4 ans, toutes ses dents

24 juin 2005-24 juin 2009…4 ans depuis que N°1 est arrivé pour peu à peu remettre en question nos façons de vivre et de penser;

4 ans que nous vivons dans l’angoisse qu’il arrive quelque chose à notre progéniture.
4 ans que nous ne rentrons plus aussi tard qu’avant, parce qu’il est réglé comme une horloge le matin.
4 ans que notre journée cauchemar est passée.
4 ans que je m’étais dit « plus JAMAIS »!! et je tiens mes promesses comme vous voyez!
4 ans que mon frigo contient aussi des légumes.
4 ans que oui, on sait ce que c’est.
4 ans que je n’ai pas critiqué l’éducation de mes parents.
4 ans que nous sommes fâchés à mort avec les voisins pour cause de pleurs stridents.
4 ans que je ne me vois plus vieillir.
4 ans que je lutte contre un ventre mou et la culotte de canasson.

Et pendant ce temps, on apprend à vivre avec l’angoisse, à se réveiller tôt, à ne plus se coucher trop tard, à recommencer, à manger presque sain, on apprend que nos parents n’avaient pas toujours tord, on vieilli, on change.

   Aujourd’hui, donc, N°1 fête ses 4 ans, et en bons parents, nous n’avons pas organisé d’anniversaire. En fait, il le fêtera dimanche avec la famille et mercredi prochain avec ses potes, histoire de rendre hystérique Tony, on restera à la maison, ils referont la déco!
   Lundi, N°1 a trouvé un de ses cadeaux. J’ai craqué et lui ai donné le droit de l’ouvrir. Malheur, un Transformers Décepticon, je suis supra nulle en transformers, je les connais hein, c’est juste que j’arrive pas à comprendre le mode d’emploi super compliqué pour transformer un robot en tour Eiffel.
   Hier, j’ai rappelé sa promesse à N°1: « quand j’aurais 4 ans, je jetterais ma sucette », et ben je sais pas s’il est trop fort en manipulation maternelle, mais en partant à l’école il a pris son air le plus triste pour m’annoncer qu’il avait peur d’avoir 4 ans… rhhhh…il est fort. Tres fort pour me faire douter! on va peut être reculer l’échéance alors…. je me sens faible mais faible sur ce coup là!
   Aujourd’hui, il n’y aura pas de cadeau, ce qu’on a du mal à lui faire avaler. Surtout qu’il est invité à un double anniversaire cet après midi (vous notez l’évolution de la côte de N°1 depuis le début de l’année!!!), mais que lui n’aura rien. C’est compliqué tout ça, a 4 ans!

Enfin, dimanche, il sera pourri gâter, je pense que ça rattrapera le coup.

En attendant, on reste cloîtré loin du centre ville histoire de pas être pietinner par des folles furieuses.

Ah oui, et aujourd’hui, on va voir qui se cache dans mon ventre…. est ce que mon futur enfant s’appelera donc CacaBoudin???

« Nous ne voyons pas d’autres explications »

Suite à un week end mouvementé, voici donc quelques explications puisque je pense que le billet d’hier en a paniqué certain(e)s (merci pour vos messages!). Pour les autres, voici de quoi assouvir votre curiosité.

   Alors, nous étions fin prêts pour affronter un dimanche venteux et froid, temps tout à fait d’actualité fin juin.
   A peine notre N°1 nationale debout, j’ai compris que la journée allait être classée sur le thème du bizarre: il venait à lui seul de battre le record de piqûres de moustiques en une seule nuit. La journée a donc débuté par un tartinage de crème parce que « mais ça fait maaaaaaaaaal, mamaaaaaaaannnnnn ». Pour la période, je ne vois pas de problème à la reproduction des moustiques, mais vu le temps qu’il avait fait cette nuit là, franchement, je comprend pas. Enfin bref.

   Après le déjeuner et juste avant que je mette en route mon sèche cheveux, j’entend un énorme bruit dans ma chambre-cagibi. Le temps d’arriver (1sec), je découvre N°1 dans la position de l’étoile, recouvert par notre beau miroir IKEA tout neuf que même pas on avait eu le temps de l’accrocher au mur. J’ai quand même eu le temps de me dire qu’on avait bien fait de pas acheter le très très her, là, en bois massif! Plus de bruit que de mal, N°1 s’est quand même mis à pleurer. Après fouilles poussées de son cuir chevelu, pas de trace de verre.
« Mais tu as mal quelque part? »
« Non, un peu mais ça va…mais tu vas me fâcher avec Papa? »
« Hmmm…non…biensûr que non… » dis je en essayant de pas montrer que j’étais au bord des larme tellement je venais de flipper!
Jusque là, pas d’urgences en vu. Ouf!

Vers 11h, j’ai passé un coup de fil à mon amie que je devais voir le lendemain. C’est cool d’avoir une copine enceinte, on peut parler de nos vomis respectifs sans avoir l’impression de dégoûter notre entourage.
Elle avait oublié le rendez-vous. Mais elle avait une bonne raison. Elle avait accouché la veille. Ah oui, ce que je vous ai pas dit, c’est qu’elle était enceinte de 7mois 1/2. Vous voyez l’angoisse qui a commencé à me ronger la moëlle à ce moment là. Après de longues explications, je lui pose la question à laquelle elle avait oubliée de répondre dès le début: « est ce que tout va bien? ». « OUI »….bon, j’ai frôlé une deuxième syncope et pour commencer la journée, 2 arrêt cardiaque et toute cette adrénaline, moi je dis stop.
Ou pas.
La nouvelle m’ayant quand même pas mal brassée, j’érre dans mon dimanche comme un Zombie.
Qu’à cela ne tienne, j’apprend que ma petite nièce née en urgence quelques jours auparavant a du mal à réguler sa température et que c’est un peu la panique du côté de la Bretagne.
Hmphr…pourquoi on me dit toutes ces choses à moi, enceinte. Je vais finir par paniquer. Enfin non, je rectifie: je panique!

   J’essaie tant bien que mal de faire passer la journée en me changeant les idées. Tant pis pour Keziah Jones, je vais me coucher à 21h, sur fond d’un mec qui braille « faites du bruit » dans son micro toutes les 3 minutes. J’hésite entre lui faire avaler ou lui péter la gueule direct (oui, je suis un peu sur les nerfs là!). Il n’a pas de répertoire musical, il beugle, et après il demande aux spectateurs de l’imiter…je ne comprend pas le concept. Vu la tournure de ma journée, j’opte pour une paire de boules Quiès. Que j’enlève 2heure après parce que franchement, c’est très désagréable.
Exactement 5 minutes après, coup de fil sur mon portable: 23h45 (Oh My God, je déteste cette journée!!!). Le numéro de la boutique de Tony s’affiche…oui….mais biensûr….(avec les événements de la journée, je vous fais grâce de tout ce qu’i m’est passé par la tête avant de décrocher…après aussi d’ailleurs)
« Bonsoir (voix inconnue), c’est le commisarriat du 2ème arrondissement, connaissez vous les propriétaires? »
« Oui » (la petite musique des dents de la mer aurait été tout à fait adéquat)
« je vous explique »
« mais faites(vite avant que je tombe finalement dans les pommes)« 
« Un car est rentré dans une des vitrines de la boutique »
« ah »….
Tony a dû prendre sa trotinette pour voir de quoi il retournait (c’etait effectivement le bordel) et n’est rentré que vers 2h du mat, après avoir fait tous les « urgences vitres » de la région. Au final, les patrons sont arrivés et ont pris la relève jusqu’à 6h du matin (sympa aussi pour eux comme nuit)

   Bon, l’histoire ne dit pas pourquoi c’est moi qu’on a appelé ce soir là, finalement, Dieu existe et il me déteste, non, il me hait! Je ne vois pas d’autre explication!

la journée de tous les dangers…

Bonjour et bon début de semaine!
Pour cause de nouvelles à la limite de l’angoisse dans mon entourage qui ont données suite à une bonne nuit blanche, aujourd’hui, je m’octroie une journée OFF.
Donc, pour résumer, pas de billet aujourd’hui, de toute façon, je n’ai pas tellement le courage de rigoler là tout de suite.

Mais à demain!!!

Qu’est ce qu’on fait dimanche mamannnnnnn?????

voilà, j’ai opté pour une « rubrique du dimanche », parce que c’est souvent LE jour où on ne sait pas quoi faire. Et c’est aussi LE jour que j’ai envie de passer à faire plaisir à N°1.

Donc, que faire ce dimanche?

A Lyon: Tu peux louer un vélo avec un compartiment avant chez HollandsBikes, rue Aymé Collomb dans le 3eme, tout pres de la place Jutard, au bord des berges. Tu prend ton vélo le samedi en fin d’apres midi pour le rendre le lundi vers 14h, le tout pour 30 euros. A faire pour des journées comme aujourd’hui, pas trop chaude, sur les berges du Rhône avec arrêt pique-nique obligatoire dans l’herbe en bord de Rhône.


Assez casse-gueule au début, attention aux virages!!!!

Avantage: les mecs de la boutique sont super sympas!
Inconvegnant: c’est super encombrant, cours interieure ou garage obligatoire, tu ne peux pas le laisser 2 nuits dans la rue!

Partout ailleurs: Ben oui, c’est la fête de la musique, et y’en aura pour tout le monde!!!

Programme disponible sur ce SITE.

Ce soir, à Lyon, on va garer notre vélo  près du Square Delfosse dans le 2ème pour écouter Keziah Jones, avant lui, on aura croisé un tas de petits groupes, parfois juste 5 minutes et parfois, pour cause de supers groupes, on sera resté plus longtemps.

Une grosse journée en perspective, heureusement pour ma rétention d’eau, il va faire beau mais pas trop chaud!

Une fois n’est pas coutume, j’ai de la chance!

Bon dimanche!!!!!!!!!!

Les enfants m’adorent

Ben oui, voilà mon constat après cette journée. Je crois que j’ai battu les records de popularité parental. Qu’aupres des enfants, hein, les parents, c’est toujours pareil, quoique j’ai pu apercevoir 3 sourires et ouïr 2 « bonjour ».

Tout à commencé en portant le fauteuil roulant d’une petite de la classe de N°1. Parce que je vous ai pas raconté, mais sur 28 élèves, 2 se sont cassés la jambe, 1 la clavicule et 1 le bras… pas mal non? La maîtresse nous assure qu’elle n’y ai pour rien… donc soit elle a la poisse, soit elle ment. (mais elle a l’air gentille alors peut être qu’elle a vraiment la poisse!)

Donc, ben je suis passée des le matin pour la nana trop sympa puisque en plus d’être enceinte, je suis super Woman et je porte le fauteuil de l’homme de fer. Le fauteuil, lui, était plutôt en plomb tellement il était lourd. Les 45 marches m’ont fait comprendre que penser à me remuscler un peu les biceps serait un plus pour sauver le monde.

Donc, ma journée commencait par une bonne action et allait continuer dans sa lancée.

Tout de suite après, il fallait installer les stands, répartir les petits lots et surtout, déterminer qui ferait quoi. Je me suis retrouver à « la course au déguisement », le but étant surtout d’éviter la course en sac et les croutages de nains sur le bitume.

Bon, ben c’était pas mieux, je pense qu’on a eu la cote juste parce que nous, le lot c’était un bonbec.

Le but était de s’habiller avec un short, un Tshirt et un chapeau, le tout en taille 44 et de faire un aller retour sur 10 metres. Le premier à passer était N°1. Il a dû penser que le short allait tenir sur ces hanches d’une facon miraculeuse parce qu’il s’est crouté 4 fois avant de renoncer: il a failli devenir le 5eme platré. Je lui donne un bonbon pour le réconforter pour qu’il revienne 5minute plus tard avec une drôle de t^te: il me l’a craché dans la main. Je suis restée tout le reste du temps avec la main collante…hmmmm.

Bon, j’avoue, je me suis vraiment marrée à les voir s’habiller et courir comme des tordus, même si la plupart son des assistés et que je devais quasiment tous les déguiser, c’etait vraiment marrant!

Après ça, j’en ai remis une couche à 13h30: préparation des gâteaux et bonbons et des ballons.

16h30, dans la classe de N°1, c’est « Pestacle »: chansons et comptines. Ils sont mignons, surtout celui la, là qui fait une tronche de 6 pieds de long et qui grogne au lieu de chanter. D’autant plus que 1/ c’est pas le mien et 2/ c’est celui de la mégère de la classe (ahahah…rire diabolique)

De 17 à 18h, on a pu admirer nos bambins jouer, boulotter des tonnes de gateaux et surtout se balader dans l’expo de leurs « oeuvres »… et bien croyez moi, c’était super chouette, très recharché artistiquement… Dommage que l’école ne continue pas à encourager le sens artistique des mini Nous, parce qu’ils sont doués… à la base!

Bon, je suis rentrée crevée et vidée, mais pour le coup, je resigne direct pour l’an prochain!

Je n’aurais donc pas eu de « Retour en Enfer », et tant mieux, ça m’aurait fâché avec l’école!!

Bon, sur ce, je vous souhaite un bon week end, parce que là, je vais me faire un vrai week end de repos bien mérité!!

Que gagne t on à échanger?

   Il y a 10 ans, je finissais ma journée contente de moi, il y a 10 ans, je me disais que tous ces cafés/clopes n’avaient pas tellement entamé mon cerveau, il y a 10 ans, je citais Schopenhauer et Nietzsche dans mes copies, il y a 10 ans, je venais de plancher pendant quelques heures sur un sujet de philo, comme plein de jeunes gens à mèche épaisse hier… Il y 10 ans, je commencais à passer mon BAC.

Il y a 10 ans.

Et MERDE!

   wahou que je viens de me prendre la belle claque qui te creuse définitivement ta première ride, celle qui te rappellera dorénavant que « ben ouias, t’es vieille, t’es plus dans le coup, t’es à la rue…passes le relais maintenant…nan mais lâche le je te dis que t’as plus l’âge…là, c’est bien »

   Hier matin donc, nos chers ados frangés-méchés-overlookés se sont pencher sur mon épreuve favorite (ouais, j’etais en S et j’adorais la philo…vas comprendre!). Avec leur T-Shirt « I love NY » et leur sweat Abercrombrie, ils ont dû essayer de convaincre leur ceveau le jury qu’ils savaient aussi réfléchir en plus de savoir reconnaître la rédac chef de Vogue.

   Les sujets au choix étant: « que gagne t-on à échanger » (une question pour les bloggueuses ca!!), « Est -il absurde de désirer l’impossible » (peut etre qu’à 18ans on n’y pense pas, mais après, on se rend bien compte que l’espoir fait vivre!!!), « y a t-il des questions auxquelles aucune science ne répond? » (la connerie humaine) ou encore « le langage trahit il la pensée » (ca dépend de quel langage on parle).

   Voilà, 15/20 Mme CraneMou, merci! Bon, ok c’etait ma note (je me la pète là??? ah ouais) mais j’etais tombée sur LE sujet du moment sur le travail et la liberté, fastoche (enfin à l’époque puisque maintenant je suis une vieille et que mes neurones ont été détruits par une multitude de facteurs dont les grossesses et la vodka).

   Tout ça pour dire que je suis revenue à la dure réalité du temps qui passe (mais philosophons un peu sur ce sujet plutôt), et qu’après ces 10ans (bien remplis il faut le dire), je dois me rendre à l’évidence: je tiens plus la route.

   Une petite liste pour vous rappelez les faits:

>Je suis fatiguée après une journée complete (soit vers 21h) et ne rêve que de mon oreiller,

>je ne tiens plus l’alcool, ou plutôt l’inverse,

>j’ai toujours mal au crâne apres une soirée, même si je n’ai bu qu’un Gini,

>J’ai des cernes pendant 3 jours apres m’être couchée à 2h du mat

>Je me couche plus à 2h du mat

>j’ai arrêté mon forfait « gratuit soir et week end » à partir de 20h puisque tous mes potes se couchent après Soir3

>Je ne mens plus à ma mère

>Quand je parle de Clémentine et des CosmoCats, mes amis savent de quoi je parle

 

>Mon fils de 4ans connait mieux les Pokémons que moi (pourtant j’essaie de m’informer!)

>Pour moi, internet, c’est « magique », rien à voir avec des programmes informatiques

>D’ailleurs, à part « internet » et « web », je ne comprend pas les autres mots reliés à toutes activités pouvant émaner d’un ordinateur

>J’ai un Ipod

>J’ai un Walkman aussi

>Je répetes souvent que la vie sans portable avait quelque chose de plus spontanée

>Je ne connais pas les nouvelles marques à la mode parce que la mode évolue trop vite pour mon pauvre cerveau

>Je ne dis pas à mon frere de 15 ans qu’à son âge je portais les TShirt au slogan Mr Bricolage gagnés fierement à la foire.

>Je sais me rebeller quand mon coiffeur me propose la derniere coupe à la mode (celle ou la moitié de la tete est rasée)

>Je ne pleure plus en sortant de chez le coiffeur

>je paye des impôts

>Et je sais ce que c’est

>Pour moi, les soeurs Olsen restent les petites jumelles de 3ans de la fête à la maison

>Je suis émue quand je vois Dorothée

>Je vote

>Je vais à la kermesse de l’école pour y tenir un stand dans 1h

Bon, j’arrête là, sinon, je vais passer pour la nostalgique de service! N’empêche que ces merdeux avec leur Bac, ils m’ont mis la larme à l’oeil (ben oui, quoi, j’ai les hormones à fond en ce moment moi!)

Et vous c’est quoi qui vous rappelle  àla dure réalité?

PS: si j’ai des lectrices de 20 ans, arrêtez tout de suite de vous marrer!

J-7 avant les soldes…un coup de main?

Alors? J-7 avant la ruée des soldes, ça vous inspire quoi?

   Perso, ça m’inspire une galère monstrueuse, des gens à moitié fous, une chaleur à crever et des jambes qui ressemblent à celles de Miss Dominique avant sa fondaison.

   Mais pour les gens, les « clients », ça ressemble plus à un marathon de la bonne affaire, même si parfois, ils se font un peu avoir!
   Et la vraie galère, parfois, c’est surtout ce qu’elles vivent avec leur progéniture…

   En qualité de super vendeuse que j’étais parce que j’y retournerai JAMAIS dans ce cachot je suis, je me permet ici de vous donner les vrais bosn conseisl de la cliente avertie en periode de soldes.

<1> tu peux dores et déjà commencer tes repérages. Ben oui, vous croyez peut être qu’on repère nos étiquettes pendant la nuit, mais c’est faux archi faux. parce que d’une, ta boite risque pas de te payer des heures de nuit, mais en plus parce qu’on a aussi une vie sociale (si, si, c’est vrai!). Donc, pour votre repérage, si tout va bien et que la vendeuse a fait son job, il doit y avoir une petite indication sur l’étiquette. Nous par exemple, pour un article à 50 euros soldé à 30%, on notait dans un coin 3/35 soit le pourcentage et le prix final. Certains vont mettre juste le pourcentage et d’autres une pastille de couleur…mais là, je peux pas vous aider (quoi que, le plus osuvent, plus c’est foncé, plus c’est soldé). Cherchez quand même, c’est souvent écrit petit!
Si jamais il n’y a rien d’écrit, soit ca n’a pas encore été listé, soit ça fait parti des « reconduits » (repérés par un R) ou des non soldés (repérés pars un NS)… Ca peut aussi être un stand (quand on est dans un grand magasin avec plein de marques si vous voyez de quoi je veux parler) qui sera entierement soldé au même pourcentage.

<2> si je peux te donner un seul conseil, c’est de pas énerver la vendeuse, genre « et ça, ça sera soldé??? » « et à combien? »….rhhh rien de pire quand t’es obligé de te taper un listing de 150pages, surtout que « normalement », on n’a pas le droit de divulguer ces informations….(notre tout petit pouvoir étant de décider si oui ou non on va le dire, mais sans se faire repérer par la responsable). En gros, faut essayer de repérer les « petits codes citer en <1> » et en tout dernier recours demander à la vendeuse, mais vraiment si elle a l’air sympa et pas trop occupée, sinon, c’est sûr, elle va t’envoyer paître (on est un peu à bloc à cette periode, il suffit d’un mot mal mit et BIM, c’est foutu!).

    Donc, pendant cette semaine, tu peux faire ton repérage tranquilou, plus la date fatidique va avancer, plus tu as de chances de voir ces repérages. Par contre, le samedi, ça risque d’être l’horreur.

<3> Sur certains points de vente, la marchandise arrive en masse une à 2 semaines avant le jour J. Voir donc si la ou les vendeuses croulent sous des milliards de colis (mais si, c’est la fille dont le bras dépasse, là, avec son tuba), ça peut annoncer que le stock sera là, mais aussi que certains produits qui ne sont plus en rayon peuvent réapparaître.

<4> les mises de côté…ahhh…ça c’est le mieux. Oui parce que franchement, pour celles qui ont un enfant (ou plein) et celles qui en attendent un, c’est juste l’enfer les 4 premiers jours. J’en ai vu qui tournaient de l’oeil, d’autres qui traînaient leur progéniture hurlante, d’autres qui repartaient tête baissée, l’oeil déçu… Bref, on le sait, le mieux, c’est quand même de venir sans eux!
Donc, normalement, on n’a pas le droit de vous mettre de côté les articles que vous verriez bien dans votre penderie. Sauf que, si il y en a qu’un (ou 2 allez), que vous avez l’air vraiment peiné avec votre porte bébé mal accroché et qu’en plus vous êtes vraiment trop sympa et compatissante (« rho, ca va pas être trop dur? j’imagine tout ce boulot, ca doit être fatigant »), peut être qu’on vous mettra ce gilet qui vous a taper dans l’oeil de côté pour mercredi. Encore plus si vous êtes une habituée (ou que vous arrivez à le faire croire). Le tout étant de l’amener de façon subtile. Mais là, tout va dépendre de la nana sur qui vous tombez!

Dans certains magasins ou boutiques, vous avez des « soldes privées » qui débutent quelques jours avant, si vous avez la carte ou l’invitation…. parfois c’est bien, mais souvent ça ne vaut pas les réductions de soldes…à vous de voir!

Comme derniers conseils, je dirais que vous pouvez faire vos repérage jusqu’à la veille midi, après, la plupart ferment pour étiquettage. Prévoyez l’essayage avant, c’est mieux!

Sachez que la deuxième démarque se fait de plus en plus dès le mercredi suivant, au pire celui d’après. La marque pour laquelle je bosse fait une démarque par semaine, et on étiquette le mardi vers 16h, après, tout ce qu’on a déjà fait, ben vous l’avez au prix « nouvelle démarque ».
Les magasins ouvrent plus tôt et ferment plus tard, au moins le 1er jour et le 1er samedi.
Il y a moins de monde la premiere heure d’ouverture et vers 14h (pause déjeuner).
Si vraiment vous adorez les bains de foule, prévoyez à boire et des trucs sucrés, parce qu’on n’a pas souvent de brevet de secouriste, ni de fontaine à eau, mais beaucoup de malaises!!!! Si jamais ça ne va vraiment pas, les vendeuses prévoient souvent un stock conséquent d’eau et de confiseries (pour elles!), mais je pense qu’elles ne vous laisseront pas agoniser!

Bon…ben voilà, ça à l’air d’être complet…j’espere juste que c’est compréhensible!!!

Je vous souhaite bien du courage mesdames! (et messieurs)…moi, c’est fait! (ben oui, je garde quand même quelques avantages, le boulot est déjà assez peu reluisant comme ça!)

NB: Dans les grands magasins de luxe type Dior et ses copians, ça marche pas comme ça, hein!!!!!

Suis je une vraie fille?

Bien que là, tout de suite, mon utérus réponde par la positive, certaines personnes ont encore des doutes quant à la quantité d’hormones femelles qui m’habitent.

Cette question qui aurai pu être existentielle (mais en fait non) m’a été posée par une amie, par le biais d’un « ouais mais toi, c’est pas pareil, t’es pas une vraie fille! ».


encore…si je ressemblais à ça….

Passé le fait que je sois mariée et ai 1 enfant 1/2, le doute persiste. Je me dois donc de révéler la vérité, après une recherche très approfondie: la réponse est OUI! (bah quoi, vous vous attendiez à la révélation de l’année ou bien?).

Voici quelques explications de mon comportement donc:

> C’est pas que je ne me maquille pas, en vrai, je me maquille, mais ça ne tient pas, alors à peine arriver y’a plus rien. Et effectivement, le fait de m’être vue maquiller le matin devant mon miroir me suffit, je ne retouche pas puisque ça me ferait perdre du temps que je préfère utiliser à la machine à café. Et puis de toute façon, je sais pas faire correctement!

> C’est pas que je m’habille pas en robe, mais l’été, ça implique de mettre des chaussures qui dévoileraient les pieds que j’ai volé à E.T.

> C’est pas que je ne met pas de talons, en vrai, j’en ai des tonnes dans mon placard, mais mes Converses me donnent se sentiment de pouvoir courir après N°1 sans avoir l’air cruchonne et sans risqué de me péter le tibia.

> C’est pas que j’aime pas les fims de Meg Ryan, mais je préfère mater Wolverine quand il court tout nu dans un champ.

> C’est pas que je suis une mauvaise maîtresse de maison, mais Tony s’occupe de l’intendance par sa propre volonté.

>C’est pas que je suis une mauvaise maîtresse de maison (bis), mais t’aurais pu dire que tu voulais juste du jus d’orange et pas du coca, si tu veux c’est dans la porte du frigo (sinon, t’as qu’à boire du coca).

>C’est pas que je me tiens mal, mais essaye de croiser les jambes d’une façon sexy avec cet énorme bide et tu reviens me parler après.

>C’est pas que j’aime pas le romantisme mais ça rend mieux quand c’est Georges Clooney.

>C’est pas que j’aime pas la mode mais ça va trop vite et je ne fais plus du 34 depuis 10 ans.

> C’est pas que je ne sais pas me tenir mais franchement qu’est ce que je me marre quand on boit de la Vodka!

>C’est pas que j’essaie pas mais je préfere le BigMac à la salade verte.

>C’est pas que faire les boutiques me saoule mais en fait si, ça me saoule!

>C’est pas que je me coiffe pas mais le brushing me file des crampes.

>C’est pas que je suis pas raffinée mais mince c’est dur de pas roter après un coca.

> C’est pas que je suis pas une vraie fille mais je crois qu’on m’a pas donner les bons codes de conduite!!!!!!!

Tout s’explique non?

L’abstinence, c’est bien, surtout si je parle de télé

Bon, ça y est, l’engouement d’hier est un peu retombé, ma vraie vie recommence donc ;)

    Chez nous, 98% du temps, la télé est éteinte ou diffuse un DVD pour N°1 ou pour nous, ça dépend de l’heure. Les infos, finis, ce que j’apprend sur le journal ou sur la toile me suffit, je n’ai pas besoin d’images horribles pour me rappeler que le monde part en sucette. Depuis quelques temps, N°1 réclame son Dora l’exploratrice, faute de l’école, je permet donc quelques petits écarts sur la 1 ou la 5 le matin, mais pas trop souvent, il me propose déjà d’appeler le bébé « Babouche », vous me direz que ça me laisse enfin une ouverture face à CacaBoudin!

    Mais parfois, nous sommes sans DVD, sans films sur Canal, sans bouquins à lire et même sans magasines digne de ce nom. Alors, j’allume la télé et je me met à zapper furieusement en espérant trouver mon divertissement de la soirée. Ca s’est passé dimanche.
    Vous avez regardé quoi Dimanche? Non, parce que Zone Interdite sur le sexe, forcément, on s’arrête un moment quand même! Certes, les Révoltés du Bounty aurait été plus sage et révélateur d’une vraie culture interieure…mais que voulez vous, moi, les images chocs d’M6, elles me scotchent. (c’est pour ça donc, que j’allume rarement la télé).

    Tony était en train de reconfigurer l’ordi que mon petit frère avait très largement infesté de bébés virus ravis d’empêcher toutes tentatives de bon fonctionnement, N°1 était vautré dans son lit et ronflait, et N°2.. pas sûre que son systeme auditif soit encore tres performant. Donc, je me cale devant l’émission de l’année, que je prend en plein milieu, parce que je sais pas chez vous, mais ici, faire quelque chose pour soi même avant 21h30 c’est pas gagné!

    Et là, c’est le drame, je n’arrive pas à détourner les yeux de l’écran… Je tombe pile sur les évangelistes qui prônent la pureté et la chasteté jusqu’au mariage. Wahou. Que dire de plus à part les écouter. Non, vraiment, c’est super interressant de se rendre compte que les fifilles à papa lobotomisée aux sermons évangélistes ne donneront pas leur petites fleurs au pecno du coin juste pour faire comme tout le monde. Pour le prouver, elles se mettent une belle robe qu’elles ont piqué sur le tournage de Beverly Hills, leur père (qui est leur cavalier, c’est glauque non?), leur lit un beau serment du genre « je te protégerai de tous ces pervers qui trainent dans la nature et qui te violeront parce que bienentendu, toi, les hormones, tu connais pas, hein, ma fille chérie vient là que papounet te fasse un groooooos câlin… »          BeurkBeurk. C’est super malsain.

   Ensuite, il leur donne une bague de pureté. Ouais, comme une alliance. Et elles devront l’enlever le jour de leur mariage, quand leur gentil et pur mari leur donnera leur alliance. Oui, parce qu’ils font ça pour les filles, mais c’est valable pour les garçons…aussi….enfin….oui, bon, ils y croient alors bon.


Elle vous fait rêver cette bague non?

   Je vous fait grâce de mes commentaires pendant toutes la durée du reportage, j’y reviendrai après un dernier passage plutôt interressant:
Si toi non plus tu n’as pas été sage et que tu iras brûler en enfer pour avoir fait des folies de ton corps avant d’avoir rencontrer l’Homme de ta vie (et par là j’entend bien que tu t’es mariée hein!), et bien une solution s’offre à toi: tu peux t’offrir un hymen tout neuf pour 4800Euros, et même que personne n’y verra que du feu, même après tes 6 enfants. Pensez y pour le cadeau de la fête des mères l’an prochain…

    Bon, suite à ça, vous l’aurez compris, j’étais conquise, mon fils ne souillera pas sa pureté avant son mariage avec une jeune fille de bonne famille. En réfléchissant, c’est un bon plan si on veut que les marmots foutent le camp à leur 18ans!

Mais en attendant, ça fait un peu peur quand même!

Je fais donc voeu d’abstinence à la télévison pendant quelques mois

Mais que se passe t-il???? la gloire frappe mon URL

Ouh là là… je me réveille avec la pression ce matin!
Ben oui, je navigue vite fait sur mes 2-3 sites habituels puis me rend sur mon blog…et quoi qu’est ce? Je viens, en 2h de temps, d’exploser le record de visites…. hmphrrrrr….. quelqu’un a encore dû taper « supplices femmes » (je sais c’est super glauque, d’ailleurs, si la personne se reconnait, j’espere que tu ne cherches rien de pervers par ici, ta déception doit être grande sinon….).

Ah mais nooooooonnnnnn…. aujourd’hui, c’est le jour où je deviens une star!

E-Zabel vient de publier une interview de moi même, oui, oui, donc, vous avez compris, ma célebrité commence dès aujourd’hui!

Bon, sans rire, je dis ça parce que, chez moi, plus de 40 visiteurs en exactement 2h30, je trouve que c’est énorme, canalblog va sûrement devoir fouillé le blog en cherchant des mots clés tels: « drogue », « sexe » et « terrorisme ». Alors maintenant, je me demande bien comment E-Zabel gère cette notoriété bloguesque, en plus de son boulot, de ses 2 enfants et de son mari…. Perso, je fuirais sur une île ensoleillée histoire de ne pas avoir à faire subir les paparazzis à N°1, Tony et mon énOrme ventre… Et pour bronzer à coup de Mojitos aussi d’ailleurs!

Bon, donc, et bien MERCI Isa (ouais, maintenant qu’on se connait je t’appelle par ton petit nom, tu peux m’appeler Al!)

Je souhaite aussi la bienvenue au futurs 6000 visiteurs de la journée… je suis pleine d’espoir!

Je me fixe quoi comme nombre de visites pour offrir des fleurs à notre E-Zabel nationale??????

     A la base, avant de voir le nombre de visites complètement indescent, je voulais parler de la chasteté avant le mariage, suite à ma soirée « je reste scotchée devant M6 tellement je suis sans voix » « mais viens voir chériiiiiiii….ils sont complètement psy ceux là! ». L’histoire attendra donc demain! (j’aurais eu le temps de m’en remettre comme ça!!!`