Ca va pas mieux nous avec les LEGO

Comme rien ne vous échappe, vous avez dû remarquer qu’on avait une « très » légère addiction aux LEGO à la maison.

Il se trouve qu’au détour d’un vagabondage internétique, je suis tombée sur une idée de génie qui allait assouvir mes besoins de voir ma maison se transformer en briques à picots.

J’ai donc couru au supermarché faire le plein de compotes en petits pots de verre, j’ai ressorti la peinture acrylique jaune du placard (note pour plus tard: la peinture ne sèche donc jamais, même après deux ans au placard), j’en ai rempli le fond du pot, j’ai fermé le couvercle, j’ai secoué comme une forcenée…

Et……

Quelques coups de feutre noir permanent plus tard….

LEGO DIY

On va lui faire plein d’amis maintenant…

j’ai environ 12 compotes pomme-pruneaux à terminer (oui, j’en ai profité pour soigner Clapiotte en même temps, je suis un génie)

Mode enfant au ski: au chaud mais quand même beaux.

ce que je préfère quand on va au ski (bien qu’on y aille peu, parce que ça coute un bras), c’est d’être suffisamment équipée pour supporter le froid et pouvoir me faire des chocolat chaud et des crêpes au Nutella en terrasse dans un café sur les pistes.

J’ai des envies simples finalement.

Étant donné le peu de week end à la montagne que nous nous permettons,  autant vous dire que ma combi Rossignol qui m’a couté ma plèvre il y a 7 ans ne doit toujours pas être amortie. Alors pour ce qui est de l’équipement des enfants, c’est bien pire, vu qu’il ne s’en serve qu’une seule saison. Du coup, je suis la reine de la combi(ne) pour m’en tirer pour pas trop cher, mais qu’ils ne ressemblent pas non plus à Jean Claude Duss.

Petite sélection pour les vacances d’hiver qui arrivent à grand pas (et gros coups de froid):

blouson de ski étoilesGo sport, 12,49 €

manteau ski bebeTape à l’oeil, 24,99

manteau ski enfant

Orchestra, 29,97€

blouson ski manteau enfantOrchestra; 28,47€

ACHAT DU PANTALON, mon conseil:

prenez le le plus sobre possible, unisexe et une ou deux tailles au dessus. Avec des chaussures de ski ou même de gros après skis, il ne risque pas de marcher dessus de toute façon, on pourra le remettre à la petite sœur ou au petit frère si on le prend noir/gris ou marron par exemple (et on a plus de chance de trouver une veste assortie) et il sera LARGEMENT amortie car facilement utilisé sur deux saisons (voire 4 si on recycle pour le benjamin). Bien prendre un pantalon élastiqué en bas (au moins à l’interieur) pour faire un revers si besoin. C’est pas ce qu’on trouve de plus beau, mais franchement, pour en avoir acheté un de bonne marque quand N°1 avait 4 ans, j’ai pu lui remettre les 2 saisons d’après (bon, la dernière fois, c’était un peu juste, mais tant pis, les bottes de ski monte bien assez haut sur le mollet) et l’an prochain, il ira à Clapiotte. 50 euros (en solde) pour 5-6 saisons… ca vaut le coup.

pantalon ski enfant

Vous tentez de ne pas trop dépenser pour les vêtements de ski aussi? Vous allez où?

En avant la mode: je commence à comprendre…

Dans la liste sans fin de mes bonnes résolutions de 2013, il y avait, comme chaque année quasiment, un point qui sera une sorte de priorité cette année: changer de garde robe.

Le truc, c’est que ce n’est pas évident de changer de garde robe quand on attend de perdre 4 ou 5 fichus kilos. Fichus kilos qui, si ils se volatilisent (génie de la lampe m’entends tu?) vont forcément changer ma silouhette, ou au moins mon tour de hanches. Pas très perspicaces alors de se racheter 3 jeans et deux pantalons quand on se persuade qu’on va y arriver « cette fois ».

J’ai grossi, j’ai maigri, j’ai fait du sport, j’ai arrêté, j’ai préféré le Nutella au poisson en papillote, j’ai rajouté du sucre dans mon café sans en enlevé de mes desserts, je me suis reprise en main, j’ai re-maigri, j’ai mangé trop de fajitas, je me suis remise au sport, j’ai eu une bronchite qui a anéanti mon groove, j’ai re-re-repris le sport. Et je suis une camée du fromage. Aussi. Bref, j’ai quand même réussi à perdre 1 kilo. En un mois, mais un kilo quand même. Plus que 4. You-pi. Si tout va bien, je ferai mon poids de forme juste avant la ménopause, ça sera vraiment un bon timing pour tout reprendre d’un coup.

Comme je prends mon temps pour parfaire ce corps de rêve qui m’a échappé il y a 4 ans de cela (sans blague, j’étais plutôt bien gaulée avant Clapiotte), j’apprends petit à petit à m’habiller malgré ces formes qui ne me conviennent que moyennement.

habiller_sac_poubelle_

Tant que je suis pas assortie au mobilier urbain, ça me va finalement….

Sur mon épaule, Cristina me souffle « Ma chériiiie tou as la silhouette en A, il te faut mettre en valeur tes épaules et planquer un peu tes larges hanchhhhes avec ce que tou peux. Et tou mets des talons ma chériiiie, tou es oune femme ou pas ? »
Sauf qu’après, *pouf* elle disparait dans un coin de mon cerveau que je ne sais atteindre. Me voilà donc souvent devant des rayonnages rempli de pull en V, en rond, à manches courtes, chave-sourie, longs, courts, larges, près du corps… sans trop savoir que choisir.

Du coup, immanquablement, parce que la prise de risque n’est pas mon point fort, je me retrouve avec un peu de tout, dans des couleurs allant du bleu foncé au noir et quelques touches de blanc cassé parfois mais pas trop quand même.
J’adorerai qu’on m’invite à une séance de relooking (mais faudrait que je reparte avec les fringues par contre) pour m’apprendre à me mettre en valeur malgré tout.
Enfin, me direz vous, le principale est que je me lance après tout. Je peux bien m’acheter des hauts pour essayer et voir ce que ça donne, mes kilos étant concentrés au niveau des hanches, je ne risque pas de devoir tout mettre à la benne dans 20 ans (la ménopause tout ça…). Et puis, y’en a marre d’acheter que des trucs pour les enfants à la fin !

Alors, certes, je ne me sens pas encore l’âge de commander des vêtements de la boutique mona.fr mais j’y ai découvert un super guide de conseils sous forme de guide de silhouette et guide de coupes, une sorte de Cristina sur fiche Bristol en fait… je me le garde au chaud pour le réviser avant chaque sortie shopping.

Seite3_XTyp_komplettNEU

(J’ai pris la silhouette en X parce que ca fait rêver mon copain PapaCube)

Et en attendant, je finis d’user mes pantalons avant d’en racheter d’autres… en espérant que d’ici à ce que je les use jusqu’à la trame, je re-rentrerai peut être le mollet dans certains vieux pantalons adorés à l’époque….

A suivre, donc…..

 

Lien hôte.

Des beaux jouets pour mieux jouer ? (cadeau)

Ça ne vous a pas échappé, les jouets et les jeux font partie de cette maison au même titre que les brosses à dents: indispensables et à usage quotidien. Parce que pour moi le jeu apprend nettement plus qu’un long laïus, parce qu’il faut absolument savoir bien gagner mais aussi bien perdre et aussi parce que c’est un moment où l’enfant prend une place toute particulière. Autour d’un jeu de société, à plusieurs, il joue contre son frère/sa sœur et même ses parents et ce n’est pas rien de défier ceux qu’on aime. Dans sa chambre, il s’invente des histoires au gré de son imagination et je dois bien dire que j’adore aller les espionner pendant ces moments là, voir ce qu’il se passe dans leur propre univers me fascine.

Mais alors, quel genre de jouets?

Évidemment, les jouets à la mode seront les plus demandé, y’a pas à dire, les cours de récré ont pris le pouvoir sur notre bon gout. Mais pas grave, on peut toujours rattraper le coup en proposant de jolis jeux et jouets quand même, parce qu’heureusement, certaines marques ne lésinent pas sur la qualité, et encore moins sur le design.

Alors donc, un jouets à tirer sera forcément plus sympathique s’il est en bois, on trouvera plus choupi des puzzles dont la boite fait aussi déco de chambre, on aimera les jeux colorés mais sans pile et on adulera tout ce qui sortira de l’ordinaire.

Certaines petites boutiques indépendantes proposent ce genre de produits. Et aussi quelques boutiques en ligne.

C’est le cas de « Une cuillère pour doudou » dont la sélection de produits me rend absolument hystérique. Les marques sont certainement choisies avec le plus grand soin tant , au fil des pages, on a envie… de tout acheter.

Des jouets de chez Janod, Vilac, Lillipuciens ou encore Déglingos, des décorations de chambres d’enfant qui viennent de chez Lilipinso ou poisson Bulle ou encore du matériel de puériculture trié sur le volet. Si vous saviez comme je peste que ce genre de boutique proposant autant de choses de bon gout à la page n’ait pas existé quand j’étais enceinte (et donc, hormonalement disposée à craquer pour toutes ces petites merveilles).

Lorsqu’on m’a proposé de choisir un petit quelque chose pour Clapiotte, je dois bien dire que j’étais été tentée de mettre la liste complète des jeux proposés.

Genre:

une cuillere pour doudou selectionBoite trésors Trousselier, porteur et kit anniversaire en bois Vilac, piano, jeu et fusée Janod.

Et puis finalement, craquage:

maison-liz-lilliputiensmaison Lillipuciens TROP CANON !
photo-10

Avec des WC !!! Les enfants A-DO-RENT les WC

Vous comprenez maintenant quand je dis « jolis jouets »? Bon, et puis avouons le, ce type de jeu peut les amuser des heures durant… et on n’est jamais en manque d’heure tranquille non?

Donc, déjà, je remercie Une Cuillere Pour Doudou pour ce joli cadeau mais aussi pour cette belle boutique qu’ils nous proposent, telle une caverne d’Ali Baba…

Et comme on voulait vous en faire aussi profiter et que je suis fana de jeux de société (mais que j’en ai tellement qu’en choisir un  nouveau aurait été déraisonnable), vous pouvez gagner un jeu Janod parmi ces quatre là:

malette-animero-janodrabicat-jeu-de-dada-et-oie-janod

malette-bal-masque-janodmalette-mottamo-janod

(Cliquez pour avoir les infos)

Pour jouer, vous me dites en commentaire quel est votre article préféré  sur le site Une Cuillère pour doudou et pourquoi. (nom, marque et lien sur le site).
Une chance supplémentaire si vous partagez le concours sur les réseaux sociaux ou votre blog (parce que ce site merite de faire le tour de nos réseaux)
Evidemment, un petit like sur la page Facebook d’Une cuillère pour doudou ou sur celle du blog nous ferait vraiment très très plaisir en guise de remerciement, par exemple :)Vous avez jusqu’au 4/02/13 inclus. Le gagnant sera tiré au sort parmi les participations valides et contacté par mail, en plus d’être annoncé en édit de cet article.
Une seule participation par foyer/IP.

Bonne chance!

EDIT du 5/03/12: c’est Minute Papillon qui gagne un des jeux Janod.
Bravo à elle et merci à tous ainsi qu’à « Une cuillère pour doudou ».

Les photos de famille ou le drame logistique

Je photographie. Beaucoup. Beaucoup trop ou parfois pas assez, ça reste assez flou suivant d’où on se place.

Comme je suis d’une grande originalité, je photographie essentiellement mes enfants. Partout, tout le temps, mais finalement, surtout quand on est dehors, qu’il fait beau et éventuellement quand je m’amuse à les shooter pour le blog.

Depuis que N°1 est né, j’ai stocké environ 29 000 photos. Des regards, des mimiques, des pieds, des mains potelées, des moments de vie, des sourires… Et encore, je peux peut etre me féliciter de m’être fait voler mon appareil numérique, deux fois, alors que je n’avais pas vidé la carte mémoire depuis bien 3 mois à chaque fois.
Autant de souvenirs perdus pour cause d’organisation médiocre. (pas comme celui-ci que j’aurai dû lire avant même d’acheter un APN)

Le soucis, c’est que d’une, je ne vide jamais mes cartes mémoire. Ou alors sans en effacer le contenu, me retrouvant ainsi avec des photos en double ou triple sur mon disque dur externe, mais surtout, c’est que je ne prends que rarement le temps de les trier pour en faire des albums. L’ère du numérique a eu raison, pour bon nombre d’entre nous, des week end à coller des photos papier dans des albums. Du temps de gagner mais une énorme perte d’espace mémoire et surtout, la flemme de regarder ces photos plus ou moins classées aléatoirement dans des dizaines de dossiers.

Pourtant, ce n’est pas faute, au fond, d’avoir une furieuse envie de me replonger souvent dans mes souvenirs en regardant les petites tronches de mes enfants sur papier glacé.

J’ai évidemment déjà tenter de faire des albums via internet : on colle nos photos sur des pages virtuelles, on clique, re-clique et quelques semaines plus tard, on reçoit notre album photo sous forme de livre photo. Des photos, qui, donc, ne passeront pas de couleur. Fini la colle qui ne colle plus après 5 ans de bons et loyaux services, ce genre d’album passera les années sans moufeter. Faut-il encore se prendre quelques heures pour trier les 29 000 photos et commander une dizaine d’albums pour rattraper le temps perdu (je me suis arrêtée après les 6 mois de N°1… qui a donc 7 ans et demi aujourd’hui….). Je ne suis qu’une éternelle feignasse, mais voilà une résolution que je pourrai peut être tenir, à raison d’une après midi par mois consacrée à ce tri, j’arriverai peut être en 2013 à venir à bout (ou presque) de mon retard. M’en vais voir chez Pixum si ils peuvent pas me faire un prix de gros tiens. Bien qu’un album de photos de famille Pixum rentre plutôt dans mes prix.

Bref… faut que je m’y mette. Et vite… parce que ce genre de photos à regarder en famille, ça commence à me manquer:

Clapiotte et N1

Vous faites comment chez vous?

 

lien partenaire

Que pensez de la réforme des rythmes scolaires?

Il y a quelques temps, je disais que j’étais pour, « très » pour même. La faute à mon utopisme, surement, j’ai toujours jugé cette réforme nécessaire, et je pense que l’idée de base est excellente.

Seulement, je me rends compte aujourd’hui que les choses promises ne sont pas forcément dues, qu’on ne sait pas tout, que ce que j’espérais n’est pas toujours réalisable. Alors, je reviens un peu sur ce que je disais en octobre, je suis toujours pour, mais je suis surtout pour que ce soit fait de manière juste, correct, pour tous les enfants. Que ce soit une vraie évolution et non pas une solution bancale qui se substitue à une autre.

Dans l’article ci après, vous trouverez la tribune que nous avons décidé de relayer ce jour, en tant que parents blogueurs ou non. Je suis d’accord sur presque tous les points de cette tribune et je tenais à m’associer à ces parents pour prouver aussi que même si nous n’étions pas tous d’accord, on pouvait quand même avoir une démarche solidaire pour que tout se passe dans l’intérêt de l’enfant.

Vous pouvez relayer cette tribune, la reprendre sur votre blog, la twitter, la relayer via facebook… Nous faire entendre me parait important.

Et je vous invite aussi à consulter la réforme en entier ici.

 

 

PARENTS, PENSONS LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES ENSEMBLE.

parents-ensembles-DEF-300x300

Nous sommes parents.

Nous sommes inquiets.

En maternelle et en élémentaire, le passage à la semaine à 4,5 jours doit être mis en œuvre dès la rentrée 2013, soit dans 9 mois. A ce jour, l’information dont nous disposons est parcellaire et contradictoire. Le projet tel qu’envisagé ne nous semble pas à la hauteur des enjeux.

Nous croyons cette réforme nécessaire et en partageons les objectifs, à savoir mieux apprendre et favoriser la réussite scolaire de tous. Depuis 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE et de fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Cette situation est préjudiciable et doit être revue.

Cependant, le projet de réforme qui nous est présenté ne nous semble pas répondre à ces objectifs. Le choix de l’organisation sera à la discrétion des municipalités. On risque de se retrouver avec des communes où les enfants auront cours le samedi, d’autres le mercredi, d’autres encore auront une pause de midi allongée, d’autres finiront plus tôt et auront une période d’études/garderie plus longue, etc. Les moyens mis en œuvre dépendront essentiellement du budget des communes. Impossible, dans ces conditions, d’imaginer que cette réforme soit facteur d’égalité entre tous les enfants de France, quel que soit leur lieu de résidence et leur établissement scolaire. Il appartiendra aux municipalités de faire un choix et d’en répondre devant les électeurs en 2014.

Nous espérions qu’à l’occasion de la réforme des rythmes scolaires, la place des arts, de la culture, des langues et du sport, etc. serait au cœur des préoccupations. Or, l’opacité des moyens à mettre en œuvre, l’augmentation du nombre d’enfants par animateur dans le temps périscolaire ainsi que la place choisie par les mairies pour ce temps (notamment à l’heure du déjeuner) vont diluer ces espoirs de diversification et de renforcement de ces enseignements.

Nous espérions également que cette réforme porterait sur l’intégralité du rythme scolaire, y compris le découpage entre vacances et classe et notamment la durée des grandes vacances. Force est de constater qu’il n’en est rien.

Nous sommes déçus et inquiets et rejoignons ainsi bien des enseignants. Nous craignons que l’augmentation du temps périscolaire sans réflexion quant à son contenu ni quant aux moyens de mise en œuvre fasse de ce temps un temps de désœuvrement organisé… Cela irait encore une fois à l’encontre de l’objectif de la réforme.

Afin de préserver le symbole de la demi-journée de cours supplémentaire, Il est essentiel de ne pas sacrifier les apprentissages, de ne pas perdre cette opportunité historique d’accroître l’égalité des chances des enfants face aux activités artistiques et sportives en créant du temps de garderie. Cela n’apporterait rien aux enfants, dévaloriserait un peu plus l’école et la fonction des enseignants et remettrait en question l’organisation des familles.

Nous devons à nos enfants une réforme ambitieuse.

Citoyens connectés, blogueurs, parents, nous avons reçu de nombreux retours d’autres parents qui partagent nos inquiétudes et ne se sentent pas représentés.

Nous demandons à être entendus.

Prenons le temps de réformer l’école ensemble.

8alamaison , Agathe VANDAMEAimé Blumentern,
Allo Maman Dodo , Annabelle , Audrey, Madame Koala ,
Aymeric Marlange , Béalapoizon , Bettina Brouard , Buhot Stéphanie , Carole Nipette ,
Caroline , Ces Doux momentsChiawaze , Ciloubidouille , Claire Hoenen , Colombe ,
Cranemou , Cynthia , David Beck , Delphine Gagnon , Doudette ,
Estelle Peralta , Expressions d’enfants , FashionMama , Florence ,
FlorenceMKoenig , Gaëlle Picut , Gauthier Vranken , Ginie Femmesweetfemme ,
Harmony Rouanet , Henry le Barde , Isabelle Duvert , Jane Gueneau aka. Libelul ,
Julesetmoa , Julie B , Julie Dessagne , Julien , Juliette Merris ,
Karine Un bébé pour mes 30 ans , La Poule Pondeuse ,LN moitoutetrien ,
Lulu From Montmartre , Lydiane Le Roy , M Delobel , Madame , Madame Parle ,
Madame Zaza of Mars , Madame Ziadeh , Maman nanou , Mamanwhatelse , Marc Guidoni ,
Marie-Gwénaëlle Chuit , Marlène Schiappa , Mauvais Père , Mazzhe , Michaëla Avventuriero ,
Michèle, Maman on bouge , Missblogdel , MissBrownie , Naddie , Nadine A ,
Nicolas Gilbert @zegilbos , Pourquoisecompliquerlavie , Sabine ,
Samuel Lamotte d’Incamps , Sandra Elle , Sandrine Donzel ,
Sophie Reynal , Tetedeblog , Till the Cat , Unperfect mum ,
Voilapapa , Yusaku (Père de 3 enfants)

 

le lien de la page FB : http://www.facebook.com/ParentReformeRythmesScolaires
Le compte twitter @ParentsEnsemble
Le blog parentsensemble.com

Parental Advisory : alarming content.

Quand on devient parent, on devrait nous poser le bébé sur le ventre avec un manuel du bon petit parent averti.

Non, pas un mode d’emploi, pour ça, vous n’avez qu’à vous référer à votre instinct maternel, paternel ou votre instinct de survie même. Non, un manuel qui nous expliquerait dès le départ les fautes à ne pas commettre lorsqu’on est parent. Pas tant pour l’éducation du rejeton mais surtout pour notre bonne santé mentale à tous.

Il est courant que naisse en même temps que le Scotch, entre sa sortie et l’expulsion du placenta genre, un gros morceau dont personne ne parle vraiment, l’angoisse. L’angoisse qui, pourtant, vous aura permis de vous nourrir exclusivement de Babybel pendant 9 mois et qui vous aura rappelé durant la même période que baver sur les sushis et les steaks saignants était permis, mais qu’en gouter fera de vous la pire mère infanticide du monde entier dans tout l’univers de l’espace intersidéral. Alors GARE!

Cette angoisse sortie de l’interieur de notre utérus avec le package bébé-placenta-kit de couture, voilà qu’elle nous suit de partout.

Et donc, là où on nous a pas prévenu, c’est que cette angoisse latente allait nous faire faire des trucs stupides. Trucs stupides, qui, donc, devraient être listés dans le manuel du parent averti. Sauf que non, tout le monde préfère laisser les parents se démerder, pas le temps de publier un bouquin pour aider, trop occuper qu’ils sont à inventer de nouvelles maladies infantiles.

Et c’est ainsi que CHAQUE parent se retrouve un jour à taper des trucs inimaginables dans Google.

google2google3google4

Évidemment, vous allez tomber sur des pathologies plutôt bénignes dans les premières pages. Mais votre instinct de parent ne vous laissera pas s’arrêter jusqu’à ce que vous découvriez que votre enfant a une sarcoïdose ou un syndrome de Korsakoff ou autre nom russe imprononçable.

Google n’est PAS ton ami, parent.

Encore moins les forums à fort potentiel anxiogène.

Fuyez, tant qu’il est encore temps.

Pour moi, c’est déjà trop tard, mes enfants souffrent respectivement d’une myelofibrose et d’une méningite virale récurrente.

Hier, alors que Clapiotte se plaignait une énième fois de son dos, j’ai fait ma petite recherche de l’angoisse qui va bien. J’ai vite sauté les étapes « nerf coincé », « mauvaise chute » ou même, soyons fou « scoliose » pour passer directement par la case « cancer ayant métastasé sur les os ».

C’est donc après avoir couru chez ma copine médecin qui avait bien senti que je la laisserais pas dormir si elle voyait pas le dos de ma fille dans la seconde que Clapiotte, en rentrant, me lance: « haaaa, ca va mieux. Maintenant, j’ai un peu mal à la gorge, on va aller quand chez ta copine pour que je joue dans la chambre de Mimi? » « Mimi », la fille de ma copine donc. Qui a évidemment une chambre rempli de playmobils princesses et de trucs de filles trop classes que n’a pas la mienne.

Google, c’est le diable.

Mais nos gosses sont pas mal non plus.

parental_advisory_explicit_content_lge_logo

Intropspection gynécologique

Un titre qui t’annonce un billet glam-chic, sans aucun doute.

Sans déconner les filles – oui, je vais parler aux filles sur ce coup là, parce que je ne suis pas certaine que beaucoup d’hommes se soient déjà retrouvés dans ce genre de situation là, ou alors, je pense qu’il y a un soucis quelque part mais ça ne me regarde pas.

Donc, les filles, j’ai une question: suis-je la seule à voir une différence entre un gynéco lambda qui nous suit dans la vie de tous les jours (« qui nous suit » en consultation, pas qui nous suit dans la rue comme un pervers sous imper beige) et un gynéco en période de gestation?

Là, voyez vous, je sors d’une partie de jambes dans les étriers chez mon docteur ès foufoune. Comme tous les ans, une fois par an. Ma vie est passionnante, je conçois . Toujours est-il que je me suis faite cette petite réflexion philosophique à propos de mes rapports avec lui (rapports cordiaux, rien de sexuels… quoi que… enfin, vous avez compris hein, si encore il ressemblait à Georges Clonney mais comme il a plutôt un air de De Funès, je préfère vous éviter tout fantasme tout de suite, ça vaut pas le coup.):

POURQUOI est ce que j’ai l’impression d’être une personne normale quand on m’inspecte la salle des fête tous les derniers lundi de janvier alors que j’avais l’impression d’être une taverne avec Happy Hour tous les premiers jeudi des 2 fois 9 mois que j’ai passé enceinte.

POURQUOI?

Est ce que parce que, les lieux étant occupés, le docteur se sentait dans l’obligation d’être moins prévenant de peur d’être harponné par le cordon d’un fœtus qui lui aurai hurler « mais tu n’es paaaaas mon pèèèèère !!!! »

Pas enceinte, on me demande de me déshabiller et de m’installer, on attend que j’ai fini avant de venir voir si mon palier est bien propre. On s’excuse même parce que « ça va pas être très agréable » quand on me grattouille avec un coton tige géant (sauf qu’il se met pas dans l’oreille celui là). Ça dure 4 minutes montre en main et on détourne le regard pour que je puisse me rhabiller voire même, on fait « genre », je remplis mes papiers, la secu, faut pas trop déconner avec, hein Madame Cranemou huhuhu…

Enceinte, on m’installe les pattes en l’air face à la porte d’entrée pour être certaine que les infirmières auront une vue imprenable sur le fond de ma glotte si elles rentrent sans frapper. On me laisse ainsi toutes miches dehors en me posant des questions qui n’ont pas grand chose à voir avec mon tour de taille, puis, on investit les lieux façon spéléologue en goguette. Et vas-y que je trifouille, que je regarde, que je re-regarde, des fois que j’y retrouverai les clés de bagnoles que j’ai perdu la semaine dernière.
Tout ca le plus naturellement du monde, surtout si on était un poulet empaillé en fait.
Et le docteur d’en finir en nous parlant droit dans les yeux alors que 30cm plus bas, la porte est grande ouverte et qu’on commence sérieusement à avoir des fourmis dans les orteils tout la haut perchés.

Hein??? POURQUOI quand je suis madame tout le monde, on respecte ma petite intimité en étant prévenant et quand un greffon a pris place, on se prend pour le DJ d’une boite de nuit du Cap d’Agde en plein mois d’aout?

POURQUOI?

dj discoARE YOU READYYYYYYYYYYYY !!!!!!!???????

Soldes solidaires

Les soldes sont la seule période où je fais vraiment les boutiques, rapport que je n’ai que rarement les moyens de me faire plaisir quand il n’y a pas de réduction.

Mais parfois, ça vaut aussi le coup de ne pas acheter certaines choses à prix cassés. C’est le cas par exemple de la boutique Archipel Parfum qui a décidé, pour la deuxième année consécutive de faire l’impasse sur les soldes mais de reverser une partie des ventes à l’association Rire Médecin. Cette association, c’est celle qui envoie les clowns à l’hopital pour mettre un peu de rire et de rêve dans le quotidien des enfants hospitalisés. Et on sait comme je revendique le rire.

Donc, si vous cherchez des  des baumes au Niaouli (connu pour ses vertus décongestionnantes, apaisantes et réparatrices…, c’est donc là bas qu’il faut faire vos emplettes pendants les soldes!

Je vous laisse voir, mais je trouve que c’est une opération sympa à relayer autour de nous si vous connaissez des adeptes de ce genre de produits (je ne suis pas du tout connaisseuse, mais certains produits me donne bien envie de tenter ma chance en fait, maintenant que je connais leur existence)

Rire médecin et archipel parfums logos