Qui a fait ça?

Dénoncez vous! Qui a fait ça cette nuit?

Oui, oui, c’est ça, planquez vous, baissez la tête.
Hier, je vous raconte à quel point j’aime mon service de transport en commun lyonnais qui ne se met en grève que pour d’excellentes raisons, et ce matin, j’apprend que leur entrepôt  a brulé. Entièrement brulé!!!

Bien entendu, le travail a été bien fait (mon fan pyromane est quelqu’un de propre), mais je reste contre ce genre de réaction extrême, pis un bus, quand ça brûle, ça sent pas bon.
La prochaine fois, une simple grève du ticket suffira! Merci! Là, c’est un peu trop!

Bon, bref, passons, tu copieras cent fois: « je brûle pas les bus sinon Cranemou elle peut pas aller voir Dr Machin ».

Sinon, encore merci pour tous vos messages ces 2 derniers jours! C’était sympa de votre part!!!!! :D

Et pour finir ce mini billet, voici ma participation au Tag que m’a envoyé Chocoladdict (tout ça pour être sûre que je serais au RDV Mojitos après la ponte), tag qui circule depuis un petit moment et que j’avais pu apprécier chez Aude ou encore Ma La Mere Joie. Voici donc mon « espace de travail ».

Pour situer la chose, cela se passe dans mon couloir d’entrée (puisque ma grande chambre est désormais occupée par N°1). Le meuble est une transformation des étagères Schmurtz d’Ikea fait par Tony lui même (parce qu’aucun meuble ne nous permettait de garder la fenêtre dégagée)
Comme vous pourrez le constatez, quand je dis que je vis avec un Tony Mitchelli en puissance, je déconne pas: rien ne traîne, chez nous, y’a rien, c’est blanc, c’est propre. Tu vois sur la photo le petit bout de clavier qui dépassse un peu du meuble? ben si là, tout de suite je me lève pour aller éternuer dans ma manche, le dit-clavier sera immediatement remis bien parallèle à mon écran. Je suis mariée avec la réincarnation de « Danièle et Béatrice » de M6.

On notera la chaise de bureau qui n’en ai pas une et qui me permet d’entretenir un début de scoliose.

Je ne sais pas bien qui tagguer à mon tour puisque je suis bien curieuse de connaître votre petit endroit à vous tous…. alors euh….je demande à qui voudra bien le faire, parce que je voudrai voir tout le monde mais que j’ose pas vraiment déranger!

Bilan de santé

« La cinétique de croissance de N°2 est tout à fait satisfaisante »
Si tu n’y connais rien en courbes, ça veut dire que ça va!

Voilà donc LA phrase que j’attendais: no problemo pour N°2 et moi même (tant qu’à faire).

L’échographie a tout de même eu lieu sous haute tension entre Tony et moi, dommage, on a gâché ce qui devrait être la dernière écho de bébé de notre vie puisque N°3 sera un poisson rouge ou ne sera pas:

« Tu te rend compte, elle a déjà 1heure de retard, c’est pas possible ça, ils sont chiants ces médecins! »
« Arrêtes d’être énervé comme ça, tu ne sais pas ce qui a pu la retarder, imagines la nana d’avant a eu un problème…. »
« Ouais, je sais mais y’en a raz le bol, ça tombe toujours sur nous, pis y’a N°1 à aller chercher à 11h30, il est déjà 11h, si ça continue, je vais rien voir »
« oui, ben commence par arrêter de me saouler, j’y suis pour rien moi »
« t’avais qu’à prendre rdv plus tôt »
« je t’emmerde »
« ah bah c’est facile, tu t’en fous, toi, t’y seras forcément, moi je vais tout raté »
« … »
« j’vais lui dire qu’elle abuse, faut arrêter de prendre des RDV toutes es 1/2 heures si tu sais qu’en moyenne t’en a pour 45minutes »
« Tu vas rien lui dire du tout sinon tu sors tout de suite »
……………11h12………..enfin, c’est à nous.

Hop, en un coup de gel, on voit un profil et un faciès, et Madame vérifie que c’est toujours une fille (c’est bon). Puis, direction les entrailles, là, ca devient technique et peu interressant (c’est surtout qu’elle a beau dire ce que c’est, on ne voit que des masses noires et blanches). Tony se lève et s’en va, sans un mot. Je passe donc pour la femme d’un mec odieux et essaye de l’excuser comme je peux..hmmmm…. En même temps, c’était odieux, je vois pas comment l’excuser.

Au final, un « tout va bien, elle n’est pas grassouille mais elle est grande (je loge donc un phasme), elle fera pas plus de 3kg à terme. » Ben au moins pt’être qu’elle passera, elle!

Après midi excitant au plus haut point, RDV chez l’anesthésiste. 1heure 30 de retard. Tony n’en peut plus (il est venu, histoire de rajouter un peu plus d’énervement à sa journée médiocre, mais à la base, je crois qu’il voulais me faire plaisir…En tout cas, cette fois il se tait).
5 minutes après être rentrée, je me branche avec l’anesthésiste qui veut absolument me prendre mon dossier des mains parce que j’ai pas à l’avoir sur moi. Sauf que je me défend bien, parce le Dr Machin m’a dit que SI, fallait que je me le traine partout, que c’était A MOI. Alors « pas touche », coup de tête, merci et au revoir! Non mais!

Heureusement que les nouvelles étaient bonnes, parce que c’était pas franchement la journée de rêve!

Mardi.

Je suis réveillée depuis à peu près 23h puisque je n’ai pas vraiment dormi. Enfin, si. Mais dans mon sommeil, j’ai été enfermée dans une boîte (pause pipi), je me suis noyée (pause j’ai soif), on m’a coupé une jambe (pause pipi), je suis tombée du 5ème étage enroulée dans un matelas (pause je me mouche) et mon sein gauche sécretait du sang au lieu du lait (pause il est 7h, j’ai plus qu’à me lever).
Si Freud est parmi vous, je laisse libre court à ses interprétations!!!!!

C’est donc enfarinée (et sans Tony) que je m’apprête à voir Dr Machin.
Mais c’était sans compter sur la grève des transports en commun. Bon, bah… »taxi ».
10 euros pour voir Dr Machin, ça va que je l’aime bien celui là!
Un jour, je vous dirais pourquoi je ne conduis plus, mais Tony s’en ai pris déjà plein la tronche dans ce billet, je vais pas insister!

Bien entendu, j’arrive en retard avec tous les bouchons.

Bien entendu, Dr Machin était à l’heure, forcément, sinon, c’était pas drôle!

Tac, tac, il confirme que tout va bien et me fait un premier top sur ce que sera peut etre mon accouchement:

Soit bébé va bien, vous allez au terme, il passe. Nickel. (version simplifiée: j’accouche comme tout le monde)

Soit bébé arrive en retard (noooon, je veux pas, c’est assez long comme ça): césarienne. (pas de risque à prendre vu les antécedents).

Soit bébé arrive « un peu » en avance, dans ce cas, on verra.

Soit bébé a un probleme dans les 2 prochains mois: césarienne.

En gros, comme tout le monde quoi. Il m’a fait comprendre que les décisions se prendront le plus tard possible, tant que tout se passe bien.

Je lui ai fait comprendre que si je voyais l’ombre d’une pince à cornichons s’approchant de mon utérus je lui pétais ses cannes pour marcher et je lui faisais avaler son dopler.

On est d’accord maintenant, je crois qu’il me comprend (ou sont-ce les menaces?).

Petit bémol à la visite, et non des moindres: N°1 n’aura aucun droit de visite pendant mon séjour. Tony sera le seul à pouvoir venir me voir. J’en ai encore les larmes aux yeux rien que d’y penser… Putain de Grippe A!

Je ne vous raconte pas mon retour chez moi qui m’a seulement pris 2heures puisque le bus m’a déposé en plein milieu d’une rue que je ne connaissais pas, juste parce que là, il venait de décréter que tiens, lui aussi il faisait grève finalement.

Je précise quand même qu’ils revendiquent un 14eme mois, des augmentations de salaires et une 6eme semaine de vacances… juste au cas où vous aussi, vous ayez envie de les insulter.

Bon, voilà, je crois que j’ai raconté tout ce qu’il y avait à raconter. Comme j’ai dû rentrer à pied, je ressemble à une serpillère, je m’en vais donc me coucher. Ah non, on me fait signe qu’il est bientôt 16h et que N°1 aimerait aller au parc après l’école…..

Pfffffffffffffffffffffffff………………


What’s up Doc….?

Pour tout vous dire, impossible d’écrire quoi que ce soit de drôle/interressant ou même futile. Je suis dans le stress.
Aujourd’hui, j’ai échographie.
La dernière.
A chaque fois c’est la même histoire: je stresse à fond, mon cerveau est tout ramolli, impossible de trouver de quoi relativiser:
« j’ai peur mamaaaan, j’veux pas y aller, j’ai mal au ventre, faut que j’aille aux toilettes!!!!!!!! »

La raison de cette panique: je pense que j’ai la trouille de la mauvaise nouvelle.
Rien n’y fait, je suis comme ça. Et encore, c’est pas pire que pour la grossesse de N°1, où je rajoutai à mon stress des heures passées sur des forums de futures mamans, juste histoire de m’angoisser encore un peu plus.

J’ai arrêté les forums, depuis, et j’ai repris la clope (rho ça va, j’déconne…*-*), c’est meilleur pour mon palpitant.

Demain, je saurais ce qu’il adviendra de mon corps le jour J, parce qu’il sera décidé avec le docteur Machin de comment qu’on fait pour me sortir N°2 de là.

Je me permet donc de vous laisser, le temps de ces 2 jours qui vont être ponctués d’un tas de RDV, histoire de bien stresser toute seule, pourrir la vie de Tony, parce qu’il le vaut bien (et que vous, vous ne méritez pas encore un tel châtiment), et de revenir pleine d’anecdotes croustillantes sur la vie de Dr Machin.

Journées « Marathon de l’analyse », j’arriiiiiiiiiive!!!!!!!!!

La question du Week End

Suis je devenue idiote?

J’explique.

Depuis maintenant 3 mois, à part ceux qui ont la chance de ne pas avoir de télé, personne ne sera passé à côté de THE REALITY SHOW de l’été (et d’un bout de l’automne), à savoir, Secret Story.

C’est comme le Loft, sauf que là, ils ont des secrets (pour faire comme si, quand même, c’est pas le LOFT).
Bref, John et Kevin sortent avec Brenda et sa cousine Bertille mais finalement, le secret de Bertille étant qu’elle se rongeait les ongles des pieds, Kevin a préféré s’enfuir en la laissant dans les bras de Monica qui n’était autre qu’une transexuelle, il attendra alors 4 jours pour lui dire que finalement, ce n’est qu’une s***** qui aurait mieux fait de c***** sale c***** de p******. Tout ça devant les seins tous nus de Tabatha et devant le ténébreux Georges qui faisait l’hélicopter avec son sexe pour occuper ses longues journées.

Tout le monde est outré, les personnages de ce jeu disent des très gros mots (quand ils arrivent à construire une phrase), se baladent à poil, s’habillent comme des gens qui danseraient dans des cages en boite de nuit (quand ils s’habillent), parfois, ils se mettent sur la tronche tellement ils s’ennuient. Pour courronner le tout, ils fument et boivent et font du sexe devant les caméras (j’ai déjà dit qu’ils s’ennuyaient?).

Tout ça, retransmit à nos rétines vers 18h, tous les jours, depuis 3mois.

Ben perso, le peu que j’en ai vu, j’ai bien rigolé (je suis moqueuse, faut dire). Et je n’ai pas été particulièrement plus choquée par le bout de fesse ou le gros mot. (peut être un peu plus par les problèmes de syntaxe/vocabulaire/grammaire de ces jeunes personnes).

En tout cas, hier, je zappais, et je suis tombée sur le Clip de la chanson que nous nous mettons le matin pour booster la maisonnée:

Black Eyed Peas : I gotta feeling
envoyé par tartenpion333. – Regardez la dernière sélection musicale.

Ben s’cusez du peu, mais j’ai vu plus de trucs qu’on pourrait qualifier de « choquant » ….
N°1 a 4 ans, c’est chaud de voir des images comme ça (si j’ai tout saisi, la plupart des clips sont comme ça maintenant!)

Bon, en vrai, ça me choque plus que N°1 tombe sur des clips du genre que sur des huitres s’ennuyant dans un préfabriqué décoré par la bandàdamidot… mais bon, peut etre que je suis juste idiote….

Parce que c’est (enfin) fini, et que c’est le week end, un Bonus made in Endemol:

« Je préférerai que c’est Kevin qui rerentre et que c’est Jonathan qui partais »
« Mais je comprends pas pourquoi mon maquillage y coule, je pleure pas des cils, je pleure des yeux »
« 9 fois 3…. je sais même pas combien ça fait en plus »
« Moi aussi je suis en manque de fatigue »
« Je suis pas une personne mou »

« 3 semaines, c’est pas 15 jours ? »

« Manipulateuse ! »
« C’est ma journée de moquage »
« Il faut que je fais mes cheveux »
« Je ne me suis même pas écouté moi-même directement »
« J’aimerais que c’est John qui part et Jon qui revient, pour qu’il fasse montrer qui il est »

« Arrête de monter sur tes grands cheveux ! »

« C’est la première fois que je suis dans le néant »

« Je suis têtue comme une moule »
« Roland Garros, il a un fils ? »

« T’as eu le complexe de Copenhague ? » (Syndrome de Stockholm).

« C’est choquant, ça m’a choqué »
« Tout est faux et tout on dirait du vrai »
« S’il n’y avait pas de nuages, il ferait super beau ! »

« Aider les gens dans les pays pauvres ? J’aurais trop peur qu’ils m’agressent ! »
« Je déteste me mélanger à la masse et au peuple »
« nan
mais en faite j’voulais dire qu’elle était… meraphrodite. Euhh… La
mère à Phrodite… euh ouais bah transexuel c’est pareil ! »
« Je suis allé une fois à la laverie de ma vie, et j’ai cru que j’allais mourir »

Je vous laisse méditer….

Bon week end!


Sur le chemin de l’école…

8h20, Hier.

Maman, je préfère que ce soit Papa qui m’emmène à l’école.
-Et bien tant mieux, moi aussi, parce que j’aime pas me lever si tôt.
Oui, mais ce matin, je vougrais que c’est papa qui m’emmène.
-Oui, et ben Papa, il dort, alors c’est moi. Et puis pourquoi d’abord?
Parce que Papa, il prend la Crotinette et je marche pas.
-T’es qu’une feignasse (comme ta mère).
Tu peux krendre la crotinette toi?
-Non, c’est pas bon pour ta p’tite soeur, et puis regarde, on est déjà arrivé, arrêtes de te plaindre un peu.
Ouais c’est ça, ouais, Madame « je-sais-tout »…….

16h30, Hier.

-J‘ai mal aux jambes, je marche crop.
-Rho ça va arrête, tu veux pas que je te porte quand même!
Ben c’est une bonne idée ça!
-Oui, mais non, t’es trop lourd maintenant.
-Et si tu faisais sortir la p’tite soeur maintenant, tu pourrais me porter, t’aurais plus ton ventre….tu mets tes bras au fond de ton ventre, tu fais comme ça (bruits de viscères brassés) et floup, tu la sors.
-Mais c’est dégueu, on peut pas faire ça comme ça!
Mais t’aurais pas maaaaaaaaal! T’inquiètes pas!

Ben si, je m’inquiètes, parce que certes, c’est le clone physique de son père, mais il est bel et bien feignant comme moi, et puis surtout parce que son esprit fraternel ne se développe pas forcément selon mes aspirations…..hum, hum……et en plus il me répond déjà le petit salopiot!

Un p’tit bisou?

Pour clore le défi photo de Virginie B auquel je n’ai participé que partiellement, voici le thème du jour: un bisou pour sa Violette!

Ben je suis contente, parce que ça me permet de vous présenter un bon gros livre qui a connu un succès grandiose à la maison, et qui parfois, ressort de l’étagère pour le moment calin de N°1.

« La maison des bisous » Ed. Casterman.

Petit coucou de BIENVENUE

Ben oui, aujourd’hui, comme je suis un peu feignassonne mais aussi un peu toute contente pour mes « copines » de blogs (et aussi un peu jalouse parce que ca y est, elles, elles ont déposé leur paquet), et bien je voulais juste souhaiter la bienvenue à 2 nouvelles petites têtes qui inspireront certainement encore leur maman, à savoir Miss Zen (quel surnom étonnant pour un nouveau né…je reste perplexe*-*) et Violette, respectivement filles de Chocoladdict et Virginie B.

En cette occasion, Virginie B a lancé un défi cette semaine.

En cette occasion, et à la bourre comme d’hab, je donne ma petite (mais inestimable, si,si!) participation.

D’abord pour Miss Violette, qui se demande bien à quoi ressemble mon péché mignon:


Des bonbons, mais surtout: des cocobats, des carensacs, du réglisse et encore du réglisse. Et parfois, quand miraculeusement j’en trouve, des cocoboers.

Comme y’a pas de raison, je veux aussi faire un clin d’oeil à Choco et sa Miss Zen, alors voilà pour elles (enfin, surtout pour toi Choco!)


On en avait parlé, tu l’as bien mérité!
(le deuxieme, c’est pour moi, tu me le gardes au frais!)

Ah ouais quand même… Debrief du prime.

Bon, ok, elle est plutôt canon la maîtresse du mardi… Je m’incline. En plus elle a l’air tellement sympatoche que t’arrives même pas à être cynique à son égard… la plaie!

Pour ce qui est de la réunion, notre école bat à plate couture celle de Till The Cat avec un record de 23 papas dont 7 seulement dans la classe de N°1 (héhé, dommage, la bombasse n’était même pas là pour satisfaire leurs pupilles!!!).

Ce qui ressort de cette looooongue réunion, c’est que toute l’école a une laryngite (nous ne sommes donc pas seuls!) et que N°1 va nous parler avec des mots compliqués qu’on comprend pas et va construire des phrases avec une syntaxe parfaite. Oui, il ne va pas bien se marrer avec Marie Thérèse cette année. Elle nous a présenté leur « programme »… qu’est ce qu’il va être intelligent MON fils! Bon, il perdra certainement son humour en route, certes. Mais il sera bien sage, il saura lire, écrire et compter en anglais….on soupçonne Marie-Thé de vouloir les faire directement passer en CE2.

Enfin bon, hier soir, j’ai donc appris que mes blagues pourries ne feraient pas rire la maîtresse, d’ailleurs, j’ai « outré » 2 parents en en disant une bien bonne (je proposais qu’on fasse une réunion de papas et qu’on tire au sort un désigné volontaire pour essayer de détendre Marie-Thé le temps d’une soirée, histoire de la dérider…).

Je note que cette école regorge de personnes qui n’osent pas se mouiller, mais je ne perd pas espoir, j’ai enfin quelques « alliés » de mon côté (héhé)…peut être que cette année commence finalement mieux que l’an passé, et qu’on se fera des méga fiesta entre parents d’élèves (ou pas).

Bon, sur ce, je vais essayer de faire comprendre à N°1 que sa maîtresse adorée ne s’appelle pas vraiment Marie-Thé….les enfants qui écoutent aux portes (pas fermées), c’est pas facile tous les jours!!!!!

Elle est bonne ta maîtresse!

Ouais, vu le titre, on peut s’attendre soit à un billet à moitié porno, soit à la phrase choc du jour.

Donc, entendu ce matin, lorsque Tony revenait de l’école:

_ »Elle est bonne la maîtresse de N°1″.

_ »A ce point là? »

_ »Ouais, ouais, ça change! » (je ne suis pas allée chercher très loin pour l’explication de cette phrase).

J’explique.
N°1 a enfin une VRAIE classe depuis 1 semaine 1/2. Sauf qu’il n’est pas allé à l’école la semaine derniere pour cause de gros virus qui squatte l’appartement.
N°1 a une maîtresse le Lundi, Jeudi et Vendredi et une autre le Mardi. Nous n’avions donc encore jamais rencontré la maîtresse du mardi.

La maîtresse du Lundi, Jeudi et Vendredi ressemble à ma prof de cathé (celle qui m’avait fait redoubler mon année parce que je ne faisais que du coloriage sur l’ancien testament): jupe au dessous du genou, cheveux filasses sans couleur définie, couette basse, chemisier boutonné jusqu’aux oreilles et une expression de bonheur qui arriverait presque à déprimer un hibou (Attention, dans cette phrase se cache une blague Carambar).
Bref, elle ne sourit jamais, ne dit pas bonjour et je me prend à rêver chaque matin qu’elle reconnaisse mon fiston.

Ce matin, et parce que je suis encore malade, Tony a eu l’amabilité d’emmener son clone. Je pense que dorénavant, il ira donc tous les mardi vu l’expression sur son visage en revenant!

Je ne sais pas celle que je préfère finalement…bon, je vais quand même attendre 16h30 pour me faire ma propre opinion, parce que les goûts de Tony….parfois…. (effacez immédiatement ce sourire de votre visage, pour moi, c’est pas pareil!).

Par chance, c’est la réunion de rentrée aussi ce soir…je vais donc avoir l’occasion d’entendre la voix de Soeur Marie-Thérèse et de voir le minoi de la soeur de Megan Fox…

VS          

bonne adjectif. Au sujet d’une femme, d’une fille. Belle, jolie, sexy : « Oh ! Belle, elle est belle elle est bonne elle a du bol la demoiselle » MC Solaar / Séquelles (Prose combat – 1994).
Définition tirée du dictionnaire de l’argot.

PETITE NOTE OUBLIEE: A l’attention de Monsieur Till the Cat: En ayant cet élément en main…à ma réunion de rentrée, tu crois qu’il y aura combien de Papas, hein????

Au placard…

Le plus dur après les vacances d’été, c’est de trouver le courage pour enfiler une paire de chaussettes, et le faire accepter à ses orteils qui se croyaient libres (une fois de plus) de vivre à l’air frais et non serrés les uns contre les autres dans un sac à pied.

Après cette ultime épreuve, tu peux commencer à tout remettre de ce qu’il y avait dans ton placard avant que le soleil ne se pointe. Adieu fluidité et légereté des matières, bonjour mes vieux pulls, mes jeans et autres vêtements ingrats et inconfortables (oui, même enceinte, c’est pas confortable les premiers jours un jeans…même avec la méga bande élastique!)

Mais c’était sans compter sur le diktat des magasines féminins qui font leur rentrée, eux aussi… Finito les articles légers sur les cheveux qui flottent dans l’air iodé, terminé aussi les conseils minceurs puisque tu seras désormais cachée sous ton pull. Il plane un air de grand sérieux dans les rédactions de Cosmo et Glamour…: c’est la rentrée, et il faut être au taquet pour ne pas rater sa rentrée MODE!

En soi, même si on n’est pas branché « Fashion Week », on ne passe que très rarement à côté des « Must Have » de la saison…

Alors on admire, on touche, on compare…. et on se fait envie, voire on craque carrément et on vide le PEL.

Ce qui revient souvent sur le tapis, c’est: « oui, mais pour nous les rondes, hein? qui pensent à nous? ». Eternelles insatisfaites que vous êtes Mesdames qui faites plus que du 40 (oui, parce que faire plus que du 40, ca s’appelle « être ronde » chez les fashionistas). Je conçois que ce ne soit pas facile de vivre avec l’envie d’un pantalon slim (ou pas) qui ne vont de toutes façons à personne qu’aux ultra minces, que les robes pulls n’ont jamais été étudiées pour des tailles 46. Je conçois. Mais et moi? hein? je peux me plaindre aussi? (oui, je prend le droit). Je déclare ouvert un nouveau groupe de fillasses pas contentes de la mode: les petites!

Nan, parce que je sais pas si vous avez vu ce qu’il se trame derrière notre dos pendant qu’on a la crève et qu’on se dit que les vacances…c’était bien quand même!

Ils se sont ligués, les sagouins. Tout l’été, ils se sont marrés rien qu’à la pensée de nos tête à la découverte des nouvelles collections…

Non, mais quoi, c’est vrai, plus ça va, et moins ça va être possible
de me satisfaire. C’est Mr LeBanquier qui va être content…je le
soupçonne d’avoir hypnotisé les stylistes pendant ses vacances en Sardaigne celui là!

 

Oui, parce que sans ça, il faudra m’expliquer le principe de la botte cuissarde sur une jambe de « petite ».  C’est super sexy une cuissarde sur la jambe d’1,20 d’Adriana Karembeu, sauf que sur moi, 1,20m, ça m’arrive sous les seins….alors qu’on vienne pas me dire que je vais avoir l’air d’une Pin-Up. J’aurais à peine l’air d’être la doublure botte de Brad dans « Et au milieu coule une rivière ».

ou, chez moi:

On peut m’expliquer le concept du sac « OverSize » aussi. Pour ceux qui parle encore moins Shakespear que mode, ça veut dire « énorme », « géant », et je pèse mes mots.

Tout ce que ça m’inspire, c’est que je pourrais y transporter, au choix: ma maison, mon gosse ou moi même, mais surtout, c’est qu’en prenant en compte ma grande taille, je pense qu’il touche terre si je le met à l’épaule (je pense aussi que je bascule, mais bon).

Quand en plus on part du principe que plus ton sac est grand, plus tu le remplis, les nénettes qui osent vont se retrouver avec les épaules de Mauresmo en 3 jours.


T’en as rêvé, ton sac l’a fait.

Bref, à moins que le corset soit de mise pour la collection Printemps-Eté 2010, ce sac reste un mystère pour moi.

Pour rajouter à ma joie de ne rien trouver de potable dans la collection de cet hiver, tu rajoutes, les maxi manteaux, dans lesquels je ressemblerais à un sac, les maxi épaulettes, qui me donneraient suffisamment d’amplitude pour m’envoler…ou participer au nouveau casting de « pas de pitié pour les croissants », l’écharpe XXL, qui, si je l’enroule autour de mon cou, on ne voit plus ma tête, et si je l’enroule de façon à respirer un minimum, je marche dessus, trébuche et me vautre.
On rajoute à ça le « jeans boyfriend » dans lequel, certes, tu es à l’aise, mais aussi dans lequel tu ressembles vaguement à une chanteuse des années 80 sur le retour, le pull XXL qui traîne à moitié sur tes genoux et qui te fais penser que Mimi Matty doit bien galérer pour s’habiller, alors, bon, je vais peut être arrêter de me plaindre.

La mode cet hiver, tant pis pour moi. Je ressemble déjà à un culbuto, je vais pas rajouter du ridicule à ma situation.

Vivement cet été.