Toi qui n’as pas allaité, tu peux me conseiller sur… l’allaitement ?

Sans blaguer, je n’ai effectivement jamais allaité mes enfants… Enfin, je veux dire, au sein. Parce que concrètement, je les ai allaité, hein, à savoir, je les ai nourri avec du lait quoi. Juste, c’était pas MON lait.

N°1 parce que je ne me sentais pas, parce que je ne m’étais même jamais posé la question. Clapiotte, parce que ce n’était toujours pas mon truc, mais même si je m’étais détendue un peu à ce propos et que, pendant l’accouchement, après une longue discussion avec une puéricultrice, j’étais prête à au moins tenter une première « tétée », histoire de savoir. Mais la vie en avait décidé autrement et au final, aucun de mes enfants n’aura été allaité naturellement.

Ceci étant, ça n’a jamais empêché des copines de me poser des questions concernant l’allaitement. A croire que j’étais devenue une encyclopédie du savoir de maman parce que j’étais la première, dans la bande, à avoir un bébé…

Sauf que non, quand tu ne l’as pas fait, tu ne sais pas. J’ai appris des tas de choses sur l’allaitement grâce à mes amies, qui, par la suite, l’avaient fait et m’ont raconté plein de trucs à ce propos. Des choses que je pouvais répéter aux petites nouvelles qui pensaient encore que je pouvais savoir quelque chose…

Mais bon, j’avoue, la plupart du temps, je les renvoyais consulter des sites internets bien plus sûrs que mon propre savoir sur le sujet.

Aujourd’hui, je connais plein de blogs qui parlent d’allaitement de manière bienveillante et j’ai tendance à y envoyer mes copines en demande. Pour combler leur curiosité et répondre à leur question, j’aurai aussi tendance à les envoyer consulter le site Aptaclub, notamment la page spéciale Milupa Profutura

J’ai tendance à les envoyer sur Aptaclub parce qu’à force de travailler avec eux, je crois que j’ai TOUT lu, et jusque là, je trouve que niveau allaitement (naturel ou non), ils savent répondre à la plupart des questions avec bienveillance et de façon complète.

Notamment avec cet article concernant l’alimentation pendant l’allaitement qui saura répondre bien mieux que moi, alors que je serais capable de dire que « oui oui, tu peux manger ci ou ça sans problème » alors, que bon, non, en fait, on ne fait pas n’importe quoi quand on allaite.

A savoir qu’on trouve dans cet article, aussi, des liens vers différents produits nutritionnels pour les mamans dont je n’ignorais pas l’existence, mais qui, à priori, sembleraient adaptés aux besoins nutritionnels des mamans allaitantes.

J’ai donc appris, en consultant ces pages, qu’il ne fallait pas consommer de thé ou de produits laitiers en même temps (ou à intervalle proche) d’une consommation de produits riches en fer car le tanin ou le calcium freinaient l’assimilation du fer (son assimilation est favorisée, en revanche, par le consommation de vitamine C)…

Je n’allaite pas et n’ai pas allaité, mais moi qui suis sujette au carence en Fer, y’a un moment, j’aurai bien aimé qu’un médecin me dise ce genre de choses pour aider un peu… en fait.

Bref, mes chères copines enceintes ou fraîchement maman, sachez que je peux vous conseiller sur les types de biberon que vous pouvez trouver dans le commerce, que je peux vous raconter mes histoire avec les laits en poudre, mais niveau allaitement, franchement, voyez avec les experts… Moi, vraiment, je ne serai pas d’excellent conseil (mais je suis d’accord pour vous soutenir, promis !)

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire