les autres mères me snobent au parc…

J’avais dit « demain », mais vu que ma journée a été fructueuse en tèrme de déception, je m’y colle en cette fin d’après midi.

Comme toute mère bien intentionnée, j’emmène mon petit s’ébrouer dans la terre, raper son pantalon se fracasser quelques genoux au parc après l’école, et il rentre épuisé et repus de sa journée, évitant ainsi tout malentendu:
« Et non, tu n’as plus de force pour arracher la tapisserie, ni pour te coller de la pate à modeler dans les narines….et encore moins pour jouer à Bob le bricoleur avec le marteau de papa (mais où as tu trouvé ca c’est pas possible???)… quel dommage, cette fatigue t’a coupé toute créativité! »

Bref, je voulais surtout parler du parc en question. Là où les mamans se retrouvent, regardent gambader leur progéniture (tout en comparant secretement leurs aptitudes physiques) et discutent entre elles, prévoyant anniversaire, goùter où même alternance des gardes avec leur nouvelles copines mamans.

Ca m’a fait rêver…un temps. Là, je renonce.

Je vous fais juste noter que nous sommes donc fin avril… cela fait donc 8 mois que mon fiston est rentré à l’école, 8 mois que nous l’accompagnons le matin et allons le chercherà 16h20 (enfin, un jour sur 2, on bosse quand meme!), chaque jour je dis poliment bonjour, bonne journée, bonne soirée, bon week end, joyeuses paques et bonnes vacances et même la plupart du temps avec mon plus beau sourire (bon, ok, le matin à 8h, mon plus beau sourire est un peu plus crispé…mais bon…l’effort y est!)

8 mois donc, et pas une touche…pas d’invitation aux anniversaire, pas de « comment allez vous », pas de « ah oui, votre fils est bien copain avec le mien » : rien, nada, le nomansland de l’amitié parental.

Aujourd’hui donc, au parc, sur mon banc, une maman vient s’assoir à mes cotés, chouette, c’est la mère du meilleur copain de mon fils. Tout sourire, « bonjour! ah…vous êtes la maman de heu… »(oui, la j’ai bugger, mais en meme temps, elle connaissait pas le nom du mien non plus, balle au centre)… « ah bon, ils sont amis? » ——blanc————-long blanc——————— puis je souris en regardant les enfants jouer, je retente ma chance « ils sont trop mignons, ils forment un bon groupe dans la classe » pas de réponse.
Une deuxieme mère arrive, remercie la premiere pour l’anniversaire, son fils a A-DO-RE. elle s’assoit sur le banc, la première très finement, se décale…sur mooi. je n’ai plus qu’une fesse sur le-dit banc et plus une lueur de fierté. Je suis invisible dans cette vie de mère.

Alors, certes, on dirait plus que je suis la baby sitter que la maman, c’est pas de ma faute si j’ai le physique d’une fille de 12ans, j’ai pas choisi (au choix, j’aurais pris le physique de Sienna Miller, mais là, je crois que, pour d’autres raisons, je ne me serais pas faite de copines non plus!), mais ce n’est quand même pas une raison…non?

alors je passe un message: si vous aussi vous êtes une maman, méfier vous des mères que vous ignorez: elle vont cracher sur vous dans leur blog dès le soir venu bande d’égoiste du partage parental!!! Moi aussi j’ai besoin de parler avec des mamans…mais euh…..

Cette après midi donne donc un tèrme à ma quête de nouvelles amitiés… vivement la rentrée prochaine!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

12 comments

  1. anyuka says:

    Bienvenue sur la blogosphère, voilà un beau début, j’adore le 2nd degré – et si ça peut te rassurer j’ai moi aussi beaucoup de mal à m’intégrer aux groupes de mamans qui semblent s’autoconstituer… sans moi (quelle idée !), c’est dire si ton article me parle !!
    (Et Félicitations pour le petit numérobis ;-) !)

  2. Fabee says:

    ah purée je me retrouve complètement dans ton article. Je hais ces « grognasses »(le terme n’est pas joli mais ça leur va bien!) qui se croient autorisées à dévisager les « nouveaux » comme moi alors que ce serait tellement plus intelligent de leur part de nous accueillir !!! pppfffffff heureusement qu’on n’est pas copines « avec ça  » !!!! lol ;-)))))))

  3. Mamouchka says:

    Bienvenue au club !

    Comme quoi on en a quand même créé un : celui des mamans rejetées ….

    Moi aussi je déteste ces mamans méprisantes, elles s’autosuffisent, tant pis pour nous et pour elles.

    Celles qui regardent par terre ou tournent le visage dés que tu les regardes en souriant pour dire bonjour.

    Maintenant, je leur fais la même chose et je n’ai plus du tout mais alors plus du tout envie de les inviter ni elles ni leurs gamins et je sens que ça va me rester longtemps en tête.

  4. Colson says:

    Ben moi c l’inverse. G une petite aversion pour les parcs et sorties d’école. J’essaie d’arriver le plus tard possible. Faut dire que y’a un groupe comme dans ton parc, qui squatte devant 20 minutes avant et avec qui je n’ai vraiment pas envie de causer. Alors que je suis plutôt bavarde et sociable. Mais vraiment, la sortie de l’école je kiffe pas

  5. djoulaie says:

    j’adore !

    Je sais ça fait 4 ans et demi que tu as écrit cet article, mais je viens de découvrir ce blog et j’ étais curieuse de lire les premiers articles ! :-)

    En tt cas je me retrouve tt à fait dans cette maman mise de côté, il y a quelques années, (2 ans en fait) Aujourdhui il est en grande section, et ça va un peu mieux, même si du coup les mamans des copains de mon fils ont créé entres elles une vraie amitié, qu’elles se voient en dehors du temps scolaire… Pas moi, mais au moins j arrive à discuter avec elle !
    Par contre pour ma deuz qui est entrée en PS ya 15 jours, je me suis forcée à aller vers ttes les nvelles mamans de l école :D sans laisser de mamans de côté, et l ambiance est bien plus légère devant la grille !

    • cranemou says:

      Oui, on apprend beaucoup quand on est « du mauvais coté ». Pour ma deuxieme, je suis allée aussi voir quelques nouvelles mamans, ne pas etre « comme ces autres » qui m’avaient mise à l’écart ;)

      Bon courage pour cette rentrée et bienvenue ici alors :)

  6. Djoby says:

    Bonjour,
    Je vis exactement la même chose …. Les mamans ne me disent même pas Bonjour si je ne leur dis pas en premier. Je ne comprend pas. J aimerai avoir des amies maman… je le vis assez mal…

    • cranemou says:

      Bonjour !
      Alors, cet article est vieux, du coup je peux me permettre de parler en connaissance de cause, après coup.

      J’ai fini par me faire quelques connaissances, voire, même, quelques amis.
      Ca a été long, mais au final, je me suis rendue compte qu’ils ne me snobaient pas vraiment, simplement, beaucoup se connaissaient d’avant, donc faisait deja partie d’un groupe…. Un peu comme quand on change d’ecole et qu’on débarque en ne connaissant personne.

      C’est a nous de faire l’effort, au début, c’est (malheureusment) souvent comme ca.

      Je te souhaite du courage et ne t’inquiete pas trop, ca viendra. je ne cours pas apres les « copains parents d’ecole », mais ceux que je me suis fait durant ces années me sont aujourd’hui precieux pour certains !

Laisser un commentaire