Baleineau aux nuits de Fourviere 2009

Hier soir, c’était THE sortie pour Tony et moi…on est allé à un concert. Mais pas n’importe quel concert, on est allé aux Nuits de Fourviere. POur les incultes (rho ça va le prenez pas mal), ce festival musical lyonnais se passe au Théâtre Antique de Fourviere, qui daterait (à la louche) de -15 av. J.C.


Autant dire que quand t’es sur la scène et que 4000 personnes de surplombent, tu dois pas faire trop ton malin!!!

Bref, le site et non seulement magnifique mais c’est pour moi un tout petit peu plus…puisque c’était aussi ma cour de récréation quand j’étais au Lycée… l’époque où on y allait pour réviser, fumer des joints ou encore organiser des concours de pétanque. Souvent, aux beaux jours, le prof de philo ne se faisait pas prier pour nous faire cours « à l’ancienne » à l’exterieur du lycée. Oui, mon lycée était collé aux ruines, dont je connaissais à cette époque toutes les meilleures cachettes!

   Je ne sais pas si c’est le lieu, le fait d’être en plein air ou les vacances qui flottent dans l’air, mais quand tu vas las-bas à un concert, l’ambiance est complètement différente d’un concert Lambda. Déjà, sur les 4000 personnes, tu rencontres forcément des connaissances, voir des amis (voir, hier soir, ma généraliste). Au comptage hier, une dixaine de connaissances (ce qui après calcul, signifierait que statistiquement, je devrais connaitre 1700000 personnes…mouais, bon, j’y suis pas encore!).

  Le hic à Fourviere, c’est que t’es aussi assis à l’ancienne, soit sur la pierre. Hmmmm, j’avais pas vu là, en bas, devant la scène, les bon gros siège moëlleux pour les baleineau comme moi. Tant pis, de toute façon, ils sont tous pris. Et je suis très bien placée. Les organisateurs donnent quand même un petit coussin pour le caler entre mes fesses et la roche, c’est toujours ça de pris. Pour le côté « je me suis faite avoir pour les sièges moëlleux mais pas pour les toilettes », le fait de ressembler à un culbuto m’a enfin permis de goûter aux joies des accès prioritaire: et BIM, je suis passé devant 40 nanas qui se trémoussaient à cloche pied pour pas se faire dessus. Et TOC!

   POur ce qui est du concert en lui même, c’était juste GE-NIAL. Jamie Cullum? Vous connaissez? bon, ben moi, je connaissais, et j’avoue que j’étais pas hyper chaude pour le premier concert auquel on m’avait convié. Mais je resigne à chaque fois depuis! Un vrai show, ses musiciens sont excellents et lui est un peu dingue, des grands performers. Sur scène, ils mettent le feu, ils viennent jouer dans la fosses, et ça s’est terminé en grande récré quand on a balancé nos « galettes » de fesses sur eux, puis eux sur nous, puis re….enfin bref, ils sont de grands gamins, ils sont drôles et ils sont talentueux.
Ils ont chanté jusqu’à presque minuit et demi, 2h30 de concert, passés trop vite, encore une fois, tu espererais presque le croiser pour un dernier verre tellement il est devenu ton meilleur ami au cours de cette soirée (Tony est jaloux, un peu, mais Jamie sait bien que je n’aime que les grands).

Dès que les centaines de personnes qui avaient pris le droit de filmer un peu tout ça le mettent en ligne, je vous le fait partager parce que j’aimerais bien que vous vous rendiez compte de la chose!!!!

Voilà une video, qui certes, est de bien mauvaise qualité (pour ceux qui sont malades en bateau, on oublie!), mais c’était biennnnn…mais biennnnnnnnnnnnnnn

Note du dimanche 26/07/09: Jamie est reparti du concert avec un gros sourire et la pêche et en disant (en coulisse), que c’était son meilleur concert estival….arf….sont forts ses Lyonnais….. (ben quoi?)

>>>>>>Jamie, comme je sais que tu es accro à mon blog, je te dis à l’année prochaine, au même endroit!!!!

Les vacances en famille, partie 2

ah…il est loin mon soleil de mi juillet qui me chauffe doucement jusqu’à ce que ma peau se désseche, brunisse et prend le risque de me faire pousser des mélanomes. La bas, c’est alternance pluie et vent avec un beau 20°c au maximum. J’ai même réussi à avoir le bout des doigts qui fourmillaient de froid….alors que j’étais encore dans la maison!

Ah, c’est sûr, c’est beau… Forcément, il reste encore un peu de « sauvage », mais on comprend mieux quand on y passe une semaine.

Ah, c’est sûr, les gens sont sympas… forcément, si en plus ils étaient antipathiques, il n’y aurait plus personne.

Ah, c’est sûr, il y a plein de choses à faire…genre de la randonnée. Ce qui est bien, sauf que moi, je suis en mode baleineau, alors je fatigue relativement vite! Pis c’est bien aussi, pour les gens qui n’aiment ni le monde, ni les grosses chaleurs. Je fais partie de ces gens là uniquement parce que mon état du-dit baleineau me l’impose, sinon, franchement, faire mine d’être une grillade sur ma petite plage de la côte, enrober d’effluves de monoï, j’adore moi! La-bas ça sent surtout la marée, si jamais t’arrive à sentir quelque chose, parce qu’avec le vent, perso, j’avais le nez qui coulait tout le temps!

Par contre, N°1 a adoré (moi aussi…enfin, j’ai pas A-DO-RE j’ai apprécié, nuance!). Parce que même si on était pas collé serré sur la playa, il y avait un « Club Mickey » avec des moniteurs tout bronzés (???) près à se faire rouler dessus par des douxaines de trolls en furie, leur mission étant d’essayer d’organiser un max d’activité en 2h30 afin de nous les rendre bien chiffons, près à dormir d’une longue et paisible sieste. Accessoirement, les moniteurs nous rappelaient vaguement, à nous, mamans, que justement, nous étions « maman » et que, ben non, tu pouvais pas les draguer avec ta petite moue de quand t’avais 16ans, maintenant, ils se font draguer par des mini pousses de 10ans et demi… hmphrrr…. j’aimais tellement cette époque!

Pendant que N°1 se faisait donc un plaisir de ratatiner les monos et se cachaient toutes les 10 minutes sous les trampolines pour passer l’averse, je me suis prise pour une grande photographe. Là, c’est pas dur, les payages sont assez photogéniques, malgré le ciel qui faisait légerement grise mine (je dis ça genre je me suis pas prise une averse de malade sur la tronche au bout de 45 minutes d’errance dans le bourg).

Côté famille, je me suis trompée sur toute la ligne (une fois par an, j’ai le droit, ben c’était cette fois là!). Mon frere avec qui je me battais autrefois (l’époque où je draguais ses potes) et ma belle soeur que je connaissais à peine assurent un max. Ils ont été plutôt zen, même avec leur mini bout qui quand même, au bout d’un mois et demi, daignait atteindre le poids et la taille de naissance de N°1. Il sont été parfaits, m’ont laissé ingurgiter des quantités de crepes indescentes, et ne disais qu’une dixaine de fois par jour « elle est belle, hein? » (bien entendu, ce n’étais pas une question!). Résultat, je suis repartie reposée et je me suis faite une nouvelle copine (ma belle soeur). J’ai aussi eu la confirmation qu’avoir un chien, ça sentait mauvais, surtout un Golden Retriever (ou surtout celui là je sais pas), et que Tony ne supporterait pas une demi seconde les touffes de poils qui balayent le parquet.

Bref, si j’enlève les 8h de train, la pluie, le vent, le froid et l’odeur de chien mouillé, j’ai vraiment apprécié. J’ai aussi bien aimé quand mon frère, sur le chemin du retour, m’a dit que d’ici pas tres longtemps, ils iraient certainement s’installer du côté de Pezenas… Parce qu’entre Crozon et Pézenas, vous croyez que je préfere quoi? (si vous ne connaissez ni l’un ni l’autre, je vous conseille!)

Et vous c’est mer et soleil ou champs et climat tempéré cet été???

Blog en jachère

Bon, et bien, je ne trouve pas tellement le temps d’alimenter le blog depuis la Bretagne, il faut dire qu’entre toute la famille, le mini bébé, le chien et N°1, y’a déjà de quoi s’occcuper….malgré la pluie!

Je reviendrais donc avec plus de temps la semaine prochaine, en attendant, bon week end!!!

Le prénom de N°2 le match le retour

Bon, juste pour finir de motiver les troupes, parce que là, très franchement, on est quasi fixé sur le prénom, donc, pour ceux qui veulent tenter le coup, la liste est LA.
Et celui qui trouve et qui est tiré au sort, ben je vous raconte même pas la chance qu’il aura de recevoir un cadeau de ma part à moi…c’est un honneur! Sachez le! Et je vous promet que je ne me tenterais pas à la broderie pour l’occasion!

Les vacances en famille, 1ere partie…

Héhé, nous voilà donc de retour, ayant snobé Bison Fûté avec ses  bouchons, nous avons finalement fait bonne route, 3h15…bonne moyenne!

Pour la petite précision, ce billet sera en 2 parties, puisque nous repartons dès lundi tester les vacances en Bretagne, voir si le crachin y est, et surtout, voir si j’arrive à survivre 1 semaine avec mon autre frère, sa nouvelle femme et son bébé tout neuf encore sous garantie…bref, c’est pas gagner connaissant la bête.

Mon N°1 et moi avons donc survécu. Enfin, surtout N°1, perso, je suis légerement sur les nerfs, et commence déjà à regarder les pensionnats à plus de 200km de chez moi pour l’adolescence de N°1 et N°2 (oui, je sais, c’est précoce, mais je préfère être prête à intervenir!)

Nan, parce que la plage, c’était vraiment super, surtout les premiers jours, parce qu’après, l’eau qui passe en une nuit de 24 à 17°c, le sable qui te fouette les mollets (oui, parce que tu reste debout, sinon, ça te fouette tout le corps, et t’en a pour 1 semaine à l’enlever de tes cheveux), ben ça le fait un peu moins (je dis « un peu », de peur de me faire lapider en place publique pour cause de plainte alors que MOI j’étais en vacances).

Après, la plage enceinte, ça se gère plutôt pas trop mal. Au début (et surtout parce que l’eau était particulièrement bonne), tu te dis que tu vas rentrer à Lyon avec un corps de rêve puisque tous les jours tu y vas de ta petite marche avec l’eau à la taille, suivie de prêt pr 1/2h de nage. Là, ton corps de sirène ballonée au niveau de l’estomac commence vaguement à se rafermir, mais c’est une cause perdu, puisque comme Tony n’est pas là (et donc ses remarques désobligeantes sur te capacité à engloutir des quantités non négligeable de graisses saturées non plus), on enchaîne direct sur un beignet au chocolat, et la fin de la glace de N°1 (nan, il la fini pas parce que ça couuuuuuleuuuuuu).

Bref, je vous passe l’épisode du maillot immonde parce qu’il faut bien recouvrir ce ventre distendu (enfin, je trouve, mais visiblement, j’étais la seule à opter pour l’horrible 1piece, contrairement aux autres de mon espece qui s’affichaient sans complexe avec des bitsi mini bikinis…).

Sinon, ben le pire reste donc la cohabitation avec 2 ados de 15 ans. Le LOFT, à côté, c’est finger in the nose. Là, non seulement ça ne volait pas bien haut, mais en plus il fallait se battre avec le bordel/les odeurs/la saleté qu’ils laissaient derrière eux. Jusqu’à la phrase suprême de mon frère: « oui, mais nous on est en vacances » sous titré « toi t’es ma boniche, et où elle est ma serviette, en plus elle est trop pas sèche, je prend la tienne ». Là, ça a été le drame, je suis passée du côté des vieux qui râlent, mais il faut bien leur apprendre la vie à ces sales gosses!

Bon, aller, il faut que je passe à autre chose, demain dès 17h, nous arriverons là où l’été n’existe pas (oui, je sais, je me moque, mais mis à part le temps bof bof, c’est joli comme région, et comme dit si bien ma belle soeur « il ne pleut que sur les cons en Bretagne »…je dois en tenir une sacré couche vu mon dernier séjour!). Il devrait y avoir internet, donc, la partie 2 devrait arriver dans peu de temps, juste le temps de juger l’ambiance et de voir si le frangin arrive à déléguer une partie de sa toute nouvelle puissance paternelle… voir aussi si N°1 accepte de me voir avec un mini troll dans les bras….hmm…pas gagné!

des nouvelles du front…de mer!

Ceci est un appel au secours, je suis actuellement dans 1 appart en bord de mer, certes, mais avec 2 ados de 15ans accro à la glandouille et à la rébellion, à la dissection de crabes et aux blagues vaseuses type péter sur des allumettes.l’un d’eux étant mon propre frère, je suis plus ou moins dans l’obligation de ne pas passer pour la vieille rabat joie de service, mais pendant ce temps, N*1 est le premier fan.

En totale admiratation de devant ces jeunes frangés, il commence sérieusement à échanger ses précieuses cartes pokémons contre des conseils sur son look où la meilleure façon de mettre du gel.

On rentre demain. Peut être que le lavage de cerveau n’aura pas fait encore trop de dégâts!

De mon côté, rhhhh…mauvaise que je suis, le soleil a eu ma peau, on dirait un steack grillé. OUF, pas de tâches sur la tronche, manquerait plus que ça!

Et dans la vie, tu fais quoi?

Dans la vie, depuis quelques trop nombreuses années, je suis dans la vente:

avantages: fringues et connaissances en mode (youpi),

inconvégnents: c’est nul

Bref, en vrai je voudrais travailler avec des enfants, des petits, ceux qui disent n’importe quoi n’importe quand et qui me font rire. J’ai déjà tester pendant 1an 1/2 avant N°1, j’y ai perdu un tympan mais je continue à dire que j’adore ça…alors c’est décidé, l’an prochain, je reprend mes cahiers pour passer le diplôme (plôme).

  Mais en attendant, je me dis que quand même, y’a des boulots vraiment cool.

Pour exemple le plus connu, le mec qui va garder une île paradisiaque tout frais payés juste pour alimenter un blog en photos et commentaires, tout ça les pieds dans l’eau, la tête dans le mojito et le compte en banque qui rentre dans le positif +++ sans dépenser un yen.

Mais moins loin, y’en a qui se foule pas non plus: en vrac, les huissiers de justice de la télé qui, certes se tape l’émission jusqu’à la fin, mais bon, en soi, ils apportent juste une enveloppe, les présentateurs de certaines émissions, genre Koh Lanta, qui se fait dorer la pillule pendant 2 mois en se bidonnant de voir des fous furieux manger des mygales, et pourquoi pas aussi comédien dans « plus belle la vie », parce que niveau théâtre, je pense que je peux assumer le niveau là.  Dans les boulots moins médiatiser, je vote aussi pour tous les boulots en rapport avec les transports. Genre derriere un guichet à finir tous les jours à 16h, avoir un 13eme et 14eme mois et des syndicats qui t’obligeraient presque à pas aller bosser, nan mais franchement faut pas pousser quand même, on va pas bosser apres 45ans! Bon ok, j’exagere, mais avouez qu’ils ont des horaires de dingues! (même si le oncept est bien moins reluisant que Huissier dans secret story… quoi que)

Bref, des boulots comme ça, moi, tous les jours.

Mais je me connias, je vais vouloir changer au bout d’un temps pour retourner me bidonner avec les minis vous!

J’suis sûre que vous en avez d’autres des métiers qui vous font rêver!

RDV du 5eme mois chez le Dr Machin

Hier, j’avais mon rendez vous chez mon Dr Machin pour voir si l’alien fille se porte bien. A priori, Dr Machin dit que tout va bien, que je grossis normalement (c’est quoi, grossir normalement???) et que j’ai bien raison d’aller me mettre les pieds dans l’eau pendant une semaine, histoire de pas faire non plus de rétention!

   Mon Dr Machin est super sympa, il me connaît bien maintenant, et il m’a avoué que j’étais loin d’être dépressive, malgré mes crises de pleurs intenpestives (comme si j’en doutais tiens!). On se marre bien avec mon Dr Machin, je le traîte de fous psychopathe, et lui il m’explique tranquillou qu’il a 63 ans et que très sincerement, 1 semaine de vacances par an ça lui suffit. J’ai parié une écho qu’il arriverait pas à s’arrêter à la retraite… Il sait tres bien que j’ai raison. Mon Dc Machin, il met super à l’aise, il ne fait jamais mal, et il est près à se réveiller la nuit pour te faire accoucher (ben oui, quoi, il dort souvent à l’hôpital pour être sûr d’être là), il te dit toujours la vérité et il répond à toutes tes questions (toutes, vraiment, même au prénom de sa fille!)

   Mon Dr Machin à aussi besoin de béquilles pour se déplacer….son seul défaut est qu’il soit nettement moins sexy que Dr House. Mais en même tant, à 63 ans, je peux pas lui en vouloir pour ça!

   Bref, je voudrais remercier mon Dr Machin parce que des comme lui, il y en a plus beaucoup, et qu’il me réconcilie petit à petit avec le corps médical…surtout dans cette branche ci de la médecine.

   A l’heure où ce billet paraîtra, je serais certainement en train d’enfouir mes pieds d’E.T. sous le sable encore frais de la plage… regardant d’un air attendri mon N°1 me chercher de l’eau pour arroser mes belles jambes galbées/épilées/bronzées… ah non, ça c’était la pud de Laetitia Casta… Nous, on sera en train de mettre la maison dans un état correct, mais promis, on pensera à ceux qui restent au moment de l’expédition plage!

   Je n’ai préparé qu’un seul billet pendant ma semaine d’absence, vu que mon inspiration nous attend déjà sur l’aire de Montélimard en ce goinfrant de nougat.

   Je vous souhaite donc un bon week end et une bonne semaine, je reviens samedi vous dire si j’ai réussi à ne pas céder à la tentation de bronzer quand même un chouilla…

Ce qu’on ne sait pas des goûters d’anniversaire

> On peut très bien se coltiner le grand frère d’un bidule juste parce qu’apparemment, il trouve que c’est interressant cette chambre: résulta, on en a 6 et pas 5 sur les bras!

> Quand on brieffe les enfants avant, on n’a pas tellement besoin de se répéter 150 fois.

> On arrive a gardé son appart relativement rangé, à ma grande surprise.

> La chasse au trésor est un succès, surtout quand je me suis transmutée en Chef Pirate, renommant les minus de nouveaux prénoms tels  » Scarabée laser », « Jambe de Bois », « Le borgne » etc… Tout à coup, j’étais Peter Pan avec les enfants perdus!

> Les ballons à modeler, ça m’a surtout amusé moi, mais maintenant, les aprents se demandent si j’avais pas embauché un clown pour retrouver le marmots avec des fleurs/chiens/girafes/clowns en ballon….

> Les goûter sans bonbons, c’est bien.

>Les atomiseurs d’eau avec cette chaleur associés à des ventilateurs, c’était INDISPENSABLE!

> Quand on dit aux parents de venir à 18h, ne aps s’attendre à ce qu’il y en ai 1 seul en avance!

> Je suis vannée…mais assez fière de moi!

> A demain!

Avez vous déjà vu un culbuto préparer un anniversaire de trolls?

Ben, c’était en direct live hier. Dans la douceur de mon appartement, chauffé à 28°c, me voilà donc qui me creuse la nénette pour savoir mais qu’est ce que je vais bien pouvoir leur faire faire à ces mioches monstres petites créatures. Pour bien comprendre la situation, personne (ben non, ça n’aurait pas été un challenge sinon) ne s’est proposé de m’aider. En même temps, je les comprend, 3 heures sans leur marmot respectif, c’est du pain béni!

   Bref, le seul problème c’est que vu que je vais être seule avec 5 gnomes des bois, je pense qu’entreprendre une sotie au parc (bien qu’à côté) relève de la pure folie: 2 rues à traverser et un bien trop grand parc pour ne pas ligoter les enfants à un arbre pour ne pas les perdre. Bref, je vais rester à la maison, bien tranquille, au moins j’ai des murs pour les stopper.

   je décrete donc que demain sera l’avénement de ma bonne santé mentale et physique puisque je pense finir folle ET avec un bon début de rétention d’eau au niveau des chevilles (la seule chose qui semblait résister jusque là).

  Je compte donc leur faire faire une chasse au trésor, histoire de les occuper un chouille, qui se terminera en pêche à la ligne dans la baignoire. Malgré les remarques désobligeantes de Tony, des jeux d’eau dans la cuisine vont peut être voir le jour…il s’agirait pas d’en rendre un tout désécher à sa mère.

   Un bon goûter et jeux libres pour tout le monde… en espérant que les parents n’en profites pas pour me les laisser 1/4 d’heure de plus, parce que sinon, je risquerais de décéder!

Vous pensez que ca va les faire tenir 3 heures ou vous avez d’autres idées?

Pfff…c’est vraiment naze de naître fin juin, soit il fait chaud, soit tu passes tes exams, c’est nul. N°2 ca sera mois de Novembre… au moins, ils me chaufferont l’appart!

Les paris sont toujours ouverts pour le prénom….