Qu’est ce qu’on fait dimanche Mamannnnnnnn? 2

Ce dimanche, trop fastoche.
Vous me direz, la semaine derniere, il y avait la fête de la musique , c’etait facile aussi! Bien que je n’ai du coup rien vu de la fête, trop préocupée que j’étais à enchainer les catastrophes!

Bref, ce dimanche, ici, c’est facile Odile: Direct chez mes parents pour fêter comme il se doit les 4 ans de Mr N°1. Sachant que mes parents habitent une maison avec jardin…je vais pas tellement aller chercher plus loin!!!

Si jamais on s’ennuie, on laissera N°1 aux grands parents et on ira voir Transformers 2… Mais ne croyez pas que c’est égoïste… Point du tout!
C’est seulement pour être bien au courant de ce à quoi joue N°1…parce qu’il va en avoir 2 et que nous ne maîtrisons pas du tout les transformations!
Mais si c’est pour ça, j’vous jure, je suis super dévouée!
Mais c’est aussi parce que petite, je ne jurais que par eux, je piquais les jouets de mon frere et je me passais le 45 tours en boucle en me pamant devant le livret… Ca m’a toujours fait rêver les robots!

Je suis pas idiote je suis enceinte

   Je sais pas pour vous, celles qui ont connu la grossesse, mais chez moi, voilà que ça me refait le coup. A peine au mois de mai, mes neurones sont partis en vacances, et visiblement, ils ont trouvé un coin sympa puisqu’ils ne sont pas revenus! J’imagine qu’ils  squattent un mobilhome avec jaccuzzi sur la Costa Brava et qu’ils se gavent de Chupitos.

Je suis distraite les 3/4 du temps, le quart qui reste, je dors. J’ai du mal à suivre une conversation parce que mon esprit part ailleurs relativement vite.
Je suis du genre à laisser le feu passer 2 fois au rouge avant de me décider à traverser.

On pourrait croire que je suis absorbée par mon nombril, mais même pas, j’arrive même à oublier que je suis enceinte (les fois ou je ne suis pas malade). J’ai pas encore oublié N°1 à l’école, c’est pas mal!

   Je pense qu’il ne me reste plus qu’un seul et unique neurone, celui qui me permet de survivre l’air de rien. Ils ont tiré à la courte paille et il a perdu!

   D’après mes recherches, les femmes grosses enceintes souffrent  d’une fragilité neuropsychologique… Un coup des hormones encore! Elles ont bon dos celles là, tout ce qui peut nous arriver, c’est de leur fautes. Trop facile!
Mouais…
Moi je préfère savoir mes neurones en train de se dorer la pilule l’axone dans la piscine du camping! Tant qu’ils ne gillent pas et qu’ils reviennent un jour, ça me va!

Vacances -1 semaine

Hannnn…je réalise que dans une semaine, je pars en vacances…et là, j’ai besoin d’un conseil. Ben oui, ça ne fait pas longtemps que j’écris sur ce blog, mais je suis devenue accro moi!!! Ca rythme ma journée d’écrire et de lire vos blogs à tous… alors comment je fais moi, pendant que je peaufine mon masque de grossesse sur la playa? J’ai pas internet moi là bas…. pendant la sieste, faudra bien que je m’occupe! (Ne me parlez pas de Tony, il reste à la maison dans la grande ville, il faut bien qu’il y en ai qui bosse!).
Bon, si quelqu’un peut me dire ce qu’il ariive quand on abandonne lâchement le navire tout ça pour aller siffler des mojitos des menthes à l’eau au bord de la plage…

Merci ;D

4 ans, toutes ses dents

24 juin 2005-24 juin 2009…4 ans depuis que N°1 est arrivé pour peu à peu remettre en question nos façons de vivre et de penser;

4 ans que nous vivons dans l’angoisse qu’il arrive quelque chose à notre progéniture.
4 ans que nous ne rentrons plus aussi tard qu’avant, parce qu’il est réglé comme une horloge le matin.
4 ans que notre journée cauchemar est passée.
4 ans que je m’étais dit « plus JAMAIS »!! et je tiens mes promesses comme vous voyez!
4 ans que mon frigo contient aussi des légumes.
4 ans que oui, on sait ce que c’est.
4 ans que je n’ai pas critiqué l’éducation de mes parents.
4 ans que nous sommes fâchés à mort avec les voisins pour cause de pleurs stridents.
4 ans que je ne me vois plus vieillir.
4 ans que je lutte contre un ventre mou et la culotte de canasson.

Et pendant ce temps, on apprend à vivre avec l’angoisse, à se réveiller tôt, à ne plus se coucher trop tard, à recommencer, à manger presque sain, on apprend que nos parents n’avaient pas toujours tord, on vieilli, on change.

   Aujourd’hui, donc, N°1 fête ses 4 ans, et en bons parents, nous n’avons pas organisé d’anniversaire. En fait, il le fêtera dimanche avec la famille et mercredi prochain avec ses potes, histoire de rendre hystérique Tony, on restera à la maison, ils referont la déco!
   Lundi, N°1 a trouvé un de ses cadeaux. J’ai craqué et lui ai donné le droit de l’ouvrir. Malheur, un Transformers Décepticon, je suis supra nulle en transformers, je les connais hein, c’est juste que j’arrive pas à comprendre le mode d’emploi super compliqué pour transformer un robot en tour Eiffel.
   Hier, j’ai rappelé sa promesse à N°1: « quand j’aurais 4 ans, je jetterais ma sucette », et ben je sais pas s’il est trop fort en manipulation maternelle, mais en partant à l’école il a pris son air le plus triste pour m’annoncer qu’il avait peur d’avoir 4 ans… rhhhh…il est fort. Tres fort pour me faire douter! on va peut être reculer l’échéance alors…. je me sens faible mais faible sur ce coup là!
   Aujourd’hui, il n’y aura pas de cadeau, ce qu’on a du mal à lui faire avaler. Surtout qu’il est invité à un double anniversaire cet après midi (vous notez l’évolution de la côte de N°1 depuis le début de l’année!!!), mais que lui n’aura rien. C’est compliqué tout ça, a 4 ans!

Enfin, dimanche, il sera pourri gâter, je pense que ça rattrapera le coup.

En attendant, on reste cloîtré loin du centre ville histoire de pas être pietinner par des folles furieuses.

Ah oui, et aujourd’hui, on va voir qui se cache dans mon ventre…. est ce que mon futur enfant s’appelera donc CacaBoudin???

« Nous ne voyons pas d’autres explications »

Suite à un week end mouvementé, voici donc quelques explications puisque je pense que le billet d’hier en a paniqué certain(e)s (merci pour vos messages!). Pour les autres, voici de quoi assouvir votre curiosité.

   Alors, nous étions fin prêts pour affronter un dimanche venteux et froid, temps tout à fait d’actualité fin juin.
   A peine notre N°1 nationale debout, j’ai compris que la journée allait être classée sur le thème du bizarre: il venait à lui seul de battre le record de piqûres de moustiques en une seule nuit. La journée a donc débuté par un tartinage de crème parce que « mais ça fait maaaaaaaaaal, mamaaaaaaaannnnnn ». Pour la période, je ne vois pas de problème à la reproduction des moustiques, mais vu le temps qu’il avait fait cette nuit là, franchement, je comprend pas. Enfin bref.

   Après le déjeuner et juste avant que je mette en route mon sèche cheveux, j’entend un énorme bruit dans ma chambre-cagibi. Le temps d’arriver (1sec), je découvre N°1 dans la position de l’étoile, recouvert par notre beau miroir IKEA tout neuf que même pas on avait eu le temps de l’accrocher au mur. J’ai quand même eu le temps de me dire qu’on avait bien fait de pas acheter le très très her, là, en bois massif! Plus de bruit que de mal, N°1 s’est quand même mis à pleurer. Après fouilles poussées de son cuir chevelu, pas de trace de verre.
« Mais tu as mal quelque part? »
« Non, un peu mais ça va…mais tu vas me fâcher avec Papa? »
« Hmmm…non…biensûr que non… » dis je en essayant de pas montrer que j’étais au bord des larme tellement je venais de flipper!
Jusque là, pas d’urgences en vu. Ouf!

Vers 11h, j’ai passé un coup de fil à mon amie que je devais voir le lendemain. C’est cool d’avoir une copine enceinte, on peut parler de nos vomis respectifs sans avoir l’impression de dégoûter notre entourage.
Elle avait oublié le rendez-vous. Mais elle avait une bonne raison. Elle avait accouché la veille. Ah oui, ce que je vous ai pas dit, c’est qu’elle était enceinte de 7mois 1/2. Vous voyez l’angoisse qui a commencé à me ronger la moëlle à ce moment là. Après de longues explications, je lui pose la question à laquelle elle avait oubliée de répondre dès le début: « est ce que tout va bien? ». « OUI »….bon, j’ai frôlé une deuxième syncope et pour commencer la journée, 2 arrêt cardiaque et toute cette adrénaline, moi je dis stop.
Ou pas.
La nouvelle m’ayant quand même pas mal brassée, j’érre dans mon dimanche comme un Zombie.
Qu’à cela ne tienne, j’apprend que ma petite nièce née en urgence quelques jours auparavant a du mal à réguler sa température et que c’est un peu la panique du côté de la Bretagne.
Hmphr…pourquoi on me dit toutes ces choses à moi, enceinte. Je vais finir par paniquer. Enfin non, je rectifie: je panique!

   J’essaie tant bien que mal de faire passer la journée en me changeant les idées. Tant pis pour Keziah Jones, je vais me coucher à 21h, sur fond d’un mec qui braille « faites du bruit » dans son micro toutes les 3 minutes. J’hésite entre lui faire avaler ou lui péter la gueule direct (oui, je suis un peu sur les nerfs là!). Il n’a pas de répertoire musical, il beugle, et après il demande aux spectateurs de l’imiter…je ne comprend pas le concept. Vu la tournure de ma journée, j’opte pour une paire de boules Quiès. Que j’enlève 2heure après parce que franchement, c’est très désagréable.
Exactement 5 minutes après, coup de fil sur mon portable: 23h45 (Oh My God, je déteste cette journée!!!). Le numéro de la boutique de Tony s’affiche…oui….mais biensûr….(avec les événements de la journée, je vous fais grâce de tout ce qu’i m’est passé par la tête avant de décrocher…après aussi d’ailleurs)
« Bonsoir (voix inconnue), c’est le commisarriat du 2ème arrondissement, connaissez vous les propriétaires? »
« Oui » (la petite musique des dents de la mer aurait été tout à fait adéquat)
« je vous explique »
« mais faites(vite avant que je tombe finalement dans les pommes)« 
« Un car est rentré dans une des vitrines de la boutique »
« ah »….
Tony a dû prendre sa trotinette pour voir de quoi il retournait (c’etait effectivement le bordel) et n’est rentré que vers 2h du mat, après avoir fait tous les « urgences vitres » de la région. Au final, les patrons sont arrivés et ont pris la relève jusqu’à 6h du matin (sympa aussi pour eux comme nuit)

   Bon, l’histoire ne dit pas pourquoi c’est moi qu’on a appelé ce soir là, finalement, Dieu existe et il me déteste, non, il me hait! Je ne vois pas d’autre explication!

la journée de tous les dangers…

Bonjour et bon début de semaine!
Pour cause de nouvelles à la limite de l’angoisse dans mon entourage qui ont données suite à une bonne nuit blanche, aujourd’hui, je m’octroie une journée OFF.
Donc, pour résumer, pas de billet aujourd’hui, de toute façon, je n’ai pas tellement le courage de rigoler là tout de suite.

Mais à demain!!!

Qu’est ce qu’on fait dimanche mamannnnnnn?????

voilà, j’ai opté pour une « rubrique du dimanche », parce que c’est souvent LE jour où on ne sait pas quoi faire. Et c’est aussi LE jour que j’ai envie de passer à faire plaisir à N°1.

Donc, que faire ce dimanche?

A Lyon: Tu peux louer un vélo avec un compartiment avant chez HollandsBikes, rue Aymé Collomb dans le 3eme, tout pres de la place Jutard, au bord des berges. Tu prend ton vélo le samedi en fin d’apres midi pour le rendre le lundi vers 14h, le tout pour 30 euros. A faire pour des journées comme aujourd’hui, pas trop chaude, sur les berges du Rhône avec arrêt pique-nique obligatoire dans l’herbe en bord de Rhône.


Assez casse-gueule au début, attention aux virages!!!!

Avantage: les mecs de la boutique sont super sympas!
Inconvegnant: c’est super encombrant, cours interieure ou garage obligatoire, tu ne peux pas le laisser 2 nuits dans la rue!

Partout ailleurs: Ben oui, c’est la fête de la musique, et y’en aura pour tout le monde!!!

Programme disponible sur ce SITE.

Ce soir, à Lyon, on va garer notre vélo  près du Square Delfosse dans le 2ème pour écouter Keziah Jones, avant lui, on aura croisé un tas de petits groupes, parfois juste 5 minutes et parfois, pour cause de supers groupes, on sera resté plus longtemps.

Une grosse journée en perspective, heureusement pour ma rétention d’eau, il va faire beau mais pas trop chaud!

Une fois n’est pas coutume, j’ai de la chance!

Bon dimanche!!!!!!!!!!

Les enfants m’adorent

Ben oui, voilà mon constat après cette journée. Je crois que j’ai battu les records de popularité parental. Qu’aupres des enfants, hein, les parents, c’est toujours pareil, quoique j’ai pu apercevoir 3 sourires et ouïr 2 « bonjour ».

Tout à commencé en portant le fauteuil roulant d’une petite de la classe de N°1. Parce que je vous ai pas raconté, mais sur 28 élèves, 2 se sont cassés la jambe, 1 la clavicule et 1 le bras… pas mal non? La maîtresse nous assure qu’elle n’y ai pour rien… donc soit elle a la poisse, soit elle ment. (mais elle a l’air gentille alors peut être qu’elle a vraiment la poisse!)

Donc, ben je suis passée des le matin pour la nana trop sympa puisque en plus d’être enceinte, je suis super Woman et je porte le fauteuil de l’homme de fer. Le fauteuil, lui, était plutôt en plomb tellement il était lourd. Les 45 marches m’ont fait comprendre que penser à me remuscler un peu les biceps serait un plus pour sauver le monde.

Donc, ma journée commencait par une bonne action et allait continuer dans sa lancée.

Tout de suite après, il fallait installer les stands, répartir les petits lots et surtout, déterminer qui ferait quoi. Je me suis retrouver à « la course au déguisement », le but étant surtout d’éviter la course en sac et les croutages de nains sur le bitume.

Bon, ben c’était pas mieux, je pense qu’on a eu la cote juste parce que nous, le lot c’était un bonbec.

Le but était de s’habiller avec un short, un Tshirt et un chapeau, le tout en taille 44 et de faire un aller retour sur 10 metres. Le premier à passer était N°1. Il a dû penser que le short allait tenir sur ces hanches d’une facon miraculeuse parce qu’il s’est crouté 4 fois avant de renoncer: il a failli devenir le 5eme platré. Je lui donne un bonbon pour le réconforter pour qu’il revienne 5minute plus tard avec une drôle de t^te: il me l’a craché dans la main. Je suis restée tout le reste du temps avec la main collante…hmmmm.

Bon, j’avoue, je me suis vraiment marrée à les voir s’habiller et courir comme des tordus, même si la plupart son des assistés et que je devais quasiment tous les déguiser, c’etait vraiment marrant!

Après ça, j’en ai remis une couche à 13h30: préparation des gâteaux et bonbons et des ballons.

16h30, dans la classe de N°1, c’est « Pestacle »: chansons et comptines. Ils sont mignons, surtout celui la, là qui fait une tronche de 6 pieds de long et qui grogne au lieu de chanter. D’autant plus que 1/ c’est pas le mien et 2/ c’est celui de la mégère de la classe (ahahah…rire diabolique)

De 17 à 18h, on a pu admirer nos bambins jouer, boulotter des tonnes de gateaux et surtout se balader dans l’expo de leurs « oeuvres »… et bien croyez moi, c’était super chouette, très recharché artistiquement… Dommage que l’école ne continue pas à encourager le sens artistique des mini Nous, parce qu’ils sont doués… à la base!

Bon, je suis rentrée crevée et vidée, mais pour le coup, je resigne direct pour l’an prochain!

Je n’aurais donc pas eu de « Retour en Enfer », et tant mieux, ça m’aurait fâché avec l’école!!

Bon, sur ce, je vous souhaite un bon week end, parce que là, je vais me faire un vrai week end de repos bien mérité!!

Que gagne t on à échanger?

   Il y a 10 ans, je finissais ma journée contente de moi, il y a 10 ans, je me disais que tous ces cafés/clopes n’avaient pas tellement entamé mon cerveau, il y a 10 ans, je citais Schopenhauer et Nietzsche dans mes copies, il y a 10 ans, je venais de plancher pendant quelques heures sur un sujet de philo, comme plein de jeunes gens à mèche épaisse hier… Il y 10 ans, je commencais à passer mon BAC.

Il y a 10 ans.

Et MERDE!

   wahou que je viens de me prendre la belle claque qui te creuse définitivement ta première ride, celle qui te rappellera dorénavant que « ben ouias, t’es vieille, t’es plus dans le coup, t’es à la rue…passes le relais maintenant…nan mais lâche le je te dis que t’as plus l’âge…là, c’est bien »

   Hier matin donc, nos chers ados frangés-méchés-overlookés se sont pencher sur mon épreuve favorite (ouais, j’etais en S et j’adorais la philo…vas comprendre!). Avec leur T-Shirt « I love NY » et leur sweat Abercrombrie, ils ont dû essayer de convaincre leur ceveau le jury qu’ils savaient aussi réfléchir en plus de savoir reconnaître la rédac chef de Vogue.

   Les sujets au choix étant: « que gagne t-on à échanger » (une question pour les bloggueuses ca!!), « Est -il absurde de désirer l’impossible » (peut etre qu’à 18ans on n’y pense pas, mais après, on se rend bien compte que l’espoir fait vivre!!!), « y a t-il des questions auxquelles aucune science ne répond? » (la connerie humaine) ou encore « le langage trahit il la pensée » (ca dépend de quel langage on parle).

   Voilà, 15/20 Mme CraneMou, merci! Bon, ok c’etait ma note (je me la pète là??? ah ouais) mais j’etais tombée sur LE sujet du moment sur le travail et la liberté, fastoche (enfin à l’époque puisque maintenant je suis une vieille et que mes neurones ont été détruits par une multitude de facteurs dont les grossesses et la vodka).

   Tout ça pour dire que je suis revenue à la dure réalité du temps qui passe (mais philosophons un peu sur ce sujet plutôt), et qu’après ces 10ans (bien remplis il faut le dire), je dois me rendre à l’évidence: je tiens plus la route.

   Une petite liste pour vous rappelez les faits:

>Je suis fatiguée après une journée complete (soit vers 21h) et ne rêve que de mon oreiller,

>je ne tiens plus l’alcool, ou plutôt l’inverse,

>j’ai toujours mal au crâne apres une soirée, même si je n’ai bu qu’un Gini,

>J’ai des cernes pendant 3 jours apres m’être couchée à 2h du mat

>Je me couche plus à 2h du mat

>j’ai arrêté mon forfait « gratuit soir et week end » à partir de 20h puisque tous mes potes se couchent après Soir3

>Je ne mens plus à ma mère

>Quand je parle de Clémentine et des CosmoCats, mes amis savent de quoi je parle

 

>Mon fils de 4ans connait mieux les Pokémons que moi (pourtant j’essaie de m’informer!)

>Pour moi, internet, c’est « magique », rien à voir avec des programmes informatiques

>D’ailleurs, à part « internet » et « web », je ne comprend pas les autres mots reliés à toutes activités pouvant émaner d’un ordinateur

>J’ai un Ipod

>J’ai un Walkman aussi

>Je répetes souvent que la vie sans portable avait quelque chose de plus spontanée

>Je ne connais pas les nouvelles marques à la mode parce que la mode évolue trop vite pour mon pauvre cerveau

>Je ne dis pas à mon frere de 15 ans qu’à son âge je portais les TShirt au slogan Mr Bricolage gagnés fierement à la foire.

>Je sais me rebeller quand mon coiffeur me propose la derniere coupe à la mode (celle ou la moitié de la tete est rasée)

>Je ne pleure plus en sortant de chez le coiffeur

>je paye des impôts

>Et je sais ce que c’est

>Pour moi, les soeurs Olsen restent les petites jumelles de 3ans de la fête à la maison

>Je suis émue quand je vois Dorothée

>Je vote

>Je vais à la kermesse de l’école pour y tenir un stand dans 1h

Bon, j’arrête là, sinon, je vais passer pour la nostalgique de service! N’empêche que ces merdeux avec leur Bac, ils m’ont mis la larme à l’oeil (ben oui, quoi, j’ai les hormones à fond en ce moment moi!)

Et vous c’est quoi qui vous rappelle  àla dure réalité?

PS: si j’ai des lectrices de 20 ans, arrêtez tout de suite de vous marrer!