Au lit on dort! (avec des cadeaux, pour la peine!)

Je vais vous donner une énième occasion de me haïr (je veux dire, en plus de mon intelligence, de ma fraicheur et de ma beauté suprême): mes enfants DORMENT.

C’est un fait, j’ai des enfants toujours malades MAIS, ils sont plutôt cools niveau sommeil.

Les siestes durent entre 2 et 3 heures, les nuits 12 et au moment de se coucher, c’est un peu comme une fête. En fait, mes enfants sont accros à la couette douillette, du coup, c’est « bonne nuit, bisous » et zou, ils dorment.

Ouais, je sais ce que vous pensez.

Et je goûte ma chance.

Comme du coup, on est plutôt peinards de ce côté là, on a tendance à en profiter en les embarquant avec nous quand l’option baby-sitter est compromise.

Habituellement, nous avons un lit de voyage « basique ». Le truc qu’on trouve partout, qui pèse 20 Kg et qu’on n’arrive jamais à déplier du premier coup à cause du machin du milieu qui reste bloqué ou d’un des côtés qui ne veut pas s’enclencher, sans parler du matelas qui imite très bien les paillasses spartes.

C’est là que Phil&Teds entre dans ma vie, autrement que par le biais du catalogue Oxybul: je vais tester le lit de voyage « Traveller ». J’aime bien quand mes enfants sont cobayes, surtout quand le test peut effectivement changer pas mal de chose. Et j’ai toujours la foi, quand je regarde les descriptions sur internet avant de recevoir mon Graal.

Sauf que quand je le reçois, je me dis que je suis mal barrée. Je réussis à monter une étagère Billy à l’envers, et là, le lit, il faut le CONSTRUIRE. Genre, comme une tente. La construction de tente, mis à part dans « Mickey et ses amis font du Camping », je connais pas. Et encore, eux, ils arrivent à faire un truc au top du confort avec deux bâtons et un drap (les enfants: ON VOUS MENT, ON VOUS SPOLIE)

Autant vous prévenir tout de suite: le premier montage nécessite un calme ABSOLUE. SANS enfant, donc. Oui, parce qu’en soit, c’est pas compliqué, mais avec des enfants hystériques qui prennent les barres latérales, les brandissent en se courant après et en hurlant « attaaaaque », ça devient nettement moins fluide niveau compréhension.

 Bon, sans blaguer, seule, avec deux enfants dans les pattes, j’ai mis bien 15 minutes à venir à bout du montage. La deuxième fois, vraiment seule, plus que 5. Et aujourd’hui, c’est une affaire qui roule. Il suffit donc de se faire un peu la main et finalement, on monte le lit aussi rapidement qu’un lit de voyage « classique ».

Mais ce lit là n’a rien de basique. Il ne prend pas de place une fois plié (on peut facilement le caler sous la poussette, pour dire!) et ne pèse qu’un peu plus de 3 Kg. Moins que votre bébé, donc.

Niveau montage, j’en ai parlé, c’est un coup à prendre, mais ça reste tout de même abordable et rapide… même pour moi.

Niveau solidité, j’y ai enfermé les deux enfants , ils se sont éclatés à sauter, se cacher, ouvrir, fermer les fermetures… quoi de mieux comme test in-vivo? RIEN n’a cédé. Je n’ai pas de meilleure preuve!

Niveau confort: c’est là où j’ai eu le plus peur. « Pauvre enfant, il va dormir à même le sol ». Sauf que le matelas (auto-gonflable) est réellement confortable (et isolant thermique, au passage). Quand on voit le lit comme ça aussi, on peut croire que l’enfant va finir claustro… mais pour l’avoir tester sur Clapiotte et un autre petit cobaye, ça n’a pas l’air d’être aussi traumatisant qu’un adulte peut le penser, et effectivement, en passant la tête dans le lit, on voit très bien à travers les filet ce qui évite le sentiment d’être enfermé.

Si je devais résumer, donc:

Les +: Encombrement minimum, poids léger, confortable et robuste.

Les –: petit coup à prendre pour le montage

Bonus Track: la moustiquaire qui se zippe sur le dessus pour vraiment enfermer son enfant et passer une soirée tranquille éviter d’assommer avec des pommes de pain le troll endormi pendant le pique-nique champêtre ou qu’un énorme taon décide de siester à ses côtés.
Un des pans sur le côté se dézippe complètement, le lit se transforme ainsi en parc, et vu la qualité et la robustesse du tissu, je peux vous assurer que c’est vraiment parfait pour les après midi d’été ou les soirées dans le jardin des beaux-parents.

Et comme j’ai vraiment aimé (oui, parce que je ne vous ferai pas gagner des trucs que j’aime pas, soyons honnête, ça serait ridicule), Phil&Teds met en jeu DEUX lits Traveller sur le blog!
Et c’est pas du petit cadal de rien, on parle d’un super lit pliant de compèt, (valeur unitaire 170€).

Donc, il va falloir bosser. Et oui, un peu quand même!

Je vous demande de me raconter votre pire nuit. La vôtre, celle de vos enfants, peu importe.
Vous pouvez la raconter avec des mots, des photos, des dessins, je suis curieuse de tout!
Vous pouvez participer en commentaire, par mail (indiqué en haut de la colonne de droite) ou sur votre blog.
Vous multipliez vos chances de gagner en relayant cet article: une chance de plus par relai (si vous avez écrit sur votre blog avec un lien vers l’article, évidemment, la chance supplémentaire est automatiquement enregistrée).
Je vous demanderai juste de venir en commentaire me donner le lien de votre article et/ou relai ou la confirmation que vous avez participez par mail, poyr que ce soit plus facile pour moi niveau logistique, je ne comptabiliserai que les participations « déclarées » en commentaires.

Vous avez jusqu’au 18/01/2012 à 21h00 pour participer. LE CONCOURS EST TERMINE

Le premier gagnant sera désigné par Tony et moi-même (et une troisième personne si jamais on n’arrive pas à se mettre d’accord). Nous prendrons en compte l’effort fourni, l’originalité, et l’humour (oui, parce qu’on ne jure que par l’humour, désolée).

Le second sera tiré au sort parmi les participations et relais.

Aller, au boulot!

 

RESULTATS:

Alors, j’ai compté 57 participations valides. J’ai ri de pas mal d’histoires et j’ai franchement été angoissée par certaines… brrr, y’en a qui rigole pas quand ils passent des sales nuits!

Je tiens à vous remercier tous, parce que vraiment, toutes ces anecdotes réunies, ca fait relativiser! Et puis les souvenirs de jeunesse, c’est bons aussi de s’y replonger, ça m’a permis de me souvenir de pas mal de nuits ratées pendant mes jeunes années…

Bref, merci encore à tous, et également pour tous les relais, c’est gentil!

Venons en aux choses serieuses.

La premiere gagnante a été désignée par Tony et moi-même. Comme conveniu, nous avons prit en compte l’originalité, l’effort et surtout, surtout, Tony a vraiment ri, ca a fait pas mal de point dans le chapeau. c’est donc Maman Bavarde qui gagne avec sa video (et laisse ton fils tranquille maintenant, ça suffit ou j’appelle la DASS! ;) )
Bravo à elle!

Le second gagnant a été tiré au sort par random et c’est Cyl qui est sortie du chapeau.

Bravo à vous deux et encore merci aux autres. Je sais que vous êtes peut être un peu déçus, mais j’espere revenir tres vite avec d’autres beaux cadeaux comme celui ci!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

83 comments

  1. Alonso says:

    « Maman, j’ai fait un gros dodo. »
    Elisa 2 ans et demi, 5 min après l’avoir couché à la sieste…
    Peut être que si son lit était plus rigolo elle y resterai plus longtemps!!!

    A bientôt

  2. Une Mère Ordinaire says:

    Ça risque d’être compliqué car chez nous les nuits pourries, c’est un peu notre spécialité. Enfin, quand je dis « notre », j’entends notre capacité à les subir… Depuis trois ans nous collectionnons les réveils nocturnes, les hurlements bestiaux, les poussées dentaires, les méchants microbes, les chutes de doudous, les angoisses de séparation… Que dire de ces nuits où par miracle elles finissent par dormir POUR DE VRAI jusqu’au lever du soleil?? Au choix: indigestion avec les crevettes de Noël pour Maman Ordinaire, insomnies pour Mr Ordinaire, fièvre de cheval pour Maman Ordinaire ou encore sonneries de téléphone matinales, voisins bruyants et sirènes d’ambulances. Ah si, le top reste toujours ce réveil qui sonne à 6h lorsqu’elles décident de découvrir les bienfaits de la grasse matinée…
    Maintenant je comprends pourquoi ma mère passait l’aspirateur le dimanche à 10h du matin!!!!

  3. audrey r-p says:

    ma pire nuit ?? pas facile a choisir !! je n’ai pas autant de chance que vous !!! et ma nenette a mm fait une greve du sommeil durant un lonnnnnnnnnnnnnnngggggggggggg mois (pas de sieste et pas coucher avant 4h du mat)

    alors je pense que je vais en sélectionner 1
    niveau date je n’en ai pas de précise.

    Tout commence a 20h heure a laquelle mon pere (oui nous vivons en famille donc avec papy et mamy) rentre du travail repas prêt, ema montre des signes de fatigue !! peu etre un espoir alors ??? on mange 21h ema montre toujours des signes de sommeil !! je decide de quand mm lui faire faire sa balade du soir pour bien la crever !!

    on rentre de la balade elle réclame le lit (chouette chouette) on monte et la c’est comme si cette escalier avait TOUT changer !! elle pete le feu !! refait la deco de la chambre !! youpi !!!

    bon je la laisse s’éclater 1h ou 2h (je lui propose toute les 10min d’aller au lit faire dodo !! je lutte limite besoin d’allumette pour tenir mes paupières)

    23h je lui propose un bain !! on va donc prendre 1 bain (ba oui en général sa crève les gosses) on le prends elle montre des gros gros signes de fatigue !!!! aller cette fois c’est bon !!!!
    elle s’endort (youpi) !!!!!

    mais se reveil a 00h30 et pete le feu (non =( …..)et c’est repartis pour une lutte pour reussir a la recoucher !! moi entre temps je n’ai tjr pas reussis a dormir !! je suis crever j’en peu plus et sa fait deja un moment que sa dure !!!

    il est 3h du mat !! ema ne dort toujours pas (moi non plus par la mm occasion ainsi que son pere qui heureusement ne travail pas) je decide de sortir faire un tour (sa m’aidera moi au moins si elle sa ne l’aide pas) mais cette fois elle ne marchera pas !! je l’installe dans l’echarpe de portage !!

    on va faire 1 tous puis 2 puis 3 puis 5 puis 7 tours de quartier !!! 1h30 a marcher sans s’arreter pour qu’elle s’endorme !! j’en peu plus je suis crever j’ai mal partout je veux dormir !!!! et elle ??? ba elle regarde partout, regarde son pere !! argggggg

    je decide de rentrée sa ne fonctionne pas (je viens d’utiliser ma derniere carte la quand mm)
    nous remontons et bien sur ema toujours en aussi belle forme !!! elle joue encore 1h (donc si on compte bien il est mtn 5h30) puis elle s’endort en plein milieu de ses jouets ! elle a lutter jusqu’au bout !! mais sa y est elle dort !! je la prends délicatement et la couche entre son pere et moi !!!

    aller cette fois c’est la bonne !! jusqu’a 10h du matin ou elle se reveil !! la je l’ai regarder je lui ai dis ‘non maman est crever tu dors mtn » rendormis jusqu’a 12h !!!! et bien sur pas de sieste l’apreme (sa serait trop facile !!!)

  4. flaugere sandy says:

    bonjour,alors comment dire … mes nuits se ressemble toutes,sans exception!! Nina qui a 2 ans et demi ne fait toujour pas ces nuits!! elle ne supporte pas de dormir dans ça chambre,d’ailleur la premiere nuit dans ça chambre elle c’est réveiller en pleurant,et elle est partie en direction de la porte d’entré (de la maison) essayant d’ouvrir la porte en m’appellant!! la pauvre puce a du croire que je l’avais abandonner,du coup on a installer un petit lit dans notre chambre de ce fait,quand elle se réveille elle me parle juste pour savoir si je suis la et se rendort,mais ça ne marche pas a tout les coup!!

  5. vIO says:

    Bonjour
    Merci pour ce concours…
    J’ai aussi des enfants qui dorment bien la nuit et la journée!
    Donc Ma pire nuit me concerne uniquement :))

    Je suis somnambule

    Une nuit j’ai fait une crise
    Je suis sortie de mon appartement
    Sur la place en bas de chez moi
    J’ai fait un petit tour de la place apparemment
    (Ce sont mes gentils voisins qui m’ont racontés)
    Bon j’étais juste en petite chemise de nuit bien légère
    Et évidement sans clefs!!!!
    Je me suis réveillé donc vers 1h30,en essayant de rentrer dans l’immeuble, en nuisette et au bord de la N7.
    J’ai eu la peur de ma vie…puis la honte de ma vie!
    J’ai aussi du expliquer à mon mari pourquoi je sonnais à l’interphone à cette heure là…

    Heureusement les crises ne sont pas trop fréquentes, mais ce n’est pas la première fois que je me retrouve dehors…sauf qu’avant j’étais à la campagne en maison.

  6. mel says:

    bonjour

    sela serais pratique pour faire dormir mes juju de 1 an et demi car pas facile de les garder au lit surtou en plus kan il sont 2 dans le meme lit car il ne veulent pas se separer

    bonne journee

  7. emilie j says:

    Bonjour ,alors ici les nuits pourries sont terminées depuis le 1er janvier oulala bonne résolution de notre petit qui au bout de 6 mois c’est dit que la nuit c’était bien de dormir , je pense que la pire ça a été une nuit de colliques ….pour lui donc il as dormi sur moi ….il as dormi …..pas moi ah!!!le sacrifice maternel ;)sinon merci pour le concours

  8. Cyl' says:

    T’as monté une étagère Billy… A l’envers, certes, mais quand même! Moi j’aurais même pas essayé… Je prépare ma participation et je reviens!!!

  9. Gaëlle* says:

    Bonjour, sympa ce lit et merci pour le concours.

    Pour le moment ma puce est encore petite, je n’ai pas eu tant que ça de mauvaises nuits…
    Mais j’en ai, pour autant, eu une mémorable:
    Un soir, je ne me sens pas très bien, courbatures, frissons.. Je prends ma T°: 39.8
    Direct je prends du paracétamol et file au lit en confiant la petite de 3 semaines à son papa!
    Papa qui reviens me voir 1/2h + tard car la petite veut téter.. Je lui donne le sein puis la redresse en fin de tétée, elle régurgite assez abondamment sur moi… Toujours frissonnante je vais me laver pendant que papa change la petite de la tête aux pieds. Il l’endors et moi aussi je sombre dans le sommeil.
    A peine une heure plus tard, la petite se réveille en hurlant, impossible de la calmer. Je la remets au sein, elle tête et cela dure. Je n’arrive pas à l’enlever du sein elle hurle dès que je l’éloigne un peu de moi… Mon conjoint à régulièrement tenter de l’endormir mais rien à faire… Cela a duré toute la nuit.
    Moi fiévreuse,la petite faisant un pic de croissance, le mélange est détonnant!!

    Le lendemain la petite a repris un rythme correct, moi un traitement et tout est rentré dans l’ordre!

  10. MaMa TwIns says:

    Bonjour,
    Merci pour ce concours.
    Ma pire nuit ? Je dirais mes pires nuits et c’est en ce moment même en direct livre oui oui…Depuis les fêtes, mes enfants se relaient pour ne plus faire de nuits complètent. Alors autant te dire que c’est la crise à la barraque !

    Merci et belle soirée je vais me pieuter comme les poules pour essayer de récupérer un peu ;)

  11. maman@home says:

    Le mien dort très bien chez nous et ses grands parents mais refuse de dormir dans un lit ailleurs donc chez les amis c’est l’enfer du coup ben on sort plus. Sinon ben ça va je vais bien j’men sors lol

  12. Valérie T says:

    Bonsoir,
    ça c’est du chouette cadal ! Avec mon pauvre lit parapluie de base, qui pèse 10kg, qui prends pleins de place + un matelas pliable…vlà la place, que ça prend, quand on sort avec tout ça ! Bah ouais, parce que le matelas de base du lit, c’est pas top confort quand même ! Alors tu me donne grave envie avec celui-là !

    La pire nuit, facile. Je crois que mes voisins s’en souviennent encore…

    Alors, ça commence généralement toujours bien…jusqu’à ce que tu t’endorme…hein, c’est mieux !

    Donc, tu t’es endormit 1h voir 2h, et là ça commence…bon, tu y va, tu va voir ce qui se passe, tu la recouche…plus rien pendant 10 min, et ça repart grrrr !

    Bon, on essaie de savoir ce qui se passe (elle n’a qu’à parler aussi, à 13 mois…) en vain ;) ! Et, au bout d’un moment, ça commence sérieusement à me gonfler, donc je m’énerve ! Et, là ce sont des cris, imagine bien, puisque ça a réveillé mes voisins du dessous, et les à empêcher de dormir pendant au moins 2h, juste au milieu de la nuit…

    Donc, hop on décide d’aller au salon, tout les 3, elle ne veut pas dormir, veut crier…alors on se lève tous ! Mais figure-toi qu’au salon, c’est pareil, elle se remet à HURLER ! Bon, au bout d’un moment, on a réussit à la calmer, mais non sans mal ! Malgré tout, elle était crevé, et nous aussi…..évidemment, t’oublie la grasse mat’ hein, même si t’a passé une nuit de merde ! 9h-9h30 c’est le grand max, malgré qu’elle n’ai pas dormit pendant 2h……

    Le lendemain, j’apprends que la voisine d’en dessous à demander à ses voisins d’à côté, s’ils avaient bien dormit…bah oui, ils ont un petit garçon du même age…elle pensait que ça venait de chez eux :x

    Elle a de la voix ma gamine ;)

    Merci à toi et Phil and Teds !

  13. chocoladdict says:

    je ne joue pas car j’ai déjà un lit pliant de voyage qui n’a d’ailleurs quasiment jamais servi (comme on ne voyage pas en voiture, on voyage léger) mais pour la pire nuit je dirais celle d’hier car ma fille qui n’avait jamais vomi nous a fait la totale…je n’ai pas dormi une heure et je croise les doigts pour que les médicaments agissent cette nuit …vive la gastro !

  14. Mllenadine says:

    Ma pire nuit…..
    Mes pires nuits ont été celles de ma période « grosse « (=enceinte ^^)
    A cette époque, nous avions « le chat » depuis kidnappé par mes propres parents qui flippaient trop (et qui ont profité à J-3semaines alors que j’étais allitée pour venir le récupérer en douce gggrrrrrrrr)
    Donc nous avions un chat, un minuscule chat trop calin et trop bête aussi je l’avoue ! Nous avions un minuscule appartement aussi -précision importante pour la suite-
    Je n’étais pas immunisé -très grosse précision donc- et je ne m’occupais pas de la litière du chat de ce fait ce qui rendait hystérique « l’homme » à chaque x qu’il devait vider et laver la chose soit très très souvent suite à mon côté non immunisé * / chieuse* / à l’appart trop petit et à la situation géographique de la caisse dans le couloir non loin de la porte des wc*. (* = au choix)
    Cette nuit là donc je dormis très mal et « l’homme faillit décèder » !!!! Début de la nuit : j’entends le chat geindre -l’homme qui s’étale dans le lit- et un fffffffffffffff poum -le chat qui vole et tombe comme une crèpe vu qu’il dormait profondément- puis un plouf sur le lit -le chat qui remonte sur le lit complètement ahuri- J’engueule copieusement l’homme et caline MON chat ! Milieu de la nuit j’entends un pouuuummmmmmmmmm et un aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhh de l’homme, j’en ris encore :o) Le chat avait quitté le lit pour aller sur l’armoire puis voulant revenir vers nous a sauté du haut de l’armoire sur le ventre de « l’homme » profondément endormi…. qui hurle et a trop trop mal et engueule le chat et moi par la même occasion car je rigole… je caline MON chat. Petit matin, j’entends des ohhh, AAAAAAAHHHHHHHHHHHHH merde de merde etc etc de l’homme (une liste longue comme le bras de jurons) puis des bruits de frottements, d’eau…. L’homme a marché sur une crotte de chat -le chat ne savait pas trop enfouir ses cacas mais il avait des excuses et puis il essayait- L’homme en chaussettes alla aux wc puis dans la cuisine et il répendit de belles marques de M partout ! Le voilà donc qui lave tout, désinfecte, peste et gronde le chat et puis moi aussi car c’est con cette histoire de caca & de litière que soit disant « je ne peux pas toucher » alors que j’ai caliné le chat toute la nuit… je caline MON chat du coup ^^ et le regarde partir en retard au travail avant de me rendormir avec mon chat dans les bras.

  15. Mllenadine says:

    ps : le chat est tjrs chez mes parents et il est est moins bêta ^^
    ps2 : la période caisse du chat est un sujet tabou chez nous ou qui ressort en soirée avec un peu d’alcool ^^
    Merci pour le concours car j’ai usé mon propre lit parapluie qui va bientôt rendre l’âme… car nous bougeons bcp les wk notamment pour voir le chat qui vit maintenant en haute-savoie ^^

  16. lexou says:

    je te hais d’un seul coup parce que je suis Jalouse de toi mais surtout de tes enfants qui peuvent dormir dedans, mais je t’adore parce que tu penses à nous, alors je vais tenter de jouer, mais d’abord trouver les idées ;-))

  17. mela92 says:

    ma pire nuit??? on y repensant j’en rigole mais sur le moment, le grand flip! décor : à Venise au camping, petit budget mais grand amour donc ce sera la nuit sous la tente. Cela devait être très romantique. Malheureusement, énorme orage et comme nous étions jeunes et innocents, nous n’avions pas fait de rigole autour de la tente et nous étions en bas d’une pente!!!! en pleine nuit : plus de 20 cm d’eau dans la tente et une nuit finie dans la voiture, une twingo, tous trempés et morts de trouille, on avait failli mourir noyés!!! une horreur mais nous étions jeunes et le lendemain, nous en rigolions…

  18. Juliette says:

    Ma pire nuit, et il y en aura d’autres… ma belle soeur nous confie son petit bout pendant deux jours histoire de nous motiver à avoir un enfant.. Un appart de 35m2 pas adapté à un enfant, une chambre pas adaptée du tout, aucune expérience, bref, on y croyait quand même.
    Donc installation du lit parapluie de 100kg dans notre chambre, nous on dormira dans le salon.
    Couché à 21h. 21h30 il commence a tousser, mais beaucoup, beaucoup. On est complétement paniqué, on arrive en courant, il nous regarde en se marrant. Oui il fait semblant de s’étouffer à 1 an et demi pour se foutre de nous.
    J’appelle la maman : ha ben il a trouvé le point faible, bonne chance…
    Toutes les demi heures, il recommençait. Si nous n’arrivions pas de suite, il respirait fort et devenait tout rouge. Et rebelote. On arrivait, il nous regardait et éclatait de rire.
    J’ai tout essayé, gronder, pas gronder, amadouer, calins… mais en tant que nulli, c’est assez compliqué.
    Bref à 2h du matin, on a décidé de dormir dans la chambre. Et là, on a testé  » l’attaque de la couche pleine en vol plané », option « ca atterrit bien ouvert sur parrain ».
    Puis l’attaque de « je chante bien fort en dansant », « j’essaye de démonter le lit parapluie et j’y arrive », et « je fais pipi en visant de lit et plus particulièrement tata ».
    6h du matin, personne n’a dormi, on pue, on est fatigués, la chambre est en vrac, et le petit pète toujours autant la forme…
    Ma belle-soeur est venue le récupérer, désolée de cette expérience pas top. Mais finalement, on s’est dit que pire, y’avait peu de chances, et là, enceinte de mon premier, je prie pour que tout aille bien…

  19. mamanbavarde says:

    T’as monté une étagère Billy? Toute seule? Whouaou! J’ai toujours l’impression que les dessins y sont faits en suédois aussi sur les modes d’emploi, moi…;-)

    Bon, j’te ferai bien une tite vidéo de la bavarde en train de galérer à monter le lit de voyage du Niaf…qui s’est quand même refermé d’un côté l’autre jour, alors que j’insérais délicatement le Niaf dedans. Pour sûr, Tony et toi auriez pitié de moi. Mais si tu veux une pire nuit…J’ai dans l’idée qu’il va falloir que je m’attelle à cette mission, j’y réfléchis déjà…Je partage, en attendant, je ne sais pas si ça sera « montrable » sur mon blog…

  20. EnilaDlb says:

    Allez, je me lance. Nous avons plutôt de la chance, Super-Zouzou enchaîne les nuits de 12h depuis ses… 1 mois ! (oui, haïssez moi comme vous haïssez Cranemou, nos enfants sont formidables…).
    Mais il y a eu tout de même une nuit. LA nuit…

    Super-Zouzou avait alors 3 semaines. Son petit estomac n’était pas encore bien rôdé, nous testions différents laits, rien ne passait, et les maudiques coliques faisaient énormément souffrir Super-Zouzou… Cette fameuse nuit, nous en reparlons encore…

    20h, dernier biberon avant la nuit. Nous couchons Super-Zouzou. 3 min après (nous commençons la préparation du repas), hurlements. Câlins, changement de couche. Hurlements. Nous mettons Super-Zouzou à plat ventre sur un matelas dans la salle à manger. Nous mangeons. Hurlements. Câlins. Hurlements. 24h. Hurlements (pas de pause de hurlements…). L’Amour va dormir deux heures (en fermant toutes les portes). Je pleure en cajolant Super-Zouzou, qui hurle toujours… 02h, L’Amour prend le relais. Zouzou hurle toujours. 04h, je me lève, toujours dans les hurlements. Biberon, changement de couches, il est 05h. L’Amour prend une douche dans les hurlements, je prends une douche dans les hurlements. 06h, nous partons aux urgences.
    06h15, plus de hurlements… Nous racontons notre fabuleuse nuit. Réponse de l’interne « c’est normal, bienvenue dans le monde des parents ».
    07h15, L’Amour part travailler.

    Une 1ère nuit blanche depuis nos folles soirées étudiantes…

  21. Lisbei says:

    Tu as raison Madame Cranemou, je te déteste après avoir lu ton article … surtout le début … mes gremlins sont super chiants le soir et la nuit en ce moment, et ils se relaient, un qui ne veut pas s’endormir, l’autre qui se réveille au milieu de la nuit en pleurant … et vice versa le lendemain …
    Cela dit, je jouerais bien pour ce lit …

    Alors, ma pire nuit, je crois que ça reste celle où nous avons décidé de tester avec mon mari la méthode de laisser pleurer la miss en allant la voir toutes les 10 minutes pour la rassurer mais sans la caliner …. tu vois le topo ? Ben, je crois que personne n’a dormi du tout cette nuit-là, à part le deuxième gnome … et on s’est relayé toutes les deux heures pour rester debout … depuis, on a jeté le livre à la poubelle, et on ne la laisse plus pleurer …

    Bye !!

  22. gaomie says:

    OLALALALA MERCI CRANEMOU pour ce giveaway !!!

    MA pire nuit … est ce soir là où j ‘étais déjà malade avec 40 de fièvre la goutte au nez et tout et tout et tout . J’ai fais ce drôle de rêve … où je rentrais de l’hôpital avec mes 2 nouveaux nés ( oui oui des jumeaux que je n’ai pas en vrai…), mon fils le grimlins ( qui lui existe pour de vrai) et mon épou x( qui lui existe aussi hein !). Mon cher et tendre m ‘avais déposé chez mes parents en voiture pour je ne sais quelle raison et lui est rentré chez nous avec MES 3 garçons, mon grimlins devait avoir 2 ou 3 ans et assis devant ( va savoir pourquoi), mes jumeaux avaient la même tête que mon ainé ( trop drole!). Papa arrive devant la maison, descend de la voiture pour ouvrir le portail et aller ouvrir la porte de la maison … le temps de revenir il n y avait plus la voiture donc ni les enfants … et mon mari il pleurait il pleurait il pleurait …. pendant 3 jours il est parti pleurer à tout le monde et ne me l’a même pas dit! et un jour en promenant le chien il a retrouvé la voiture avec … seul mon grimlins … et là je me suis réveillé j’ai tapé mon mari et je me suis vite levé pour voir si grimlins était là … avace le temps d’arriver dans sa chambre j’ai bien entendu marché sur quelque jouets qui zzzzzzzzzz houuuuuuuuuuuu hiiiiiiiiiiiiii lalalala enfin voilà quoi … j’ai veillé toutes la nuit près de lui pour être sur qu il reste pres de sa mere et pas son père indigne ( avec ma goutte au nez bien sur!)

  23. mariemae says:

    coucou
    alors moi je vais te parler des siestes des enfants qui sont présent a l’assos dont je fais partie (puisque je joue pour l’assos).
    nous avons plusieurs enfants ou bébés de différent âge.donc ils ne dorment pas le même temps, ils ne dorment pas tous seuls.beaucoup ont des soucis pour dormir ailleurs que dans leur lit.heureusement nous avons notre fée du sommeil, la présidente de l’assos, qui arrive comme par magie a endormir les enfants.malgré le bruit des rires, des jeux, des jouets et des discussions des adultes, et bien ses petits loup dorment du repos du guerrier comme on dit.

    bon cela dit mes deux enfants de 3ans (qui n’allait pas encore a l’école) et de 1an 1/2 n’ont jamais fait la sieste la-bas.je n’ai jamais eu la chance qu’il y ai une toute petite chance qu’ils dorment!!!!ils détestent tous les deux dormir dans un lit parapluie!!!! donc bein moi j’ai jamais eu la chance d’avoir 20min de détente, sans devoir les surveillé.

    je participe donc pour l’assos car avec l’arrivée de nouveaux bébés, nous avons besoin d’un autre lit, et celui ci a vraiment l’air parfait.

    aller avec un peu de chance .. bisous et merci du concours!!!!!

  24. lilyla says:

    Bonsoir,

    Ma pire nuit ? Alors celle avec ma puce … en fait, la 1ère où elle a fait une nuit complète, elle avait 6 mois, je me levais toujours plusieurs fois la nuit car je l’allaitais. Je commençais vraiment à fatiguer et comme on venait de déménager, j’étais un peu stone la nuit. Alors j’en parle au pédiatre qui, regardant mon mari, lui dit « attachez la au lit dans moins de 3 nuits, tout sera bon ». Donc, on tente de la laisser pleurer un peu (ce qui est toujours plus qu’avant) et ben la 2ème nuit : 0 réveil, réveil angoissé (pas bien dormi puisqu’elle dormait ELLE, c’est logique) mais surtout honteux pour moi … plutôt amusé pour le papa (là si je suis honnête il s’est payé ma tête le matin, faut dire qu’elle était belle, j’ai fait la sieste l’après-midi pour dire)! Elle avait fait sa 1ère nuit complète (juste 19h à 10h pour dire … hum hum) alors je m’en suis voulue un peu mais c’était la nuit et faut dire que je l’allaitais quasi endormie. Et pis depuis pas une nuit avec réveil, alors elle m’en veut pas hein !?!

    Sinon voici mon lien de partage: https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=300453953323441&id=1127707486

    Merci pour ce concours
    BONNE ANNEE!!!
    Et bonne nuit hein !?!

  25. jjulie33 says:

    Bonjour,
    Merci pour ce joli cadeau à gagner :D
    Alors comment dire raconter ma pire nuit …. Euh je réféléchis …. Pour ma part ça aurait était plus facile de raconter ma meilleure nuit qui doit bien être 14 mois en arrière …
    Toutes mes nuits sont assez horribles en fait :(
    Un petit bout de 14 mois qui ne fait pas encore ces nuits il se réveille minimum 5 fois par nuits. On le berce il se rendort on le pose dans son lit et c’est repartit il se réveill pleure ….
    La seule chose qui le calme c’est dormir entre papa et maman. Le soucis c’est que quand il est entre papa et maman, maman ne dort … Bein oui je surveille, peur de lui faire mal, de l’écraser … Bref des nuit assez épuisantes !
    Je crois avoir enfin trouvé le soucis qu’il à :D Il veut juste le lit de voyage « Traveller » !!!!

  26. Bamby says:

    Bonjour
    Tout d’abord, il a l’air vraiment sympa ce petit lit qui prend pas de place et très bonne idée le matelas gonflable car les matelas des lits parapluie en général sont vraiment nul de chez nul!

    Pour la petite histoire,
    L’une de nos pires nuits, ainsi que celle de mon mari et je pense aussi de mon loulou : c’est la nuit de sa 1ere gastro. Fièvre a 40°C, vomi etc… on a passé une nuit d’enfer, entre les pleures, le bain à 3h pour faire baisser la température, nettoyage de tout le lit une fois, 2 fois pour finir par n’avoir plus de drap. Et enfin que loulou finisse par s’endormir vers 7h30 du mat, heu l’heure pour nous de se reveiller pour aller au travail, aie dure nuit

    Merci pour ce concours, croisons les doigts
    et Bonne Année

  27. Alicia says:

    Bonjour,

    J’ai de la chance, les nuits de Choupette se sont toujours bien passées. Au total, on a peut-être passé 2 nuits blanches en 13 mois… L’une de ces nuits blanches a été celle de notre départ en vacances en Turquie, alors qu’elle avait 9 mois. Nous devions être à l’aéroport d’Orly à 4h du matin… Habitant Lille, nous avons décidé de « dormir » chez une amie à Paris pour être plus proches de l’aéroport. Choupette toussait un peu, mais rien de grave… On lui donne son dîner à 19h, et pendant qu’on la change elle régurgite tout son biberon… par le nez ! Impressionnant, surtout pour un bébé qui n’a jamais vomit… Elle pleure, somnole… On décide donc d’appeler SOS Médecin. Plus de peur que de mal, elle n’a rien, on peut donc partir en vacances tranquilles. 20h, Choupette s’endort dans les bras de Papa qui la pose discrètement dans sa poussette. On se dit « Ouf, elle va dormir jusqu’au départ ». On passe tranquillement la soirée avec nos amis, Choupette dort toujours. On vient se mettre au lit, la poussette à côté de nous et là, HURLEMENTS de la puce. Elle ne veut pas dormir dans sa poussette. Ni dans le lit, ni dans les bras. Elle n’arrête pas de pleurer, Chéri fait la gueule car il voulait dormir un peu avant le départ en vacances. Je me sens impuissante face à mon bébé qui n’a jamais fait de crises pour s’endormir, je ne sais pas quoi faire… Et c’est là que je me dis que si on avait emmené un lit parapluie avec nous, peut-être qu’elle n’aurait pas fait de crise pour faire dodo :-) Elle finit par se rendormir quelques heures plus tard, vers 3h… alors que le réveil était prévu pour 3h30 ! Autant dire que je n’ai pas dormi de la nuit, il fallait bien une première fois ! Elle a ensuite dormi en porte-bébé jusqu’à l’arrivée dans l’avion… Ouf, et puis on a passé de supers vacances ensuite :-)

    Merci pour ce concours. Je l’ai relayé sur :
    Facebook : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=152954328149296&id=210048085695470
    Twitter : https://twitter.com/#!/DoudouStiletto/status/157407528601399296
    Hellocoton : http://www.hellocoton.fr/mapage/doudoustiletto (sur ma page, j’ai relayé aujourd’hui – 12 janvier 11h22)

  28. isabelle tronquet says:

    bonjour!
    bon à côté des autres histoires, celle-ci sera bien pâle, mais je tente quand même!!!

    Lucien a fait ses nuits très vite, à 1 mois il dormait déjà 10h de suite! autant dire que lorsqu’il a décidé vers 3 mois de ne pas s’endormir, et de hurler pendant des heures, nous fûmes bien démunis!

    cette nuit là, nous avons tout passé en revue:

    peut-être avait-il faim… préparation de biberon, il en boit quelques gorgées, puis stop! ok, il n’avait donc pas faim!
    la couche était-elle mouillée? vérification faite, non, cela devait être autre chose!
    un bain saurait-il le détendre? oui, en effet, le temps du bain, et surtout le temps d’y croire!
    maman enfile son écharpe et se dit que c’est surement dû à ce fichu RGO… alors que l’écharpe a toujours fonctionné comme un endormisseur instantané, là, que nenni! encore une heure de perdue à essayer en vain de le calmer!
    entendant à 2 heures du matin notre voisine du dessus frapper délicatement sur son radiateur en fonte de manière à ce qu’on comprenne bien qu’elle commençait à être excédée, nous sortons en landau, en pleine nuit… nous un peu explosés de fatigue et de stress!
    cette nuit là, heureusement il ne pleuvait pas, nous fîmes plus qu’un tour dans le quartier! nous allâmes même jusqu’aux champs-Elysées faire un peu de tourisme (30 minutes de marche de notre appart), puis visite de tout l’arrondissement, puis d’un autre… quand soudain, sur le chemin du retour, victoire!!! petit poussin s’était enfin endormi! ne se sentant plus de joie, papa et maman poussin au comble du bonheur et du soulagement s’autorisent une tape dans la main, symbole de leur victoire… qui imagine la suite???
    ben oui, deux mains qui claquent ça fait du bruit!!!

    revenant à la maison avec un bébé toujours hurlant (sans fièvre, on se serait inquiétés autrement sinon!), nous constatons qu’il s’est passé 4 heures depuis le début de la crise! un éclair de génie me fait tenter en désespoir de cause un dernier bib avant d’appeler le médecin… englouti en quelques secondes!

    moralité, après avoir écarté systématiquement toutes les causes potentielles, nous aurions dû tout de suite revenir à la première et retenter en boucle, parce que quand bébé pleure, la raison peut changer dans un court laps de temps! belle leçon, non?

  29. Aurély says:

    Bonjour, merci pour ce concours.
    C’est vrai que ce lit à l’air pratique et peu encombrant une fois plier c’est bien pour partir en vacance.

    Pour la petite histoire désoler mais j’ai 2 enfants qui ce couche à 20h30 et ce lève à 7h30, donc mes nuit sont bien calme. Mais mes pires nuit ont été quand j’était enceinte, impossible de dormir, et des crampes aux jambes, les maux de coeur (horrible) donc dans tous sa mes enfants y sont un peu pour quelque chose ;-) lol

  30. Maud says:

    Bonjour,
    Alors la pire nuit de ma vie …..
    Le 3 décembre 2010, 15 jours avant la fin de mon terme
    Ma sœur insiste fortement pour que je me rende à la maternité
    Je la suis mais je c qu’ils vont me renvoyer chez moi
    Un sage femme homme nous accueille et m ‘annonce que g perdu les eaux depuis ce matin
    Je reste sur place et appelle le papa qui est au garage en pleine séance de bricolage
    Il mettra 1h à me rejoindre il arrive rase parfumé beau comme un dieu pour accueillir sa petite princesse
    Les heures défilent et les contractions sont de plus en plus violentes
    Je pleure il me soutient mais je suis ailleurs
    Seul les mamans connaissent ce mal
    La nuit passe malgré tout
    Le lendemain matin pose de la péridurale je souffle
    La journée passe avant de donner naissance à la princesse
    Voici mes pires nuits mais en même les plus merveilleuses nuits de ma vie

  31. Marie3en2 says:

    Alors je participe avec plaisir! Et pour cela je réédite un de mes billets précédents, j’espère que ça ne pose pas de soucis??
    Parce que ce billet que j’ai écris il y a 3 mois environ, je pense que je ne saurais pas le réécrire mieux qu’à l’époque, dans le vif de la nuit de merde.

    Voici donc le lien vers mon billet : http://troisendeux.blogspot.com/2011/10/une-nuit-sans.html

    J’ai également relayé sur Twitter : https://twitter.com/#!/marie_3en2

    Sur ma page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Trois-en-deux/115343918556648

    Et sur Hellocoton : http://www.hellocoton.fr/je-participe-au-concours-organise-par-cranemou-et-vous-pour-cela-il-vous-suffit-de-vous-rendre-m506152 via @hellocoton

  32. Clarissime says:

    Coucou,
    Si je devais te raconter ma pire nuit se serait celle où j’ai retrouvé mon frère complètement ivre, chantant « étoile des neiges », non pas coincé en haut d’un télésiège mais, en urinant du haut d’un immeuble de sept étages……..rien de plus normal !!

    Mais je vais plutôt te raconter une nuit avec mon premier.
    C’était le jour de ses un an, on le couche le soir, tout va bien, comme d’habitude. Vers deux heures du matin, je l’entends tousser et là, pour le coup, pas comme d’habitude. Je rentre dans sa chambre et je retrouve mon petit limite à s’étouffer. Je panique complet, je ne comprends pas il allait bien et d’un seul coup il se met à tousser terrible et tire au maximum sur ses petits poumons pour pouvoir respirer. Dans la foulée j’appelle le SAMU, lui explique tant bien que mal ce qu’il se passe, il me dit que mon fils nous fait une laryngite aigüe. Quoi !! Qu’est-ce que c’est que ce truc !! Bon je sais que tu connais les laryngites, j’évite de te faire un topo. Donc on s’installe avec le papa dans la salle de bain, robinet d’eau chaude à fond pour que notre petit puisse mieux respirer et comme on n’avait pas de traitement et que chez nous les médecins de nuit ça n’existe pas, on est parti aux urgences. Deux heures après mon garçon allait bien comme si de rien n’était, moi je n’ai rien dormi de la nuit de peur que ça recommence. Pendant une semaine s’était le sauna à fond dans la maison, autocuiseur, humidificateur, casserole d’eau chaude, j’étais à bloc, je pense qu’on frôlait les 80 % d’humidité. Voilà la laryngite aigüe c’est impressionnant quand tu ne connais pas.

    Bises je relaie http://www.facebook.com/profile.php?id=1496136728

    Et pour info mon frère va bien et n’est pas suicidaire.

  33. Sandra says:

    Je ne participe pas, je pollue juste pour dire que pour avoir la version rouge à la maison il est GENIAL !!
    D’ailleurs en ce moment il sert de parc dans le salon, le vrai parc prenant trop de place, et celui là à l’avantage de pouvoir s’ouvrir quand on le décide ^^

  34. Bérangère says:

    Hello !!
    Je découvre ton blog et en profite pour t’ajouter sur Hellocoton (je suis Dressme). Je serai maman dans un mois donc autant te dire que ton lot est trop génial pour moi ;)
    Ma pire nuit ?? Ouh là, ça va être long comme histoire … mais allez, je me lance !!

    L’histoire se déroule en mai 2008. Une amie organisait l’anniversaire surprise de son petit copain. Dans la combine, un pote à lui, dont les parents relativement (très !!!) aisés possèdent une superbe villa près de St Trop’ à Port Grimau. Sympa les parents : ils nous prêtent la villa pour le long week end du pont du 8 mai :)

    Nous voilà partis à une trentaine de jeunes pour 5 jours de folie dans la villa immense avec piscine, près de la mer … le rêve. Notre ami qui pensait partir en week end en amoureux est super ravi de la surprise car tous ses copains sont là !! Bref, idyllique !!

    Un soir, tout le monde décide de partir en boîte à St tropez. Or, mon homme déteste les boîtes. On essaie de le convaincre … rien à faire. Bien sûr, je ne vais pas le laisser tout seul donc je reste avec lui et tout le monde s’en va festoyer en nous taxant au passage de rabat-joie et de vieux couple pépère (merci à mon mari …). On laisse la porte d’entrée ouverte car, si tout le monde ne rentre pas en même temps, il n’y a pas assez de jeux de clé pour tous, vu le nombre qu’on est à squatter la villa…
    Avec chéri, on se mate un film tranquilou puis on part se coucher. On vient à peine de s’endormir lorsqu’on entend des bruits dans la maison qui nous réveillent, quelqu’un vient d’ouvrir la porte d’entrée. On appelle « Y a quelqu’un ?? » « Qui est là » mais personne ne répond. On entend beaucoup de bruit, des personnes s’affairent, montent et descendent, semble chercher quelque chose. On dirait qu’ils sont deux. Or, la villa regorge de tableaux, de statues et autres objets d’art … On commence à flipper, à se dire qu’il s’agit d’un vol et on s’enferme dans la salle de bains (eh oui, cette villa de luxe dispose d’une sdb privative par chambre, la classe). On décide d’appeler Jonathan, notre ami, pour voir si quelqu’un est rentré. En +, on n’a quasiment plus de batterie pour appeler … Jonathan nous répond mais il entend mal dans la boîte et nous, on est prostré dans le noir et on chuchotte pour ne pas se faire repérer … bref la communication est difficile !!! On lui demande si tout le monde est dans la boîte et il nous répond que oui, tout le monde est là, ils sont tous ensemble et il ne manque personne !!! On insiste : en est-il sûr ??? Oui, oui, il est formel ! Ils sont tous là et commandent du champagne …Autrement dit, personne n’est rentré de St tropez à Grimau …donc qui est dans la maison ????? On commence vraiment à flipper et en plus le téléphone bippe, on n’a plus de batterie !! En panique, on dit à Jonathan qu’on appelle la police. Il nous dit « Surtout pas, car l’un de ses potes avait, ce que nous ne savions pas, amené des produits illicites dans une certaine quantité à la villa … » Il a juste le temps de nous dire, on arrive !!! et le téléphone se coupe …
    Nous sommes dans le noir, sans téléphone, apeurés (force est de constater que mon homme n’est pas d’un grand courage ni d’un grand secours sur ce coup là …) et on attend, on écoute… On entend 2 personnes se parler :

    « – tu trouves ?
    – non, je trouve pas
    – t’as cherché dans les chambres ?
    – attend, je vais voir à l’étage »

    Les lumières s’allument et s’éteignent dans diverses pièces (notre salle de bains a une fenêtre qui donne sur une cour carrée, les bâtiments de la maison sont tout autour donc on voit les lumières lorsqu’on allume et éteint telle ou telle pièce mais nous, on s’assied sous la fenêtre pour ne pas se faire voir : on distingue une silhouette dans la cour passer juste devant notre fenêtre …on tremble, on se serre dans les bras l’un de l’autre …

    On se dit toutefois qu’on a de la chance car notre chambre est juste à côté de l’entrée de la maison et c’est une veine que les voleurs ne nous aient pas entendu appeler « qui est là » tout à l’heure, lorsqu’ils sont entrés dans la maison …

    On se dit qu’ils vont finir par partir mais on a vraiment la trouille qu’ils viennent fouiller notre chambre et qu’ils s’aperçoivent que la porte de la salle de bains est verrouillée de l’intérieur, car à ce moment là, on serait découverts et qui sait ce qu’ils pourraient nous faire !!!!!

    Au bout d’un moment, nous n’entendons plus les voix, juste des bruits à l’étage.
    Puis, au bout d’une attente qui nous semble interminable, la porte s’ouvre à nouveau et nous entendons « Karim, Bérangère, c’est bon, on est là !!! » Ouf, ils sont revenus nous sauver !!!

    Il sont 3, Jonathan et 2 potes : l’un tient un grand bâton et les deux autres brandissent des bouteilles de bière en verre pour pouvoir les casser sur la tête des voleurs le cas échéant !!

    Qu’est-ce qu’on est soulagés !! Mais pour autant, il y a toujours ces mecs qui rôdent … Jonathan voit une silhouette dans le jardin : les voilà qui filent à sa poursuite … et là, ils tombent sur …Paul, un des membres de notre petit groupe !!! A vrai dire, un mec tellement discret qu’avant ce soir là, je n’avais encore jamais entendu le son de sa voix !! Toujours avec son copain qui descend justement de l’étage et nous rejoint dehors… Deux mecs qui n’ont jamais lié amitié avec le reste du groupe, toujours à l’écart, des amis d’enfance de Jonathan qui n’ont pas daigné nous répondre (pourtant ils nous ont confirmé qu’ils nous ont entendu demander qui était là) lorsqu’ils sont rentrés après s’être fait refouler de boîte et qui cherchaient un lecteur MP3 et des oreillettes depuis tout à l’heure pour aller se poser au bord de la piscine et écouter de la musique !!! Pour dire, tellement on ne les calculait jamais ces deux là, Jonathan ne s’est même pas aperçu qu’ils n’étaient pas dans la boîte avec eux …Bref, tellement timides et peu enclins à parler avec les autres qu’ils ne nous ont pas répondu et qu’on a flippé comme des malades !!

    Ni une ni deux, Jonathan et ses deux copains sont repartis à leur soirée .. Et le lendemain, jusqu’à la fin du séjour, tout le monde nous a chambré avec cette histoire de voleurs !!!!!

  35. sabine says:

    Ma pire nuit, on pourrait l’appeler « la nuit du vomi ». A cette époque, Zorro avait environ trois ans.
    C’était l’été et Grand Mari moissonnait. Je suis allée me coucher vers 23H et Zorro s’est mis à pleurer une heure plus tard. Comme il dormait tjs bien, je suis allée le voir direct. Il s’est assis dans son lit et bam un premier jet de vomi dans ma tronche. Ca avait un goût de Nesquick. Normal il avait bu un bib de Nesquick le soir.

    Je l’ai sorti du lit, hurlant et on est allé ts les deux dans la salle de bains. Je me suis lavée (ouais, cheveux et tout..) lui n’avait rien. Il a bu un peu d’eau. J’ai changé les draps et la couette de son lit.

    Je l’ai recouché. Une demie heure après, il a recommencé. mais j’ai échappé au jet de vomi. J’ai rechangé les draps.

    Ves deux heures du mat rebelote.
    Je l’ai pris dans mon lit.
    Et bam bam il a revomit. Et il m’a dit à bout de bile « maman, tu crois que je vais être mort? »

    et là j’ai failli mourir de trouille! Mais, non, mon chouchou, ça va aller. Gros câlins et tout et tout.
    J’ai pas dormi tellement je guettais ses hauts le coeur. Mais c’était pas grave. C’est lui qui allait mal. Et j’ai prié pour que cette putain de nuit passe très vite.

    Quand Grand MAri est rentré vers 4 heures du mat, il a tout de suite compris à l’odeur!

    Il a du aller dormir dans le clic-clac avec un sac de couchage, il n’y avait plus de draps, ni couette!

  36. naku says:

    bonjour,
    merci pour ce concours, je croise très fort les doigts car je vais plusieurs fois par an voir ma famille qui vit à 800 km de chez nous et on emmène à chaque fois le lit parapluie mais ca prend de la place et il souffre le pauvre !! on a bien pensé à laisser le notre sur place mais on en a parfois besoin chez nous aussi … bien sur on pourrait en acheter un autre mais certains achats sont prioritaires donc si je gagne ce lit il n’y aurait plus de débat à chaque préparation des affaires pour les vacances ^^

    alors alors ma pire nuit … c’est la que ça se gâte, car ma petite paquerette est d’une extrême gentillesse, car elle a commencé à faire sa première nuit complète à 1 mois tout pile !! c’était le jour de la fête des mères !! c’est y pas un beau cadeau ça ??
    oui ça aurait pu … ah bah en fait si j’en ai une de nuit pourrie !! donc je disais, oui ça aurait pu être un super cadeau sauf que mon corps de fraiche maman (comprenez jeune maman, pas une maman qui est froide, car non non non, je suis plutôt chaude en général, comprenez que ma température corporelle est supérieur au 37,5° réglementaire, pff vraiment vous avez les idées mal placées !!) ne l’entendait pas comme ça. Bah non, certes cela ne faisait qu’un mois que la chair de ma chair me réveillait la nuit, mais c’était à chaque fois à la même heure, à la minute près … 4h, c’est fréquent qu’ils disent … alors je me demande pourquoi à 4h et pas à 5h ??? m’enfin, je m’égare !!
    donc ma chair (ou chère comme vous voulez) qui avait l’habitude de réclamer une bonne grosse têtée à 4h, ne se réveille pas cette fameuse nuit. Moi la jeune maman, je me réveille et me prépare à accueillir mon petit monstre affamé quand je comprends (15 min après) qu’elle fait sa première nuit complète !! Qu’est ce que j’étais contente … whou hou 1 mois … elle a mis 1 mois à faire ses nuits !! trop mignonne cette petite fille, j’ai eu de la chance au tirage au sort de la cigogne !!
    Oui mais la ou je n’avais pas réfléchi c’est que mon corps lui n’était pas d’accord …. pas d’accord du changement j’entends, car pour dormir sans se faire réveiller, il était plus que d’accord !! Ma pauvre poitrine nourricière, elle me tirait comme si elle était coincée dans un étau et pour avoir eu le doigt coincé un jour dans un étau, bah ça fait pas du bien !!
    Vite vite, je cours (en me tenant les gros roploplo que l’allaitement m’offre – merci ^^ parce que d’habitude c’est plus des piqures de moustique que j’ai !!) et là … malheur je me souviens qu’exceptionnellement j’avais laissé mon tire-lait dans le salon, sur le guéridon placé au coin de la pièce à côté du canapé ou dort pour cette nuit un ami !!
    Je rentre sur la pointe des pieds (je suis chez moi quand même, si j’ai envie aller chercher quelque chose dans mon salon j’y vais !! non mais oh !!) je tatone les meubles pour savoir ou je suis rendue, (je vais si je veux dans mon salon mais j’allume pas la lumière, je suis pas si sadique !!) je touche un pied … yeurk (j’ai pas le fétichiste des pieds) je me redresse, attendant de savoir si j’ai réveillé le dit ami … non, il ronfle toujours ! J’avance vers le guéridon, je fais tomber le verre d’eau qui était devant le tire lait, ça fait un peu de bruit, mais pas assez pour réveiller un homme qui ronfle. J’attrape le tire lait et fais demi tour … je me cogne un orteil dans la porte qui s’était légèrement refermée … aïe. Et tout en me mordant la main, serrant ma poitrine tiraillée et tenant le tire lait (non, j’ai pas 3 bras ou mains mais je suis agile) je pars dans la salle de bain.
    Je m’installe comme une paria sur le rebord de la baignoire, froide, et commence à tirer mon lait quand la porte s’ouvre et que je me rend compte avec horreur que j’avais oublié de fermer à clef. Non ce n’était pas ma petite qui venait me dire que finalement elle avait faim ou mon mari qui voulait me remplacer (comment il fait ?? bah il fait pas en fait, je rêvais juste qu’il puisse prendre ma place par moment, entre 4h et 4h30 surtout) non, c’était notre ami que j’avais finalement réveillé en fermant la porte du salon … (c’est dommage ça !!)
    Résultat de la nuit: une grosse douleur en attendant le réveille de ma petite, un verre d’eau renversé (pas cassé heureusement), un orteil malheureux et un ami qui s’est bien rincé l’oeil !!

    Je dois dire que je suis légèrement pudique alors le pire sera surtout d’avoir croisé notre ami pendant que je tirais mon lait … c’est une chose d’allaiter bébé en public, nourri 1 biberon en est une autre !!

    J’ai relayé sur mon blog
    http://unepetitepaquerette.over-blog.com/pages/Le_blog_de_Cranemou_PhilampTeds-6139666.html
    sur FB perso
    http://www.facebook.com/profile.php?id=100002240812246
    sur FB du blog
    http://www.facebook.com/unepetitepaquerette
    sur HC
    http://www.hellocoton.fr/mapage/unepetitepaquerette

    Bonne année 2012 !!
    A bientot
    naku

  37. lolitaaa says:

    bon déjà j’ai partagé
    maintenant ma pire nuit, il ne faut en raconter qu’une?
    en meme tps je suis nulle en racontage de nuit pourrie, pcq comment tu dire moi après une nuit pourrie je suis d’humeur … massacrante et l’idée c’est pas vraiment de la revivre en la racontant, parce que pour le moment elles se suivent et se ressemblent, et franchement là maintenant tout de suite j’aimerai penser à autres choses qu’à mon non-sommeil.
    Là tu vois je r^ve juste de pouvoir fermer les yeux sereinement, en sachant que je vais pouvoir dormir toute la nuit sans avoir de réveils tétée/la sorcière elle ne va pas venir hein/ tetée / tétine perdue / pipi / maman ayé je suis reveillée …
    enfin tu vois ce que je veux dire t’as du apercevoir mes cernes mercredi :D

  38. Marina says:

    Bonjour,
    Un grand merci pour ce concours.
    J’ai envoyé ma participation via l’onglet « contact » et par mail (je suis tellement à l’ouest en ce moment que je viens juste de voir l’adresse mail).
    J’ai relayé:
    Facebook:
    http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=228983013849365&id=785172188
    Twitter:
    https://twitter.com/#!/MarinaAtHome/status/158164435180077056
    Hellocoton:
    http://www.hellocoton.fr/mapage/marinaathome (le 14/01 à 13h30)
    Encore merci pour ces très beaux cadeaux. Je croise les doigts.
    Bonne après-midi et bon week-end!

  39. Octavie R. says:

    Bonjour,

    Et merci pour ce concours que je relaie sur facebook : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=199010670194787&id=1134579012.

    Ce lit parapluie a l’air terriblement pratique ! L’autre jour chez des amis, mon petit s’est endormi sur le canapé ce qui nous a donné pas mal de surveillance pour éviter qu’il ne tombe s’il se réveillait. Il serait peut-être bon que l’on se procure un lit parapluie. Et comme je suis assez maladroite, je l’admets un peu honteusement, un lit tel que celui présenté ici qui semble facile d’utilisation et doté de nombreux avantages semble idéal.

    Pour le récit de ma pire nuit, je dois dire qu’il fut un temps, j’étais très insomniaque, vraiment très insomniaque. Je passais des heures à songer avant de trouver enfin le sommeil. Une fois endormie, j’étais capable de dormir de longues heures durant, un luxe dont je ne me privais pas le week-end comme vous vous en doutez, mais en semaine, le sombre glas du réveil était toujours là pour me tirer péniblement du lit. Un soir, où, comme à l’accoutumée, je ne trouvais pas le sommeil, j’ai bouquiné un peu, puis regardé un épisode de série en DVD sur mon PC en direct de mon lit, où mon compagnon dormait paisiblement contre moi. Une heure, deux heures…
    J’ai rêvassé quelques temps, chanté des chansons dans ma tête, récité quelques un de mes cours de biochimie, compté les voitures qui passaient dans la rue utilisant la lumière de leurs phares qui filtraient à travers le store de ma chambre pour analyser les tâches et éclats de mes murs et plafonds en leur inventant à chacune une histoire : la précédente locataire devait être fan de Bob Marley et les traces là sont celles des punaises qui maintenaient une tenture jamaïcaine le représentant, elle était peut-être artiste peintre à ses heures et l’on devinait des éclaboussures de peinture microscopiques dans un angle que j’imaginais autrefois occupé par un chevalet, son chat que je voyais gris et énorme tel Marcel dans les Entrechats avait laissé quelques souvenirs en griffant l’encadrement de la porte…
    Trois heures, quatre heures… J’ai alors commencé à me demander si je n’aurais pas tout intérêt à me lever pour faire du repassage, mais la flemme s’est emparée de moi avant que je ne mette ce plan à exécution après un long débat mental semblable à ceux que l’on voit souvent dans les dessins animés avec l’ange et le diable qui font chacun leurs sermons… Cinq heures, six heures…
    A ce moment précis de la nuit, je n’osais plus vraiment regarder l’heure, je fermais les yeux pour tenter de m’endormir, mais à chaque fois que je les rouvrais, je constatais que j’y parvenais sans mal, que j’étais parfaitement réveillée, et que le marchand de sable semblait m’avoir oubliée…
    Sept heures… Statu quo. Sept heures et demi : tililit tililit tililit tililit, mon réveil matin, vous l’aurez compris. J’ai alors entendu un grognement rauque et ressenti un tremblement de terre sous la couette. C’est alors que mon conjoint a ouvert les yeux et constaté que les miens étaient bien ouverts, cernés comme ils ne l’avaient jamais été jusqu’alors, mais bien ouverts et alertes. Je me suis levée avec lui ce jour là comme si de rien n’était même si je ne n’avais pas cours, renonçant à ma douce embrassade avec Morphée, le maître du sommeil (ou le marchand de sable, au choix, mais je pense que Morphée est plus sexy…).
    C’était je pense la nuit la plus longue et la plus ennuyeuse de mon existence, la pire donc, incontestablement, une des seules durant lesquelles je n’ai pas du tout dormi. Il y en a eu deux autres mais c’était totalement volontaire : des parties de cartes frénétiques jusqu’au petit matin avec des amis, rien d’horrible en soi donc (au contraire !), et la fin de rédaction d’un rapport de stage important à rendre pour le lendemain midi, une nuit difficile, mais pleinement assumée qui s’est soldée par une excellente note. Rien à voir donc avec la sombre anecdote sus-citée..
    Pour finir, je dirais que suis restée insomniaque durant plusieurs années, jusqu’à ce que ma grossesse et la maternité m’aient véritablement guérie, apaisant mes nuits agitées et m’octroyant les longues nuits de sommeil que je désespérais de redécouvrir un jour. J’en remercie vivement mon fils.

    Bonne chance à tous, et bon week-end surtout !
    Octavie.

    PS : Mince, j’ai écris un sacré pavé o_O

  40. Nolwenn says:

    Ma pire nuit : devoir faire un Paris-Toulouse le dimanche soir en train couchette en pleine période d’actualité du TUEUR des trains de nuits….

    C’est une histoire courte à raconter mais autant dire que la nuit fut loooooooooooooooooooogue et les minutes de sommeil trèèèèèèèèèèèès courte !

  41. Azelys says:

    Ma pire nuit, un mauvais souvenir.
    Tout avait mal commencé lorsque mon fils de 2ans fait une chute dans l’escalier résultat il saigne sur le dessus de la tête. Heureusement impressionnant mais vraiment rien de grave. Une après midi au Urgence un petit point de colle et c’était OK. Mon voisin bien aimable m’avait accompagné pour m’aider. De retour à la maison la soirée s’annonce angoissante. Mon fils n’a pas vu le danger et il grimpe partout. Au moment de le coucher dès que je l’allonge il me montre ça tête et il dit BOBO avec des pleures. Ba au bout d’un moment je me décide d’appeler le 15 en leur expliquant et retour aux urgences pour bilan complet. Mon voisin que je réveille se lève et m’accompagne en pleine nuit, sa femme vient même surveiller mon plus grand chez moi. Arrivé aux urgences ont nous prend tout de suite en charge et là comme par magie mon fils très malade cour partout, va chercher les infermières… ba ça alors !!! Et lorsque vers minuit (médecin de garde toujours pas venu) devant tout le monde je lui dis (sur le ton de l’humour) bon si ça va mieux maman (et le voisin) va peut être pouvoir faire dodo, et bien là, juste à ce moment là, mon fils me regarde se plis en deux me montre sa tête et pleure en disant bobo bobo… La honte mon fils me faisait juste une comédie. Moi je dirais que si les urgentistes sont super sympa avec les enfants moi je dis que les enfants s’amusent un peut trop avec eux puisqu’ils en redemandent.

    Bon ba je participe a ton jeux merci. Je fais le lien sur mon blog (en bas de la colonne de gauche) http://leptmondedazelys.blogspot.com/

  42. maman geekette says:

    Bonsoir,

    Ma pire nuit ou plutôt mes pires nuit était à partir de la naissance de mon fils jusqu’à ses 3 mois.
    Il me réveillait toutes les heures voire parfois toutes les demi heure parce qu’il avait faim: je l’allaitais et il prenait peu mais demandait souvent.
    je marchai au radar,j’ai passé beaucoup de nuits à pleurer à cause des nerfs qui lâchent du à la fatigue vu que j’étais seule à m’occuper de mon fils.
    Et impossible de récupérer le jour vu qu’il ne dormait pas non plus .
    Je redoutais le moment du coucher et un jour ça s’est terminé…il y a 15 jours agé de 19 mois:il était temps!

    Je te remercie pour ce joli concours et bonne soirée.
    Je partage sur twitter: https://twitter.com/#!/mamangeekette/status/159010852052279297

  43. david succarrat says:

    Ma pire nuit ? le choix va etre ardu car il y en a eu plusieurs !! Deja a la base ca partait mal. Je suis steward pour une compagnie aerienne, sur long courrier. ce qui peut etre traduit par :
    – nuits en vol
    – decalage horaire
    – besoin de calme pour mes deux pauvres jours de repos entre deux vols !!!

    Et cette nuit là, rien a faire. benjamin ne veut pas dormir. apres avoir tenté toutes les solutions connues, j ‘ai craqué, je suis allé finir ma nuit dans un sac de couchage, dans ma voiture !

    si entre deux avions je dois dormir dans des voitures, je risque de finir par avoir le mal des transports….un comble pour un steward !

    j’ai tweeté : https://twitter.com/#!/superdupond99/status/159208283377373184

    merci pour ce concours et ces beaux cadeaux

  44. pauline says:

    Ben c’est pas juste, je ne peux pas jouer, mes enfants, ils dorment tous super bien. Même quand ils ont « fait » leur dents, ils nous ont réveillé une fois max et se sotn tranquillement rendormi avec du doliprane.
    Bon en creusant un peu, je peu peut-être trouver la fois où, en transit entre 2 déménagements, logeant dans un appart-hôtel de 30m² à 5 et demi, ma fille a vomi une première fois dans son lit parapluie. On nettoie tout, on met le lit à sécher dehors sur le micro balcon puis on se recouche pour se réveiller 30min plus tard (on s’endort très vite). Notre chère et tendre fille avait revomi sur la couverture étendue par terre qui lui servait de lit. Mais ça été rapide puisque les 2 grands qui dormaient dans la même chambre n’ont pas été réveillé ni par le premier nettoyage, ni par le second.
    Ou sinon, toujours avec la même, une énorme crise de terreur parce que ……une peluche la regardait, on a mis un moment à comprendre! Bon ben on sort la peluche de la chambre et ok, la nuit est repartie.

    Bon tu vois, mes nuits les plus pourries sont loin, d’être des nuits de compétition.
    Mais j’aimerais bien quand même jouer pour le lit, ça serait super pour notre petit dernier (le 4éme) parce qu’avec tout le tintouin pour 4 enfant, ce serait hyper cool si il y en avait un peu moins.

  45. andaf says:

    Je tente ma chance.
    Ma pire nuit c’était l’année passée : on habite au rez-de-chaussée avec jardin et baie vitrée, je laisse souvent le volet ouvert le soir jusqu’à ce que mon chéri entre (il vient par le jardin car le parking donne sur le jardin). Ce soir-là, il est allé voir des potes et a dit ne pas rentrer trop tard, vers 23h00 je m’endors (lumières éteintes, que j’ai été bête) et 20 minutes après je suis réveillée en sursauts par un boom fort et ma ma cochonne d’Inde qui courait désespérée dans sa cage. Un voleur avait cassé la vitre avec le bâton en métal d’un lampion de notre jardin, il s’apprêtait à entrer, mais comme il a entendu des bruits (l’animal courir), il hésitait. Je me suis levée toute tremblante, j’ai approché de la baie, j’ai levé le rideau, il s’est enfui en 3 secondes. Je me rappelle même maintenant tous les détails et pendant quelques mois je sursautais au moindre bruit, là ça va.
    J’ai présenté le concours sur mon blog : http://www.parlons2jeux.com/2012/01/meli-melo-de-concours-edition-87/
    Merci.

  46. linette says:

    Merci pour ce jeu bien sympa, et ce beau lit parapluie à gagner…
    Ma pire nuit, c’était l’hiver dernier… Mon réveil (téléphone portable) sonne (à la maison je me lève la première, une demi heure avant mon cher et tendre). Alors comm d’hab je me lève, je sors du lit, prends soin de ne pas le réveiller, ni de réveiller notre petit loulou. Direction la douche. Bonne douche chaude. Mais je ne comprends pas je me sens encore toute fatiguée. Bref j’ai du mal dormir… Je coule le café, commence à déjeuner. Normal, comme d’hab quoi. Et d’un coup je ne sais pas pourquoi je regarde mon four… Et vois qu’il est en fait 1h30 du matin. Super… Une super nuit avec un super réveil quoi. Du coup j’ai remis mon pyjama, et je suis retournée au dodo…

  47. emi says:

    Ma pire nuit.. Je crois que c’est la première après que mon homme ai repris le travail à la fin de ses 15 jours de congés paternité. Il travaille la nuit donc je suis seule pour les assurer. La petite trolle avait 16 jours et a hurlé de minuit à 4 h du matin, non stop. Je n’arrivais pas à la calmer et, après avoir vérifié qu’elle était bien en sécurité, je suis sortie prendre l’air devant la porte en pleurant tellement je me sentait incompétente… Quand je suis rentrée, elle s’était tranquilement endormie et moi, je n’ai pas réussi à m’endormir avant 5 h avec réveil à 6 pour le bib !

  48. iwona46 says:

    Bonsoir ;)
    tout d’abord merci pour ce giveaway ;) je tente ma chance avec plaisir !! pour la nuit la plus horrible je n’ai pas eu à réfléchir très longtemps…en effet il y en a une qui m’a marqué à jamais !!!! j’ai passé cette nuit à bord d’un bateau de croisière (et oui en plus c’est raccord avec l’actualité !!) appelé l’Orient Queen!! il s’agissait d’une croisière spécial Iles Grecques qui s’était déroulée de la plus belle des manières avec pleins de jolis souvenirs (Mykonos, Santorin..) … jusqu’au dernier jour !!!! on naviguait en direction de Marseille et jusqu’à la fin de la journée tout allait bien…c’est au moment du diner que la mer a commencé à se déchainer…je ne savais pas que la Mer Méditerranée pouvait être aussi agitée…après le diner nous avons difficilement regagner nos chambres tellement le bateau était ivre !!! et avoir diné fut une très mauvaise initiative de ma part, j’aurais du m’abstenir….mais comme il s’agissait du dernier diner à bord…^^ bref je n’ai pas pu fermer un oeil durant cette nuit, moi qui croyait ne pas avoir le mal de mer je m’étais sérieusement planté !!! nous étions un peu près au milieu du bateau et j’avais l’impression qu’à chaque fois que le bateau prenait une vague qu’il allait se briser en deux au niveau de notre chambre…un cauchemar !!!! et bien entendu toute la nuit j’ai fait des aller/retour entre le lit et les toilettes…et au fur et à mesure je devenais un peu plus folle car je savais qu’il n’y avait aucune issue..je me sentais claustrophobe, j’avais mal au ventre et à la tête et aucun médoc ne fonctionnait bien entendu !!! …mon mari quant à lui n’a pas eu de soucis et a réussi à dormir un peu mais bon vu que j’étais au plus mal il n’a pas vraiment dormi…résultats des courses après une nuit blanche…mon mari a retrouvé un cachet d’aspirine le lendemain à la place de sa femme!!! j’avais une mine désastreuse…mais bon le bateau avait tenu le choc et c’était bien là l’essentiel !! nous avions traversé une tempête force 4 ou 5 si je me souviens bien…

    pfiou à chaque fois que j’en parle ça me donne des sueurs froides !!!

    encore merci et belle soirée ;)
    bizzz

    mes partages :
    https://twitter.com/#!/iwona46/status/159704687942176768
    http://www.hellocoton.fr/au-lit-on-dort-avec-des-cadeaux-pour-la-peine-via-cranemou-m513288
    https://www.facebook.com/Iwona46/posts/164415396995336

Laisser un commentaire