SoftSkull chez les Brits

Voilà, il m’aurait fallu un vrai beau dessin de quelqu’un avec du vrai talent pour illustrer cet article… Je vais devoir me contenter de mes photos, Godamm!

Ce billet pour vous raconter un peu, mais aussi pour vous donner les quelques bons plans que je trouve judicieux de partager. Let’s go!

Première chose et pas la moindre: il va falloir dormir. Comme on est loin d’avoir un budget pour ce genre de futilité, bah j’ai dû faire quelques recherches avant de partir:

Où dormir pas cher à Londres?

J’ai rien trouvé de mieux que ce qu’on a choisi. C’est propre, c’est ultra bien placé et ça nous a coûté 157 livres les 3 nuits! Non, vous ne rêvez pas, j’ai bien dit 157, soit environ 50 livres par nuit à deux.

Il s’agissait de l’hôtel de la chaine Easy Hotel, oui, c’est ça, comme EasyJet! Et c’est le même principe, c’est à dire que si tu veux un petit dej, c’est en plus, pareil pour le ménage, le wifi, la garde des valises si tu arrives trop en avance ou si tu pars tard.. MAIS, pour 3 nuits, ne pas avoir de petit déj ou de service de chambre nous importait peu, on voulait dormir et avoir une douche et des WC, et c’était le cas. Le staff était accueillant et très sympa, la fenêtre (pitié, pour plus d’une nuit, choisissez quand même l’option fenêtre!) ne donnait pas sur un mur, le seul truc que je pourrai reprocher, c’est que c’était bruyant, à raison de 6-7 chambres par étages, on entend tout le monde rentrer ou sortir puisque personne n’a les mêmes horaires, mais bon, globalement, ca se gère si on a un bon sommeil comme Tony!

Bon, ok, niveau design aussi, y’a du boulot, parce que le orange sur le saumon, limite ça fout la nausée!

 

Nous étions placé à Victoria, endroit idéal pour partir pour une longue balade à pied dans les parcs royaux et pousser jusqu’à Westminster, le London Eye et le Tate Modern (pour ceux qui aiment les longues marches).

Bon, comme on n’avait pas le budget non plus pour faire des tas d’activités toutes plus chères les unes que les autres, on a fait des musées, on est rentré dans des centres commerciaux qu’en fait c’était des énormes salles de jeux, on s’est fait un cinéma, on a papoté avec des anglais, et surtout, donc, on a marché.

On a dû marcher des kilomètres, et ça tombe bien, parce qu’on a dû bouffer des tonnes de calories aussi. Faut dire que là bas, les gens mangent. Tout le temps je veux dire. Les restos sont pleins à 11 h et ne désemplissent pas. Nous, on avait opté pour l’option: manger vite. C’est comme ça qu’on est tombé dans le piège du fastfood, qu’on a redécouvert les bienfaits de BurgerKing, que nous avons dû participer à l’extinction du merlu blanc tellement on s’est engraissé de Fish&Chips… Manger pour pas cher, c’est possible aussi, si tu regardes pas trop niveau calorie.

L’adresse bon plan: c’est sous le Tower Bridge, Le Most Café Bar, pas très cher contrairement à ce à quoi on s’attend étant donné l’emplacement, et franchement sympa. Réservation TRÈS recommandée!

 

Ha bah je pouvais pas passer à côté non? Je suis blogueuse!

(c’était pour trancher avec la photo bucolique du dessus)

 

Bon, sinon, on a fait quoi, à part manger et boire (oui, ça, on a bu; on a dû goûter toutes les bières de tous les pubs qui ont croisé notre chemin… j’ai encore l’haleine maltée)?

Oui, on a marché, je l’ai déjà dit. On a pris le bus aussi, parce que (toujours ce problème d’argent), c’est moins cher. D’ailleurs, encore une info capitale quand tu vas là bas, tu achètes DIRECT la Oyster Card et tu la charges, évidemment, ça coute bien moins cher qu’un billet à l’unité, même avec les 5 livres que vaut la carte. Ensuite, tu la scannes partout et tu fais juste gaffe à pas être en rade. Le petit plus, c’est que pendant 4j ours, tu pourras faire de supers blagues sur le pourquoi du comment ils en sont arrivés à appeler leur carte de transport en commun la « carte huitre »… je suis parfois allée TRES loin, mais maintenant, comme job, quand je serai grande, je veux faire donneuse de noms de cartes de transports en commun des grandes villes parce que ça à l’air fun comme job, en revanche c’est un peu longuet à prononcer (ou alors DDNDCDTCDGV… mouais, c’est long aussi).

Pour faire les vrais touristes de base, on est allé directement sur Picadilly et Regent’s street, on a bu des cafés dans des gobelets, on a tenté de s’offrir un spectacle (Billy Elliott, Tony est fan, et c’était au Victoria Palace, à côté de l’hôtel, mais c’était surtout très complet), on s’est fait un ciné, même que j’ai grave crâné parce que j’ai tout compris, même sans sous-titre, on s’est perdu dans une rue ultra glauque et on a mis fin tout de suite au suspens: oui, nous avons acheté un gros tas de merdouilles aux enfants chez Hamley’s. Si tu ne connais pas, c’est un magasin de jouets sur 5 étages, le temple de l’enfant et de l’adulte attardé (Tony a regardé un hélico miniature volé pendant 25minutes, je devais essuyer son filet de bave) où tu trouves absolument TOUT, y compris ces fichues toupies Beyblade…je te raconte pas le nombre de français qu’on a retrouvé autour du stand!!.

Si tu passes devant et que tu le rates, c’est que t’as fait exprès!


En bref, nous avons flâné, tranquillement, et c’est l’avantage quand on a 3 jours plein à passer sur place, on peut aussi prendre le temps de ne rien faire de bien particulier… contrairement à la journée qui a suivi… mais que je raconterai plus tard parce que j’ai mis environ 1 journée entière à taper ce billet tant Clapiotte faisait un freestyle de la râle… je pense aux dents, rapport à ses joues qui se sont pris pour des phares, mais ça n’excuse rien: je ne peux vraiment pas bloguer tranquille depuis que je suis revenue!

lol

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

32 comments

  1. pivoine says:

    Ca oui c’est un bon plan d »hébergement quand tu sais que tout est (si) cher à Londres.
    (bon moi j’ai mon meilleur ami là bas j’ai pas de souci, mon souci c’est le voyage ;-))
    J’adore la bouffe anglaise, suis je normale?

  2. maviedemere says:

    C’est un week-end qui t’es revenue a combien environ ? (35ans de l’homme dans 2jours et j’ai toujours pas trouvé une seule idée). Pas trop mon truc l’angleterre mais il doit bien y avoir quelques trucs joulies quand même

  3. ladybutterfly says:

    je suis jamais aller en Angleterre… moi et l’anglais … :s
    mais ca serai bien je crois, avec les enfants quand ils seront plus grand..
    mais j’adorerai gouter au fisk&chips … lol .. pour les calories !!

    en tout cas je connaissais pas les hotel easy,

    • cranemou says:

      vraiment grands alors, les enfants, parce que tu trottes un paquet de km, et j’imagine déjà le râle permanet des petits qui ont mal-au-pied-mamaaaan-j’en-ai-troooop-maaaarre-c’est-trooop-nuuuul ;)

  4. aliceparentstesteurs says:

    super initiative de partir sans marmot (enfin n’appelez pas la DAS mais moi je me languis de le faire…et c’est pour bientôt:-)

    bon retour, essayes de retrouver ta liberté de blogger (florent sors de ce corps:-) et racontes nous donc ces galères qu’on rigole un peu:-)))
    ciao!

  5. nanou2104 says:

    Ça rappelle de bons souvenirs… j’y suis allée 2 fois avec ma meilleure amie. Maintenant on attend que nos puces soient assez grandes pour ce faire un weekend entre filles. Nos hommes sont pas anti-british… pfff.

      • sandrine says:

        Ben je pensais à un gadget genre stress-ball, c’est au moment où je m’apprêtais à lancer une requête sur google que j’ai finalement fait la relation soft mou skull crâne !!! Pathétique, je sais…

Laisser un commentaire