Mondiaux d’athletisme handisport ou comment vivre le sport differemment

Surprise, chaque été la même rengaine, je vous parle de sport. Non pas de sport pour enfin rentrer dans ce fichu maillot taille 36 qui prend la poussière non. De vrai sport, avec de vraies performances et des vrais athlètes (parce que perso, je suis une sportive Ikea à peu près). Mais à la maison, on aime ça. beaucoup. Passionnément. Alors non, je ne vais pas refaire un laïus sur les bienfaits du sport dans la vie de tous les jours, aujourd’hui, on va se concentrer sur mes deux derniers jours passés aux Mondiaux d’athlétisme IPC à Lyon.

OUI ! A Lyon ! Nous voilà bien, nous qui avons une tendance accrue à nous plaindre que tout se passe ailleurs que dans notre belle ville. Cette année, il y a de quoi profiter de la canicule au stade du Rhône pour les mondiaux IPC (International Paralympic Commitee).

Qu’est ce que c’est ? Rien d’autre que des championnats du monde d’athlétisme finalement. Enfin, « rien d’autre » je m’entends. Championnats du monde tout de même. Et là, donc, pour des athlètes porteurs de handicaps. Divers et variés les handicaps. Tellement que parfois, on a du mal à savoir où est le problème tant tout parait normal. Ha bah non, tiens, ils sont malvoyants. Ça ne les empêche certainement pas de courir bien plus vite que moi. Bon, d’accord, je suis pas une référence. Certes.

Sur place, on en a pris plein les yeux avec des records du monde qui tombaient sans cesse et un N°1 exalté qui n’en revenait pas de tant de chance d’assister à cela.

Parce que oui, amener ses enfants assister à ça, c’est une excellente idée. J’en parle dans cet article d’ailleurs, je ne me répéterai pas, mais il a adoré sa journée.

Sur place, on a donc vu de belles performances, des athlètes suer sous 40°c, des disciplines étonnantes comme le saut en hauteur unijambiste. Incroyable et assez déstabilisant quand on sait qu’ils arrivent à passer plus d’1m70… sur UNE seule jambe. Quand je pense que lever mon corps à cloche pied pour monter un trottoir est une épreuve…

Au delà de l’amour du sport, je vous conseille, si vous le pouvez, d’aller y faire un tour. D’abord parce que ça fait une sortie (et c’est gratuit), que l’ambiance y est excellente et surtout parce que ça nous rappelle aussi que le handicap n’est pas forcément synonyme de rejet, d’exclusion mais que  tout est possible.

« On s’habitue à ses infirmités, le plus difficile c’est d’y habituer les autres. »
Madame D’Houdetot

mondiaux handisport lyon 2013

Pour en voir plus:
Championnat du monde d’athlétisme IPC Lyon 2013
du 19 au 28 juillet 2013
Stade du Rhône (Metro ligne D, Parilly)

– la chaine Youtube officielle : http://www.youtube.com/user/ParalympicSportTV
– le site internet : http://lyon-2013.com/
– le compte Twitter : @IPCAthletics
– le compte Facebook : https://www.facebook.com/IPCAthletics
-sur France 4, de 18h à 20h : http://www.france4.fr/

Et aussi chez Toniolibero pour un chouette article complet, ses photos ou les miennes… et aussi celles de IPC Athletics, elles sont pas mal….

Prévention canicule dans le sud des hauts de chausses : intervention urgente des soins intimes. [Sponso + Cadeaux]

Tout le monde se plaint de la météo capricieuse, de la pluie et du vent. Et pourtant, dans certaines contrées, il existe un problème peu abordé à ce jour : la sécheresse du losange sacré.

A croire que tout le monde s’en fiche, le centre de loisir porte Sud aurait pourtant tout autant le droit d’être considéré comme une zone sensible à part entière. Une zone à respecter. Une zone où la sécheresse peut faire de multiples dégâts dans la vie quotidienne.

 

Afin d’éviter au maximum les désagréments des suites d’une sécheresse intime , il faut la prévenir. Pour cela, quelques précautions simples sont à prendre dans votre zone sacrée :

# Ne pas abuser de la karcherisation du territoire. On lave, certes, mais sans recourir aux grandes eaux en interne.

# Ne pas trop débroussailler afin que l’ombre protège un minimum le terrain de jeu.

# On mise sur la libido et on ne se contente pas d’un ramonage bimensuel. Dans ce cas là, moins + moins = moins, alors on fait un effort !

# On utilise des produits  adaptés pour entretenir le périmètre (non, le liquide vaisselle, ça compte pas)

 saforelle 1

Voilà, déjà, quelques pistes pour éviter que la région ne devienne trop aride.

Par la suite et en cas de problème, vous pouvez également filer à la pharmacie ou parapharmacie pour vous procurer le Soin Lavant Ultra Hydratant Saforelle® . Vous pouvez également tenter de gagner un flacon ci dessous au cas où d’ailleurs.

 

Ce soin est spécifiquement conçu pour apaiser et calmer le quartier sensible. Il peut également être fort efficace contre le dessèchement cutané, que ce soit dit !

Évidemment, il faudra bien penser à le rincer après avoir débarbouiller minette.

Pour les voyageuses ou les plus casanières d’entre nous, les flacons de Saforelle® existent en trois tailles : 100, 250 et 500 ml. Parce que la sécheresse du Sud des Hauts  de Chausses peut vous accompagner partout, votre soin d’hydratation intime aussi (je suis faiseuse de slogan)

 

 saforelle 2

Vous voulez l’essayer ? J’ai trois flacons de 100 ml à vous envoyer (en France Métropolitaine seulement) . Il suffit de me dire que vous participez en commentaire (oui, non, j’évite les anecdotes sur le thème cette fois ci, ne m’en voulez pas)

Vous avez jusqu’au 25/07/13 midi pour jouer.

 

ET Surtout : en période de sècheresse et de canicule, pensez à nos amis les personnes âgées. (blurp).

 

Plus d’infos et d’actualité sur la page Facebook Saforelle® 

EDIT du 1/08/13: Etant actuellement en vacances, les lots seront envoyés à mon retour en septembre. Desolée pour ce délai. Et sortez couverts en attendant.

EDIT: BRAVO à Sib, Nadja et ValerieT qui remportent chacune un flacon! Et merci à tous !

Billet indépendant rémunéré

Operation cartable en vacances [Bon Plan]

L’an dernier, je vous parlais déjà de cette opération. Forte de son succès, elle reprend du service cet été encore.
«Cartable solidaire », organisée par Carrefour est une grande collecte nationale de cartable dans tous les magasins Carrefour de France.

Si jamais votre enfant change de cartable pour la rentrée, n’hésitez pas à ramener son ancienne besace (en bon état) dans un magasin Carrefour et Carrefour Market entre le 3 et le 23 juillet 2013.
Les donateurs pourront recevoir en échange deux bons d’achat* de 5€ pour 25€ d’achat sur les rayons maroquinerie et papeterie.

L’an dernier, plus de 200 000 cartables ont ainsi récoltés et distribués à la coopérative Le Relais. C’est énorme… mais on compte bien sur vous tous pour faire mieux encore cette année !

Voilà donc une bonne action à faire avant de partir en vacances, en plus de faire un peu le tri dans les placards. Un cartable ou sac à dos qui ne plait plus ? Profitez en ! Vous pouvez en ramener jusqu’à 5 par foyer
En plus, pendant cette opération « cartable solidaire », Carrefour organise un grand concours pour gagner 10 chèques cadeaux de 150 euros. De quoi boucler le budget rentrée scolaire plus facilement, non négligeable quand on voit la liste des fournitures en primaire, et largement de quoi remplacer l’ancien par un cartable flambant neuf…
Rendez vous donc vite sur le site de la rentrée des classes Carrefour  pour en savoir plus  et participer au concours.

Et vous donc, alors ? Vous en faites quoi de tous ces sacs qui trainent dans votre placard de l’entrée ? (oui, je vous vois, je suis partout, n’en doutez pas une seule seconde !)

*Premier bon d’achat valable du 4 au 31 juillet et second bon valable du 1er Août au 30 septembre 2013.
Voir modalités de l’offre concernant l’utilisation des bons d’achat sur le site rentrée des classes Carrefour (lien)

 Home

Les voyages forment la jeunesse…

Je suis bien loin d’appartenir à ce groupe de personnes ayant un sac à dos greffer aux reins et ne pouvant s’empêcher de bouger sans arrêt, sans véritable ancrage, toujours à la recherche d’autres horizons.

Cependant, je reste de ceux dont les voyages ont forgé un caractère un peu particulier : celui d’aimer l’autre.

J’ai un caractère plutôt réservé (si, si, je vous jure)(à la base), et lorsque mes parents m’ont envoyé faire un séjour linguistique en Angleterre ado  , je peux vous dire que j’étais loin de faire la maligne (pour pas dire que je faisais carrément la gueule) de savoir que j’allais :
1/ rater 1 mois de vacances avec mes copains du Sud et
2/ devoir me faire des copains ET parler anglais à longueur de journée.

Ah ça, j’ai pas été déçue… Et je ne vous raconte pas la fois où ils m’ont annoncé qu’on partait vivre en Allemagne… J’étais bien convaincue qu’ils complotaient contre mon épanouissement social.

Alors, d’avance, je préfère prévenir mes enfants, parce que le jour viendra où je me vengerai :

« N°1, Clapiotte, dans une dizaine d’années, prévoyez dores et déjà de me détester car vous allez partir vivre quelques semaines sans MOI (et je sais que ce sera le plus dur) (étant donné que vous ne pouvez protestez face à cette affirmation aujourd’hui, on dira qu’elle est vraie) (Vous n’aviez qu’à craquer le code de l’ordinateur).
Et surtout, vous allez partir voir ailleurs si votre langue sait s’adapter (sans mauvais jeu de mot).

Sur place, voilà ce qu’il va vous arriver :

–       Vous avez de fortes chances de dormir 1 mois dans une chambre que je n’aurai pas décoré. Ni vous. A priori, si vous avez de la chance, ça sera sommaire. Si vous en avez moins, ça ressemblera à ça à peu près

 

 235502

– Vous allez devoir être gentils avec la personne qui vous accueillera. Même si elle vous emmène à la messe le dimanche, même si elle vous parle de son mari décédé, même si elle vous accueille avec une pizza-spaghettis-frites-gelly pour vous faire plaisir (mais si ca vous fait plaisir) (mange. Et dis merci à la dame)

– Vous allez devoir faire des économies non négligeables pour ne pas avoir à manger tous les jours les sandwichs douteux qu’elle vous aura préparés avec amour.

– Vous allez devoir faire connaissance avec les personnes de votre groupe, qu’ils soient anglais ou non, sans quoi vous allez vous taper la messe les autres jours que le dimanche avec Charlyne, votre hôte.

– Je vous obligerai à m’envoyer un mail minimum par jour. Voire deux, histoire que je sois bien certaine que la nuit a été bonne. Pas de ma faute si vous êtes nés après 2000, perso, j’avais qu’à envoyer une carte postale, mais c’est le jeu.

 

Les premiers jours, ça ne sera pas forcément évident, surtout si vous tenez de moi. Mais l’expérience vous apprendra à prendre suffisamment de recul sur vous pour faire le premier pas vers « ces autres ».

Et je vous promets que ça change la vie.

Bisous.

Maman.

Qui vous aime.

Et qui partira en voyage aussi pendant ce temps d’ailleurs. »

 

Vous pensez à envoyer vos enfants à l’étranger un jour vous ? Nan parce que j’ai hâte…

dictionnaire anglais

Lien hôte.

 

vacances sans granité, vacances ratées. (sponso)

On a tous nos petites habitudes une fois les vanaces venues.

Moi, quand je vais à la plage, ce sont les glaces italiennes vanille-fraise. Le genre de truc que je ne mange jamais en temps normal.
N°1, son truc, c’est les granités. Et j’en connais un paquet qui sont dans son cas. Les granités, moi, je suis pas fana, rapport que soit je bois, soit je mange, mais je ne sais pas faire les deux. Je suis une binaire de la glace.

Le soucis, c’est qu’une fois qu’on rentre de vacances, tout le charme des quelques jours en dehors du quotidien s’estompe rapidement, et pas moyen d’avoir quelques madeleines fleurant le farniente une fois rentrés en ville…

Du coup, je me demande si des produits comme le Magic Freez’ mug ne seraient pas la bonne alternative pour avoir encore un peu du gout de soleil dans la bouche.

Il s’agit d’un mug révolutionnaire permettant de fabriquer ses propres granités maison très rapidement. On laisse le mug au congélateur, on le sort pour le remplir de notre préparation (soda, sirop etc…), on attend 1 minute et on presse les paroi. BIM, ça se transforme en granité. Rien que pour passer pour une déesse magicienne aux yeux de mes enfnats je suis très tentée par l’idée.

POur voir un peu de quoi il retourne, vous pouvez aller voir la vidéo : http://clic2.it/2fd0b6 et vous trouverez les infos nécessaires sur le site Magic Freez’ ou leur page facebook.

Infos: Les mugs sont vendus 14,95 euros (prix de vente conseillé) et peuvent se trouver sur internet (Amazon, Passat-shop) ou les supermarchés.

Parce que c’est trop minion…

Comme j’ai été exécrable avec mes histoire de club med de Djerba, aujourd’hui, je vous fais des cadeaux. Des petits cadeaux, mais des mignons, ça compense.

D’abord, parce que c’est pas tout d’être en vacances, vous n’avez pas pu passer à côté de deux choses: la sortie du film Moi Moche Et Méchant 2 ET la liste de rentrée des classes. Comment ça rien à voir ? si, si.

Uhu s’est paré aux couleurs des minions pour l’occasion, les tubes de colle deviennent jolis, et si vous voulez remplir les trousse des enfants, j’en ai 4 fois 3 tubes à vous distribuer…

Uhu minion

Autre mignonnerie s’il en est, les Sonny Angel ont sorti une nouvelle gamme « fleur » depuis peu.
Les Sonny Angel, se sont ces petits personnages aux allures des « babies » des années 80. On ne sait pas trop si ce sont des filles ou des garcons, mais Clapiotte les aime comme ils sont et commence à en avoir une sacrée collection…

sonny angels
sonny angels

 

La nouvelle gamme « fleurs » compte 6 Sonny Angel, comme à chaque fois, et Clapiotte, pour ne pas trahir la tradition, a complétement sauté au plafond en découvrant ceux qui avaient une fleurs roses sur la tête…

Là encore, j’ai 3 fois 2 figurines à vous faire gagner, dans cette gamme donc.

Si vous voulez tenter votre chance, laissez un commentaire ci dessous pour me dire pour quoi vous jouez… et pour qui.
Vous pouvez jouer pour les deux évidemment, amis si vous pouviez le faire dans 2 commentaires séparé, ça me serait bien utile pour faire le tri avant tirage au sort.

Si ca vous dit, Sonny Angel a sa page Facebook pour suivre ses actualités, faites leur

Vous avez jusqu’au 16 juillet inclus pour jouer. Je contacterai les gagnants par mail. Les lots ne pourront etre envoyés qu’en France Métropolitaine seulement.

Bonne chance !

 

EDIT
Les tubes Uhu Minions sont gagnés par: Mela92, Karinette1976, Chocololita et LaPetiteVache2

Les Sonny angels partiront chez: Sophiiiie, Loumaloe et Mi-nous Anne So.

Vous avez tous recu un mail. J’attends vos coordonnées pour les transmettre au plus vite. Bravo à vous et merci à tous !

Absence momentanée, vous pouvez me joindre au Club Med Djerba pour les messages (quoi ?)

En temps normal, j’ai tendance à me plaindre au moins les 4 premiers jours de vacances. Question de principe, en voyant les deux loooongs mois qui m’attendent avec les enfants, je suis fatiguée d’avance. Surtout du mois de juillet à vrai dire, où nous ne partons quasiment jamais. Et 4 semaines à Lyon sous 30°35 degrés, ça donne vite des envies de partir vivre en Finlande. Exception donc cette année, où j’entame les premiers jours de vacances… au Club Med Djerba, dans le cadre, toujours, du partenariat que j’entretiens avec eux depuis plus d’un an maintenant.

Ce voyage tombe à pic, au moment où les nerfs allaient lâcher-sauf-que-non-y’a-les-enfants-à-gérer.

 

Nous sommes arrivés hier sous un soleil de plomb et une mer bleue à te demander si finalement, tu aimes tant ton pays que ça.

Je suis donc en Tunisie pour cette semaine et reviendrai mourir de chaud dimanche prochain. Le plus tard possible. Je goûte le bonheur de mettre mes enfants au mini-club sans une seconde de culpabilité, je bois des mojitos sans me demander l’heure qu’il est, je tente de tester la rapidité des maitres nageurs en feignant de me noyer à marée basse, je tombe des transats (deux fois, oui, oui), je demande où sont les toilettes quand je suis devant, je check les mains de tous les GO que je croise, je joue à Robin des Bois au stand de tir à l’arc et je vais même me laisser tenter par une sieste. Tout ce que je veux. A l’heure que je veux. Et comme je veux.

club med Djerba la douce

Je crois que j’ai trouvé le moyen de décompresser. C’est de m’amuser.

Le seul problème qui m’enquiquine vraiment, c’est que je n’ai pas de wifi. Et que je vais avoir de sacrées marques de maillot.

Mais sinon, ça va.

On vous souhaite une belle semaine à vous aussi, et j’aurai bien aimé que vous soyez tous là.

(sinon, cette semaine, je vous laisse avec des petits cadeaux histoire de me faire pardonner de ce billet hautement irritant, je vous l’accorde) (pardon)

 

club med Djerba la douce

Le tag (ada-tsouin-tsouin) à l’ancienne

Fût un temps, (jadis, autrefois ou naguère), où les blogs, alors peu connus et/ou reconnus étaient une grande cours de récréation inter-blogueurs. On se lançait des genre de défis, appelés « tag » entre nous, des sortes de chaines qu’on se refilait les uns après les autres, une patate chaude.

Depuis 1963 environ, je n’ai donc pas pratiqué l’exercice sur ce blog, parce qu’il avait disparu (l’exercice, pas le blog) , parce que je n’avais pas le temps (je vous ai parlé de mon manque de temps ? Ah oui ? Ah oui.), parce que ce n’était pas toujours le bon moment voire parce que j’oubliais (je vous ai parlé de mon côté boulet ? Ah oui ? Ah oui.)

Et puis on m’a tagué.

C’est Tonio (@toniolibero) qui m’a rappelé que ce truc pouvait exister. Tonio, c’est pas le genre de mec à qui tu peux dire non, puis au fond je l’aime bien, alors je me suis dit que repartir là dedans pouvait être marrant. Alors voilà, je joue.
Avec tout le sérieux dont je sais faire preuve.

1/ 11 choses sur « moi »

* Je ris à mes jeux de mots pourris. Mais uniquement parce que je suis la seule à les comprendre et que mon égo a besoin d’un minimum de public.

* Je ne mange rien qui soit solide et rouge. Traumatisme d’enfance (je me suis auto-psychanalisée à ce propos, je ne vois pas d’autre explication).

* Je suis phobique des yeux. Ne comptez pas sur moi pour vous enlever une poussière dans l’œil, je préfère vous regarder mourir que de toucher à ça.

* J’ai 153 paires de chaussures à talons et je me balade toujours en Converse. Parce que.

* J’aime les gens. Du coup je suis souvent déçue de constater que ce n’est pas le cas de tout le monde.

* Je n’ai jamais pu me résoudre à tuer un insecte. Sauf les moustiques, mais eux on a le droit. (le DEVOIR même)

* Dans le métro, je souris pour faire chier les gens qui font la gueule.

* J’invente les dialogues d’inconnus que je n’entends pas. C’est un hobby fort distrayant.

* Je chante faux. Vraiment. Au point qu’à 1 an ma fille me mettait sa main devant ma bouche pour me faire taire.

* Je dis ce que je pense. Trop. Je vous déconseille de faire ça, mais je ne sais pas m’en empêcher.

* Je pleure vite. Mais je ris vite aussi, ça compense.

2/ Les questions de Tonio

– d’où vient ton pseudo, si tu en as un ?
Je l’ai volé à quelqu’un. Il m’a servi pour créer mon premier compte sur un tchat en 1996. Et puis il m’a suivi.

– si tu étais une quiche, à quoi serais-tu ?
Au chocolat… Mais si, ça doit exister.

– si tu vivais dans une ville étrangère, laquelle et pourquoi ?
Wellington. Je fantasme sur la Nouvelle Zélande. Et je veux qu’on m’apprenne à gérer un haka.

– ton usage du web, addict ou raisonnable ?
Complètement irraisonnable. Trop, pour tout, tout le temps. Je déteste être aussi dépendante de quelque chose, mais je ne fais absolument rien pour changer.

– quand et pourquoi as-tu créé ton blog ?
Pendant ma 2ème grossesse, il y a 4 ans et demi. Parce que… je m’ennuyais. Et que ça coutait moins cher que les milles carnets sur lesquels je griffonnais.

– plutôt image fixe ou animée, texte, ou papier-crayon ?
Tout ? Ca dépend de ce qu’on souhaite ressentir.
Une photo pour apprécier la perfection, un film pour savourer le rêve, un texte pour stimuler l’imaginaire et l’émotion et le papier-crayon pour admirer le talent.

– le futur du numérique au quotidien, c’est quoi pour toi ?
Je ne suis pas certaine de vouloir savoir. Sans nul doute quelque chose qui nous fera passer, aux yeux de nos enfants, pour des attardés has-been complètement à la ramasse.

– une ile déserte sans connexion internet, c’est le paradis ou l’enfer ?
C’est une renaissance je pense; mais tout dépend de ce que « désert » signifie. Je veux bien être sans connexion, mais il me faut des humains autour quand même. Sans ça, je me pends avec la première liane.

– entrée-plat, ou plat-dessert ?
Fromage.

– de ton expérience du net, syndrome d’enfermement ou catalyseur de rencontres IRL ?
La deuxième. Il y a quelques mois, un ancien pote de lycée m’a dit que j’étais vraiment une « no-life » de rester autant de temps sur mon ordinateur. J’ai réfléchi à ça un moment (je me vexe relativement vite). Et puis j’ai regardé mon répertoire de téléphone et j’ai constaté qu’aujourd’hui, 50% des numéros appartiennent à des gens rencontrés grâce à ma vie virtuelle. Dont beaucoup sont devenus de vrais amis IRL. Des personnes sur qui je pourrais compter, des gens qui me connaissent mieux que beaucoup.

– quels sont tes trois sites internet de prédilection (et rapide justification) ?
Facebook: parce qu’on s’y marre quand même bien avec les copains.
Google parce que tout de même, c’est sympa d’avoir un cerveau à disposition.
Flickr parce que ca me détend de regarder de belles photos.

 

VOILA.
Maintenant, je vais citer 11 personnes (ceci dit, si vous voulez le faire et n’êtes pas cités, allez y, sur vos blogs ou en commentaires… comme ca je me sentirai moins seule) qui devront (oui DEVRONT, sinon, ca sera des années de malheur et de malchance qui s’abattront sur vos blogs) répondre à ce tag.
Avec mes propres questions ci dessous donc, plus la première partie à propos des « 11 trucs sur moi » là… C’est clair ? Bon, alors…
Manue, Sabine, Cynthia, Till, Estelle, Chocoladdict, Severine, Stephanie, Sonia, Nanette et Julie. Tant pis pour vous !

1/ Est ce que tu viens pour les vacances ?
2/  C’est quoi tes délires psycho-maniaco psychotiques ?
3/ D’accord, il existait d’autres façons de se quitter… mais lesquelles ?
4/ Que deviennent les valses de Vienne ?
5/ Dis moi,pourquoi tu souris, Et pourquoi tu pleures, Pourquoi t’as envie, Et pourquoi t’as peur ?
6/ C’est quoi une romance d’aujourd’hui ?
7/ Viens, je t’emmène. On va où ?
8/ La Bohème, ça voulait dire… quoi ?
9/ Et tu chantes, chantes chantes… Quoi au juste ?
10/ T’iras au bout de tes rêves ?
11/ Qu’est ce qui fait rire les oiseaux et danser les écureuils ?

I SEE YOU

Fou shining

Ailleurs et quelque part.

Fin d’année scolaire.

Dans une semaine, les vacances des enfants. Dans une semaine, apprendre à gérer mon temps autrement. Encore.

Ces derniers mois ont eu raison d’une grande partie de mon inspiration, aux dépens de ce blog et encore plus de l’autre.

Mais je n’ai pas chômé, je vous le jure, même si la parenthèse au Club Med de Belek pourrait faire croire le contraire.

Mon projet est à un stade si avancé que je suis bientôt prête à le laisser filer pour qu’il aille grandir ailleurs, se faire une beauté, avant de me revenir en main. J’ai tellement hâte de le rencontrer enfin, de vous le présenter et de lâcher un « Wahou… quelle expérience c’était, tout de même ! »

Voilà où était ma tête ces derniers temps, ça veut donc dire qu’elle reviendra bientot ici, c’est plutôt une bonne nouvelle, je n’aime pas bien abandonné ce blog, finalement. (pourquoi « finalement », je ne sais pas, ça m’a travaillé l’esprit furtivement à certains moment trop hard niveau boulot…).

 

A côté, j’ai quand même gardé quelques chroniques ailleurs, parce que ça me plait toujours autant.

Si vous avez raté ca, venez me rendre visite là bas, ça me fera plaisir aussi !

Je suis l'(im)perfect Mum chez Parole de Mamans depuis maintenant 3 mois, avec les ratés de la bonne mère niveau 1: l’organisation, niveau 2: la mauvaise foi, et niveau 3: la…vous verrez bien.

Chez Evian Maman, toujours, vous pouvez retrouver les dernières chroniques que je me suis bien amusée à écrire:
La premiere plage de bébé ou encore Trouver le père parfait: mode d’emploi, qui me semble être un article à se coller dans l’agenda de nos 16 ans d’ailleurs, pour etre sure de se rappeler…

 

Voilà. Encore quelques jours et je serai un peu plus libre. Quand tout le monde sera parti en vacances en fait… Bravo !

cranemou

Je grandis avec Dora (mais je fais toujours 1m57) Des cadeaux grâce à Nickelodeon Junior à gagner !

J’ai reçu une demande de partenariat avec la chaine Nickelodeon Junior.

Je vais présenter « debout c’est Cranemou ». Nan je déconne. Rien à voir.

Nickelodeon Junior, c’est LA chaine qui passe en boucle à la maison. En alternance avec Gulli pour N°1 mais de moins en mois, puisque ces derniers temps, il regarde plutot les tournois de tennis que des dessins animés.

Nickelodeon Junior ayant un nom imprononçable pour des moins d’un mètre, elle a été rebaptisée ici « La chaine de Dora » par Clapiotte. Parce que Dora y passe, souvent, régulierement pour ne pas dire presque trop.

Je n’aime pas particulièrement Dora. Sa grosse tête me fait peur, elle ne cligne que rarement des yeux et quand elle le fait, c’est effrayant et le singe aux MoonBoots, sincèrement, c’est trop pour moi.

Mais je ne suis qu’une vieille réac.

J’accorde à Dora et son cousin Diego leurs qualités indéniables. Les enfants aiment. Tellement qu’ils arrivent en 3 épisodes à retenir l’alphabet grec. Ils adorent même. Ils comprennent ce qu’il se passe, ils interagissent, me laissant sur le carreau, moi qui, de loin, trouve ça un tantinet bébête.

« Avant c’etait mieux ».. Mouais… pas si sûre, finalement.

college fou fou fou

Et si Dora avait tout compris ?

dora

Analysons la situation et répondons à la question: D’où vient le capital sympathie de Dora ?

1- Elle a, à 7 ans, les bras d’un enfant de deux ans. Tout de suite, on a plus envie de lui filer un coup de main pour attraper des branches.

2- On lui laisse associé du orange et du rose avec ses fringues. Déjà qu’on se demande où sont ses parents, on constate bien qu’ils sont démissionnaires, ça développe l’empathie.

3- Elle a la coupe de Mireille Mathieu sur une tête trop grosse. Et le handicap, ça crée l’intérêt et la sympathie.

4- Elle parle à son sac à dos. Alors qu’à 7 ans, ces histoires d’amis imaginaires, ca devrait être réglé. raison de plus pour être sympa avec elle et l’aider à sortir de son monde.

5- Elle radote. Elle a le corps d’un enfant de deux ans et elle radote comme un vieux de 96 ans. Comment peut on laisser une personne comme elle sur le carreau sans lui filer un peu d’aide ?

Voilà. Donc, FORCEMENT, avec tous ses problèmes, (sans compter que son meilleur ami est un singe), on ne peut qu’être faible et se laisser avoir. Les enfants ne sont pas SI cruels que ça, finalement.

Donc oui, Dora, c’est carrément une star pour les enfants. Ils sont bien plus ouverts et tolérants que nous, c’ets tout.

Du coup, cette histoire avec Nickelodeon, je n’ai pas dit non, et j’ai donc reçu un magnifique colis pour une Clapiotte qui a sauté dans tous les sens.

coffret dora

Un DVD, un livre d’activités, une toise, un petit sac, un bracelet, des petites étiquettes…
Avec le « WAH MAMAN C’EST CHOUETTE »

Le thème est donc « les vacances » et le livre d’activités est vraiment sympa (avec des objets à chercher et autres activités dans le genre).
Ca tombait pas mal, cette histoire, parce qu’on est en plein dans les grèves ici, donc pour que je puisse bosser un peu, il faut bien lui trouver des occupations à cette Clapiotte !

Concours:
Bonne nouvelle, si, comme Clapiotte, vos enfants sont fans, j’ai 5 coffrets identiques à vous faire gagner !
Vous avez jusqu’au 3/07/13 inclus pour tenter votre chance. Il suffit de valider votre participation en commentaire en racontant comment vous vous apercevez que votre enfant grandit.
Les gagnants seront tirés au sort.
Et n’hésitez pas à suivre la page fan de Nickelodeon Junior pour suivre leur actualité !