Les vacances, ce merveilleux moyen de contraception.

Quand on fait des enfants, nous sommes censés être bien au courant de certains faits. Dont celui de la fatigue chronique qui s’abattra sur nous à dates récurrentes.

La rentrée, les vacances, l’été, tous les soirs à 19h, les jours de pluie, les jours de parcs, les jours de fièvres, les matins trop matinaux….

Il y a toujours une raison de vouloir se remettre sous la couette, de fermer les yeux et de se dire « dors, ça va passer ».

Ça passe rarement, mais on apprend très vite à faire avec. La formidable loi de l’adaptation parentale, ça s’appelle.

Quand tu as un peu de bouteille, même, pendant les vacances, alors que tu n’as ni moyen de garde, ni prévu de partir où que ce soit, ni même prévu de faire l’impasse sur ton propre boulot, tu rajoutes quand même l’option maladie (pour toi, sinon, c’est trop facile). On aime le challenge.

Les vacances de la Toussaint, avant, elles duraient 10 jours et déjà, on avait des envies suicidaires au bout de 4. Cette année, pour une raison qui m’a échappé, c’est 15 jours qu’on se coltine les greffons non  stop. Et par non stop, je n’exagère pas. Noooon. Vous pensez bien. Parce que soit les jours où il fait relativement bon, l’un de nous est malade, soit il pleut, soit il vente à en déraciner les arbres de la place: « Mamaaaan, on peut sortir pour éviter les branches de nous assommer? ». Sachez que je suis sur le point de dire oui. Et de ne pas essayer de les éviter en plus.

Qu’est ce qu’on fait pendant les vacances?

On assume l’achat de l’Hippo Glouton qui nous rappelle un peu plus, chaque instant, pourquoi notre propre mère s’est égosillée pour qu’on y joue dans notre chambre.
Du coup, on carbure aux anti-migraineux pour survivre aux tintements des billes sur le plastique dur en tentant de se rappeler qu’on a-do-rait ce jeu (d’où l’achat, hein, on est nostalgique de notre enfance ou on ne l’est pas)

On part en vadrouille dans les centres commerciaux et on se fait tous les rayons des magasins de jouets. Et on assume une Clapiotte qui se met à chanter à tue tête « Paymobliiiiiil, on avait des hisôaaaaares » en milieu de rayon. Pas du tout, mes enfants ne passent pas du tout leurs vacances devant la télé. Qui me parle?

Moi, je rêve de soleil, de plage, de mojitos les pieds en éventail avec au loin, une douce musique d’un cours de merengue qu’on rate avec délectation. Le calme, le repos et un bon stérilet pour être certaine de passer la Toussaint sans encombre.

Aller, plus qu’une semaine!

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

23 comments

  1. madamezazaofmars says:

    La première semaine s’est tellement bien passée avec le séjour en Alsace que je rempilerai bien pour deux semaines de plus. Non bon j’ exagère mais j’adore les vacances avec les gosses et je sais que je suis une espèce en voie de disparition sur la blogosphère : La meresaurusvacancustranquillus

  2. kat de cheapbutchic says:

    pour le moment la mini est petite donc elle a le droit à des vacances … chez la nounou . Et maman qui fait le pont ? bah elle a pu aller voir skyfall au ciné et aller enfin chez le coiffeur après 3mois 1/2 de repousse de racines sauvages…

  3. Clarissime says:

    Ca me fait penser à mon copain hier soir qui s’est isolé cinq minutes pour manger son dessert dans le salon, dans le noir et surtout dans le silence. En revenant il m’a dit que le bonheur ne tenait finalement à pas grand-chose.

  4. Sophie Rififi says:

    Je me retrouve totalement dans l’Hippo-gloutons… Je suis moi aussi une nostalgique de mon enfance… Ceci dit, je suis une chanceuse, les loulous reprennent l’école jeudi, chez nous, parce qu’ils rattrapent d’avance tous les ponts de Mai prochain!

  5. kashyle says:

    ps encore la crise de nerfs ici, ils jouent bien ensemble et j’ai fait ma mère indigne en les inscrivant deux jours au centre de loisirs ;) (avec option hammam pour moi pendant ce temps)
    allez courage, dans 7 semaines c’est de nouveau les vacances !!!!

  6. maman@home says:

    Oh mon Dieu mais qu’on ne me demande pas après 5 jours de « vacances » avec mes garçons « alors tu t’es bien reposée »? Mais qui sont ces gens pour poser de telles questions ??? N’ont ils pas d’enfants eux mêmes??? Bref pas reposantes les « vacances » non mais très agréables, ça fait du bien à la tête ! Allez courage Cranemou.

  7. alameresi says:

    Curage Cranemou ! Plus qu’une toute petite semaine et c’est reparti pour 7 semaines au bons soins de la maicresse. Bah ouais jusqu’au vacances de noel où par bonheur ils recevront peut-être le docteur maboul…

  8. lili rose says:

    … moi je ne l’ai jamais eu … l’hypoglouton … # sales parents
    du coup j’ai envoyé mes gosses se faire assommer par les branches d’arbres # j’y peux rien ça vient de mon enfnace
    ;-)

  9. clairettededie69 says:

    idem Brenda, je bénis le centre aéré moi aussi !!
    ainsi que mes parents, qui me le prennent un peu et lui font font faire un peu de bricolage et de jardinage, ça lui fait prendre l’air et ça le fait décroche de la télé plus d’un 1/4h…
    et aussi les amis qui ont des enfants, et qui les emmènent quand ils viennent à la maison… ça permet aux adultes d’avoir une conversation suivie de plus de 45 secondes !
    les vacances sont faites pour se reposer, mais SANS notre chère progéniture !!

  10. Lisbei says:

    Hello M’dame Cranemou !
    Ca fait pas compatissante si je te dis que je suis morte de rire en lisant ton post … et pourtant, je compatis … imagine, moi, la première semaine, j’étais aphone … aphone et sans défenses avec deux gremlins au top de leur forme, à eux … mais en fin de semaine, vengeance, j’avais retrouvé ma voix, mon autorité, et c’est ma fille qui n’en avait plus … et après une première semaine bien chargée, et avec une maison bien pleine, la seconde s’annonce plus tranquille, et en plus, il fait soleil ! Que demande le peuple …
    Mais pour la contraception, vraiment, Durex devrait en prendre de la graine, les enfants sont le meilleur moyen que je connaisse …
    Bises et courage !

  11. e-zabel says:

    oh putain l’hypo glouton !!!!!! on l’a aussi !! c’est horrible et bientôt tes enfants te diront : « mais pourquoi tu nous l’as acheté si on n’a jamais le droit d’y jouer », à laquelle tu repondras par : « on s’en fiche c’est moi qui décide »

  12. Souloute says:

    Alors tu vas le haïr, mais moi la premiere semaine de vacances on les a laissé aux grands parents et on s est cassé au soleil aux iles du Cap vert : punch, musique et rando…du coup je rentre zen pour 3 jours avec les petits et ensuite je reprend le boulot….Faut penser a partir une fois par an en amoureux, ca vous sauve le reste de l année. Bon courage…

  13. Tite crapule says:

    je compatis mais qu’est ce que tu m’as fait marrer !! les commentaires aussi !!
    lisbei ça me fait penser d’ailleurs que vendredi je vais chercher mon loulou chez ma mère avec une copine loulou insupportable (ben oui 3 jours à être sage chez ma mamie faut bien qu’il se défoule le pauvre !!) et ma copine me sort « ben ça donne pas envie d’en avoir !! » le soir je dis à zhom j’en connais une qui va pas oublier de prendre la pillule zhom me répond toi ? (alors qu’on est en essai bb2 on est fous ou on ne l’est pas !!) moi ben non pas moi je la prends plus t’as oublié ??? ma copine !! réponse blasée de l’homme : ah ben tu m’étonnes !!

  14. Marion says:

    Hello!

    la raison qui t’a échappée, c’est que tous les rapports de prise en compte de la santé de l’enfant préconisent 2 semaines complètes de pause toutes les 7 semaines d’école…. et que le gouvernement Hollande a décidé de respecter ça.
    Et pour rattraper ces 2 jours supplémentaires, il y aura école un mercredi du mois de mai et la sortie des classes se fera le 1er vendredi de juillet et non le jeudi comme prévu initialement!

    voili voilou!

  15. Angie says:

    la 1ère semaine, le grand est allé au centre de loisir…le lundi de la 2ème, à 11h, je regrettai déjà de ne pas l’avoir inscrit pour les 2 semaines…

Laisser un commentaire