L’âge de raison

Je me fais toujours cette remarque que quand on devient adulte, on a peur de tomber. Tomber littéralement, tomber malade, tomber enceinte, tomber de haut, tomber sur un con, tomber sur une tuile…. Cette peur nous empêche parfois d’oser, simplement.
Oser comme quand on était enfant, parce qu’on était naïf, qu’on avait seulement peur du loup, du noir ou de la tante au nez crochu. Nos peurs étaient émotionnelles, concrètes et immédiates. Maintenant, mes peurs concernent l’impact que les faits auraient sur mon futur.

 

Je m’obstine chaque jour à revivre une partie de mon enfance, à ressentir une émotion, à traduire un nuage, à m’imaginer un monde, à rêver. C’est mon côté Peter-Pan, je me dis que peut être, ces 5 minutes que je consacre à mon enfance me permettront de ne pas finir aigrie de ma vie d’adulte, même si je la trouve plutôt sympathique, comme vie!

 

Mercredi soir, j’ai été touchée par un film, un film inspiré et poétique, avec une touche de Prévert dedans.
Chocoladdict m’a permis d’y assister en avant-première, en compagnie de Bergie et Sonia, Chrys n’ayant pas pu venir.

 

Un film de filles, à haute capacité lacrymale.

 

Je suis très bon public concernant ce genre de film sur l’enfance, j’ai la larme aussi facile que le rire, il ne faudrait surtout pas me faire venir dans un panel de testeurs émotionnels, je foutrais toutes les statistiques en l’air.

 

bon, j’ai jamais fait de pitch, mais y’a une premiere pour tout, alors:

 

(mouhahahaha)

Margareth est une working business woman à fond dans son boulot, elle fait juste des journées de 60heures, elle a plus trop l’air de savoir si elle parle français ou anglais…bref, sa vie est tout à fait passionnante, pour une requin.
Et puis à son anniv, un vieux lui remet un paquet qui contient des lettres, des lettres commençant comme ça: « chère moi-même », des lettres qu’elle avait écrit à 7 ans. Petit à petit, elle replonge dans son enfance et réapprend à rêver.
Sophie Marceau dans le rôle principal est au bord de la crise de nerf, oscillant entre un trop-plein émotionnel et une froideur de trader.

 

Un petit mot sur la musique du film, que je trouve vraiment bien choisie: Lisa Mitchell, 19ans, gagnantes de la Nouvelle star en Australie..écoutez, vous connaissez! (Neopolitan Dream, Lisa Mitchell).

Sans compter que l’actrice m’a toujours fait rêver et représente pour beaucoup une icône du cinéma français, je n’étais pas vraiment déçue qu’elle ne soit pas là au cocktail d’après film. Oui, car cocktail il y avait et cocktail j’ai tapé l’incruste. Bon, ok, je triche, il y avait des gens que je connaissais qui y allaient, j’ai juste suivi la troupe.

 

Donc, pas déçue, car j’imagine que je me serai liquéfiée en la voyant, or, là, j’étais toute à mes mon rosé, et je me suis concentrée sur ceux qui m’intriguent depuis longtemps: réalisateur, producteur… rien que leur fonction me font penser que ces gens là évoluent dans une autre stratosphère.

 

Vite, voilà Yann Samuell et Christophe Rossignon accoudés à un mange-debout. Je fais quoi? Ben je rebois une gorgée, et j’y vais, hein, faudrait pas non plus que Cranemou se dégonfle!

 

Bon, OK, j’ai jamais eu comme vocation de faire des interviews, donc, je suis plutôt maladroite, je en sais pas vraiment comment entamer la conversation, je parle des enfants de Yann que j’ai reconnu dans le film (oui, bon, j’en ai reconnu 2 sur trois qui jouent dedans, Yann a 5 enfants, Yann est relégué au statut de fou furieux dans mon cerveau: 5 enfants quoi!!!).

 

Je lance à Christophe que je me sens pas vraiment à l’aise. « Pourquoi? » me demande-t-il.

 

Pfff, je lui ris au nez, faut pas me la faire, il sait très bien de quoi je parle. Pour nous, humains évoluant dans la vraie vie, on pense toujours que le monde du cinéma, du spectacle est intouchable, inaccessible. Ces 2 gars là me prouvent que si, on peut être accessible, même en ayant côtoyé les plus connus, même en ayant de l’argent, de la notoriété.

 

Je suis sciée de voir à quel point ils me prouvent que j’ai tord, moi, qui, c’est bien connu, ai toujours raison. Du coup, j’arrête un peu d’essayer  de les prendre pour des gens de la haute, et j’avoue à Yann que ses films* me touchent beaucoup, il a un regard sur l’enfance qui est resté un peu magique, et tout à coup j’aurai envie qu’il sorte de mon inconscient de petite fille parce que je suis assez terrifiée de voir que je ne suis seule à conserver mes rêves de gosses dans des boîtes à tiroirs rouillées. Étonnamment (je ne m’en lasse pas), Yann est touché de ce que je lui dis sur son film.

 

Je me rend à l’évidence que réaliser un film est un travail et un stress monstrueux, qu’il y met une partie de sa personne, de son temps, de sa vie, au profit du rêve du spectateur… peut être alors que oui, ces gens là ne sont pas blasés, ni hautains, ils veulent juste nous faire partager leur monde, avec leur talent et leur générosité.

 

En revanche, comme moi, je ne suis qu’une blasée de la laïfe, j’imagine qu’ils font le coup à tous les lèches-cul de la terre de faire les mecs trop cools qui peuvent être touchés par le fait qu’on ai aimé leur travail! On se refait pas!

 

J’aurai envie de discuter plus mais le rosé me rend légèrement hors service, la fin est proche. Avec Yann, on monte dans le même ascensseur, je le remercie, on tente une photo avec mon portable, je lui explique que c’est pour mon blog, que personne ne va me croire, qu’il me faut une preuve!

 

C’est là que je lui sors: « j’vais parler de vous, d’ailleurs, sur mon blog…nan, parce que z’êts ‘achement sympa comme gars! Si vous voulez lire, vous zavez qu’à taper « Cranemou » dans Google, vous trouverez! »

 

Je ne suis qu’une ivrogne qui ne sait pas se tenir!

 

*Filmographie:

 

 

 

Sortie en salle le 28 juillet, n’oubliez pas vos mouchoirs!

PS: Sophie, pour une interview ratée et bidon, c’est quand tu veux!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

19 comments

  1. Ma poussette says:

    Alors pour me timide là tu me scies moi j’aurai hésiter 15-30_45 min, bref le temps du cocktail ! Bravo !
    Mais sinon le film t’as aimé parce-que moi j’avais été très déçue par jeux d’enfant et Sophie je ne suis pas super fan, tu me conseilles ou ce sera bien à la télé ?
    Bonne journée
    Steph

  2. stéph says:

    yahouuu tu as osé ! tu devais être trop contente après ! :) Et la photo ?? ;)
    En tout cas, ça m’a donné envie de voir le film… j’avais adoré « jeux d’enfants »!
    C’est vrai que plus je vieillis plus j’ai peur de tout … et ca me fait peur d’avoir peur … :/ Il faut savoir retomber en enfance de tps en tps ! Et puis nos enfants nous trouveront bien plus marrants … :D
    Vivement que je le vois ce film, ça me fera du bien !

  3. bergie says:

    on veut la photo!! et il etait bon au moins le rosé! si j’avais su qu’il y avait un cocktail après je me serais bien tapé l incruste histoire de boire un coup, par contre chais pas si j’aurais osé comme toi abordé le réalisateur. Je ne peux pas dire que le monde du cinéma me fascine, bon evidemment si sophie M avait été la, j’aurai sans doute tenté de demander un autographe..faut pas déconner non plus.

  4. alorom says:

    Chère Cranemou
    j’ai consulté google, comme me l’a conseillé mon réal, qui, par ailleurs, vous a trouvé charmante.
    Je n’ai pu être présente pour cause de maladie.
    Je trouve votre blog frais comme une coupe de bisson à la rose!!
    Merci à vous.
    Sophie

  5. Poulette Dodue says:

    Ton « pitch » m’a plus que plu (dur à dire !) tu es incontestablement douée pour d’écrire ce que tu as ressentie !!
    J’ai grave envie de voir le film, comme toi j’ai gardé une âme d’enfant…
    Merci pour ce moment musicale aussi !
    Continues le rosé ça te vas bien ;-) (avec modération hein !!)

  6. chocoladdict says:

    il est excellent ton article et bravo pour avoir osé..je crois sincèrement qu’il était content de tes compliments mais peut-être que je suis une bisounours )…et je veux voir cette photo )

  7. Carole says:

    Très beau ton article!
    mais tu connaissais déjà le réal c’est ça?
    j’ai connu Christophe Rossignon à ses débuts au moment de La Haine de Mathieu Kassovitz, ça remonte! depuis il a fait un sacré beau bout de chemin!

  8. cranemou says:

    @toutes: faut que je retrouve mon câble pour relier le portable à l’ordi…demenagement oblige, le truc a disparu, je cherche ça demain avec plus de serieux!!!(non, j’envoie pas de MMS à tout le monde ;) )

    @Mapoussette: étant donné ce que tu me dis, attend le dvd ;) c’est rvaiment dans la meme lignée que Jeux d’enfant, j’aime beaucoup, vraiment, mais étant donné qu’avec les 2 trolls je ne vais que tres peu au ciné, j’avoue que je ne serai pas allé le voir si choco ne m’avait pas invité…j’aurai attendu pour le dvd, comme tous les films autres que des « avatars » etc…vivement que les enfants grandissent qu’on puisse retourner au ciné pour voir toute sorte de film!s!

    @Virginie: bah oui, ca aurait été bien! Merci à toi, du coup, pour les places :D

    @Steph: ca va te faire du bien de pleurer???? ;D

    @Béa: merci :) je suis pas sure que ce soit fait dans les regles de l’art mais bon… Sinon, je suis vraiemnt timide, mais ce genre d’occasion, j’en ai eu, et j’ai vraiment regeretté de rester figée…depuis, je fonce, tant pis pour le reste!

    @maman@home: c’est triste, mais oui, l’alcool (meme un seul verre, je suis pas obligée de me ruiner à chaque fois), me permet d’oser plus de chose!

    @Nelfah: cf la premiere reponse « @toutes » (je suis un boulet)

    @bergie: le rosé etait franchement dégueu, mais bon, passons!
    Le monde du cinema ne me fascine pas, ce sont plutot ces gens qui y travaillent qui m’intriguent…je les trouve « hors du temps »…c’est un sentiment bizarre…

    @MissBrownie: merci :) pour la photo, voir 1er com…je cherche, je cherche!

    @alorom: chere S, tu diras à ton réal qui me trouve charmante que y’a pas moy passque mon utérus, je l’ai acheté à Troc de l’ile, et que c’etait pas franchement l’affare du siecle (nan mais je prevois, il a l’air de vouloir beaucoup trop d’enfants ;) ) Si tu trouves un truc à melanger à la rose, tu peux toujorus venir test à la maison quand tu veux, Tony est open pour te rencontrer… (ok, ramene le real si c’est comme ça)

    @Poulette: merci beaucoup!!!
    ce que je ne dis pas, c’est que j’ai été brassée en rentrant ;) (la te-hon devant Tony qui croyait que j’etais devenue presque respectable)

    @choco: Merci beaucoup :D
    bah du coup, tu vas la voir avant tout le monde toi :D

    @carole: Merci à toi aussi! je suis touchée que cet article vous plaise autant!
    sinon, non, je ne connaissais pas le real, j’ai foncé, en me disant que ca serait trop bete de rater une occas pareille!!! t’en connais toi par contre, du beau monde dis donc ;)

  9. Elodie ^^ says:

    Je viens aussi de découvrir ton blog via la mise en avant de canalblog, et ne serait-ce que le titre, j’adore ^^

    Ton article sur l’avant premiere, idem, j’adore l’écriture fluide…
    Et hop, un blog de plus dans ma besace à « blogs coups de coeur » ^^

  10. VGD75 says:

    Je n’aime pas trop Sophie Marceau. En revanche, j’espère que tu vas bientôt trouver ton câble parce que je veux bien voir cette photo.

  11. sirenemelusine says:

    le robot et le hasard font magnifiquement les choses!!

    c’est vrai..c’est un robot qui choisit tout les jours les « blogs à suivre » au hasard parmi les 750milles blogs de canal..,contrairement a « canalblog aime » qui fait un choix volontaire…
    mais franchement,tu pourrait etre un « canalblog aime »!!!
    je ne connais encore rien de ton blog,a part cet article que j’ai eut envie de lire en voyant le debut de phrase…
    alors félicitation,car je suis sur que tout le reste est du meme niveau….
    ;)

  12. cranemou says:

    @bakrim: merci beaucoup!!!(x2)

    @Elodie: bienveenue ici alors! et à tres bientot!!!!! (et merci ^^)

    @VGD75: fait m’dame!

    @sirenemelusine: merci beaucoup! vraiment!!! :D

Laisser un commentaire