Dis petit, tu crois vraiment que tu auras le dernier mot?

 

Parfois,  il arrive que mon propre enfant me fasse douter d’un tas de choses.
Pour commencer, il me fait douter d’être sa mère et souvent, d’être une « bonne » mère (si bonne mère il existe, à part celle qui fait ces petit biscuits tellement bons).
Alors que vos petits garçons de 4 ans vous scotchent et se traînent un début d’Oedipe, le mien a décidé qu’en fait, « j’préfere papa et toi, ben j’taime moins….voire pas » ». Bon, loin de moi l’idée que mon fils ai déjà choisi ses penchants sexuels, je me dis qu’il fait ça juste pour que je me tape la honte au parc/ à l’école/ au supermarché et dans tout endroit qui contiendrait plus de 120 personnes au m2, histoire que je sois complètement désarmée et à la limite de la pendaison.  Déjà que je ne me fais pas d’amis parents, là, je ne pense pas que ça arrange mes affaires… (rho…elle doit le frapper, c’est sûr). Bon, bref, la dernière preuve de désamour m’a fait faire un truc qui, effectivement, a prouvé à tout le monde quelle mère HORRIBLE j’étais (mais avec des idées génialissimes!!! SiSi!):


Fils indigne: « Nan, j’veux pas »
Mère encore pire: « Je te demande pas ton avis »
fils indigne, boudeur: « Je t’aime pas, je préfère Papa »
Mère encore pire, celle fois, tu vas pas t’en sortir Coco: « ah bon??? »
Fils: « ben oui, toi t’es méchante »
Mère: « Ah…très bien, je comprends »
Fils: « … » (héhé ça t’en bouche un coin…attend c’est pas fini!)
Mère: « Tu sais, viens voir mon chéri, Maman t’aime vraiment beaucoup, et je suis très triste que tu me dises ça, mais je ne peux pas t’obliger de m’aimer, tiens, remet ta veste et prends ton petit sac. Tu vois, il y a un tas de mamans dans la rue qui ne demandent qu’à être aimées d’un petit garçon, je suis sûre que tu vas en trouver une mieux que moi, et elle, tu pourras l’aimer j’espère »
Fils: « …tu me fais une blague? »
Mère: « Non, je t’aime et je veux que tu sois heureux, avec une maman que tu aimes, et comme ce n’est pas moi, tu es libre de t’en choisir une autre ».
Fils: « Mais moi je te faisais une blague… je t’aime fort tu sais »

Bon, comme ça, on dirait que c’est odieux de ma part, mais en attendant, le coup du « j’t’aime pas », c’est TER-MI-NE!

Et 1-0 pour Mère encore pire! Non mais!

Et pour que vous compreniez bien mon état d’esprit ce jour là:

Calvin et Hobbes, de Bill Watterson éd. Hors Collection.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

4 comments

  1. e-zabel says:

    Ici quand choupi 4 ans me dit (parce que je viens de la punir)  » « je préfère papa » je lui répond  » oui oui je sais » !

  2. Miss Brownie says:

    Chupa me dit souvent « T’es plus ma maman! » et quand je lui réponds « Eh bien tu n’es plus ma fille », elle fond en larmes et vient me faire un câlin.

  3. mamanenvrac says:

    J’adoooore !

    Avec un train de retard encore mais bon!! Arrff!
    T’es trop drôle en mère indigne, change pas ! lol ! Et puis ton fils a pas l’air si traumatisé !

Laisser un commentaire