J’ai fouillé la Caverne de Lala et j’ai trouvé des trésors.

Mes enfants sont des pourris gâtés qui ont bien de la chance d’être les plus beaux et les plus intelligents de la Terre, parce que ça me donne une excuse pour des craquages réguliers. Il faut dire que je suis du genre addict à leur univers. Des fringues, de la déco, des jouets… Leur chambre est pleine à craquer et à moins de gagner le gros lot pour racheter l’appartement des voisins et de leur faire une pièce dédiée à ma frénésie acheteuse, je ne vois pas d’autre moyen que de faire le tri de temps en temps.

Ca tombe bien, dimanche, on va faire un vide grenier. Le moyen le plus rapide de se débarrasser de ce qui dépasse des placards. Pas celui de se faire le plus de sous, ça, c’est certain. Mais j’ai choisi cette solution de feignasse (quoi que une journée complète à me battre pour ne pas que les fringues encore étiquetées partent à 50 centimes, je sens d’avance que ça va m’épuiser).
Je me suis inscrite il y a déjà plusieurs semaine, bien avant qu’on me demande ce que je pensais de la Caverne de Lala.

Oui, parce qu’au delà des brocantes, il existe évidemment des boutiques de ventes d’occasion dédiées aux enfants. Que ce soit dans votre quartier (faut-il aimer fouiller, et moi, j’aime pas ça, parce que je ne suis rien qu’une petite bourgeoise puante (ou alors c’est parce que quand y’en a trop entassé, je trouve rien)) ou sur le net (ce qui me convient bien mieux, pour trouver la taille souhaitée en 2 clics). La caverne de Lala est spécialisée dans l’enfant de 0 à 6 ans: déco, jouets et vêtements d’occasion, la boutique regorge de trésors.
J’ai bien envie d’y déposer les vêtements de marques que je me refuse à vendre pour 30 centimes à mon vide-grenier d’ailleurs.

J’ai eu l’honneur de tester les fonctionnalités du site in situ et je n’ai pas été déçue. J’ai de suite trouvé de quoi vêtir ma Clapiotte. Dommage pour N°1 qui met du 8 ans, mais je n’ai rien trouvé pour lui, c’est donc Clapiotte qui a pu découvrir son colis. Un emballage dans du papier de soie comme un cadeau, des vêtements en excellent état (dont un pyjama Petit Bateau quasi neuf pour 7 euros) et un jeu complet pour des clopinettes. « Le Jeu de l’Arbre », que je voulais acheter depuis bien bien longtemps mais bon, 25 euros neuf, ça me calme souvent.
C’est pour mon côté pingre, aussi, que j’aime ce genre de boutique d’occasion, parce que dès qu’on s’y balade, c’est la bonne affaire assurée, on trouve tellement de choses qu’on va forcément tomber sur ce qu’on voulait. La preuve pour « mon » jeu.

Je ne peux que vous conseiller d’aller y jeter un coup d’œil et pourquoi pas d’y déposer vos vêtements et autres jeux et jouets qui prennent la poussière dans un coin de placard. Tant que c’est en bon état, il y a de fortes chances pour que ça atterrisse dans la Caverne de Lala… Et puis je viendrai peut être tout rafler après votre dépôt alors pensez à moi (non, ne pensez pas à Tony qui va vous détester, je ne dirai pas que c’est vous). Et puis parlons en aussi, c’ets un bon moyen de consommer intelligemment, de lutter contre le gaspillage. Donner une deuxième vie aux objets, c’est aussi faire un geste écologique, en plus d’économique.

Et pour ceux qui veulent tester tout de suite, vous pouvez dores et déjà suivre les actualités de la boutique sur la page Facebook dédiée mais aussi et surtout, avec le code promo CRANEMOU, vous bénéficierez de 8€ de réductions dès 35€ d’achat hors frais de port (valable jusqu’au 15/06/12). Allez y donc de ma part!


La Caverne de Lala e-boutique écologique et économique

Merci à la Caverne de Lala pour Clapiotte qui se régale chaque jour de son jeu et moi de ses nouvelles fringues !

Petit à petit elle devint moins petite….

Aujourd’hui, je me déchire un peu le cœur.

Aujourd’hui, je me résigne à te laisser grandir, à te laisser m’échapper.

Tu ne sais pas marcher mais tu cours. Tu ne sais pas vraiment parler mais tu débites de longs monologues que j’écoute avec l’attention que l’on porterait au discours d’un roi.
Tu n’écoutes pas vraiment ce que je dis, tu préfères faire ce qui te chante, tu danses en faisant des manières et tu rigoles quand tu pètes. Tu aimes qu’on t’admire mais tu n’oses plus quand on te regarde, tu voudrais déjà être grande mais tu te blottis dans mon cou dès que possible.
Tu vénères ton frère et tu lui fais la misère, tu es la douceur même avec un caractère de despote.
Tu es joueuse, rieuse et remplie d’humour et de tout cet amour que nous avons tous mis à l’intérieur de toi. Tellement que tu transpires le bonheur de vivre, bonheur que tu aimes partager dès le matin, sans te soucier si nous sommes assez bien réveillés pour apprécier ton entrain.

Aujourd’hui je signe un peu amère le petit papier qui t’éloignera de mon cocon pour te laisser aller seule vers le monde qui t’attend déjà.

Demain des amis, des envies, et toutes ces choses que je ne peux pas t’apporter et que je dois te laisser apprendre seule. Te laisser vivre ta vie et rester en retrait.

Et apprécier ton envol en refoulant mon égoïsme.


Panneau ecole
On parie que je vais chialer?

 

Sois mignon, mets tes chaussons (Cadeau)

S’il y a un truc que j’ai découvert après la naissance de Clapiotte (et grâce au blog aussi, je dois bien le dire) etdont j’ignorais jusqu’à l’existence pour N°1, c’est l’utilité du chausson souple.

Achat devenu dès lors indispensable à notre quotidien, Clapiotte fût chaussée dès sa naissance d’une mini-choupie paire de chaussons en cuir.

Mais pourquoi tout à coup suis-je devenue une acheteuse compulsive de chaussons?

Quelques pistes pour comprendre:

A l’époque où N°1 était petit, je ne lui mettais JAMAIS de chaussures, rapport que quand on ne marche pas, je ne voyais pas l’intérêt. C’était sans compter sur les remarques sympathiques des passants me disant que quand même, il devait avoir froid (au mois de juillet), que quand même, le pauvre, pas de chaussures? Que tout de même ca finissait bien une tenue etc etc….
Je me suis mise à détester les gens à ce moment là, je pense.

A l’époque où N°1 était petit et que je faisais plaisir aux passants en lui vissant une mini paire de mini baskets aux pieds, je finissais systématiquement la journée avec une chaussure en moins et donc, à terme un tas de pieds droits sans pieds gauches et vice versa. Tristesse et constat désolant: les chaussures sur les bébés, ça sert à rien qu’à me ruiner. (bis)

A l’époque où Clapiotte est née, N°1 s’était déjà enfilé environ 1800 échardes dans sa peau douce et molle de pied, ce qui nous a valu de bons moment en familles, lampe frontale et pince à épiler affutée incluse.

A l’époque où je ne sais plus, j’ai l’impression qu’on m’a toujours bassiné avec ça, on me disait que les pieds des enfants devaient être bien maintenus pour qu’ils se mettent à marcher, sauf que le seul truc que j’ai entendu, c’est ma pédiatre qui m’a dit une fois qu’il n’y avait rien de tel que de les laisser pieds nus. Sauf que l’hiver, pieds nus, je veux bien qu’on me tague de mauvaise mère mais tout de même, je n’ai pas non plus envie de soigner des onglées à tour de bras.

Bref, un blog et une Clapotte plus tard, j’avais découvert le chausson bébé en cuir souple. Celui qui ne peut pas s’enlever aussi facilement grâce à l’élastique autour de la cheville, celui qui est tout joli et super confortable, celui qui protège quand même la plante des pieds sans jamais le confiner dans un carcan  rigide.

Depuis, je pense les avoir eu en toutes les tailles et toutes les couleurs.

Et comme je suis sympa, si jamais vous n’avez jamais eu l’occasion de tester ces chaussons, ou si il vous faut une pointure supérieure, aujourd’hui, vous pouvez gagner votre paire! Oh Yeah!
Bon, ok, je ne suis aps seule sur le coup, vous imaginez bien que je ne les ai pas cousu de mes mains les chaussons à gagner, ni même que je vais vous refourguer les vieux de Clapiotte! Donc, c’est Tichoups qui régale, une petite boutique en ligne spécialisée dans… ouais, je suis super prévisible: les chaussons en cuir! Et il y a pas mal de modèles à découvrir!

Alors, donc, pour jouer, déjà, vous avez jusqu’au 16 mai inclus.
Vous me dites en commentaire la paire que vous aimeriez gagner (avec le nom de la paire, oui, elles ont des petits nom)
Avec ce nom, vous m’inventer une mini histoire. (pas la peine d’écrire un bouquin, mais juste un truc un peu rigolo)
+1 chance par relai (à signaler)
Évidemment, vous pouvez liker la page Tichoups et toujours la mienne si ce n’est pas fait.

Le gagnant sera tiré au sort.

Bonne chance!

 

Edit du 17/05/12: c’est le commentaire N°4 Pekifo Younite qui remporte la paire de chaussons de son choix!
Merci à tous pour vos participations et vos petites histoires et anecdotes qui m’ont tres souvent fait sourire et bravo à la gagnante!

(je contacte la gagnante par mail, j’attends une reponse assez rapide pour transmettre au plus vite à la marque, merci de ta compréhension)

Mangez des donuts en vacances avec Homair (gagnez vos vacances)

Article sponsorisé

Je suis pas forcément une fille à tendance princesse, mais je dois bien dire que passer des vacances avec un sac à dos, pas de douche et une tente Quechua… c'est… comment dire… pas vraiment mon truc.
Ca tombe bien, Tony non plus.
Ceci dit, nous ne dénigrons pas non plus les ambiances camping, loin de là. Enfin, surtout moi, je suis du genre à laisser mon côté blasé assez rapidement pour entamer la chorégraphie du club sans aucun amour propre, pas de soucis.

Tony, lui, il rigolera sous cape en répétant qu'il ne connait pas cette personne.

Le bon plan pour que tout le monde soit satisfait, c'est un mix d'un peu tout: camping mais club, indépendance mais activités, enfants mais pas trop. La solution, en fait, ce sont des vacances types Homair Vacances.

Des mobil-home tout confort dans un camping-village plutôt pas mal avec piscine voire même parc aquatique, jeux, activités en tout genre, il suffit de choisir le type de mobil-home et la gamme  du village (du bon plan au Club Premium, selon le budget) sur les 111 campings en France et en Europe et en avant pour des vacances à notre image.

La bonne nouvelle, c'est que cette année, vous pouvez peut être les gagner, ces vacances.


D'abord, la tournée Homair a déjà débuté mais si tu es lyonnais (comme moi, tu es forcément, donc, une chouette personne) rends toi à la gare de la Part Dieu entre le 9 et le 11 mai pour découvrir ce qu'Homair peut te proposer et profites en pour jouer et te faire papouiller (oui, ils massent sur place). Ensuite, un petit papier dans l'urne, un bon croisage de doigts et vos prochaines vacances seront peut être un beau cadeau!

Et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, un petit tour sur l'appli Facebook Mobil' Troup avec plus de 50 séjours à gagner.

C'est bien simple, si vous n'y courez pas, c'est moi qui irais faire la tarée sur les toboggans à votre place!

Bonne chance!

 

 

 


 

Vidéo virale par ebuzzing

Sa cabane au fond du jardin (ou dans ton salon, comme tu veux)

 

Construire des cabanes éphémères avec de grands draps et trois pinces à linge est et restera mon unique motivation de me lever le matin.

Mais quand on veut que notre cabane soit un peu moins éphémère voire un peu plus esthétique, on a aussi l’option du tout fait, qu’on laissera dans un coin de la maison ou qu’on sortira pour les beaux jours et qui se verra offrir la vie rêvée des plus petits… En avant l’imaginaire, je t’emmène dans des cabanes au fond du jardin (je te laisse rentrer seul, y’a pas vraiment de place pour nous deux, en fait)


Le design n’a pas de prix… oui mais quand même… 170€
Villa Julia par Javier Mariscal pour Magic Collection Me Too

 


CasaCabana pour Kidsenroof, 30€


La cacabane, pour poser sa crotte au pot avec dignité, why not après tout?
32,90€

Cabane Tipi enfant
Tipi de mini sioux, 39,90€

cabane carton chateau fort
Chateau fort (70*70*35), 34,50€, paperpod

cabane carton fusée
Cabane Fusée, par Kidsonroof, 42€

boite en carton enfants

Boite en carton, cabane sur mesure, par Imaginarium de l’Enfantus. 0€. à récupérer chez tous les revendeurs de four, frigo, machine à laver etc…

Dans quoi s’invente t-on une autre vie, chez vous?

Vis ma vie de mère à la rue.

N°1 a gouté aux Pop-Corn pendant qu’il regardait, enjoué, le match de hockey de son oncle.
N°1, depuis, m’en demande systématiquement. Des salés. Moi, j’aime pas les salés, j’aime que les sucrés, résultat, je n’en fais pas (et puis quelle drôle d’idée de faire des pop-corn).

Ce matin, trainant la patte, il se dirige vers moi, l’œil morne.

« Mamaaaan, tu sais, j’aimerai vraiment manger des Pots de Cornes, j’aime tellement çaaaa »

« Des quoi? »

« Des pots de cornes »

« Non, mon chéri, on dit Pop Corn »

« Mais maman, c’est du maïs non? »

« euh, oui… »

« Bah on dit « corn » en anglais, donc tu te trompes, c’est des « pots de corn », tu dis n’importe quoi »

 

Je capitule.

Et alors? Elles est toujours pas propre ta fille? (giveway inside)

Et ton fils, il se tire toujours autant la nouille?

Nan mais je t’en pose des questions?

Bon, ok, il faudrait que j’y pense, mais en général, si je lui présente le pot, elle s’assied dessus 20 minutes, lit (enfin, « lit », facon de parler) 146 livres et se lève en disant « à nini » alors que que dalle, il est toujours aussi nickel le pot.

Pourtant, elle a un pot de compèt. Un pot que je règle à sa hauteur, pour qu’elle pose son fessier princier bien confortablement dessus, mais noooon, surtout, faudrait penser à pas trop le salir, ce magnifique pot. Et comment je fais, moi, pour en parler de son pot si elle ne daigne pas y poser sa crotte, la Clapiotte? Moi, je pense qu’elle fait ça pour avoir plus de tests de la part de Bellemont.


Ceci est un mirage.

Oui, parce que Clapiotte, elle a un pot Bellemont, une marque, qu’elle est bien pour crâner avec son bébé parce qu’ils font que des choses belles niveau puériculture (ça tombe bien, ils font de la puériculture).
Par exemple mis à part le pot tout-neuf qu’on a déjà, je sais que Clapiotte adorerait avoir la grande gigoteuse pour cet hiver (ouais, en vrai, elle dort avec une couette et c’est moi qui aurait aimé avoir cette turbulette l’an passé, mais on dira que c’est pareil) ou bien toute la gamme d‘assiettes et de couverts pour enfants (aussi un peu pour moi, j’ai remarqué que les assiettes faisaient d’excellentes catapultes).


Vous aussi dites moi que vous y voyez une méga catapulte? (j’ai  7 ans)

Si je vous en parle, c’est aussi et surtout parce que j’ai tout vu de mes yeux et touché de mes mains. J’ai tellement trouvé le design parfait et la qualité indéniablement là que… limite je suis repartie de la présentation (à Lyon, la présentation, hein, parce qu’on est plein de blogueuses mamans, aussi, à Lyon, et qu’une toute petite poignée de marques daignent penser à venir nous faire un coucou ici…j’dis ça….) enceinte tellement mes hormones étaient en ébullition… Oui, une présentation de puériculture me donne des envies de bébés, oui, j’admets que je suis fortement influençable! Mais bon, hein, non, quand même, je préfère en parler, finalement, plutôt que de tout tester in situ!

Ce jour là, j’ai aussi pu ébulitionner (mais si, on « disait » que c’était un vrai verbe) encore un peu plus mes hormones en découvrant la marque Tommee Tippee qui propose une gamme de biberon pour le sevrage (mais en vrai, tu peux aussi t’en servir dès le début) hors du commun, des poubelles à couches ou même des écoutes bébés de l’espace qui font tout sauf le café (minnnnce).

Je suis reparti avec le Wrap’n Go, petit étui portable et rechargeable de… sacs à couche (parfumé, en plus). Bah oui, ça ressemble à ce que TOUS les propriétaires de chiens devraient avoir dans leur sac mais chez moi, ça sauve ma journée si Clapiotte pose son étron atomique dès 8h21…


Et pis c’est joli en plus!

Parce que ce que proposent ces deux marques me plait vraiment, je vous propose de tester à votre tour, soit le pot Bellemont, soit le Wrap’n Go.
Pour cela, vous me dites en commentaire votre produit préféré d’une des deux marques (vous les trouverez tous dans la boutique « square des enfants« ) et pour lequel vous jouez. Vous pouvez jouer pour les deux, dans deux commentaires différents.
Je ferai un tirage au sort par produit parmi les commentaires valides.
Je vous detesterai à vie si le gagnant du pot voit son enfant devenir propre du jour au lendemain.

Vous pouvez relayer, c’est 1chance de plus dans le chapeau (me le signaler dans le commentaire)

Évidemment, vous pouvez courir pour aimer les pages Bellemont, Tommee Tippee ou la mienne et même celle de la boutique dédiée, ça fait toujours plaisir quand on nous dit qu’on nous aime!
Vous avez jusqu’au 14/05/12 15 heures.


Que la force soit avec vous (et la chance, aussi, et le courage un peu quand même!)

EDIT du 17/05/12: La gagnante du pot Bellemont est MamanSioux
La gagnante du wrapGo est Anna
Bravo à vous et merci à tous pour vos participations.
Je contacte les gagnantes par mail, j’attends une réponse le plus vite possible que je puisse transmettre!

« Mamans »: On a toutes un petit côté sadique dans la poche.

Je suis profondément gentille. Un peu conne même parfois. Ce qui n’est pas incompatible avec mon côté langue-de-pute.
Je suis rien qu’une fille quoi.

Mais, vraiment, je pense avoir un bon fond. Du genre qui dégoulinerait de chamallow fondu, de rose pastel et de pensées utopistes. Pire, j’essaie d’aider mon prochain (quand je peux, oui, parce qu’au péril de ma vie, je suis pas sûre-sûre d’être méga motivée non plus).

Et donc, en tant que gentille, j’essaie aussi de réconforter, dédramatiser, redonner le sourire etc… Je fais ce que je peux, mais je dois dire que je suis assez mauvaise. Oui, sache que s’il t’arrive une bourde, il est fort possible que je tente de t’aider ne serait-ce que par quelques mots mais que… comment dire… je sois vraiment nulle. Du genre qui ne sert à rien. Mais je tente, hein, peut être que dans 20 ans ça ira déjà mieux, on ne sait jamais.

Le pire du pire, c’est mes copines enceintes qui demandent des conseils, qui se posent des questions, qui pleurent de vomir 12 fois par jour ou de voir leur nombril se fissurer.

Là, je suis une presque catastrophe.

J’ai DÉTESTÉ qu’on vienne me dire comment faire. Encore pire, qu’on vienne me conter en détail le passage de chéribibi dans le tunnel impérial, hémorroïdes et déchirures comprises.

Et je me suis juré la vie de mon utérus de ne jamais être comme « elles ». celles qui ne se rendent pas compte que vomir ses angoisses post-accouchement devant une femme enceinte, voire pire, devant une primipare, était purement et simplement une forme de torture mentale.

Mais je ne vais pas vous mentir. L’envie est souvent forte de devenir soi-même cette tortionnaire sadique.

Ici même j’ai raconté pas mal  de choses concernant mes accouchement de rêve que même chez Bambi ils avaient jamais vu ça. Et le jour où je suis rentrée d’une soirée un peu arrosée et que j’ai débité toutes ces horreurs devant Sophie alors prête à accoucher de son 3ème (mais quand même, c’est pas une raison), j’aurai voulu me flageller avec des ortie trempés dans de l’acide. (Pardon, Sophie, encore).

Mais bon, à part « ça » (et c’est déjà pas mal), je pense que j’arrive pas mal à me retenir. Je comprends, hein, que l’envie soit forte de raconter notre propre expérience. Nous qui sommes passées par « là », nous qui « savons », nous qui avons survécu. Nous qui ne souhaitons seulement que prévenir la future maman de tout ce qu’il peut arriver, qu’elle ne croit pas que c’est le pays des merveilles dans une salle d’accouchement.

Mais en vrai nous ne savons rien, nous débitons nos frayeurs passées pour tenter de les oublier, d’évacuer notre stress.
Pendant ce temps, notre copine qui passait prendre un café déca voit toute sa bonne humeur se désagréger et ses futurs rêves se transformer en cauchemars sanglants (déjà que niveau rêves, c’était pas tout à fait ça…). Si en plus elle lit des magazines de parents (en général, c’est au moment où on stress qu’on découvre une maladie rare, inconnue, indétectable et incurable en page 14), là, je pense qu’elle désirerait plus que tout rebrousser chemin.

Alors, OUI, on a toutes ce petit côté sadique-égoïste en nous mais PITIE, stop, si on ne vous demande pas de détails, on ravale notre épisio et on la boucle. Si vraiment ça vous gratouille les ovaires d’en parler, je suis certaines que vous trouverez des oreilles attentives et réceptives, mais épargnons celles qui n’ont pas besoin de tout savoir.


Après on va en faire des psychopathes!

 

 

Le Moldave c’est la vie

Pendant qu’aujourd’hui fleuriront un tas d’articles  à tendance polémique et politique, je vous propose de réviser votre moldave du sud, ça faisait longtemps, et je suis persuadée que vous n’avez pas révisé hier soir, et comme dans une autre vie j’étais prof sadique, aujourd’hui, c’est interro surprise!

 

Clapiotte accoure dans le salon, déconfite, elle me dit:

« A cassé la pépesse avé la porchure »

« ??? »

« La pépesse est cassée, a boum la pourchure et marche pu la pépesse »

« Mais c’est quoi la pépesse Clapiotte? » (oui, car je sais ce que c’est qu’une porchure, oui oui)

« é bébé la pépesse »

« C’est ton bébé qui est cassé? »

« non, à pépesse a cassé »

« oui mais… je comprends pas, c’est quoi pé-pesse? »

Elle me regarde comme si j’étais la dernière andouille lyonnaise et fait mine d’articuler:

« a péééé-pesse à caaaa-ssééééé »

« Bon… montre moi, je suis désolée, là, je comprends rien »

Elle court de nouveau dans sa chambre.
J’entends qu’elle revient sur un fond de couinement.

Et là… je comprends ce qu’est la pépesse… et tout à coup, je dois dire qu’un paquet de conversation et de crises se résolvent comme par enchantement après des mois et des mois de dialogues de sourds.

Et donc, c’est quoi une pépesse, d’après vous? Et la porchure?

Vous avez 4 heures.


Avec l’option VOD, le sous-titre est compris.
J’aurais peut être dû y réfléchir à deux fois!

Bataille de polochons (déco)(giveaway aussi à la fin)

De mon enfance je garde un tas de souvenirs extraordinaires, beaucoup de rire, beaucoup de chats perchés, de loups, de billes et de calots.

Et aussi, ce souffle coupé tant je suffoquais de rire, cette force qui s’échappait de mes bras, si bien que je ne pouvais même plus soulever mon arme contre mon frère: les batailles de polochons m’achevaient d’excitation et d’efforts; de rire et de coups d’oreillers en plume en pleine tête.
Ma Grand-Mère qui montait les marches quatre à quatre pour nous sommer de mettre fin au massacre des taies d’oreiller, souvenirs de famille que nous nous appliquions à déformer de nos petits poings serrés en riant aux éclats comme des fous prêts pour l’asile.

L’enfance, c’est cette liberté de ne voir que ce qui est bon à un moment précis.

Mais si mes enfants pouvaient avoir le souvenir de ces rigolades en jouant avec des coussins rien qu’à eux, ça m’arrangerait.


Flugs, 45£ le coussin en 91*91cm


Coussin Octopus Ferm Living (environ 40€) 55*25cm


le dessin préféré du nain sur un coussin… histoire que ça reste longtemps… mais dans sa chambre!
Madame Pop and Kids (qui relooke un peu le dessin, parce que celui de N°1 n’était pas colorié, par exemple), à partir de 39,90€

coussins robots

Ferm Living Mr. Large Robot (30€)


Clemence G (32€)


Coussin Guitare Ferm Living (je pense que je suis tombée amoureuse de cette marque)
(43€)


L’Epicerie des Bidules (34*25cm, 14,90€)

Et puis pour ceux qui auraient des envolées artistiques, il y a des sites comme Tendance perso qui vous permet de créer carrément vos coussins à votre envie: photo, graphisme, dessins, montage, peu importe, on crée à notre envie, on choisit le format, si on veut du recto/verso etc et PAf, à partir de 22,90€, on a un coussin personnalisé original et unique.

Le site propose aussi des panneaux japonais (j’en rêve), des tableaux, des sacs, du linge de lit personnalisable etc… que ce soit pour nous, pour les enfants ou pour un cadeau, je trouve ça vraiment sympa pour avoir exactement ce que l’on souhaite. Cela implique qu’on est déjà l’idée en tête, mais quand je vois parfois le vide intersidéral qu’il peut exister parfois, ne serait-ce que pour des rideaux, bah je préfère les créer moi même, pour moins cher, même, souvent, que ce qu’on trouverait de potable dans le commerce.
Si vous souhaitez tester ce concept, j’ai un bon d’achat de 30€ dans ma poche à vous offrir. Dites moi simplement en commentaire à quoi il vous servirait!
Vous pouvez évidemment relayer et aimer la page Facebook pour vous tenir au courant (en ce moment, des bons d’achat à gagner)
Vous avez jusqu’au 7/05 inclus, je tirerai au sort le gagnant parmi les participations.

EDIT du 13/05/12: apres tirage au sort, c’est AAlex qui remporte le bon d’achat! Bravo!! Et merci à tous!