Tu m’prêtes tes poils?

 

Aujourd’hui, j’ai testé pour vous: L’épilation Flash Laser qui t’éradique le poil en deux deux, plus communément appelé: l’épilation à la lumière pulsée.

Un cadeau d’anniversaire de moi à moi.

Autant vous avouez tout de suite, j’ai pas payé plein pot, hein, les billets sponsos sont loin de rapportés assez! Nan, j’ai la chance d’avoir des copines qui pensent à mon système pileux assez régulièrement (d’ailleurs, on parle même de mes poils le soir de Noël, en famille, alors même que ce n’est pas MA famille et que je ne suis même aps là d’ailleurs! c’est dur d’être moi, parfois). Et ces copines, donc, qui parlent poils entre elles, se sont rappelées que tout de même, j’étais pas la moitié de la soeur de Demis Roussos pour rien, et que limite j’avais pas besoin de legging l’hiver sous mes bottes. Et une d’elle étant inscrite à un site de « deals » communs (genre plus on est nombreux à s’inscrire, moins la prestation sera chère) m’a dégotté 5 séances aisselles/maillot pour 150 euros (après renseignement auprès de mon bourreau d’esthéticienne, j’ai su qu’une séance maillot/aisselle coutait 160 euros… on notera mon économie).

Je m’étais renseignée depuis un moment sur les méthode d’épilation rapide, non douloureuse et en générale TRES onéreuse, et la lumière pulsée, non seulement j’avais l’impression d’aller en boite de nuit, mais en plus, les (peu) de témoignage en disait que du bien.

« Ah nan mais c’est génialissiiiime quoi, j’veux dire déjà ça fait pas ml DU TOUT et puis en plus ça repousse pas, nan mais le rêve quoi » Mauricette, 22 ans.

« radical et sans douleur » Lucienne, 69 ans.

« Trop d’la balle » Briguitte, 43 ans.

J’ai d’abord voulu m’offrir un appareil que je pourrai utiliser chez moi, mais vu le prix + le fait que la lampe devait être changée au bout d’un certain nombres de flash (pas très grand, le nombre) + les avis pas vraiment tops à propos des résultats, j’ai renoncé.

Donc, me voilà dans un centre d’épilation flash. Wouhou, ça c’est cool, plus jamais de poils!

incroyable_deux_jambes_poilues_sur_un_tapis_rouge_43583_w460

Déjà, ça me plait, parce que la dame m’a demandé de bien vouloir venir rasée. Oui, la lampe marche sur le poil dans la peau (plus t’as des poils sous cutanés, plus la dame est en transe). Et moi, je vais pas souvent chez l’esthéticienne pour les épilations JUSTEMENT parce que j’ai honte d’avoir des poils (tu notes la débilité de ce complexe).

Me voilà donc apte à me faire flashouiller. On me met des lunettes comme dan les cabines UV et c’est parti.

« Ça va faire mal? »

« Noooon, un léger pincement »

Un léger pincement? Moi, j’ai fait des énormes bons sur la table, et plus ta peau est fine (et je t’assure qu’à certains endroits, ta peau est très fine), plus tu douilles en pleurant ta mère qui, en plus d’avoir des origines du sud, avait trouvé bon de se reproduire avec un spécimen mâle ultra velu.

En enlevant les mini-lunettes, j’avais le mascara qui avait coulé sous l’œil, genre, j’ai versé ma larmichette (nan, j’suis pas chochotte, ça fait vraiment mal).

Ça sentait légèrement le cochon grillé la dedans. c’était moi. Hummm… Et voilà la dame qui me tartine les parties maltraitées avec de la biafine.

« Votre vie peut reprendre son cours normal »

Après, à la repousse, les poils sont tombés. Truc de dingue. C’était l’automne dans ma baignoire. Dès la première séance, j’étais très contente du résultat (15jours après, en fait). Et effectivement, je confirme que quand le poil tombe, c’est pas douloureux du tout! Hum.

La deuxième séance m’a fait moins mal, mais j’avoue y être allée à reculons, vu le souvenir que j’en avais.

Bon, là, je vais très prochainement allée à ma troisième. j’ai pas vraiment plus envie, mais comme je vois une vraie différence, je me dis que ça vaut peut être le coup de continuer (pis de toute façon, j’ai payé).

Après, restera à savoir si c’est vraiment définitif (on me dit qu’il faut tout de même des séances d’entretien après)

J’ai qu’une chose à rajouter: Vive les imberbes et les bons plans!!!

Et parce que je suis lourde, si tu n’as pas encore cliquer, vas donc sur ce lien (et partage le, oui, tu peux!) et clique en bas de l’article sur le petit « j’aime »


Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire