Et dans la vie, tu fais quoi?

Dans la vie, depuis quelques trop nombreuses années, je suis dans la vente:

avantages: fringues et connaissances en mode (youpi),

inconvégnents: c’est nul

Bref, en vrai je voudrais travailler avec des enfants, des petits, ceux qui disent n’importe quoi n’importe quand et qui me font rire. J’ai déjà tester pendant 1an 1/2 avant N°1, j’y ai perdu un tympan mais je continue à dire que j’adore ça…alors c’est décidé, l’an prochain, je reprend mes cahiers pour passer le diplôme (plôme).

  Mais en attendant, je me dis que quand même, y’a des boulots vraiment cool.

Pour exemple le plus connu, le mec qui va garder une île paradisiaque tout frais payés juste pour alimenter un blog en photos et commentaires, tout ça les pieds dans l’eau, la tête dans le mojito et le compte en banque qui rentre dans le positif +++ sans dépenser un yen.

Mais moins loin, y’en a qui se foule pas non plus: en vrac, les huissiers de justice de la télé qui, certes se tape l’émission jusqu’à la fin, mais bon, en soi, ils apportent juste une enveloppe, les présentateurs de certaines émissions, genre Koh Lanta, qui se fait dorer la pillule pendant 2 mois en se bidonnant de voir des fous furieux manger des mygales, et pourquoi pas aussi comédien dans « plus belle la vie », parce que niveau théâtre, je pense que je peux assumer le niveau là.  Dans les boulots moins médiatiser, je vote aussi pour tous les boulots en rapport avec les transports. Genre derriere un guichet à finir tous les jours à 16h, avoir un 13eme et 14eme mois et des syndicats qui t’obligeraient presque à pas aller bosser, nan mais franchement faut pas pousser quand même, on va pas bosser apres 45ans! Bon ok, j’exagere, mais avouez qu’ils ont des horaires de dingues! (même si le oncept est bien moins reluisant que Huissier dans secret story… quoi que)

Bref, des boulots comme ça, moi, tous les jours.

Mais je me connias, je vais vouloir changer au bout d’un temps pour retourner me bidonner avec les minis vous!

J’suis sûre que vous en avez d’autres des métiers qui vous font rêver!

RDV du 5eme mois chez le Dr Machin

Hier, j’avais mon rendez vous chez mon Dr Machin pour voir si l’alien fille se porte bien. A priori, Dr Machin dit que tout va bien, que je grossis normalement (c’est quoi, grossir normalement???) et que j’ai bien raison d’aller me mettre les pieds dans l’eau pendant une semaine, histoire de pas faire non plus de rétention!

   Mon Dr Machin est super sympa, il me connaît bien maintenant, et il m’a avoué que j’étais loin d’être dépressive, malgré mes crises de pleurs intenpestives (comme si j’en doutais tiens!). On se marre bien avec mon Dr Machin, je le traîte de fous psychopathe, et lui il m’explique tranquillou qu’il a 63 ans et que très sincerement, 1 semaine de vacances par an ça lui suffit. J’ai parié une écho qu’il arriverait pas à s’arrêter à la retraite… Il sait tres bien que j’ai raison. Mon Dc Machin, il met super à l’aise, il ne fait jamais mal, et il est près à se réveiller la nuit pour te faire accoucher (ben oui, quoi, il dort souvent à l’hôpital pour être sûr d’être là), il te dit toujours la vérité et il répond à toutes tes questions (toutes, vraiment, même au prénom de sa fille!)

   Mon Dr Machin à aussi besoin de béquilles pour se déplacer….son seul défaut est qu’il soit nettement moins sexy que Dr House. Mais en même tant, à 63 ans, je peux pas lui en vouloir pour ça!

   Bref, je voudrais remercier mon Dr Machin parce que des comme lui, il y en a plus beaucoup, et qu’il me réconcilie petit à petit avec le corps médical…surtout dans cette branche ci de la médecine.

   A l’heure où ce billet paraîtra, je serais certainement en train d’enfouir mes pieds d’E.T. sous le sable encore frais de la plage… regardant d’un air attendri mon N°1 me chercher de l’eau pour arroser mes belles jambes galbées/épilées/bronzées… ah non, ça c’était la pud de Laetitia Casta… Nous, on sera en train de mettre la maison dans un état correct, mais promis, on pensera à ceux qui restent au moment de l’expédition plage!

   Je n’ai préparé qu’un seul billet pendant ma semaine d’absence, vu que mon inspiration nous attend déjà sur l’aire de Montélimard en ce goinfrant de nougat.

   Je vous souhaite donc un bon week end et une bonne semaine, je reviens samedi vous dire si j’ai réussi à ne pas céder à la tentation de bronzer quand même un chouilla…

Ce qu’on ne sait pas des goûters d’anniversaire

> On peut très bien se coltiner le grand frère d’un bidule juste parce qu’apparemment, il trouve que c’est interressant cette chambre: résulta, on en a 6 et pas 5 sur les bras!

> Quand on brieffe les enfants avant, on n’a pas tellement besoin de se répéter 150 fois.

> On arrive a gardé son appart relativement rangé, à ma grande surprise.

> La chasse au trésor est un succès, surtout quand je me suis transmutée en Chef Pirate, renommant les minus de nouveaux prénoms tels  » Scarabée laser », « Jambe de Bois », « Le borgne » etc… Tout à coup, j’étais Peter Pan avec les enfants perdus!

> Les ballons à modeler, ça m’a surtout amusé moi, mais maintenant, les aprents se demandent si j’avais pas embauché un clown pour retrouver le marmots avec des fleurs/chiens/girafes/clowns en ballon….

> Les goûter sans bonbons, c’est bien.

>Les atomiseurs d’eau avec cette chaleur associés à des ventilateurs, c’était INDISPENSABLE!

> Quand on dit aux parents de venir à 18h, ne aps s’attendre à ce qu’il y en ai 1 seul en avance!

> Je suis vannée…mais assez fière de moi!

> A demain!

Avez vous déjà vu un culbuto préparer un anniversaire de trolls?

Ben, c’était en direct live hier. Dans la douceur de mon appartement, chauffé à 28°c, me voilà donc qui me creuse la nénette pour savoir mais qu’est ce que je vais bien pouvoir leur faire faire à ces mioches monstres petites créatures. Pour bien comprendre la situation, personne (ben non, ça n’aurait pas été un challenge sinon) ne s’est proposé de m’aider. En même temps, je les comprend, 3 heures sans leur marmot respectif, c’est du pain béni!

   Bref, le seul problème c’est que vu que je vais être seule avec 5 gnomes des bois, je pense qu’entreprendre une sotie au parc (bien qu’à côté) relève de la pure folie: 2 rues à traverser et un bien trop grand parc pour ne pas ligoter les enfants à un arbre pour ne pas les perdre. Bref, je vais rester à la maison, bien tranquille, au moins j’ai des murs pour les stopper.

   je décrete donc que demain sera l’avénement de ma bonne santé mentale et physique puisque je pense finir folle ET avec un bon début de rétention d’eau au niveau des chevilles (la seule chose qui semblait résister jusque là).

  Je compte donc leur faire faire une chasse au trésor, histoire de les occuper un chouille, qui se terminera en pêche à la ligne dans la baignoire. Malgré les remarques désobligeantes de Tony, des jeux d’eau dans la cuisine vont peut être voir le jour…il s’agirait pas d’en rendre un tout désécher à sa mère.

   Un bon goûter et jeux libres pour tout le monde… en espérant que les parents n’en profites pas pour me les laisser 1/4 d’heure de plus, parce que sinon, je risquerais de décéder!

Vous pensez que ca va les faire tenir 3 heures ou vous avez d’autres idées?

Pfff…c’est vraiment naze de naître fin juin, soit il fait chaud, soit tu passes tes exams, c’est nul. N°2 ca sera mois de Novembre… au moins, ils me chaufferont l’appart!

Les paris sont toujours ouverts pour le prénom….

Qu’est ce qu’on fait dimanche Mamannnnnnnn? 2

Ce dimanche, trop fastoche.
Vous me direz, la semaine derniere, il y avait la fête de la musique , c’etait facile aussi! Bien que je n’ai du coup rien vu de la fête, trop préocupée que j’étais à enchainer les catastrophes!

Bref, ce dimanche, ici, c’est facile Odile: Direct chez mes parents pour fêter comme il se doit les 4 ans de Mr N°1. Sachant que mes parents habitent une maison avec jardin…je vais pas tellement aller chercher plus loin!!!

Si jamais on s’ennuie, on laissera N°1 aux grands parents et on ira voir Transformers 2… Mais ne croyez pas que c’est égoïste… Point du tout!
C’est seulement pour être bien au courant de ce à quoi joue N°1…parce qu’il va en avoir 2 et que nous ne maîtrisons pas du tout les transformations!
Mais si c’est pour ça, j’vous jure, je suis super dévouée!
Mais c’est aussi parce que petite, je ne jurais que par eux, je piquais les jouets de mon frere et je me passais le 45 tours en boucle en me pamant devant le livret… Ca m’a toujours fait rêver les robots!

Je suis pas idiote je suis enceinte

   Je sais pas pour vous, celles qui ont connu la grossesse, mais chez moi, voilà que ça me refait le coup. A peine au mois de mai, mes neurones sont partis en vacances, et visiblement, ils ont trouvé un coin sympa puisqu’ils ne sont pas revenus! J’imagine qu’ils  squattent un mobilhome avec jaccuzzi sur la Costa Brava et qu’ils se gavent de Chupitos.

Je suis distraite les 3/4 du temps, le quart qui reste, je dors. J’ai du mal à suivre une conversation parce que mon esprit part ailleurs relativement vite.
Je suis du genre à laisser le feu passer 2 fois au rouge avant de me décider à traverser.

On pourrait croire que je suis absorbée par mon nombril, mais même pas, j’arrive même à oublier que je suis enceinte (les fois ou je ne suis pas malade). J’ai pas encore oublié N°1 à l’école, c’est pas mal!

   Je pense qu’il ne me reste plus qu’un seul et unique neurone, celui qui me permet de survivre l’air de rien. Ils ont tiré à la courte paille et il a perdu!

   D’après mes recherches, les femmes grosses enceintes souffrent  d’une fragilité neuropsychologique… Un coup des hormones encore! Elles ont bon dos celles là, tout ce qui peut nous arriver, c’est de leur fautes. Trop facile!
Mouais…
Moi je préfère savoir mes neurones en train de se dorer la pilule l’axone dans la piscine du camping! Tant qu’ils ne gillent pas et qu’ils reviennent un jour, ça me va!

Vacances -1 semaine

Hannnn…je réalise que dans une semaine, je pars en vacances…et là, j’ai besoin d’un conseil. Ben oui, ça ne fait pas longtemps que j’écris sur ce blog, mais je suis devenue accro moi!!! Ca rythme ma journée d’écrire et de lire vos blogs à tous… alors comment je fais moi, pendant que je peaufine mon masque de grossesse sur la playa? J’ai pas internet moi là bas…. pendant la sieste, faudra bien que je m’occupe! (Ne me parlez pas de Tony, il reste à la maison dans la grande ville, il faut bien qu’il y en ai qui bosse!).
Bon, si quelqu’un peut me dire ce qu’il ariive quand on abandonne lâchement le navire tout ça pour aller siffler des mojitos des menthes à l’eau au bord de la plage…

Merci ;D

4 ans, toutes ses dents

24 juin 2005-24 juin 2009…4 ans depuis que N°1 est arrivé pour peu à peu remettre en question nos façons de vivre et de penser;

4 ans que nous vivons dans l’angoisse qu’il arrive quelque chose à notre progéniture.
4 ans que nous ne rentrons plus aussi tard qu’avant, parce qu’il est réglé comme une horloge le matin.
4 ans que notre journée cauchemar est passée.
4 ans que je m’étais dit « plus JAMAIS »!! et je tiens mes promesses comme vous voyez!
4 ans que mon frigo contient aussi des légumes.
4 ans que oui, on sait ce que c’est.
4 ans que je n’ai pas critiqué l’éducation de mes parents.
4 ans que nous sommes fâchés à mort avec les voisins pour cause de pleurs stridents.
4 ans que je ne me vois plus vieillir.
4 ans que je lutte contre un ventre mou et la culotte de canasson.

Et pendant ce temps, on apprend à vivre avec l’angoisse, à se réveiller tôt, à ne plus se coucher trop tard, à recommencer, à manger presque sain, on apprend que nos parents n’avaient pas toujours tord, on vieilli, on change.

   Aujourd’hui, donc, N°1 fête ses 4 ans, et en bons parents, nous n’avons pas organisé d’anniversaire. En fait, il le fêtera dimanche avec la famille et mercredi prochain avec ses potes, histoire de rendre hystérique Tony, on restera à la maison, ils referont la déco!
   Lundi, N°1 a trouvé un de ses cadeaux. J’ai craqué et lui ai donné le droit de l’ouvrir. Malheur, un Transformers Décepticon, je suis supra nulle en transformers, je les connais hein, c’est juste que j’arrive pas à comprendre le mode d’emploi super compliqué pour transformer un robot en tour Eiffel.
   Hier, j’ai rappelé sa promesse à N°1: « quand j’aurais 4 ans, je jetterais ma sucette », et ben je sais pas s’il est trop fort en manipulation maternelle, mais en partant à l’école il a pris son air le plus triste pour m’annoncer qu’il avait peur d’avoir 4 ans… rhhhh…il est fort. Tres fort pour me faire douter! on va peut être reculer l’échéance alors…. je me sens faible mais faible sur ce coup là!
   Aujourd’hui, il n’y aura pas de cadeau, ce qu’on a du mal à lui faire avaler. Surtout qu’il est invité à un double anniversaire cet après midi (vous notez l’évolution de la côte de N°1 depuis le début de l’année!!!), mais que lui n’aura rien. C’est compliqué tout ça, a 4 ans!

Enfin, dimanche, il sera pourri gâter, je pense que ça rattrapera le coup.

En attendant, on reste cloîtré loin du centre ville histoire de pas être pietinner par des folles furieuses.

Ah oui, et aujourd’hui, on va voir qui se cache dans mon ventre…. est ce que mon futur enfant s’appelera donc CacaBoudin???

« Nous ne voyons pas d’autres explications »

Suite à un week end mouvementé, voici donc quelques explications puisque je pense que le billet d’hier en a paniqué certain(e)s (merci pour vos messages!). Pour les autres, voici de quoi assouvir votre curiosité.

   Alors, nous étions fin prêts pour affronter un dimanche venteux et froid, temps tout à fait d’actualité fin juin.
   A peine notre N°1 nationale debout, j’ai compris que la journée allait être classée sur le thème du bizarre: il venait à lui seul de battre le record de piqûres de moustiques en une seule nuit. La journée a donc débuté par un tartinage de crème parce que « mais ça fait maaaaaaaaaal, mamaaaaaaaannnnnn ». Pour la période, je ne vois pas de problème à la reproduction des moustiques, mais vu le temps qu’il avait fait cette nuit là, franchement, je comprend pas. Enfin bref.

   Après le déjeuner et juste avant que je mette en route mon sèche cheveux, j’entend un énorme bruit dans ma chambre-cagibi. Le temps d’arriver (1sec), je découvre N°1 dans la position de l’étoile, recouvert par notre beau miroir IKEA tout neuf que même pas on avait eu le temps de l’accrocher au mur. J’ai quand même eu le temps de me dire qu’on avait bien fait de pas acheter le très très her, là, en bois massif! Plus de bruit que de mal, N°1 s’est quand même mis à pleurer. Après fouilles poussées de son cuir chevelu, pas de trace de verre.
« Mais tu as mal quelque part? »
« Non, un peu mais ça va…mais tu vas me fâcher avec Papa? »
« Hmmm…non…biensûr que non… » dis je en essayant de pas montrer que j’étais au bord des larme tellement je venais de flipper!
Jusque là, pas d’urgences en vu. Ouf!

Vers 11h, j’ai passé un coup de fil à mon amie que je devais voir le lendemain. C’est cool d’avoir une copine enceinte, on peut parler de nos vomis respectifs sans avoir l’impression de dégoûter notre entourage.
Elle avait oublié le rendez-vous. Mais elle avait une bonne raison. Elle avait accouché la veille. Ah oui, ce que je vous ai pas dit, c’est qu’elle était enceinte de 7mois 1/2. Vous voyez l’angoisse qui a commencé à me ronger la moëlle à ce moment là. Après de longues explications, je lui pose la question à laquelle elle avait oubliée de répondre dès le début: « est ce que tout va bien? ». « OUI »….bon, j’ai frôlé une deuxième syncope et pour commencer la journée, 2 arrêt cardiaque et toute cette adrénaline, moi je dis stop.
Ou pas.
La nouvelle m’ayant quand même pas mal brassée, j’érre dans mon dimanche comme un Zombie.
Qu’à cela ne tienne, j’apprend que ma petite nièce née en urgence quelques jours auparavant a du mal à réguler sa température et que c’est un peu la panique du côté de la Bretagne.
Hmphr…pourquoi on me dit toutes ces choses à moi, enceinte. Je vais finir par paniquer. Enfin non, je rectifie: je panique!

   J’essaie tant bien que mal de faire passer la journée en me changeant les idées. Tant pis pour Keziah Jones, je vais me coucher à 21h, sur fond d’un mec qui braille « faites du bruit » dans son micro toutes les 3 minutes. J’hésite entre lui faire avaler ou lui péter la gueule direct (oui, je suis un peu sur les nerfs là!). Il n’a pas de répertoire musical, il beugle, et après il demande aux spectateurs de l’imiter…je ne comprend pas le concept. Vu la tournure de ma journée, j’opte pour une paire de boules Quiès. Que j’enlève 2heure après parce que franchement, c’est très désagréable.
Exactement 5 minutes après, coup de fil sur mon portable: 23h45 (Oh My God, je déteste cette journée!!!). Le numéro de la boutique de Tony s’affiche…oui….mais biensûr….(avec les événements de la journée, je vous fais grâce de tout ce qu’i m’est passé par la tête avant de décrocher…après aussi d’ailleurs)
« Bonsoir (voix inconnue), c’est le commisarriat du 2ème arrondissement, connaissez vous les propriétaires? »
« Oui » (la petite musique des dents de la mer aurait été tout à fait adéquat)
« je vous explique »
« mais faites(vite avant que je tombe finalement dans les pommes)« 
« Un car est rentré dans une des vitrines de la boutique »
« ah »….
Tony a dû prendre sa trotinette pour voir de quoi il retournait (c’etait effectivement le bordel) et n’est rentré que vers 2h du mat, après avoir fait tous les « urgences vitres » de la région. Au final, les patrons sont arrivés et ont pris la relève jusqu’à 6h du matin (sympa aussi pour eux comme nuit)

   Bon, l’histoire ne dit pas pourquoi c’est moi qu’on a appelé ce soir là, finalement, Dieu existe et il me déteste, non, il me hait! Je ne vois pas d’autre explication!