Faites des mères, qu’ils disaient !

Ha lala, ces mamans, je vous jure, on leur donne un mari, un gosse (voire plus même), une vie… et ça ne leur suffit jamais.

Nan. Les mamans veulent une fête des mères, elle l’exige même, faut-il croire.

Gloire à TOI Ô mère.

Tiens, une boite de camembert peinte un poème récité avec à la fois timidité et fierté pour te faire verser quelques larmes.
En as-tu assez ?
Comment ça ? Il ne t’a rien offert pour la fête des mères ? Drame. Je te propose de changer de famille. Certaines agences de location proposent des familles avec des options bien plus avancées, au moins, tu ne seras jamais déçue, tu verras.

J’ai été de ceux là, j’avoue. J’avoue même être émue encore aujourd’hui quand ils me tendent un truc vraiment moche que leurs yeux arrivent à rendre merveilleusement beau.

Mais tout de même.

– La fête des mères te rappelle chaque année, en plus des anniversaires des greffons, que tu es mères, que tu vieillis, que tu t’es poussée toi-même vers la sortie.

– Insister pour que ton propre conjoint t’offre un cadeau peut lui mettre le doute: « Es-tu SA propre mère ? » Réfléchis bien quand même avant de faire la gueule parce que t’as pas eu ton sac Dreyfuss.

– Fêter ta propre fête implique que tu penses également à la fête de ta mère, de sa mère, de ta grand mère et de toutes les femmes mères qui t’entourent, tant qu’on y est. Tu vas encore passer ta journée au téléphone.

– Franchement, les cadeaux des mômes sont moches option mauvais goût. Et si on les jette, on s’en veut à mort. Et si ils nous prennent à pas les exposer bien en vue, ils nous en veulent à mort.

– De toute façon ça changera rien, si on va pas au resto avec les 10 000 autres familles du quartier, c’est bien toi qui va te coltiner la bouffe à midi. Et ce soir. Donc bon…

Moi, je suis maman à plein temps. Je m’en souviens tout le temps.

Quand je me mets du Nutella de partout le matin.
Quand j’essuie leurs bouches sales avant l’école.
Quand le réveil sonne trop tôt.
Quand ils se réveillent tard?
Quand j’ai peur.
Quand ils pleurent.
Quand je vois mes cicatrices.
Quand il faut se dépêcher.
Quand il faut répéter.
Quand il faut veiller.
Quand ils me souhaitent « bonne nuit, je t’aime maman » tous les soirs.
Quand il faut toujours un dernier bisous quand même.

Et puis de toute façon, je suis même pas là dimanche.

Bonne fête, avec ou sans cadeau, aujourd’hui, demain ou dimanche.
Et tous les autres jours aussi.

07.08.09 (15)

Des briques geantes dans ma maison….

Je n’ai pas de jardin. Moi, je vis dans un appartement, en centre ville

Je n’ai pour surface extérieure qu’un petit balcon de 3 m2 (et je suis LARGE) sur lequel trônent les chaussures-de-foot-de-Tony-qui-puent et un placard de salle de bain que je refuse de jeter pour une raison inconnue.

Par chance, mes parents, partis vivre où le sable est plus blanc pour quelque temps, nous ont laissé en « garde » leur maison. Une maison de campagne à 15 minutes de chez nous.

L’air plus frais, les barbecues et les heures de jeux dans un jardin sécurisé, sans se taper les enfants des autres au square, je peux vous assurer que c’est sacrément sympa pour moi qui n’aime pas particulièrement trainer mes guêtres au parc.

Du coup on squatte chez eux régulièrement. Pour ne pas dire très très souvent.

Les enfants s’y plaisent, et même si je ne suis pas fan de maison, faut bien dire ce qui est: un jardin, c’est le pied quand on a des Scotchs qui ne jurent que par les trainées verdâtres sur les genoux de pantalons.

Parfois, je me prends à regarder ce que je pourrais installer dans le jardin, comme s’il m’appartenait.

un portique en bois avec toboggan , des maisons de jardin pour enfants  et quelques pièces de mobilier en teck pour les adultes (parce que mince à la fin !) histoire d’avoir d’un beau cadre pour manger ce barbecue !

 

maison en bois sur pilotis avec toboggan

 

Bon, je rêve, certes, mais ça fait toujours du bien.

Et puis sur place, les enfants ont déjà pas mal de choses. En fait, la maison de mes parents est devenue mon entrepôt de jouets encombrant. Une cabane à boule, une autre en carton… Et très prochainement, des  briques géantes de construction

 

Car c’est ce que mes enfants ont eu la chance de tester récemment (je précise bien que ce sont les enfants qui ont eu de la chance, parce que vu la tête de Tony quand il a vu l’énorme carton éventré et la super construction-château qu’on avait fait dans le salon, il a très légèrement grimacé).

ce truc là est incroyable. Nous qui sommes des fans inconditionnels de la brique à picots, voilà qu’on nous envoie des briques GEANTES. Pour construire à notre échelle (ouais, je suis pas très grande, je vais pas mentir).

Depuis 2 jours, c’est la folie à la maison, les enfants en sont dingues. Je ne sais pas QUAND on va leur annoncer qu’on les ramène chez Papy et Mamie parce qu’ils vont vraiment être déçus de ne pas pouvoir y jouer tous les jours (quoi que j’ai une place derrière mon bureau et que peut être, en encourageant encore un peu Tony, ça peut le faire).

J’aurai rêvé de ce truc là étant gosse, c’est simplement top. Et c’est Couleur Garden qui nous a permis de découvrir cette idée lumineuse (merci, vraiment !), une enseigne qui propose sur le net des tas de choses… pour le jardin donc.

 

 

Message à mes parents: ne revenez pas tout de suite, on gère la pelouse en attendant, pas de soucis !

 

 

briques géantes de construction pour enfants

briques géantes de construction pour enfants

 

Article sponsorisé

Classe / pas classe à Dubaï (#2): les vacances en famille

Le premier opus du classe / pas classe à Dubaï datait de l’an dernier. Il fallait bien y donner suite.

 

Classe: avoir un pote qui travaille chez Emirates Airline qui nous annonce un très très probable surclassement à l’aller.

Pas classe: avoir un pote qui bosse chez Emirates dont le boss refuse de surclasser des enfants (mais on comprend)

 

Classe: Faire un vol de nuit, en se disant qu’on gagne une journée, du coup.

Pas classe: ne pas dormir. Du tout. Et ne pas pouvoir bouger non plus avec les têtes des enfants sur mes cuisses. Mourir.

 

Classe: avoir des enfants qui disent « youhouhou, encooore », pendant les turbulences.

Pas classe: être une mère qui pense « ça y est, on va mourir, c’est l’heure, oh non, pas ça, pas ça, pas ça… »

 

Classe: arriver enfin à Dubaï, pays où le soleil brille toute l’année, vacances, farniente et cocktails les pieds dans l’eau.

Pas classe: arriver à Dubaï, sous la pluie.

 

Classe: la pluie qui s’arrête

Pas classe: le vent qui se lève

 

Classe: Même quand il fait pas très beau, il y a de quoi faire « à l’interieur »

Pas classe: doubler le budget, du coup.

 

Classe: Aller dans un parc aquatique incroyable, gigantesque et… vide.

Pas classe: vide à cause du temps de chiotte, donc.

occupation enfant Dubai

 

Classe: N°1 qui se sent de faire le gros gros toboggan, là.

Pas classe: seul toboggan où la bouée reste bien dans l’axe, avec N°1 qui s’est pris toutes les pentes bien raides de face, et le trouver tétanisé après la première descente (il y en avait trois. C’etait long, du coup…)

 

Classe: Faire du « IFly », c’est à dire rentrer dans un grand tube, au dessus d’une soufflerie et… voler.

Pas classe: se rendre compte très vite qu’avec des problèmes de sinus, c’était pas une bonne idée, et devoir renoncer au bout de 5 secondes de vol.

Ifly Dubai

 

Classe: faire une super balade en « dhow », bateau traditionnel remastérisé.

Pas classe: être malade. Comme dans tous les bateaux, en fait.

Dubai Captain Jack

 

Classe: aller au cinéma dans une salle spéciale avec fauteuil relaxant, service, oreiller et couverture pour voir Iron Man 3.

Pas classe: En fait, les places, c’était des pré-ventes, là bas, le film ne sortait qu’une semaine plus tard. Changer de film, un peu honteux, auprès du guichetier…

 

Classe: Aller fêter la pleine lune dans le désert, avec des djembés, un barbecue géant, des chameaux et du surf des sables.

Pas classe: pas facile de voir la pleine lune à travers les nuages.

fool moon safari Dubai

 

Classe: ouaiiiis, du soleil !

Pas classe: ah non.

 

Classe: emmener les enfants dans des parcs d’attractions intérieurs de DINGUES.

Pas classe: de dingues POUR LES ENFANTS donc.

 

Classe: ramasser des étoiles de mer et les contempler des heures se mouvoir doucement et expliquer aux enfants que non, on ne peut pas les ramener.

Pas classe: visiblement, la grosse vilaine et vieille américaine pas loin de notre parasol, elle, juge qu’exterminer 10 étoiles de mer juste pour décorer son salon, c’est cool.

 

Classe: se faire vraiment plein plein d’amis en boite et passer des soirées quasi mythiques.

Pas classe: ouais, bon, l’honneur en moins quoi…

 

Classe: se sentir mieux en maillot après 3 kilos perdus avant le départ.

Pas classe: les avoir evidemment repris sur place.

 

Classe: Aller voir les fontaines et promettre aux enfants d’y retourner, parce qu’ils sont trop mignons quand ils les contemplent.

Pas classe: y retourner. Attendre 45 minutes. Et se rendre à l’évidence, y’a un problème technique ce soir.

 

Classe: manger thaï, souvent, tout le temps, du curry, toujours plus de curry.

Pas classe: Je vous fais un dessin ?

 

Classe: la belle collection de coquillages qu’ont ramené les enfants.

Pas classe: découvrir que Clapiotte a passé la douane et a tenté le recel de bernard L’hermitte via ses poches. D’où l’odeur mystérieuse. Et les mouches. (Pardon les bernard, hein, c’est pas moi…)

Benihana dubai

Classe: Avoir géré le retour seule avec les deux enfants.

Pas classe: HAHAHAHAHA. Ca vaut un autre article cette histoire.

 

Dubai Lost Chambers aquarium

 

 

 

 

Celle qui était jaune dans ta télé…

Vous ne le savez peut être pas, mais j’ai une vraie carrière télévisuelle à mon actif.

Nan en fait non.

Pourtant, j’aime bien ça, mais comme je m’exprime oralement comme si j’avais fait trois AVC avant même qu’on me dise « ça tourne », j’évite quand même.

Et puis se voir parler n’est pas ce qui est le plus agréable (surtout quand on a la conversation d’une huitre).

N’empêche, sur l’invitation de Till The Cat, j’ai adoré le faire. Une toute nouvelle émission: « Paroles de blogueurs » avec un thème abordé et une discussion « comme à la maison » (ça tombe bien, on était à la maison » via un Hangout organisé.

paroles de blogueurs

Nous voilà donc, Marie, Isabelle, Benjamin et moi-même discutant « des enfants de blogueurs ». Ca tombait bien, comme on a des vrais enfants, on avait de quoi dire.

Un chouette moment qui, je l’espère, se représentera (ça dépendra de vous en fait). Si prochaines il y a, les thèmes seront plus axés « parents » que « blogueurs » pour que ça parle à tout le monde.

J’espère que vous aimerez…

(A regarder jusqu’au générique de fin rien que pour la chute (la vraie) finale)

L’enfant et le temps: un semainier pour enfant DIY

« Maman, aujourd’hui, j’étais à Dubaï chez mamie et cet apres midi, on a vu Raiponce chez Mickey. Et tout à l’heure on va faire un dodo de 10 minutes et après, on prend l’avion ! C’est vraiment génial »

Ouais, les journées de Clapiotte sont du type journées à rallonges infinies. Dans sa tête et quand elle t’explique ce qu’elle a fait, elle mélange tout, les hier sont demain et les tout à l’heure sont vieux de 4 mois.

Dur dur de se repérer dans le temps pour elle. C’est pas comme si on avait une vie trépidante pourtant, mais même les jours de cantine, elle ne retient pas. Demain, y’a jamais cantine, mais souvent tennis. Bref, rien d’anormal pour son âge en vrai, mais il y a quelques temps, j’ai décidé de lui venir un minimum en aide et de lui confectionner un semainier pour enfant DIY rien qu’à elle.

On a choisi les couleurs, les images ensemble, histoire que tout ça soit attrayant et interessant à ses yeux. Et je m’y suis collée.

Aujourd’hui, elle l’adore, et elle sait à peu près ce qu’on fait dans la journée et si oui ou non il y a cantine demain.

semainier pour enfant DIY 6

semainier pour enfant DIY 1
semainier pour enfant DIY etiquettes 2
semainier pour enfant DIY 4
semainier pour enfant DIY 5

Comme je me sens l’âme d’une héroïne après tout ça, je partage la recette, ultra fastoche, qui prend un peu de temps mais pour un budget de moins de 13 euros (en admettant qu’on ait déjà de la colle, du scotch et des crayons gras)

les fournitures:

semainier pour enfant DIY

semainier pour enfant DIY

Et voilà….

Bon, avec les dessins (non libres de droit, mais c’est Clapiotte qui a choisi et ce n’est que pour un usage personnel du coup), ça fait fouillis, mais Clapiotte s’y retrouve. Et j’ai imprimer d’autres étiquettes pour varier le planning pendant les vacances… Voilà voilà….

Je pars me faire canoniser.

(sinon, certains sont encore plus dingues que moi et le COUSENT, carrément…)

like

Jeux t’aime à la folie (cadeau)

(ouais, nan mais les vacances + les ponts, niveau jeux de mots je me pose là quand même)

J’aime jouer.

Pas trop à la Barbie, ni au docteur, mon imaginaire d’enfant s’étant volatilisé le jour où j’ai vraiment su ce qu’était une cicatrice d’épisiotomie (et que j’ai vomi).
Mais j’aime tout de même les jeux de société. Principalement avec mes amis, ceux qui ont mon âge. Mais je partage avec mes enfants quelques moments ludiques aussi, même si je dois bien avouer que « Croque Carottes » et associés me filent assez rapidement l’envie de me défenestrer (sans remettre en cause leurs qualités ludiques, mais passés 25 ans, je crois que ça fonctionne moins bien).

Ce que j’aime en ce moment, étant donné que je consacre plus de temps à mon travail qu’aux jeux en général (quelle vie non ?), ce sont ces jeux qui vont permettre à mes enfants de jouer des heures… mais seuls/ Sans qu’ils me demandent sans arrêt d’intervenir, de participer ou de remonter des pièces (quand ce n’est pas de construire le Taj Mahal en Lego) (mais que les blancs à deux picots sinon c’est pas drôle)

Ainsi, je bénis les produits dérivés de Raiponce (malgré leur prix, je n’ai jamais été aussi tranquille que quand Clapiotte essayait de lui enfiler ses chaussons minuscules…), les cartes Pokemon et les feuilles de brouillons ramenées par ma Belle Mère (ou, « quand la Belle Mere a aussi de bonnes idées ») pour laisser les greffons exprimer toute leur créativité (mais si, le marron et le bleu foncé ça va ensemble).

Et puis, il y a des jeux que je teste « pour voir ». Enfin, qu’ils testent… quoi que.

Clapiotte a pu tester récemment un tableau magnétique Disney (on ne change pas une équipe qui gagne, JAMAIS) avec lettres et personnages Disney.
Bilan: 1h20 sans qu’elle ne revienne vers moi une seule fois. Merveilleux ! Elle a jouer avec les images, puis s’est amusée à écrire son prénom avec des lettres (elle s’appelle donc régulierement « Vufhz » ou encore « Alkrij » mais elle y croit, et pour l’instant, c’est le principal !

valisette-magnetique-disney

N°1, lui, a profité des beaux jours qui revenaient pour s’entrainer au foot (chacun sa croix, moi, mon fils est fana de football, je me meurs à petit feu). Tony étant plutôt à fond aussi, ils jouent souvent ensemble… Malgré tout, parfois, l’appel de l’apéro sonne la fin de la rigolade et N°1 se retrouve seul. C’est là que son nouveau jeu intervient, pour le plus grand plaisir de notre tranquillité (que ce soit celle de Tony ou la mienne, sans arrêt en train de sonner chez les voisins pour récupérer les ballons égarés dans leur jardin):

reflex-soccer-jeu-de-football

Un socle rempli d’eau, un ballon attaché et c’est parti pour s’entrainer aux tirs. Bon, parfois, il tir un peu fort, ce qui fait bouger le socle, mais globalement, c’est vraiment pas mal. Personnellement, j’ai joué des heures avec le même principe mais avec des raquettes de plage et une petite balle. Pour la tranquillité, c’est top.

Vous pouvez trouver ces deux articles, parmi tant d’autres, sur le site de TipTopCool, fabricant et distributeur de jouets depuis 17 ans, proposant des jeux d’éveils, des jeux éducatifs ou simplement de l’amusement pur, conformes aux normes de sécurité et  qualité européennes, pour les 0-12 ans.

Je vous propose aujourd’hui de gagner l’un de ces deux jeux que nous avons pu tester avec les enfants grâce à TipTopCool.

POur tenter votre chance, laissez un commentaire ci dessous et dites moi quel jeu vous préféré sur le site.

Vous pouvez également relayer, ça me ferait bien plaisir, et si jamais vous ne la suiviez pas encore, TipTopCool a également une page Facebook où suivre toute leur actualité ainsi que leurs jeux concours (et puis parce que c’est un moyen de leur dire merci aussi).

Vous avez jusqu’au 18 mai midi pour jouer. Le gagnant sera tiré au sort.
Le lot ne pourra etre envoyé qu’en France Métropolitaine seulement.
Bonne chance à tous !

*Jeux offerts par la marque.

EDIT: C’est Ma Poussette à Paris qui a été tirée au sort. bravo à toi et merci à tous !

 


« Mai » c’est bien aussi ici….

Nous sommes rentrés et nous sommes très légèrement déphasés.

Je reviens avec une impression que ces 2 dernières semaines ont duré 3 jours. Pas assez pour profiter de la chaleur, pas assez pour profiter de ma famille, pas assez pour profiter de mon meilleur ami, pas assez non plus pour regarder mes enfants chercher des coquillages et me dire qu’il fait un peu froid quand même sous ces 32°c…

Je m’étais dit que revenir en mai me serait plus doux, jusqu’à ce que je sorte de l’aéroport sans avoir pris la peine de récupérer mon manteau dans le sac à dos. Trop froid, trop… gris. ici, on dirait qu’il est toujours 18h, même à midi, il fait comme déjà nuit.
Mais la météo ne peut rien contre une chose: finalement, la vie lyonnaise a aussi de bons côtés.

D’abord, N°1 et Clapiotte ont réinvestit leurs chambres, leurs jouets, comme s’ils découvraient tout ça pour la première fois. Et c’est BON tout ce temps qu’ils passent dans leur chambres respectives sans me tomber dessus parce que « je m’ennuiiiie mamaaaaan ».

Ensuite, aujourd’hui, c’est la rentrée, ce qui signifie que je vais pouvoir me remettre à bosser sérieusement ET à être tranquille si je veux. Mine de rien, c’est non négligeable.

Et enfin, c’est toujours chouette de rentrer et de retrouver sa petite vie de blogueuse aussi (même si je ne suis pas contre faire « blogueuse plage et piscine », non plus…)

Par exemple, ce matin, j’ai pu déjeuner avec ça, et, même si c’est écrit ‘gouter », je vous assure que ca passe tres bien au petit déjeuner….

Biscuit Bonne Maman

Et hier soir, plutot que d’avaler un coca (j’avais envie de boire autre chose que de l’eau) (ni d’alcool, hein, ca vaaa), j’ai bu ça:

volvic jus de pomme

Et c’était drôlement étonnant et bon…. Ça a le gout de la pomme tout en étant de l’eau, étrange sentiment de se faire berner ? Même pas, bien frais, on a descendu la bouteille tres (trop) rapidement. J’ai moins aimé son acolyte aux agrume d’ailleurs, mais le pamplemousse n’a jamais été mon meilleur ami.
Moins de sucres pour le même gout, et niveau prix (je suis allée voir quand même), on est à environ 1,10 euros le litre… soit autant voire moins que du « vrai » jus de pomme, mais avec moins de sucre. Bon à savoir pour motiver les enfants à boire un peu plus l’été (un jour, l’été viendra, vous verrez).

Dommage, dans ma boite, pas de billet pour Punta Cana… Comme c’est étrange….

Sinon, à part essayer de m’auto-persuader que je n’ai que de très bonnes raisons d’être revenue chez moi, je replonge dans mes photos et je me délecte de voir les mines de mes enfants qui on bouffé du rêve pendant 15 jours…. Et le rêve, on ne peut l’apprécier que quand on sait qu’il a une fin…

IMGP1151

———————–

N’oubliez pas de venir jouer pour de chouettes cadeaux ICI (et bientot un nouveau, d’ailleurs)
Et retrouvez aussi ma derniere chronique chez Evian qui vous fera gagner du temps….

*partenariats marques (Volvic et Bonne Maman)

Shooting photo façon Dubaï: le blog mode enfant pour Okaidi (cadeau)

Mon séjour Dubaïote prend fin doucement et avec lui, mes shootings photos au soleil… auxquels je m’étais bien habituée, finalement. Il faut dire que j’ai été pas mal gâtée: d’abord, mes enfants sont particulièrement patients avec moi et mon appareil photo. Ensuite, parce qu’avant de partir, j’avais pu remplir ma valise de jolies choses aussi. Et enfin, parce que Dubaï, y’a pire comme endroit pour s’amuser à faire des photos façon blog mode…

Voilà, donc, aujourd’hui, je clos le chapitre mode enfant à Dubaï avec une marque que j’affectionne tout particulièrement: Okaidi.

J’ai connu Okaidi et Obaibi à la naissance de N°1, un cadeau offert par ma mère, un joli TShirt rayé. Rien de bien original, mais c’est chez eux que je trouve toujours mon bonheur: des tenues « casual » faciles à vivre avec toujours un petit truc original qui fera la différence avec du classique.

En gros, j’achète quasi TOUT chez Okaidi. Plus quelques pièces à gauche à droite au gré de mes craquages. On change pas une équipe qui gagne, telle est ma devise…

Et à Dubaï non plus, tant qu’à faire:

jeans Okaidi 2Jeans Okaidi

okaidi fille ete
okaidi collection ete 2013
mode Okaidi
okaidi collection fille ete
Okaidi collection ete mode enfant
Okaidi mode fille
Okaidi mode enfant
frere et soeur by Okaidi

Oui, ok, la dernière, c’est surtout parce qu’il fallait que je la montre au monde entier (le monde entier me lit, bien évidemment).

Voilà voilà… je pense que demain soir, en rentrant tard, je pleurerai en voyant ces photos. Mais je ne peux que remercier Okaidi de m’avoir permis de trouver une belle excuse pour shooter les enfants et avoir d’aussi jolis souvenirs !

Et puisqu’on est trop sympas, on a décidé qu’une de ces tenues étaient à gagner. A savoir que N°1 porte un bermuda avec une chemise en jeans ou une chemise à carreaux et que Clapiotte porte un pantacourt en chambray et une tunique à carreaux, un pantacourt en jeans avec une blouse à pois tachetée multicolore, une robe papillon ou une robe à fleurs.
Voilà, vous avez le choix, c’est pas cool ça ? (sachez qu’en allant chercher tous ces liens, j’ai repéré encore PLEIN (trop) de choses… la collection été est vraiment canon… arf…

Si vous souhaitez tenter votre chance, dites moi en commentaire pour quelle tenue vous jouez ainsi que votre article préféré chez Okaidi.fr.

Éventuellement, un petit relai serait le bienvenu…. J’dis ca….

Vous avez jusqu’au 9 mai 2013 inclus pour jouer.
Le gagnant sera tiré au sort et contacté par mail. Le lot ne pourra etre envoyé qu’en France Métropolitaine seulement.

Et n’oubliez pas qu’Okaidi à sa page Facebooktout comme moi en fait...

EDIT du 10/05/13: Apres tirage au sort, c’est Alex Tomiris qui gagne l’ensemble de son choix.
Je tenais à vous remercier pour vos gentils commentaires… n’étant pas certaines de mes qualités de photographe, je suis contente que ce shooting vous ait plu !
A tres bientot !
Natacha.

 

Où je cherchais le soleil en vacances… (cadeau)

Aujourd’hui, le blog a juste 4 ans tout pile. Et pour fêter ça, je vous offrais déjà un bon d’achat chez Bobine dans une boutique bien sympa et une paire de Ray ban.
Aujourd’hui, on va parler soleil. Et je remets un cadeau en jeu. L’avant dernier avant mon retour de vacances, même.

Rapport que je suis un peu partie à Dubaï aussi pour le voir. Et qu’il a légèrement tendance à bien se planquer ces derniers jours.

Pourtant, on est au taquet et on court à la piscine ou à la plage dès qu’il se pointe, mais pas de quoi être vert de jalousie, il repart en général après sa petite parade de 2-3 heures.

Les gens ici sont ravis, il parait que « ça fait du bien », même s’ils n’ont jamais vu ca avant.

Moi, très sincèrement, j’ai un peu les boules hein… Même si, globalement, je profite à fond de ces quelques heures ensoleillées en pensant à ce qui m’attend en rentrant à Lyon, tout de même, partir au milieu du désert qui n’est plus désert et trouver de la pluie, ca me laisse perplexe. Remarquez qu’au moins, j’ai évité les coups de soleil. J’ai évité de bronzer tout court même, en fait.

Toujours est il que malgré le peu de soleil ces 4 derniers jours, je reste sur mes gardes. J’ai une sorte de phobie du coup de soleil (trop de préventions réveille la parano qui sommeille en moi).

Et si jamais vous êtes un peu de ce genre là, il y a une marque qui a pensé à nous: MySenses.

Cette marque de vêtements pour les 0-4 ans propose des habits avec une pastille sensible à la chaleur et aux UV (selon les cas).
Ultra pratique pour savoir par exemple si l’enfant a trop chaud, si les UV sont trop forts ou si il fait trop froid… bref, un « petit plus » rassurant et ludique à la fois.

Clapiotte a pu tester la combinaison (rose, of course). Bien pratique pour l’été, confortable et la petite vignette à l’épaule pour m’alerter si Clapiotte s’enquillait trop d’UV en peu de temps. Parfait pour moi !

MySenses5

Mysenses1

mysenses3

C’est pas mignon ca ?

Si. Je sais. Mais j’ai très bon gout. En plus d’avoir des enfants qui présentent bien (je me lance des fleurs SI je veux).

Pour la peine, MySenses vous propose de  gagner ici même la même combinaison que Clapiotte OU parce qu’on aime aussi les garcon (si si), un TShirt et une casquette:

My Senses

Ces deux articles font partis de la collection « sun » qui propose donc la pastille anti UV. Mais vous avez aussi 3 autres collections: la « Temp » pour la température corporelle, la « hot » pour le bain et la « cold » pour l’hiver.
D’ailleurs si vous souhaitez tenter de gagner un de ces deux cadeaux, dites moi en commentaire l’article qui vous serait le plus utile en cherchant dans ces 4 catégories.

Vous pouvez aussi penser à aimer la page Facebook de MySenses et celle du blog au passage (vous verrez, j’y mets des photos de soleil vu que je dégaine l’appareil dès qu’un rayon se pointe) pour nous montrer comme vous etes contents !

Vous avez jusqu’au 5 mai inclus. Le gagnant sera tiré au sort et contacté par mail. Le cadeau ne pourra être envoyé qu’en France Métropolitaine.

Bonne chance !

*Combi offerte par la marque

EDIT: C’est Alexandra J qui a été tirée au sort. bravo et merci à tous!

Des lunettes de soleil pour se protéger (cadeau inside)

Hier, je vous disais qu’il était de bon ton de s’habiller à Dubaï.

Je n’ai pas précisé qu’il était tout aussi naturel ici d’avoir des lunettes de soleil pour ne pas faire de notre rétine une plancha vivante..

Ici, le soleil ne pardonne ni la peau, ni les yeux, alors on se protège histoire de ne pas finir façon écrevisse aveugle.

IMGP1070
I’m watching you… sun….

Et justement, chez nous, il faut, en plus de protéger les yeux de tout le monde, le faire à la bonne vue pour tout le monde. Sauf pour moi, mais moi, je suis parfaite.

Du coup, c’est la fête de l’opticien, de la mutuelle et des chèques qui se signent à la vitesse de la lumière.
Et malgré une mutuelle pasa trop mal, on n’est pas SI bien remboursé que ca, du coup, des lunettes de vue + des lunettes de soleil pour chacun, ça fini par couter une demi plèvre.

Sauf que…

Sauf que récemment, on m’a présenté le site Confort Visuel. Une opticien en ligne qui vend à un prix web des lunettes de vue ou de soleil et qui est évidemment agréé par la sécu et la plupart des mutuelles.
J’ai fait faire les lunettes de vue de Clapiotte très récemment chez un opticien « connu ». Montures + verres, cela m’a couté deux fois plus cher que celles que j’ai fait faire chez Confort Visuel pour N°1. Maintenant que j’ai pu comparer, je peux vous promettre une chose, on ne m’y prendra plus, j’irai chez Confort Visuel sans aucun scrupule. D’autant que j’ai pas mal de chance en habitant à Lyon puisqu’ils ont un showroom où on peut prendre rendez vous et avoir un suivi personnalisé, tout comme commander des solaires et venir les essayer au showroom si on est un peu septique. Il existe un showroom à Lyon et un autre à Paris… en espérant qu’ils pourront en ouvrir d’autres ailleurs, parce que ca vaut vraiment le coup !

Bref, nous sommes conquis.

Et pour la peine, ils m’ont proposé d’organiser un petit concours pour vous faire gagner une paire de solaire Wayfarer (enfant) de Ray Ban.

IMGP1072
(les gens me regardent bizarrement depuis cette séance photo « lunettes »)
(c’est la paire du haut qui est à gagner)
(pour info, à gauche, les miennes, Ray Ban, à droite, celles de Tony, Boss)
(Pour info bis, on se la pète. Ouais.)

Ça se passe sur mon autre blog de parents lyonnais et c’est jusqu’au 3 mai. Et faut même pas être lyonnais pour participer, je suis pas sectaire !

(On dira que la profusion de concours pendant les vacances, c’est pour me faire pardonner des photos que je balance sur Facebook et aussi pour les 4 ans du blog, ca marche ?)

Lunettes de soleil offertes par Confort Visuel.