants aujourd’hui.

N’empêche.

Il y a 15 ans, je rentrais chez moi le soir SEULE à partir de mes 7 ans.
Je savais préparer mes affaires pour aller à la gym et je faisais mes devoirs toujours seule en attendant que ma grand mère passe me prendre à 18h. (oui, j’avais une grand mère cool, mais parfois, j’y allais aussi seule, et bon, on n’est pas obligé de faire faire 6h de sport à ses enfants non plus, ça fait beaucoup quand même). Pour le retour, les parents tournaient, chacun leur tour, pour ramener les filles au bercail.

Il y a 15 ans, ou même 10, en fait, on n’était pas aussi protecteurs avec les enfants, on leur laissait une autonomie qui n’existe plus aujourd’hui. Il n’était pas question de nounou, il était question de faire confiance et d’entraide entre parents pour certains trajets, en tout cas pour les Primaires.

Alors, non, je ne m’imagine pas laisser N°1 rentrer seul là demain, mais en fait, il en serait capable si je le lui permettais. Tout comme il est capable de gouter, de se doucher et de relire son texte seul sans que je lui demande. Ça ferait plus d’un probleme de résolu non? Oui, non. Je ne sais pas si nous sommes capables de reproduire le schéma que nous avons nous même vécu, toujours est-il que les arguments de parents disant que l’organisation POUR EUX sera compliquée sont, pour moi, irrecevables. Il faut juste se ré organiser, point barre.

Maintenant, si les journées de classe sont effectivement réduites, je dois bien avouer que j’espère FORTEMENT que « la suite » de la journée sera organisée. Activités artistiques ou sportives, mise en place d’une nouvelle organisation des MJC et autres clubs de sport… bref, si tout le monde se met au diapason, il est même possible que ça se passe bien.

Enfin, je dois bien avouer une chose aussi, c’est que c’est très franco-français de s’insurger dès que quelque chose bouge. Je suis pour qu’on tente le coup, qu’on dose, qu’on ajuste. certes, nos enfants sont les cobayes de cette nouvelle organisation, mais il en faut bien quelques uns qui payent les pots cassés pour les autres, à nous de les accompagner au mieux dans cette nouvelle aventure sans leur bourrer le crâne avec nos insurrections égoïstes de parents pépères dans leur propre rythme hebdomadaire.

Alors, vous vous sentez prêts pour la rentrée prochaine vous?

———————–

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

60 comments

  1. BabyPop says:

    Je n’ai pas d’avis très tranché, ma fille rentre juste en petite section et apprend le rythme. L’adaptation est un peu dure pour elle, encore aujourd’hui et la coupure du mercredi n’aide pas… C’est trop dur de rester chez soi puis de retourner à l’école qu’on appréhende, alors que quand la semaine est lancée, elle est lancée quoi ! D’un point de vue tout à fait personnel puisque je ne parle que de mon cas, avoir école le mercredi matin aussi me parait être une bonne idée !
    Voilà, ça ne fait pas avancer grand chose hein :)

    • cranemou says:

      Non, mais ca prouve que meme en petite section, ca peut aussi etre utlie (comme laisser son enfant à la cantine plutot que de le ramener à 13h30 où ca peut etre compliqué, cette 2nde séparation!)

      Dans l’article, je ne parle que de la primaire, parce que je ne sais quoi en penser pour la maternelle…. mais le point que tu soulèves est interessant

  2. Clémence says:

    je suis vraiment d’accord avec toi et je m’étais fait la même réflexion en lisant l’article d’e-zabel hier (que j’adore aussi hein !).
    Ma fille qui a 10 mois ne va évidemment pas encore à l’école mais c’est un sujet qui commence à me parler. Je suis moi aussi allée à l’école du lundi au vendredi y compris le mercredi matin toute ma scolarité et je n’ai jamais compris ce rythme du mercredi chômé mais samedi travaillé. quelle joie de passer deux matinées complètes par semaine avec mon papa qui travaillait comme un dingue la semaine !
    je changerai peut être d’avis d’ici 2 ans mais en attendant , clairement je suis pour le mercredi matin à l’école !

  3. Ma poussette à Paris says:

    Il y a 15 ans tu avais 7 ans… là j’y crois moyen !
    Pour le moment pas d’avis tranché sur ce point, j’espère avoir mes mercredis mais à la rigueur s’il y a école ce jour là, je pourrais aller le chercher moi-même ce qui serait plutôt sympa et j’aurais la matinée pour le petit frère ou le coiffeur…
    Je fais assez confiance aux experts au niveau de la fatigue et je trouve que si en Allemagne et en Angleterre il se debrouillent comme ça on peut bien y arriver aussi. Et si c’était un 1er pas pour qu’ensuite on parvienne à avoir des travailleurs qui ne pensent pas qu’il est normal de travailler jusuq’à 20 heures alors que ds tous les autres pays européens qd tu finis ton travail après 18 heures c’est déjà un problème, dasn ce cas je signe tout de suite pour le retour au 5 jours !

  4. La Ronde says:

    Je regarde ce débat d’un oeil extérieure, puisque je suis belge et qu’ici, c’est école du lundi au vendredi, point barre.

    J’ai donc été à l’école le mercredi matin, toute ma scolarité, tout comme mes soeurs, et probablement mes enfants.

    Je pense que niveau rythme scolaire, ce n’est pas tant la semaine de 5 jours qui est difficile que les longues coupures de ces vacances d’été qui embêtent tout le monde… Et puis, l’école c’est un apprentissage de la vie adulte, et dans la vie des grands, on travaille rarement 4 jours par semaine…

  5. TheNewMe says:

    Je suis à peu près d’accord avec toi, tout est question d’organisation. J’attends aussi d’en savoir un peu plus avant de monter au créneau (ou pas). C’est une des raisons pour lesquelles je me suis inscrite dans l’association des parents d’élèves. Au moins, j’aurai accès aux informations.

  6. kat de cheapbutchic says:

    le probleme ne se pose pas encore mais je dois dire que je louche sur une maternelle qui propose dejà cours le matin et garderie l’aprem … donc ça ne changera rien à l’affaire .
    De plus j’ose supposer que comme en allemagne les activités seront adaptées et se derouleront plus tot , ce qui permettrait à l’enfant de faire plus de choses (danse ET peinture , pas la peine de choisir) tout en etant moins fatigué …
    Il y a presque 30 ans (aïe) j’allais à l’ecole le samedi matin , donc 4 jours 1/2 , et c’etait très bien je pense … mise a part que c’etait le samedi (et que j’ai craqué quelques cours pour aller en week-end avec mon pere)

  7. BenoîtDuJura says:

    Je ne pense pas que ça soit une bonne idée de revenir à 4,5 jours, ou alors qu’on nous dise clairement les raisons, et qu’on arrête de se cacher derrière l’excuse que ça fatiguera moins les enfants.
    Pour des cas comme tes enfants, ok, ça ne changerait pas grand chose effectivement.
    Le mien, on le lève à 6h30 pour aller à l’école, alors un mercredi matin pour lui permettre de récupérer un peu en dormant jusqu’à 8h00, je ne trouve pas que ça soit de trop.

    Ce que je voudrais surtout, c’est l’éducation nationale arrête de jouer à l’apprenti sorcier tous les 5 ans en changeant de rythme perpétuellement.
    Nouveau ministre, nouvelle réforme …

    Et le soir, que va-t-il y avoir à la place pour occuper les enfants ? Tout va dépendre des collectivités locales et de leurs moyens ?
    Il risque d’y avoir de belles disparités …

    Je suis plutôt pessimiste sur cette modification.

    • cranemou says:

      je ne pense pas que ca fatiguera moins les enfants, je pense que les apprentissages se feront plus dans la durée et que donc, plus efficacement, parce que je suis certaine qu’on assimile beaucoup mieux la matinée… mais bon, toujours pareil hein, ce n’est que mon avis ;)

  8. anacoluthe says:

    Juste un petit point de vue avec le commentaire du dessus de « ma poussette à Paris » : en Allemagne (comme me l’ont expliqué mes 2 cousines allemandes), ils se « débrouillent comme ça » avec pas d’école l’aprem :
    hum hum, cad que, à la naissance de son premier enfant, une maman allemande DOIT arrêter de travailler, c’est comme ça, obligé, pression sociale énorme, sinon on est une « ratter mutter » (mère corbeau). Résultat, les allemandes qui ont ras le bol de faire des études pour « rien » ne font plus d’enfants, tout simplement !!

    Donc bon, l’Allemagne, y’ a du pour et du contre…

    Ceci dit, ce qui me trouble dans ce débat, c’est qu’on se focalise pour moi sur des détails de « comment » (+ ou – de vacances, + ou – de jours ou d’horaires) sans se demander en préambule « pourquoi ? ». C’est quoi le but de l’école en 2012 ?

    Genre, le débat de fond, pour moi, c’est arrêter notre système basé sur l’exclusion et la sélection seulement, l’apprentissage par l’erreur, etc. Notre école s’est construite sur l’idée qu’il y a les « bons » et les « mauvais » et que de ça découlera l’avenir professionnel…
    Je rêve d’une école (comme en FInlande) où on développe les potentialités de chacun, ou encore (comme en Allemagne) d’une école où on peut passer de l’apprentissage pro à l’école classique facilement, ou encore (comme en Angleterre) avec un bon équilibre entre esprit sain et corps sain…

    Et après, oui, se demander comment on peut faire ça…

    • cranemou says:

      bon, alors, peut etre que je n’ai aps le bon exemple dans l’ecole de N°1, mais leur prof sont tres axés sur la pedagogie positive (ca doit avoir un nom non?), genre, en début d’année, ils ont eu les regles de la classe à apprendre, et ca commencait par:
      « j’ai le droit:
      -de me tromper
      -de ne pas avoir compris
      -de demander des explications
      etc…

      Donc, bon, par rapport à ma propre scolarité où les notes nous classaient dès les premiers jours, je trouve que ca a bien évolué =)

  9. Christine says:

    Ce qui je trouve aberrant, c’est qu’on parle de bien-etre de l’enfant, mais quand on touche au secteur du tourisme, le bien-etre de l’enfant, on s’en cogne, visiblement.
    Je comprend que le programme soit chargé et qu’il faudrait pouvoir l’aerer un peu en rajoutant des heures de cours (de grace, pas le samedi!), mais pourquoi ne pas raccourcir les vacances d’ete? Combien de parents seraient contre? Combien d’enfants seraient traumatisés d’avoir seulement 1mois et demi au lieu de 2? D’ailleurs, c’est long pour eux. Et puis il faut aussi les faire garder pour tous les parents qui bossent et qui ne sont pas enseignants.
    Mais attention, les hoteliers grondent… ouhhhh… pas bien!
    Bref, le bien-etre de l’enfant a bon dos (ou en tous cas, de grosses limites econimico-politiques)

  10. Marjolaine Mamour says:

    Je suis tout à fait d’accord avec toi… Bon j’ai pas encore d’enfant à l’école, ce sera pour l’année prochaine…
    Mais moi aussi je suis allée à l’école 4 jours et demi (le samedi matin) et ça m’allait très bien !
    Je ne vois pas beaucoup de changement là… C’est vrai que ce sera parfois un peu compliqué pour les parents mais je pense que ce sera mieux pour les enfants…

  11. Anti Mère Poule says:

    Je me mêle à la conversation, car je suis du côté obscur de la force, enseignante en primaire … Lorsque nous sommes passés en 2008 de 4 jours 1/2 à 4 jours, mon emploi du temps lui est passé de 26h devant classe à 24h devant classe, et 2h devant élèves en difficultés. Sauf que les programmes sont restés les mêmes, voire parfois plus chargés. Bon, bon, allons-y, soit on sacrifie qq éléments du programme, soit on sacrifie ceux qui sont plus lents … Bref.
    Les 2h de soutien sont pour ceux qui ont des difficultés, en plus. En gros, on demande à des élèves qui ne peuvent déjà pas tenir 6h d’affilée, de tenir 3/4 d’heure, 1h de plus !!! Ça ou rien … Et ça commence dès la PS. Alors qu’à cet âge, l’école n’est même pas obligatoire !!!

    Maintenant, on parle de revenir à 4 jours 1/2. Si c’est pour avoir plus de temps pour poser les choses, je dis un grand « oui ». Perso, je préfère le samedi, mais c’est juste mon avis hein. Par contre, j’aimerais que l’on m’explique 2 ou 3 trucs … Qui va garder les enfants après 15h30 ?? Que vont-il faire (en dehors du fait d’être gardés dans une pièce à 25, avec un niveau de décibels proche du décollement d’un avion) ?? Et le mercredi, comment va s’organiser la sortie ? Cantine ou pas ? Bus pour le centre aéré ou pas ? Non, parce que je ne pense pas, comme le dit Cranemou, que d’un coup d’un seul les boîtes vont dire à leurs employés, on finit à 15h tous les jours, sauf le mercredi, à midi, c’est famille !!!
    Et pour bien mettre les pieds dans le plat, perso, ça ne me gêne pas que l’on vienne raccourcir les vacances, c’est vrai que c’est long. Une seule chose, si mon nombre d’heures annuel change, j’aimerais bien avoir une petite rallonge, hein, M. mon ministre …

    • Marion says:

      haha, je suis enseignante en élémentaire aussi et ce que tu écris, j’aurai pu l’écrire!! Je suis exactement du même avis (je préfère le mercredi matin, moi, par contre) et je me pose exactement les mêmes questions….

      Ce matin, j’ai entendu, sur France Info, une nana dire (mais je ne sais pas qui c’était) qu’il allait être proposé de l’accompagnement éducatif de 15h30 à 16h30…. Moi, je veux bien. Mais qui va payer? Actuellement, j’en fait (parce que je suis en ZEP) et c’est payé 25 euros de l’heure. Je doute trèèèès fortement que l’EN paye chaque enseignant 25euros par heure d’accompagnement éducatif…. Va-t-on nous l’imposer??
      Et puis de l’aide aux devoirs à 28 élèves pour 1 enseignant, je demande à voir l’efficacité!!

  12. madamezazaofmars says:

    Je suis justement en train d’ écouter François sur le sujet en live sur BFMTV
    Je redis ce que j’ ai écrit hier chez Ezabel, je ne suis pas pour ce rythme de quatre jours et demi.
    Plus de fatigue, pour mon fils en tout ca, qui est déjà crevé avec une semaine de quatre jours, une organisation pas évidente a mettre en place pour les parents et pour les professeurs, notamment dans un petit village comme le mien ou les mode de garde en dehors de l’ école sont rares.Il n’ y a même pas de crèche c’est dire.
    Apres je ne suis pas obtu et j’ attends de voir comment la mise en place de ces nouveaux horaires va se faire.
    Le papa lui est a fond pour

  13. hélène says:

    Bonjour,
    Je te plussoie. ce que je pense c’est que plutôt que de ce braquer contre un aménagement horaire, c’est de se demander ce qu’on en fait vraiment (un peu plus d’ouverture et de découvertes serait pas mal dans certaines école)…….
    Pour les personnes à 80%, ça peut aussi s’aménager en quittant le boulot plus tôt et non pas en prenant un jour par semaine.
    Il serait peut-être plus pertinent que tous les gens « contre » les 5 jours se demandent quel serait l’avantage pour leurs enfants et non pas les inconvénient pour eux.
    De mon coté qu’on soit lundi, mercredi ou samedi, c’est tou-tou-you-tou à 7h du matin. La grasse mat’ j’ai tiré un trait dessus depuis longtemps!!!

    Des bisous

    • vero81 says:

      Je ne suis pas d’accord avec : « Il serait peut-être plus pertinent que tous les gens « contre » les 5 jours se demandent quel serait l’avantage pour leurs enfants et non pas les inconvénient pour eux. »

      Si je ne suis pas d’accord c’est parce que celà ne présente aucun avantage pour mes enfants qui se taperont toujours du 8H30-18H30 à l’école (avec juste un peu plus de garderie pourrave) et l’inconvénient de terminer la semaine encore plus nase…
      Je vois pas quels inconvénients ça aurait pour moi… Quand ils ont besoin de moi le mercredi, je m’organise pour être dispo le mercredi. si c’est autrement je m’adapterais…

      Ce que me chiffonne, c’est bien qu’au fond je sens bien que personne ne c’est posé du côté ddes enfants pour inventer pareille fadaise!

  14. Batmax says:

    Hello, moi aussi je suis d’accord avec tes arguments. C’est à nous de nous adapter. Bon il est vrai que nous vivons dans une petite ville ( Epuinal ) les taxes d’habitation et foncière donnent des sueurs froides , mais les activités du mercredi pour les enfants sont variées et surtout pas cheres ( 10 € à l’année, stages de vacances compris) donc j’ai bon espoir qu’ils puissent faire des activités extra scolaires à partir de 15 h à moindre cout.
    Je suis enseignante et je plussoie : les heures du matin sont beaucoup plus afficaces que celles de l’après midi. Bref j’attends la suite.

  15. FoxyMama says:

    Moi j’ai pas envié de développer (et aussi parce que y’a mon chef qui revient de pause déj) mais je suis d’accord avec toi, juste j’ai pas envié que trop de gosses soient livrés à eux même a la sortie des classes

  16. Lisbei says:

    Coucou !
    Moi le sujet m’intéresse, évidemment, puisque mes enfants viennent de rentrer à l’école … et je suis tout à fait pour repasser à 4 jours et demi, en considérant que ça va alléger le contenu des heures de cours, je ne pense pas que cela va faire finir les enfants à 15h30 au lieu de 16h30, ce qui serait ridicule … je pense que c’est prévu pour alléger le rythme d’apprentissage, plus de temps à consacrer à une notion, par exemple …
    Par contre, je pense aussi que si on ne prenait en compte que le bien-être des enfants et pas la sacro-sainteté du week-end pour les parents (enfin, pour ceux qui ne bossent pas le samedi et qui ont les moyens de partir en week-end) et surtout pour les hôteliers, restaurateurs et tenanciers d’autoroute de tous poils, je préfèrerai que la matinée supplémentaire soit le samedi matin …
    Bref, de toute façon, pour l’instant, c’est wait and see !
    PS : et pour le « modèle » allemand, j’en remets une couche par rapport aux deux autres comms sur le sujet … ma soeur vit en Allemagne, et elle m’a bien dit que d’abord les jardins d’enfants sont beaucoup moins « performants » que nos écoles maternelles, et que pour les activités sportives et artistiques des après-midis, ça dépend fortement de la bourse des parents et des moyens des écoles …

    • Val1603 says:

      Le sacro-saint week-end pour les parents, l’est d’autant plus, lorsque l’on est une famille recomposée… Cela veut dire pour l’un des parents qu’il peut prendre son enfant – qu’il ne voit pas de la semaine – le vendredi soir et non le samedi midi !!!
      Alors à choisir, pour nous : famille recomposée et s’il doit y avoir 1/2 journée supplémentaire passée à l’école : on préfère – et de loin – le mercredi matin…

  17. missrelie says:

    salut
    je suis entierement d’accord avec toi c’est un réorganisation et une logistique!
    jannulerais mon 80%, de mon temps javais ecole le samedi alors a choisir je prefere le mercredi!
    bises

  18. crisprolls says:

    Ca va nous faire une rentrée agitée l’année prochaine .mon fils rentre en cp et je pense qu’il aura bien besoin d’une matinée supplémentaire de concentration pour boucler le programme.
    quoi qu’il en soit je suis pour essayer (comme tu le dis) et on verra – on avait bien école 5 jours par semaine et pour nous cela était normal.
    On devra s’adapter (comme les collectivités locales, les acitivtés extrascolaires….) comme d’ailleurs quand les enfants grandissent /arrivée d’un nouvel enfant/nouvel emploi/nouveau horaire.
    je constate enfin c’est tout de même ancrée en nous Francais de dire NON avant d’avoir essayé!!

  19. Lulu From Montmartre says:

    Alors, pour une fois, je ne suis pas complètement d’accord avec toi… Moi non plus, la semaine de 4 jours 1/2 ne me pose finalement pas plus de problèmes que ça, même si dormir un peu plus le mercredi matin nous fait à tous beaucoup de bien. En effet, mon fils a toujours été du soir, je n’ai jamais réussi à le faire dormir avant 21h30, donc c’est un peu dur le matin, mais il fait de vraies grasses mat’ le w-e. Donc qu’on ne vienne même pas me parler de l’école le samedi matin, c’est simple, il n’ira pas, question de principe ! Et puis pardon, mais 8h30 à l’école, ça relève de la torture non ? Nous, on commençait à 9h, et c’était très bien. A quoi servent les 2 heures de pause déjeuner alors que 90% des enfants (à Paris) déjeunent à la cantine. Junior s’ennuie le midi, il trouve ça beaucoup trop long, et je suis complètement d’accord avec lui. Quant à finir l’école à 15h30, en complétant par des activités extra-scolaires, alors là pardon, mais je rigole ! Certes, ce n’est pas partout pareil, mais chez nous, les ateliers proposés après l’école étaient complets avant même les inscriptions officielles, il fallait faire la queue plus de 2 h pour espérer avoir une place, inutile de dire que j’ai renoncé ! Et puis même s’il est vrai que certains enfants peuvent être relativement autonomes à 7 ans, d’autres sont dans des situations beaucoup plus défavorisées (je pense notamment aux enfants de banlieue qui vivent dans les cités), et il n’est jamais bon de laisser les enfants traîner sans surveillance… Je te rejoins sur le fait qu’il faut arrêter de penser en parents égoïstes (quoi que, vraiment c’est trop tôt le matin !), mais quitte à réorganiser les horaires, autant le faire de façon intelligente et concertée. Ce n’est que mon avis…

  20. alameresi says:

    Oui Lulu from Montmartre, je me pose aussi la question de l’intérêt de cette pose si longue le midi. 2 heures c’est énorme… Surtout dans les petites écoles ou aucune activité ne peux être proposée sur ce temps. Ils mangent en une demie heure et ensuite que font-ils pendant 1h30 par temps froid à 3 ou 4 ans dans une cour d’école?

  21. bounette74 says:

    Je n’ai absolument pas lu les autres commentaires, alors je m’excuse d’avance si je redis la même chose que d’autres personnes…

    Je suis assez d’accord avec toi sur le fait que cette réforme, ou en tout cas son début est loin d’être bête. Allêger les journées et les répartir sur 4 jours 1/2 au lieu de 4 ne me parait pas idiot, et, et j’irais même plus loin, cela me parait souhaitable.
    JE pense que les détracteurs de ce « système » sont en premier lieu les parents qui, comme tu le dis devront revoir leur organisation et se « ré »-adapter à ce nouveau rythme.

    Passer à la semaine de 4 jours 1/2, c’est bien mais il faut que le reste suive aussi. Les garderies périscolaires, les propositions d’activités extrascolaires (et l’encadrement qui va avec bien sur).

    Le systême de journée plus courte et avec moins de vacances est déjà usité dans d’autres pays européens et les résultats sont là. Pourquoi ne pas prendre exemple sur ce qu’il y a de bien en dehors de nos frontières???? Les Français sont d’éternels râleurs, c’est incroyable!! Dès que quiconque essaye de changer quelque chose, ils râlent avant de réfléchir au bénéfice à long terme….
    A méditer donc…. ;)

  22. kashyle says:

    je suis plus que d’accord en tant que maman et en tant que prof!!! Il n’y a jamais que 4 ans en arrière les enfants avaient majoritairement une semaine de 4,5 jours et je trouve que réagir et revenir à ce qui marchait mieux est une preuve d’intelligence. La plupart des gamins se lèvent le mercredi, faut pas déconner y a pas non plus tant de parents que ça qui ont posé tout leur mercredi et/ou qui n’ont pas d’nefants plus grands (et donc bossant le mercredi) à gérer…
    Et comme toi je suis pour que les municipalités organisent travaux artistiques, sportifs and co après 15h30

  23. sabine says:

    Moi je suis pas contre les changements mais je suis assez d’accord avec Anacoluthe, il faudrait d’abord réfléchir à pourquoi. J’ai peur que les journées plus courtes soient pénalisantes pour les enfants dont les parents n’ont pas le moyen de les faire garder « correctement » ou s’il habitent dans des petites communes sans grands moyens pour financer les activités après l’école.

    J’en avais fait un billet : http://sabineetassocies.hautetfort.com/archive/2012/06/14/l-ecole-de-campagne-et-le-projet-des-nouveaux-rythmes-scolai.html

  24. tresmat says:

    je n’ai pas lu toutes les réponses, mais depuis que ce sujet divise, je ne voit que peu de témoignages de parents qui travaillent toute la semaine, tout simplement parce qu’ils n’ont pas le choix… c’est mon cas… nous sommes tous les 2 à 100%, c’est à dire 8h – 17h tous les jours de la semaine… donc le petit chéri est levé depuis sa première année de maternelle à 6,30-7h… il va à la garderie le matin, le soir, le mercredi ET à la cantine… parents indignes que nous sommes!!!
    donc mercredi matin ou pas, ça ne change finalement rien à son rythme.. ce qui changera c’est qu’il sera encore plus à la garderie le soir (donc on paiera plus!), et que le mercredi sera moins « fun »… (parce que oui, le mercredi à la garderie peut être un bon moment, plein de créativité et de détente… en tout cas c’est le cas ici, et je remercie au passage la super atsem qui anime avec brio ces jours là!!)
    pour palier à ce rythme effréné, notre petit chéri va au lit tous les soirs à 19h30, pas de dessins animés ni soir ni matin, juste le we (un peu)…
    Vivant à la campagne, je vois des tas de gens qui vivent comme nous, des tas d’enfants qui ont le même rythme et pour qui ça ne changera finalement pas grand chose. Je ne suis donc pas contre cette idée, si ce n’est que réinventer l’eau chaude tous les 3 ans au rythme des changements politiques c’est un peu saoulant!

    En revanche, si jamais une idée subite et saugrenue rétablissait le samedi matin, là je dis NON NON NON… parce que ça serait un 6e jour avec levé obligatoire le matin, et adieu les we en famille (ou à Megève!!! hihi) ou tout simplement un repos bien mérité!

  25. angemad says:

    Sans vouloir jouer les rabats joies, je vais vous expliquer comment ça se passe ici et sûrement comment ça se passera pour vous l’an prochain (et pour nous aussi avec le mercredi en plus). Donc, disais-je, ici à la Réunion, les enfants font 8h-15h30 et c’est un merder sans nom pour les parents. Les municipalités proposent parfois des garderies municipales qui sont des « garderies » c’est à dire rien de structuré. Dans d’autres communes, pour qu’il y ait garderie, il faut sur les parents créent et gère l’association(comme pour mes enfants). Parfois, mais c’est rare, la garderie tourne le mercredi. Sachant que les employeurs vous rient au nez si vous songez être à la sortie d’école, tous les enfants font cantine + garderie voire mercredi en plus. Alors les rythmes de l’enfant bla bla, ça me fait doucement marrer.
    Niveau qualitatif, si ils ont une bonne garderie ça ira, sinon, ils cumuleront des horaires pourris et basta.
    Je pense qu’on se fait entuber encore une fois. C’est juste une technique pour créer de l’emploi précaire (nounou, garderie avec contrats aides), faire bosser plus les fonctionnaires et rentabiliser, ajouter un repas de cantine le mercredi que nous paieront, etc …
    Je suis psychologue au civil et franchement, ça fait 25 ans qu’on sait que c’est tout les système scolaire français qui est à repenser et pas que le rythme. Ajouter 1/2 journée ne changera rien de rien, le système sera toujours aussi mauvais (aucune flexibilité, méthodes archaiques, aucune place aux pédagogies alternatives, accueil minables des élèves à besoins différents et je ne parle pas des petites sections, …).
    Alors, je suis contre parce que ce n’est que de la poudre aux yeux !

  26. sun says:

    Je ne suis pas contre l’avis d’essayer comme tu dis.
    Instit, je n’ai jamais bossé 4 jours 1/2 donc je ne peux pas juger sur ce point là.
    Par contre ce qui m’inquiète c’est ce temps après la classe. Comment des petits villages pourront proposer autre chose que de la garderie …?
    Et puis le mercredi est important chez moi pour notre pause. On se lève plus tard, on souffle on ne court pas, ça fait du bien avant la suite de la semaine.
    Je sais bien que si je bosse le mercredi matin, l’après midi passera à toute vitesse entre enfants et maison et que je devrai trouver de l’énergie pour me remettre dans ma préparation de classe.(bon ça c’est mon problème perso ;))
    Bref : « que se passera t-il à 15h30 ? » est ma plus grosse inquiétude…

  27. Poulette Dodue says:

    Le rythme de 4,5 jours pourquoi pas. Bien que ça va nécessite de très, très, très gros efforts d’organisation (genre j’habite un village et je bosse en ville toussa). Bon ce n’est pas impossible et je suis prête à (me torturer les neurones)m’organiser.
    Mais comme Sabine, je m’inquiète plutôt du raccourcissement de la journée !! Le rythme doit certes être mieux adapté aux Loulous, mais quid de leur prise en charge quand on bosse ?? Qui supporte les frais ? Y aura t’il des personnes FORMÉES pour les encadrer ??? Habitant un bled ces questions sont un gros débat !!

  28. angemad says:

    En plus, nous sommes en octobre et on veut bois faire croire qu’en septembre prochain, à 13h30 ou 14h30 ou 15h30 (?), des personnes QUALIFIÉES (profs, éducateurs, contrats aidés, tatie Micheline ?) seront frais et dispos pour enseigner la musique, la peinture, la capoiera, l’astronomie ou le tricot à nos têtes blondes ???? MAIS BIEN SUR !!!! On nous prendrait pas pour des idiots, des fois ? Avec quels sous va t on les payer ? Et la formation? Et le matériel ? Et ils serait prêts à temps ? Mouhahaha, franchement, mon périnée va lâcher tellement c’est grotesque.

  29. cécile says:

    héhé, moi je suis plutôt d’accord avec toi… mais occuper les fins d’après midi de nos enfants, ça va coûter une blinde, embaucher des animateurs, trouver des locaux etc… et en ce moment, ça serait plutôt bien de faire des économies, genre les impôts toussa, ça va déjà pas mal augmenter.
    et du coup…. je me demande pourquoi on a pas proposé seulement de raccourcir les vacances qui sont super longues, qui coutent une fortune en centre aéré, colos et autres aux parents qui eux n’auront jamais 24 semaines de vacances par an….

  30. Virgo says:

    Perso, ce n’est effectivement pas le fait qu’ils aient école 4,5 jours par semaine, moi non plus j’en suis pas morte, surtout que mes enfants vont au centre aéré le mercredi donc pour eux c’est déjà 8h30 – 17h45, 5 jours / 7 mais justement, qu’ont-ils prévu pour le mercredi après-midi, le relais école – cantine – centre aéré ??? Je ne m’insurge pas, je m’interroge…
    Vivement la rentrée prochaine, ça risque d’être un joyeux bordel !

  31. Lucie says:

    Ca fait longtemps que je lis ton blog et je décide ENFIN à la laisser un commentaire parce que je suis vraiment à 100% d’accord avec toi.

    Qu’on essaie un peu avant de grogner…Et puis j’avoue que l’argument organisation peut peser dans la discussion, mais il ne doit pas être déterminant si il s’agit du bien-être des enfants.

  32. ange-etrange says:

    En tant qu’enseignante je ne suis pas strictement opposée mais très très sceptique… Comment va se réorganiser le temps ? Qui va financer ? Etat, mairies, parents ? Avec quels sous car on nous serine à longueur de journée que les caisses sont vides. Plus d’impôts locaux ? Quel personnel va encadrer ? Car si c’est le même que la cantine bonjour les dégâts… Quel jour va être ajouter, ? Le mercredi j’espère car égoïste que je suis, je voudrais avoir 2 jours avec ma famille… Raccourcir les vacances ? Faudrait peut être nous payer car nous ne le sommes pas en juillet et août… vous travaillerez gratuitement vous ? Certes il faut voir mais j’ai comme de gros doutes… Et puis le bien de l’enfant et son rythme a bon dos pour nous faire avaler tout et son contraire !!!

  33. Papalion says:

    Cranemou, je me permets juste une remarque « fermée » : quand tu écris « les enfants sont plus efficaces le matin dans leurs apprentissages », tu as raison. Mais est-ce une raison pour quitter la classe à 15 h ? Non, parce qu’à ce compte-là, on n’aura plus classe que le matin, et pas le vendredi parce que les enfants sont fatigués. Et pas les jours de pluie parce qu’ils pourraient attraper froid.
    La classe jusqu’à 16h30, c’est aussi la possibilité de faire de la musique, des sciences, du sport, des jeux intelligents dans le cadre de la classe. Et partir fatigué mais content et un tout petit peu moins con à 16h30.

    Lâcher l’école l’après-midi, ça va accentuer encore plus le décrochage scolaire.

    Mon avis sur la question : http://www.papalion.fr/2012/10/09/pour-ou-contre-la-semaine-de-quatre-jours-et-demi-blog-de-papa-lion/

    Sujet passionnant en tout cas. Vivement le projet de loi sur le mariage libre, qu’on en reprenne une petite louche.

    (Cranemou, je suis fermé mais je kiffe toujours ton blog^^).

  34. lexou says:

    en habitant à la campagne, sans école dans le village, c’est déjà assez compliqué, quand en plus tu bosses juste à 90 bornes minimum et que les nounous ne courent pas les rues parce qu’elles sont débordées et que les crèches ici, n’existe pas, je me dis franchement qu’arrêter de bosser ca devient la solution la, non, franchement, je ne suis pas pour du tout!qu’il s’occupe de trouver des modes de garde adpatés, en même temps hein, parce que bon…

  35. Hélène says:

    Vivant en Australie depuis 1 an je découvre de nouveaux rythmes scolaires ici : 8h45-14h45 du lundi au vendredi. 1 mois 1/2 de vacances en été (mi décembre-janvier) et 15 jours de vacances toutes les 10 semaines.
    En France que l’enfant finisse à 15h30 ou 16h30 ça change vraiment quelque chose pour vous ? Les gens ne sortent pas du boulot à 16h15 si ? Mon jules finissant à 18h et moi souvent à 20h (ou bossant le nuit, je bosse à l’hosto) il faut dans tous les cas trouver un mode garde péri-scolaire non ?

  36. MamanPoule says:

    Pour ma part je trouve cette réforme tout aussi ridicule que les précédentes, comme il a été dit plus haut c’est de la poudre aux yeux. C’est tout le système éducatif qu’il faut modifier, changer les programmes, les plannings, plus de profs, moins d’élèves par classe et j’en passe. Tout ce que va donner cette semaine à 4,5 jours ce sont des enfants fatigués et pour certains dégoûtés de l’école. Ici mon fils vient d’entrer au CP, nous sommes à peine mi-octobre et il est déjà très fatigué (il dort pourtant 10h par nuit) alors 1h de sommeil en plus le mercredi n’est pas du luxe. Il fait du sport le samedi matin donc comme d’autres, l’école le mercredi signifierait 6 matins par semaine à se lever tôt. Et je ne parle pas de mon intérêt ici mais bien du sien, je me lève à la même heure tous les jours de la semaine. L’argument « nous sommes bien allés à l’école du lundi au vendredi à notre époque » n’est pour moi pas recevable, c’était une toute autre époque. Bref, nous avons besoin besoin d’un système scolaire plus performant et à l’écoute des enfants, pour par exemple ne pas être les plus mauvais élèves européens en matière de langues étrangères (j’ai honte quand j’entends parler notre Président et ses prédécesseurs en anglais ou en allemand) ou encore ne plus voir notre taux d’illettrisme grandir chaque année.

  37. kiara says:

    Oh oui, notre système scolaire est défaillant. Et pour le voir de l’intérieur, je peux te dire qu’il y a énormément de travaux de rénovation à envisager!
    Je suis pour la semaine de 4 jours et demi, pour la bonne raison que pour les enfants dont les parents travaillent, se lever à 7h le mercredi, c’est habituel. Je suis aussi pour les journées moins longues mais pour l’année scolaire plus longue, pour des « modules » de cours et non des « heures » de cours, etc.
    Je suis pour le changement, mais pas pour le « copiage » sur les pays voisins : tout n’est pas rose dans leurs systèmes éducatifs non plus. Apprenons des erreurs des autres. Et surtout, n’allons pas plus vite que la musique : il faut bien réfléchir tout ça avant de faire n’importe quoi!

  38. RoseAndCook says:

    Moi je suis contre, le samedi matin c’est le seul jour où les enfants peuvent se lever un peu plus tard. (8 ou 9h hein, pas midi, ça c’est dans mes rêves en peinture)

    Et la question de finir à 15h30 n’est PAS une petite question: qui va en supporter le coût ? (allez, je vous le donne dans le mille au final… les collectivités cad les mairies et donc finalement … nous et nos impôts locaux). Et quand on se saigne pour payer une nounou pour pas que petit chouchou fasse des journées interminables, il va encore falloir payer…

    Pour le coup, je n’aurais pas râlé si on avait rabotté ces interminables vacances d’été, mais là, une demie journée de plus, c’était pas utile et je suis personnellement convaincue que cela ne va pas aider mes enfants dans leurs apprentissages. Ca va les fatiguer d’avoir une matinée flinguée.

    Maintenant, que ça se soit passé comme ça dans ma jeunesse etc. en réalité on s’en fiche. Moi aussi je rentrai seule à 7 ans alors que ma fille ne le faisait pas à 10. Mais ce n’est plus la même époque tout simplement.
    Et alors les « de mon temps c’était bien » ça me hérisse un peu le poil.

    Je suis aussi pour le changement, mais pas n’importe comment !

    (bon, perso j’ai de la chance, j’habite une des communes les + riches de France qui organise des activités post-scolaires à bas prix dès que la cloche sonne, qui organise toujours la garde des enfants en cas de grève des profs etc. Mais je n’ose pas imaginer ceux qui galéraient déjà pour 16h30 et qui vont se retrouver avec leurs mioches à 15h, c’est ceux qui ont le moins d’argent qui vont morfler quand des systèmes avec quotient familial n’existe pas. Parce que le prix horaire d’une nounou, c’est le même pour tous…)

  39. Sandrine says:

    Je vois que je sujet passionne, et c’est bien normal.

    Si on se base sur les rythmes biologiques l’idéal serait surtout d’éviter le coupure de deux jours du week-end. Révolution! Le Ché si tu nous lis!

    Je n’ai pas lu tous les posts, alors je demande votre humble pardon si je sujet a déjà été évoqué, mais je suis une maman divorcée (un peu à l’insu de mon plein gré, mais c’est pas le sujet), et l’école le samedi matin par exemple ça voudrait dire des enfants qui ne voient leur papa que 2 jours par mois. 2 fois 24h à peine. Et là c’est un vrai problème.
    Bien sûr dans un monde parfait, c’est aux adultes de s’organiser et de s’adapter, mais avec la meilleure volonté du monde, je ne vois pas la solution.

    Alors voilà, juste un peu d’eau au moulin de cette réflexion.

  40. MamL says:

    Juste une petite réflexion parmi d’autres…il ne me semble pas l’avoir lu dans les commentaires mais je ne l’ai peut-être pas vu car ils sont très nombreux.

    Au sujet des vacances scolaires estivales, je ne suis pas opposée à ce qu’elles soient plus courtes seulement je souhaiterais être sure d’avoir au moins 15 jours avec mes enfants …. Si on les raccourci,toute le monde ne pourra être satisfait. (Lorsque le travail ne s’arrête pas l’été… )..il y aura moins de possibilités forcément (déjà que c’est la guerre actuellement, 2 années de suite mes enfants ont manqués la dernière semaine d’école !!!), je me dis qu’une année sur deux je n’aurai pas de vacances avec eux sur l’été ou bien 1 semaine et déjà que je n’ai qu’un noel sur deux…

    Il faut penser à cette possibilité , et je pense qu’elle n’est pas si anecdotique !Il n’y a pas que le tourisme !!

  41. Nadja says:

    J’arrive après la bataille sur ton blog (car j’avais eu celui de eza en direct). Mon avis c’est qu’il faudrait avoir les infos définitives dès maintenant pour une meilleure organisation. Je travaille tard et j’ai une nourrice pour les sorties d’école. Ma mini se lève le mercredi pour activité sportive et je n’ai aucune envie de la lever le we. Disons que si on sait maintenant qu’il y a Ecole le mercredi matin ça laisse le temps de trouver où caser les activités et comment récupérer les enfants à 12h en semaine alors qu’on travaille. Donc viiiiite (mais pas le samedi pitié, d’autant qu’en garde alternée ou « un we sur deux » ça soûle vraiment)

Laisser un commentaire