10 conséquences d’une soirée alcoolisée quand on est parent (mais pas que)

Hier soir, on a pris l’apéro, on a bu un verre ou deux à table et puis… minuit a sonné, on a commencé à chanter joyeux anniversaire et je pense que dans un moment d’absence, je suis tombée dans le cubi de rosé.
C’était une belle soirée, on a bien rigolé. Vraiment.

Ce matin ? Un chouille moins.

1- 8 HEURES ??? Vous êtes sérieux les mioches ?
Ca pique les yeux. Et en dedans de la tête aussi.

2- Les enfants qui viennent sauter sur ton lit comme si c’était un trampoline, c’est charmant. Quand ca commence à tanguer comme un chalutier par contre on fait nettement moins les fiers.

3- « Maman tu pues. Mais bon anniversaire. Mais lave toi les dents. Encore une fois ».

4- « Maman, pourquoi TOI, t’as un verre de Coca pour le petit déjeuner ? Hein ? hein ? Hein ? Hein ? »

5- Je suis pas certaine de pouvoir tenir toute la journée sous les questions existentielles des greffons.
« Pourquoi mon caca il est marron et tu sens mauvais dans ta bouche ? » . Et ne même pas avoir le droit de repondre « Ta gueule » (non, ca se fait pas on a dit)

6- Tenter de les occuper à base d’ordinateur et de tablette et les retrouver morts de rire parce qu’ils regardent l’historique YouTube d’hier soir. Quoi ? Oui c’est bien La Compagnie Créole en Karaoke. SI.

7- « Tu viens te baigner ? », « Tu fais un Ping Pong avec moi ? » « On fait un foot ? » « Un volley ? » « Tu joues aux boules avec moi ? » « Tu m’aides à faire un coloriage ? »  » J’ai faim » « J’ai soif », « tu me mets mon maillot ? » « Tu m’enlèves mon maillot ? »
Rien n’a jamais été plus difficile que de subir cette petite voix aiguë en demande permanente qu’aujourd’hui.

8- Récupérer son ordinateur (ils avaient qu’à pas se moquer) et constater qu’envoyer des messages sur les réseaux sociaux avec du rosé en perfusion n’est PAS une bonne idée. Entre la profusion de cœurs (j’ai l’alcool sentimental et mielleux) et les phrases en Moldave de l’ouest, donner des leçons de français à mon fils est définitivement hors de propos.

9- A 8 ans ils ne font plus la sieste ? Vraiment ? C’est sûr ? Et si jamais (par hasard) (vraiment) ils s’assomment malencontreusement avec… je sais pas moi… un gourdin qui passait par là ? C’est bon ou pas ?

10- Purée… On n’a plus 20 ans les gars faut arrêter les conneries hein !
Ah non.

champagne
Euh… Juste un doigt alors.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Bons plans] trajet de vacances et rentrée facile.

Encore un mois.

Un long mois.

Certains sont déjà rentrés, d’autres pas encore partis et d’autres encore en plein dedans. Ce qui est certain, c’est que tous les enfants, eux, sont en vacances. Partis ou pas, voilà un mois qu’on tente comme on peut de les occuper.

Et avouons qu’une fois les règles du Rami et du P’tit Bac épuisées, on espère qu’ils vont arriver à s’occuper tout seul. Au moins un peu. Non, je ne sais pas où sont tes tongs. Et non, je ne veux PAS jouer à Croque Carotte pour la 163ème fois.

Si on rajoute à ca un long trajet en voiture, on n’a pas fini de péter un câble.

Après avoir écumer le Père Abraham et autre joyeusetés auditives, inévitablement, après 4 minutes donc, on a le droit à un lancé de « c’est quand qu’on arrive ». A répéter jusqu’à ce que mort cérébrale du parent s’en suive.

C’est là que tout à coup, notre superbe web émission Paroles de Blogueurs peut aider. Et Elior s’en est inspiré (la classe , hein ?) pour confectionner un kit spécial trajets en voiture.
Dans ce kit, un Rubiks Cube histoire de faire chauffer les neurones des enfants, des Crayola pour taguer les fenetres de la voitures (decouverte carrément géniale soit dit en passant), un jeu de carte, des énigmes, des fils à scoubidou, de quoi faire des origamis et LE fameux compteur dont je parle dans l’émission. Plus quelques magazines pour les parents histoire que le temps ne soit long pour personne. Globalement, de quoi les occuper un bon moment (bon, ok, 15 minutes par activités) (en prenant en compte le temps de concentration d’un enfant classique). Vous saupoudrez ça de pauses bonbecs et ca devrait faire passer une partie du trajet quand même non ?)

Elior ? Mais qui sont-ce ces gens allez vous me demander ? (ou non, mais je vais quand meme vous le dire). Depuis 10 ans, ce sont ceux qui proposent les aires “Récréazen” pour faciliter la vie des parents avec des aires d’Autoroute équipées d’espaces 100% dédiés aux enfants : nurserie avec table à langer, toilettes pour enfants, aires de jeux intérieure et extérieure, bibliothèque, espace TV, menus bébé et junior, chaises hautes etc…

Et jusqu’au 3 septembre, Elior propose aux enfants l’animation  “ça ne manque pas d’aire”, animation qui sera à la fois présente sur 5 aires Elior et sur internet avec un concours.
Des animations type atelier avions en papiers ou lance-fléchettes et la distribution de milliers de magazines Science & Vie, ainsi que de lance-fléchettes seront organisés.
Pour trouver les aires et dates des animations “ça manque pas d’aire” rendez-vous ici : http://www.aires-autoroute-elior.com/bon-plan/enseigne/ca-ne-manque-pas-d-aire/74

Le jeu concours par tirage au sort pour tenter de gagner 2 vols en montgolfière, 4 tablettes tactiles et 4 Pocketcam Gulli, 100 abonnements de 6 mois au choix entre Science & Vie Junior et Sciences & Vie Découvertes et 500 lances-fléchettes Nerf.

Pour trouver la liste des aires Récréazen rendez-vous ici.

88334584_p

 

Et si jamais il n’y a pas de trajet en vue allez vous me dire ? Bah l’idée du kit peut fonctionner aussi à la maison.
Vous me direz, on peut toujours aussi les occuper en les emmenant au supermarché pour enfin en finir avec cette fichue liste de fournitures scolaires (ne me remerciez pas de vous y faire penser de nouveau).
Nan mais je rigole. S’il y a bien une chose qui est PIRE que le « c’est quand qu’on arrive » de la voiture, c’est bien le cochage de liste de fournitures dans un magasin blindé où une jeune femme vêtue comme un saumon essaye de nous faire avaler des bâtonnets de surimis entre les stabilos et les intercalaires.

Pour éviter ça, voilà maintenant deux ans que j’utilise les services de livraisons pour cette corvée. Et cette année, j’ai pu tester le site pourmarentree.com qui m’a gentiment proposer un bon d’achat pour que je juge des qualités du site.
Résultat ? j’ai trouvé absolument tout le nécessaire de N°1 sur le site, la navigation était très facile et la barre de recherche fort utile lorsque je devais trouver quelque chose de très spécifique sans perdre de temps à fouiller (la patience pour ce genre de choses n’était pas proposée en option chez moi).

J’ai été livrée ultra rapidement, tout y était. Le prix était plus que correct. Bref, un service qui m’a permis de gagner non seulement du temps mais aussi de conserver joie et bonne humeur dans mon foyer. Et CA, c’est important !

logo-pour-ma-rentree

Je ne peux que vous conseiller de tester un tel service pour éviter les crises de nerfs. Foi de moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parce que les moustiques le valent bien…

Je voue une passion sans borne à l’extermination massive des moustiques.

Pourtant, je suis plutot la Brigitte Bardot du sauvetage d’insecte en milieu hostile alors même que je déteste les rampants, les volants et les bzz-bzz-tants. Mais comme ils ne m’ont rien demandé et que je suis contre le meurtre gratuit, j’essaie tant bien que mal de les sauver d’une noyade en mojito (et puis c’est gâché) ou d’une attaque de baskets tailles 23 (parce que c’est cruel).

Mais les moustiques, eux, c’est pas pareil.
Le moustique doit certainement être l’espèce la plus détestée au monde. Et il le vaut bien.

D’abord, ils m’empêche de dormir. Et sachant que je ne dors pas beaucoup, si EN PLUS ils viennent me susurrer au creux de l’oreille que mon sang a un arrière goût de Curly-Martini, j’ai juste une envie de meurtre au premier degré.

Et puis surtout, attaquer mes enfants, c’est le genre de chose qui me rend irritable.

Surtout quand ils font ca en fourbes au mois de janvier ou qu’on retrouve des moustiques gros comme mon poing en Bretagne et qu’ils prennent Clapiotte pour du Chouchen  en cubi et que ca donne ça:

 

Bref, chez nous, la guerre est déclarée.

Même chez les poupons de Clapiotte, puisqu’elle a récemment reçu une poupée Nenuco Piqûres de moustiques.

nenuco famosa piqures de moustiques

Des boutons (de moustiques donc) apparaissent sur son corps avec la chaleur ou le soleil. Il suffit de lui passer de la crème, de lui coller un pansement ou de l’asperger d’eau avec le spray pour qu’ils disparaissent. Comme à la maison presque. En prime, une tapette à moustique pour avoir la classe lors de la chasse aux mécréants à 2h du matin.

Clapiotte a eu un peu de mal au début… à cause de la blondeur de la poupée. Oui, bon, on n’est pas super blonds dans la famille et en regardant bien, notre entourage non plus. Aujourd’hui, le tube de crème est déjà vide et Louison, puisque c’est son petit nom, se porte à merveille.

Surtout qu’elle est arrivée avec sa copine, un nouveau né fille qui boit, fait pipi (le Graal selon Clapiotte) et fait des bulles aussi. La mettre sur le pot est devenu un sacré rituel… que j’aurai bien aimé connaitre à l’époque de la propreté de ma chère héritière.

nenuco famosa bebe fille

Je vous propose aujourd’hui de gagner l’une ou l’autre de ces jolies poupées.
Pour tenter votre chance, laissez moi un commentaire en me racontant une histoire de moustique (ou une ode à la gloire de leur extermination si vous voulez).
Vous avez jusqu’au 8 aout inclus pour jouer. Le gagnant sera tiré au sort.

Évidemment, vous pouvez relayer à loisir l’article, ca me fera plaisir. Vous pouvez aussi aimer la page FB de Nenuco pour être au courant de leur actualité

EDIT: bravo à AlloMamanDodo qui remporte le poupon de son choix. Et merci à tous pour vos commentaires parfois vraiment droles (oui, je suis moqueuse) (pardon).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Deco d’été, un brin allumée. (promo inside)

Bien qu’on étouffe légèrement tout en évitant de se plaindre étant donné l’hiver très très long qu’on a pu se caner jusqu’en juin, mon avis ne changera pas: j’adore l’été. L’été, c’est la bonne excuse pour se coucher tard, pour assumer sa transpiration et pour les apéros en terrasse avec les copains. Les apéros, y’a que ça de vrai de toute façon, quand on regarde bien. Surtout quand on a la chance d’avoir un jardin, une terrasse ou même, chance ultime, une piscine. 
Bon, ok, je n’ai pas de piscine. Mais je squatte volontiers le jardin des parents pour faire croire que j’ai une vie de princesse.
Seulement voilà, mes parents n’étant pas souvent là, la terrasse est aussi bien décorée qu’un batiment désaffecté.

Du coup, je meuble comme je peux. Parce que les terrasses avec des lumignons, des fanions et des chemins de tables assortis me font rêver (ah non, pas les chemins de table).

Dans mon jardin idéal, j’aurai plein de poufs…
Du genre de ceux là:

50137020-50137020--1

Avec des fanions assortis (j’habite un peu chez Oui-Oui dans ma tête) qui pendouilleraient au dessus de nos têtes pendant qu’on serait vautré dans des transats (bleus, les transats).

50137040-50137040--1

Et surtout, surtout, je mettrai plein de lampes LED un peu partout.
J’ai reçu une flat ball pour commencer ma collection. C’est canon comme concept. Une grosse boule (ne riez pas) en polyéthylène blanc, incassable. Pas con quand on a des enfants qui prennent tout ce qui est rond pour un ballon de foot. Surtout si on laisse ça trainer par terre.
Et lumineuse. Avec changement de couleurs si on veut (toi aussi devient le Gerard Majax de tes propres enfants)
Si je veux, mê je peux m’assoir dessus. Au cas où mes 4 poufs soient déjà pris par exemple. Bien que se faire éclairer le derrière soit un concept innovant, je pense sérieusement à lancer une mode.

flat ball pouf lampe LED

Si avec ça je ne mets pas une ambiance cosy dans le jardin pour un barbec entre copains, je veux bien finir dans la piscine. (que je n’ai toujours pas)

Le gros plus de ces lampes LED, c’est qu’elles sont étanches. Parfait pour faire le petit effet qui va bien dans la piscine (je le redis ou non ?).
D’ailleurs, pendant mon séjour à Belek, pour la « soirée blanche », ils en avaient mis tout plein dans leur immense piscine, c’était magnifique.
Et pas plus tard qu’avant hier, j’en ai vu éclairant une terrasse lyonnaise (Bistrot des Maquignons pour ne pas le citer). Comme quoi je ne fréquente que des endroits de bon gout. Je ne vois que ça.

lampe LED

 Oui, je sais c’est merveilleux, on se croirait dans le shagma des mondes engloutis.
Voilà, maintenant, que j’en ai une, j’en voudrais deux autres. Je vous ai dit que c’était mon anniversaire le 8 aout ? Non ? Bah voilà… Si jamais, vous pouvez donc m’offrir une lampe LED géante donc, chez LightbyU. En plus j’ai un code promo pour vous faire bénéficier de 10% de réduction avec le code Promo CRANEMOU (valable partout sauf promos).
Bon, je ne vous en voudrais pas (trop) si vous commandez plutôt pour vous, promis.

Et chez vous le jardin, ça se décore ou on s’en f(r)iche ? (comme je suis drôle)

 cube pouf lumineux lampe LED

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Djerba la Douce, ou le Club m’aide.

J’ai attendu un peu avant d’en reparler, parce que j’ai été assez puante sur les réseaux sociaux pendant ma semaine passée au Club Med de Djerba La Douce. Faut bien dire qu’après deux jours d’adaptation (parce que je suis difficile à détendre après une année comme celle qui vient de s’écouler), j’ai bien pris goût aux plages, transats et farniente saupoudrés de mojitos et de rencontres sympathiques et détendues en bord de piscine.

Oui. Bah oui, du coup, sans les enfants dans les pattes, il faut bien dire une chose: on a la détente plus facile.

Les enfants ? Ah. Eux… bah au Mini Club. Oui Oh Hé ça va bien hein. Pas comme si j’étais leur G.O toute l’année, donc là, quand plein de GO souriants et ultra motivés me proposent gentiment de me les garder TOUTE la journée pendant que je ne ferai rien je dis oui. Et je fais la roue. (véridique).

De toute façon, vu qu’ils ne voulaient pas revenir avec moi à la fin de la journée mais préféraient plutôt jouer avec leurs nouveaux potes, la culpabilité fût éphémère. Genre 6 secondes.

djerba la douce

Ca vaut un petit Classe pas Classe, non ?

Classe: Hésiter entre couscous, tajine ou riz djerbien.
Pas classe: Prendre les 3. Deux fois.

Classe: hésiter entre piscine et plage.
Pas Classe: choisir de se vautrer sur une chaise à la terrasse du bar pour réfléchir. Vie difficile.

Classe: rencontrer des tas de gens.
Pas classe: en trouver encore une poignée qui arrivent à se plaindre.

Classe: Dégommer une balle de Tennis au tir à l’arc (Call me Robin)
Pas classe: au bout de deux heures (Call me Patience)

Classe: faire  du kayak.
Pas classe: Le GO qui vient me chercher au large, mort de rire, parce que si je n’arrivais pas à avancer, c’est parce que j’étais à l’envers.

Classe: les montagnes de mojitos
Pas classe: tous les soirs (hips)

mojitos

Classe: Les enfants qui deviennent autonomes à vue d’œil
Pas Classe: savoir que ça ne durera pas

djerba la douce

Classe: se coucher à point d’heure après la fête
Pas classe: se lever tôt pour les enfants.

Classe: se vautrer dans un transat et réussir enfin à dire « je m’en FOUS je fais une sieste »
Pas classe: le chat freaky-sauvage qui me regarde dormir en me miaulant dessus jusqu’à ce que je hurle de peur.

Classe: les jus de fruits frais au petit déjeuner
Pas classe: euh….

Classe: Oh allez, je vais prendre un dernier mojito
Pas classe: dire ça quand on en a déjà avalé 14.

Classe: Savoir encore faire la roue.
Pas classe: sur le dancefloor.

djerba la douce

Classe: avoir le chef du village qui m’offre sa poche droite de veste pour y mettre mes trois affaires, rapport que j’étais en robe.
Pas classe: me retrouver à fouiller dans la veste d’un inconnu en croyant que c’était le chef du village, donc.

Classe: j’étais en robe, oui.
Pas classe: et pieds nus, j’avais oublié mes chaussures dans la chambre. (ne me jugez PAS)

Classe: une semaine, c’est vraiment bien.
Pas classe: mais c’est vraiment court.

djerba

Classe: MERCI à tous les GO, mention spéciale pour tous ceux et celles avec qui la bonne humeur en soirée était de mise.
Pas classe: ne pas savoir quand on se reverra.

Classe: les enfants qui crient « Djerba, Djerba, Djerba » dans l’avion, dans le train, dans le tram, dans la rue, dans la maison.
Pas Classe: les yeux de chatpotté qui me supplient de les ramener. Demain.

Classe: avoir écrit sur le site Happy LIfe du Club Med pour la peine
Pas Classe: ne pas avoir fait encore « Belek« , du coup.

Classe: décider de faire un Photobooth « One day One Mojito »
Pas classe: Le faire.

One Day One Mojito

one day one mojito 2

Bref. J’ai décompressé. Et c’est BON !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mondiaux d’athletisme handisport ou comment vivre le sport differemment

Surprise, chaque été la même rengaine, je vous parle de sport. Non pas de sport pour enfin rentrer dans ce fichu maillot taille 36 qui prend la poussière non. De vrai sport, avec de vraies performances et des vrais athlètes (parce que perso, je suis une sportive Ikea à peu près). Mais à la maison, on aime ça. beaucoup. Passionnément. Alors non, je ne vais pas refaire un laïus sur les bienfaits du sport dans la vie de tous les jours, aujourd’hui, on va se concentrer sur mes deux derniers jours passés aux Mondiaux d’athlétisme IPC à Lyon.

OUI ! A Lyon ! Nous voilà bien, nous qui avons une tendance accrue à nous plaindre que tout se passe ailleurs que dans notre belle ville. Cette année, il y a de quoi profiter de la canicule au stade du Rhône pour les mondiaux IPC (International Paralympic Commitee).

Qu’est ce que c’est ? Rien d’autre que des championnats du monde d’athlétisme finalement. Enfin, « rien d’autre » je m’entends. Championnats du monde tout de même. Et là, donc, pour des athlètes porteurs de handicaps. Divers et variés les handicaps. Tellement que parfois, on a du mal à savoir où est le problème tant tout parait normal. Ha bah non, tiens, ils sont malvoyants. Ça ne les empêche certainement pas de courir bien plus vite que moi. Bon, d’accord, je suis pas une référence. Certes.

Sur place, on en a pris plein les yeux avec des records du monde qui tombaient sans cesse et un N°1 exalté qui n’en revenait pas de tant de chance d’assister à cela.

Parce que oui, amener ses enfants assister à ça, c’est une excellente idée. J’en parle dans cet article d’ailleurs, je ne me répéterai pas, mais il a adoré sa journée.

Sur place, on a donc vu de belles performances, des athlètes suer sous 40°c, des disciplines étonnantes comme le saut en hauteur unijambiste. Incroyable et assez déstabilisant quand on sait qu’ils arrivent à passer plus d’1m70… sur UNE seule jambe. Quand je pense que lever mon corps à cloche pied pour monter un trottoir est une épreuve…

Au delà de l’amour du sport, je vous conseille, si vous le pouvez, d’aller y faire un tour. D’abord parce que ça fait une sortie (et c’est gratuit), que l’ambiance y est excellente et surtout parce que ça nous rappelle aussi que le handicap n’est pas forcément synonyme de rejet, d’exclusion mais que  tout est possible.

« On s’habitue à ses infirmités, le plus difficile c’est d’y habituer les autres. »
Madame D’Houdetot

mondiaux handisport lyon 2013

Pour en voir plus:
Championnat du monde d’athlétisme IPC Lyon 2013
du 19 au 28 juillet 2013
Stade du Rhône (Metro ligne D, Parilly)

– la chaine Youtube officielle : http://www.youtube.com/user/ParalympicSportTV
– le site internet : http://lyon-2013.com/
– le compte Twitter : @IPCAthletics
– le compte Facebook : https://www.facebook.com/IPCAthletics
-sur France 4, de 18h à 20h : http://www.france4.fr/

Et aussi chez Toniolibero pour un chouette article complet, ses photos ou les miennes… et aussi celles de IPC Athletics, elles sont pas mal….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prévention canicule dans le sud des hauts de chausses : intervention urgente des soins intimes. [Sponso + Cadeaux]

Tout le monde se plaint de la météo capricieuse, de la pluie et du vent. Et pourtant, dans certaines contrées, il existe un problème peu abordé à ce jour : la sécheresse du losange sacré.

A croire que tout le monde s’en fiche, le centre de loisir porte Sud aurait pourtant tout autant le droit d’être considéré comme une zone sensible à part entière. Une zone à respecter. Une zone où la sécheresse peut faire de multiples dégâts dans la vie quotidienne.

 

Afin d’éviter au maximum les désagréments des suites d’une sécheresse intime , il faut la prévenir. Pour cela, quelques précautions simples sont à prendre dans votre zone sacrée :

# Ne pas abuser de la karcherisation du territoire. On lave, certes, mais sans recourir aux grandes eaux en interne.

# Ne pas trop débroussailler afin que l’ombre protège un minimum le terrain de jeu.

# On mise sur la libido et on ne se contente pas d’un ramonage bimensuel. Dans ce cas là, moins + moins = moins, alors on fait un effort !

# On utilise des produits  adaptés pour entretenir le périmètre (non, le liquide vaisselle, ça compte pas)

 saforelle 1

Voilà, déjà, quelques pistes pour éviter que la région ne devienne trop aride.

Par la suite et en cas de problème, vous pouvez également filer à la pharmacie ou parapharmacie pour vous procurer le Soin Lavant Ultra Hydratant Saforelle® . Vous pouvez également tenter de gagner un flacon ci dessous au cas où d’ailleurs.

 

Ce soin est spécifiquement conçu pour apaiser et calmer le quartier sensible. Il peut également être fort efficace contre le dessèchement cutané, que ce soit dit !

Évidemment, il faudra bien penser à le rincer après avoir débarbouiller minette.

Pour les voyageuses ou les plus casanières d’entre nous, les flacons de Saforelle® existent en trois tailles : 100, 250 et 500 ml. Parce que la sécheresse du Sud des Hauts  de Chausses peut vous accompagner partout, votre soin d’hydratation intime aussi (je suis faiseuse de slogan)

 

 saforelle 2

Vous voulez l’essayer ? J’ai trois flacons de 100 ml à vous envoyer (en France Métropolitaine seulement) . Il suffit de me dire que vous participez en commentaire (oui, non, j’évite les anecdotes sur le thème cette fois ci, ne m’en voulez pas)

Vous avez jusqu’au 25/07/13 midi pour jouer.

 

ET Surtout : en période de sècheresse et de canicule, pensez à nos amis les personnes âgées. (blurp).

 

Plus d’infos et d’actualité sur la page Facebook Saforelle® 

EDIT du 1/08/13: Etant actuellement en vacances, les lots seront envoyés à mon retour en septembre. Desolée pour ce délai. Et sortez couverts en attendant.

EDIT: BRAVO à Sib, Nadja et ValerieT qui remportent chacune un flacon! Et merci à tous !

Billet indépendant rémunéré

Rendez-vous sur Hellocoton !

Operation cartable en vacances [Bon Plan]

L’an dernier, je vous parlais déjà de cette opération. Forte de son succès, elle reprend du service cet été encore.
«Cartable solidaire », organisée par Carrefour est une grande collecte nationale de cartable dans tous les magasins Carrefour de France.

Si jamais votre enfant change de cartable pour la rentrée, n’hésitez pas à ramener son ancienne besace (en bon état) dans un magasin Carrefour et Carrefour Market entre le 3 et le 23 juillet 2013.
Les donateurs pourront recevoir en échange deux bons d’achat* de 5€ pour 25€ d’achat sur les rayons maroquinerie et papeterie.

L’an dernier, plus de 200 000 cartables ont ainsi récoltés et distribués à la coopérative Le Relais. C’est énorme… mais on compte bien sur vous tous pour faire mieux encore cette année !

Voilà donc une bonne action à faire avant de partir en vacances, en plus de faire un peu le tri dans les placards. Un cartable ou sac à dos qui ne plait plus ? Profitez en ! Vous pouvez en ramener jusqu’à 5 par foyer
En plus, pendant cette opération « cartable solidaire », Carrefour organise un grand concours pour gagner 10 chèques cadeaux de 150 euros. De quoi boucler le budget rentrée scolaire plus facilement, non négligeable quand on voit la liste des fournitures en primaire, et largement de quoi remplacer l’ancien par un cartable flambant neuf…
Rendez vous donc vite sur le site de la rentrée des classes Carrefour  pour en savoir plus  et participer au concours.

Et vous donc, alors ? Vous en faites quoi de tous ces sacs qui trainent dans votre placard de l’entrée ? (oui, je vous vois, je suis partout, n’en doutez pas une seule seconde !)

*Premier bon d’achat valable du 4 au 31 juillet et second bon valable du 1er Août au 30 septembre 2013.
Voir modalités de l’offre concernant l’utilisation des bons d’achat sur le site rentrée des classes Carrefour (lien)

 Home

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les voyages forment la jeunesse…

Je suis bien loin d’appartenir à ce groupe de personnes ayant un sac à dos greffer aux reins et ne pouvant s’empêcher de bouger sans arrêt, sans véritable ancrage, toujours à la recherche d’autres horizons.

Cependant, je reste de ceux dont les voyages ont forgé un caractère un peu particulier : celui d’aimer l’autre.

J’ai un caractère plutôt réservé (si, si, je vous jure)(à la base), et lorsque mes parents m’ont envoyé faire un séjour linguistique en Angleterre ado  , je peux vous dire que j’étais loin de faire la maligne (pour pas dire que je faisais carrément la gueule) de savoir que j’allais :
1/ rater 1 mois de vacances avec mes copains du Sud et
2/ devoir me faire des copains ET parler anglais à longueur de journée.

Ah ça, j’ai pas été déçue… Et je ne vous raconte pas la fois où ils m’ont annoncé qu’on partait vivre en Allemagne… J’étais bien convaincue qu’ils complotaient contre mon épanouissement social.

Alors, d’avance, je préfère prévenir mes enfants, parce que le jour viendra où je me vengerai :

« N°1, Clapiotte, dans une dizaine d’années, prévoyez dores et déjà de me détester car vous allez partir vivre quelques semaines sans MOI (et je sais que ce sera le plus dur) (étant donné que vous ne pouvez protestez face à cette affirmation aujourd’hui, on dira qu’elle est vraie) (Vous n’aviez qu’à craquer le code de l’ordinateur).
Et surtout, vous allez partir voir ailleurs si votre langue sait s’adapter (sans mauvais jeu de mot).

Sur place, voilà ce qu’il va vous arriver :

–       Vous avez de fortes chances de dormir 1 mois dans une chambre que je n’aurai pas décoré. Ni vous. A priori, si vous avez de la chance, ça sera sommaire. Si vous en avez moins, ça ressemblera à ça à peu près

 

 235502

– Vous allez devoir être gentils avec la personne qui vous accueillera. Même si elle vous emmène à la messe le dimanche, même si elle vous parle de son mari décédé, même si elle vous accueille avec une pizza-spaghettis-frites-gelly pour vous faire plaisir (mais si ca vous fait plaisir) (mange. Et dis merci à la dame)

– Vous allez devoir faire des économies non négligeables pour ne pas avoir à manger tous les jours les sandwichs douteux qu’elle vous aura préparés avec amour.

– Vous allez devoir faire connaissance avec les personnes de votre groupe, qu’ils soient anglais ou non, sans quoi vous allez vous taper la messe les autres jours que le dimanche avec Charlyne, votre hôte.

– Je vous obligerai à m’envoyer un mail minimum par jour. Voire deux, histoire que je sois bien certaine que la nuit a été bonne. Pas de ma faute si vous êtes nés après 2000, perso, j’avais qu’à envoyer une carte postale, mais c’est le jeu.

 

Les premiers jours, ça ne sera pas forcément évident, surtout si vous tenez de moi. Mais l’expérience vous apprendra à prendre suffisamment de recul sur vous pour faire le premier pas vers « ces autres ».

Et je vous promets que ça change la vie.

Bisous.

Maman.

Qui vous aime.

Et qui partira en voyage aussi pendant ce temps d’ailleurs. »

 

Vous pensez à envoyer vos enfants à l’étranger un jour vous ? Nan parce que j’ai hâte…

dictionnaire anglais

Lien hôte.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

vacances sans granité, vacances ratées. (sponso)

On a tous nos petites habitudes une fois les vanaces venues.

Moi, quand je vais à la plage, ce sont les glaces italiennes vanille-fraise. Le genre de truc que je ne mange jamais en temps normal.
N°1, son truc, c’est les granités. Et j’en connais un paquet qui sont dans son cas. Les granités, moi, je suis pas fana, rapport que soit je bois, soit je mange, mais je ne sais pas faire les deux. Je suis une binaire de la glace.

Le soucis, c’est qu’une fois qu’on rentre de vacances, tout le charme des quelques jours en dehors du quotidien s’estompe rapidement, et pas moyen d’avoir quelques madeleines fleurant le farniente une fois rentrés en ville…

Du coup, je me demande si des produits comme le Magic Freez’ mug ne seraient pas la bonne alternative pour avoir encore un peu du gout de soleil dans la bouche.

Il s’agit d’un mug révolutionnaire permettant de fabriquer ses propres granités maison très rapidement. On laisse le mug au congélateur, on le sort pour le remplir de notre préparation (soda, sirop etc…), on attend 1 minute et on presse les paroi. BIM, ça se transforme en granité. Rien que pour passer pour une déesse magicienne aux yeux de mes enfnats je suis très tentée par l’idée.

POur voir un peu de quoi il retourne, vous pouvez aller voir la vidéo : http://clic2.it/2fd0b6 et vous trouverez les infos nécessaires sur le site Magic Freez’ ou leur page facebook.

Infos: Les mugs sont vendus 14,95 euros (prix de vente conseillé) et peuvent se trouver sur internet (Amazon, Passat-shop) ou les supermarchés.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 30 sur 133« Début10202829303132405060Fin »