Les jeux de notre Noël (cadeau inside)

Alors voilà, je t’explique, cette année, c’est un peu différent de tout ce que j’ai connu.
C’est mon premier Noël en mode « famille recomposée ».
Voilà voilà.
J’ai bien entendu N°1 et Clapiotte, mais depuis quelques mois, une nouvelle petite greffonne est venue remplumer cette famille. Enfin… « petite », elle a quand même 10 ans, hein.
3 enfants !
Tout à coup, ton budget Noël n’est plus le même. D’autant que pour le coup, elle ne joue ni tout à fait aux mêmes choses que N°1, ni tout à fait aux même choses que Clapiotte, donc me voilà bien perdue. Sans parler du budget de cette année qui est nettement amoindri.

Et tout à coup, j’ai une idée lumineuse : mis à part une ou deux petites choses persos sous le sapin, on va faire des cadeaux familiaux.
Parce que 1 cadeau pour 3, tu notes comme tu fais des économies ou pas ?
Et quoi de mieux que des jeux de société pour que tout le monde y trouve son compte ? Y compris cette nouvelle famille qui tâtonne pour le moment à trouver le bon équilibre : les jeux auxquels nous jouons à 5 nous permettent effectivement de nous rapprocher et de nous construire ensemble.

BENEF je vous dis !

Et voilà ma sélection :

D’abord, grosse razzia chez Gigamic :
(jeux entre 10 et 15 euros chaque)

difference de gigamic
Difference :
Une carte au milieu de la table, les joueurs ont la même illustration devant eux… à deux détails près…. Le premier qui trouve ses 2 différences gagne et défausse sa carte.
Un jeu calme mais susceptible de dévoiler les plus mauvais joueurs de la famille !

12359764_10153136847102234_323083122_o

Texto :
Des cartes colorées avec, chacune un thème, un peu façon « p’tit bac », on doit trouver le plus rapidement possible le thème correspondant à la lettre de couleur de la carte signifiant ce thème (oui, bah j’ai pas réussi à faire une phrase moins compliquée).
En gros, là, le thème est « Film/TV » sur une fiche rose, on prend donc la lettre rose sur la carte retournée, soit D et on hurle DAREDEVIL (ou Dumbo, Denver le dernier Dinosaure ou Dora l’exploratrice)(on a les références qu’on mérite).
Très marrant et accessible dès 6 ans.

gigamic_jset_set_box-game_web

 

Set :
(J’ai connu ce jeu à une époque où il n’était pas encore édité chez Gigamic, et dont je tairai l’année, mais c’est un classique dans ma famille)
Sur la table, on dispose les cartes de façon à voir les symboles. Le but est de constituer des « sets ».
Sachant que les symboles combinent 4 caractéristiques (couleur, forme, nombre et remplissage), un set doit être constitué de 3 cartes dont chacune des 4 caractéristiques est soit totalement identique, soit totalement différente aux 2 autres cartes. OUI, dis comme ça, normalement, t’as rien compris, mais ce jeu d’observation est vraiment (mais vraiment) super chouette, et dès que tu as pigé le concept, tu peux y jouer même avec tes grands parents….
Clapiotte est néanmoins encore un chouille petite pour arriver à faire le tri mais vers 7-8 ans, c’est tout bon (et pour nous, adultes, c’est un très bon moyen de se concentrer et d’observer… Coucou Alzheimer !). Il existe cependant en version junior, si jamais.

12359624_10153136847087234_1864716056_o

Bazar Bizarre :

Encore un jeu d’observation (à la limite, vaut mieux commencer par celui ci que Set, avec des petits, mais ca marche sur le même principe d’observation).
Sur la table, 5 objets : un fantôme blanc, une souris grise, une bouteille verte, un fauteuil rouge et un livre bleu.
On retourne une carte de la pioche et on doit au plus vite attraper l’objet qui ne figure pas sur la carte, que ce soit l’objet lui même ou sa couleur (par ex sur la carte de gauche, on prend la souris, car elle n’est pas sur la carte et il n’y a pas de gris non plus sur la carte) OU ALORS on attrape l’objet qui est parfaitement représenté (par ex s’il y avait une bouteille verte, on prend la bouteille verte).
(je suis vraiment nulle en explication de règle du jeu)
N’empêche, ce jeu est un vrai succès, nous l’avons déjà, mais je ne peux que vous le conseiller.

Passons maintenant chez Obyz, avec, je ne pouvais pas le rater, le jeu « Lapins crétins en furie » (dans les 17 euros).

Capture d’écran 2015-12-10 à 15.13.46

Un jeu de rapidité et d’observation où on doit ventouser (OUIIIIIIII) les cartes contenant l’objet de la carte objet (non, vraiment, j’excelle sur les explications je trouve)
Règle du jeu classique, mais revisitée façon lapins crétins, l’utilisation des ventouses est juste tellement drôle !
Pour tout âge, à toute heure, ambiance garantie parce que juste c’est bwaaaaahhhhh de faire des batailles de ventouses !

Cache mouche chez Goliath :
(annoncé à 25 euros, on en trouve à moitié prix en ce moment)

shopping

Il fallait un « jeu du n’imp » et c’est donc celui là qui remporte la palme.
On enfile les yeux de mouche, et on doit deviner dans quel gobelet nos adversaires ont caché leurs mouches en sachant qu’ils les changent de place pendant que nos yeux clignent.
On ne ressemble à rien, tout le monde est mort de rire, c’est plus de la chance qu’autre chose, mais c’est vraiment marrant d’être aussi ridicule !
Note pour info : c’est pas les lunettes les plus confortables que j’ai pu porter…

Capture d’écran 2015-12-10 à 15.13.36

On citera également Esquisse chez le même éditeur, une sorte de téléphone arabe en dessin, juste tellement drôle (il faut savoir lire en revanche) : tu dessines un mot, une personne le vois et écrit ce qu’il pense que c’est. La personne suivant lit et écrit la dernière version et ainsi de suite. on se retrouve parfois avec des trucs complètement fou et on se marre bien (surtout quand on joue avec des gens qui dessinent mal, c’est vrai) !

81xxYx-iLuL._SL1500_

Top Face de chez Buzzy Games
(compter moins de 20 euros)
« Maman, mais c’est toi qui a inventé ce jeu ? » (pas pu m’empêcher de l’ouvrir devant eux celui là).
Donc non, c’est pas moi.
« Mais là, sur la photo, c’est toi ! »
Non, c’est pas moi non plus, mais j’avoue que franchement, on dirait qu’il a été fait pour moi. En gros, il faut mimer une grimace et les autres doivent la retrouver sur la table.
Il y a plusieurs jeux selon les niveaux qu’on a en grimace. Évidemment, je gagne, hein. Faut pas déconner, à un moment, j’ai bien le droit de me déclarer experte en quelque chose !

12351714_10153136918637234_934974768_o

Et pour le petit dernier (parce que ça vous fait déjà pas mal de choix), un jeu pas de société, mais un truc qui plait carrément aux filles (à Clapiotte comme à la grande) en ce moment :
Fashion Creator chez Educa.
Moi, à leur âge, j’avais failli faire pipi dans ma culotte quand on m’avait offert « dessinons la mode ». Mais là, on passe à un autre niveau. Les enfants créent la mode, là, c’est toujours le même principe, à base de pochoirs et calques (plus de 400 combinaisons sont possibles, ca promet un peu de calme), et ils peuvent ensuite animer leur création en 3D grâce à une appli (gratuite) et un simple scan de la création en question.
Magique ? un peu (pour moi en tout cas)
Bref, un petit jeu créatif qu’elles kifferont certainement à fond d’ici peu de temps (gniiiiii).

12364232_10153136940067234_691334311_o-1

Et du coup, Educa m’aillant gentiment proposé de vous en faire gagner un, alors voilà, vous pouvez gagner un exemplaire de Fashion Creator aussi.

Pour jouer, fastoche, vous me dites en commentaire quel surnom je pourrais bien trouver à N°3 (parce que vraiment, je sèche, c’est plus dur qu’il n’y parait de surnommer une Dizan qu’un tout petit bébé).
Vous avez jusqu’au 16 décembre inclus pour jouer. Je contacte le gagnant par mail dans la foulée le 17 pour que le jeu arrive au plus vite (en esperant avant Noël) chez vous.
Le jeu ne pourra être envoyé qu’en France Métropolitaine.
Bonne chance à tous !

 

EDIT : le gagnant du jeu est clarissime !
Bravo et merci à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

De la déco originale ? Bouge pas, j’ai un concept store sous la main ! (avec un bon d’achat à gagner)

Si tu me suis sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram, tu n’auras certainement pas raté que j’ai un problème avec l’achat compulsif de TShirts ET de décos en tout genre.
J’ai notamment un léger souci avec les affiches. Et le formica. Et les figurines. Et globalement tout ce qui touche au street art.
Çafait beaucoup, je sais.

Bref, quand j’ai aménagé, j’ai dû dévaliser Emmaüs pour trouver des dizaines de cadres et créer « le mur du n’imp ».
Mais je me suis arrêtée dans ma lancée, rapport que le mur du n’imp se trouve être un mur impossible à percer, et comme on est en location, ça devenait compliqué.

Ca ressemble à ça :

mur du nimp

emmaus

Une fois que j’ai eu fini de vider les allées d’Emmaüs, j’ai aussi cherché sur le net ce que je pouvais trouver.
Du coup c’est avec une grande joie que pu constater qu’il existait des sites proposant de la déco hyper originale, surtout que j’ai la chance de recevoir pas mal de communiqués de presse me proposant d’en découvrir encore et toujours plus.
C’est là que j’ai découvert le site Family Drugstore

Un site qui propose des tas d’articles, allant de la petite déco au meuble, en passant par un rayon épicerie. Un concept store créé par et pour les fanas de décos inspirées par le pop art, la culture américaine et le street art. On peut même y faire customiser son propre objet, genre sa paire d’escarpins de mariage un peu trop blanches ou sa table basse. Tout est possible, il suffit de demander.

Une photo publiée par @familydrugstore le

Du coup, j’ai un peu craquer mon slip pour une pomme (ne me jugez pas)(je vous dis pas la tronche du chéri quand il a vu ça) et une sérigraphie de Béa Toa (éditée à 12 exemplaires) tellement canon (là, le chéri a plus approuvé mon choix, bizarrement)

pomme vintage serigraphie star wars

Niveau prix, pareil, il y en a pour tout le monde. Des petits plaisirs à la pièce rare et chère, ça dépendra du porte monnaie et du coup de cœur.
Si j’avais le budget, je pense vraiment que j’investirais dans une de leur pièce unique… genre le Gansta Kitty, parce que bon, quand même, il claque !
Et si vous voulez tester, j’ai un bon d’achat de 25 euros à vous faire gagner (hors FDP).
Pour tenter votre chance, je vous laisse jusqu’au 11 décembre midi pour laisser un commentaire ci dessous.
Je tirerai au sort le gagnant et lui communiquerai son code rapidement par mail qu’il puisse se faire un petit plaisir de NOËL.
N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux et à liker la page de Family Drugstore (et la mienne, hein, je suis pas contre) pour soutenir ce chouette projet !

Bonne chance !

 

EDIT : c’est Sabine qui repart avec le bon d’achat, en esperant qu’elle trouvera son bonheur. Bravo et merci à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faire ses courses de Noël avec Wesco-family

Je suis ce qu’on appelle une frénétique du clic, une accro du shopping virtuel et j’ai été diagnostiquée comme étant une e-chercheuse compulsive.

Je passe du temps sur internet. Beaucoup. En même temps, ça fait partie de mon boulot, aussi.
Et quand certains s’octroient des pauses café avec leurs collègues, moi, j’engage une conversation en message privé sur Facebook OU je cherche des trucs sur internet.
Et disons qu’à partir d’octobre, environ, je cherche surtout des bons plans et de nouvelles trouvailles autour de Noël et, bien évidemment, des cadeaux pour les enfants.

A cette période, j’aime assez sortir des sentiers battus et découvrir ce qu’il se fait d’autre que ce qu’on voit passer en boucle à la télé et dans les catalogues de jouets des grandes surfaces.
Parce que oui, je comprends bien que les greffons soient à fond sur tel ou tel jouet à la mode, et je suis bien la dernière à avoir assez de cran pour les frustrer à cette période (youhou, à nous les paquets de cartes Pokemon à 60 000 dollars), mais j’aime aussi leur faire découvrir d’autres choses.
Surtout qu’ici, ils ne sont jamais contre en général, et que j’ai réussi à me bâtir une belle réputation de « maman les bonnes idées » auprès d’eux (je profite de ce statut allégrement avant que l’adolescence et le « Maman la grosse relou » le remplace définitivement).

J’ai toujours garder en tête que le matériel qu’on utilisait à la crèche, à l’époque où j’y travaillais, était le top du top (oui, j’ai fait 132 métiers), du coup, je cherche toujours à retrouver certains produits que j’ai pu y croiser.
Dans le lot, ce que propose Wesco-family est certainement ce que j’ai pu croiser le plus souvent, notamment au niveau des jeux extérieurs et des tapis et aires de jeu. Seulement, il n’était pas vraiment facile d’avoir accès à ce genre de matériel quand nous étions simples parents et non professionnels.
Depuis, ils ont un site internet bien fourni et cette année, ils proposent même un onglet spécial Noël  pour trouver tout un tas d’excellentes idées cadeaux.
Je pense notamment aux kits Playstix  qui seraient une bonne alternative aux Lego pour assouvir les besoins architecturaux de mes enfants…

42452_P_42452@P2@XL

Le site regorgeant de trouvailles aussi sympas que de bonne qualité, je ne peux pas vraiment vous faire la liste entière de tout ce qui est susceptible d’atterrir dans mon panier à l’instant où j’écris ces lignes, mais si jamais vous cherchez quelque chose qui change un peu, je vous invite à jeter un œil tout de même, il se peut que vous trouviez votre bonheur.

Et si c’est le cas, voilà un code promo* à utiliser avant le 31 décembre 2015 : FYBLOG. Il vous permettra de bénéficier d’une réduction de 10%.

Et évidemment, vous avez le droit de me donner vos propres « sites coup de cœur » je suis preneuse (c’est bientôt la pause)

* Offres utilisables une seule fois par client, jusqu’au 31 décembre 2015, non applicables aux produits déjà remisés ou soldés, hors librairie, poussettes, sièges-auto, boutiques « Exprimer ses talents », « Fournitures scolaires » et frais de livraison.

 

 

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’interview décalée : moi-même interviewée par vous

« moi même interviewée par vous » ça fait genre un peu, je trouve, mais bon, hein, on n’est plus à ça près ici je crois.
Avant hier, je découvrais chez Crevette d’Odouce et 8 à la maison leur statut Facebook demandant à leurs fans de leur poser toutes les questions qu’ils voulaient, sans tabou.
Tu penses bien que comme j’ai pas de personnalité, j’ai voulu faire pareil direct tellement je trouvais ça drôle.

J’ai donc lancé un appel sur ma page Facebook
Ouais, si tu ne me suis pas sur FB tu n’as pas eu cet immense privilège de pouvoir me poser toutes ces questions qui te démangent et t’empêchent de dormir à mon propos, je sais, c’est dur, mais il te reste les commentaires si jamais, je suis plus à ça près sachant que sous ce post, en 12h, j’ai eu 100 commentaires, vraiment, vas y, lâche toi.
J’ai un joker encore dans ma manche puisque les questions posées sont plutot assez cool, en fait (merci les gens, coeur sur vous).
Je vous fais ça dans l’ordre, et sans filtre :

 

Milie :  Tu aimes le cinéma ? Et… est-ce que tu baises ?
Oui, beaucoup. Oui, beaucoup. (hahaha)

Stéphanie Zazou :  Quand est ce qu’on se voit ? Et d’où vient ce pseudo ? (Rassure nous, c’est bien un pseudo ??)
Excellente question, parce que je suis d’avis que ces journées avec 1000 personnes c’est braucoup trop. Je compte donc privatiser un resto bientot et on fait grosse teuf ?
Sinon, Cranemou, c’est le premier pseudo que j’ai pris pour accéder au chat caramail. Même pas pour draguer, le pire. (d’autant que tu sauras qu’on drague moyen avec un pseudo du genre). C’est la soeur de mon copain de l’epoque qui le surnommait comme ca quand il etait bébé (rapport a son crane mou, donc)(ne me demande pas comment j’ai pu etre assez intime avec cette famille pour savoir ce genre de chose). Ca a été une évidence le jour où j’ai créé mon adresse mail et mon pseudo caramail, n’ayant aucune imagination.
Quand j’ai lancé le blog, pareil : « choisissez votre pseudo », je suis restée con. J’ai instinctivementt mis cranemou, par habitude. Et voilà où j’en suis (oui, donc, voilà, non seulement c’est en quelque sorte un VOL, mais en plus, c’est complètement irréfléchi. Quoi que quelqu’un qui ferait ca de facon réfléchie serait quand même assez bizarre.

Em Nge : Qu’est-ce que tu faisais avant que ton blog ai autant de succès ? Tu ne t’occupes que du blog où tu bosses à côté ?
J’étais en congé parental. et avant, j’étais vendeuse chez Kookai. Et avant, je travaillais dans une crèche.
J’ai pas de boulot à côté de l’écriture. J’écris sur le blog et je fourni du contenu rédactionnel pour divers sites internet
.

Julien  c’est quand qu’on se fait une teuf dans ton appart ??
Hahaha. Je n’ai toujours pas fêté ma pendaison de crémaillère, je crois qu’il va falloir encore attendre un peu :)

Cédric  T’as déjà frappé tes gosses?
Une fois, mon fils m’a échappé et a traversé la rue direct, il devait avoir à peine 3 ans. J’ai eu tellement peur que quand je l’ai récupéré en face, je lui ai mis une fessée. Et je me suis mise à pleurer, à genou sur le trottoir en bredouillant des « pardon, mais c’est pas bien, mais pardon, mais bordel pourquoi t’as fait ca, mais pardon »…
Ça a été la seule fois.

 

Rébecca : Tu préfèrerais avoir un bras nettement plus long que l’autre ou une bande de canetons qui te suivent à vie ?
E
n fait ca dépend de si le bras long me permet d’acceder, à, au hasard, des places VIP pour des concerts de rock ou ce genre de choses. Sinon, peut-être que ça se dresse bien les canetons, on sait pas… Faut que je réfléchisse encore un peu…

Crevette d’Odouce : Droite ou gauche (ton côté du lit) ?
A gauche, parce que mon mec dort à droite, mais perso, je m’en fous un peu, tant que j’ai pas trop chaud.

Anne-Sophie : Ça va mieux avec tes voisins? A quand ce dej ensemble ? Envie d’enfants ? Et pourquoi Cranemou?
Pas vraiment niveau bruits de voisinage, on dira qu’on s’habitue à tout. Pour le déj, aucune idée faut voir, et pour « cranemou », faut voir plus haut à la question 2 :)

Floriane : Est ce que tu kiff déménager tous les 4 matins?
GRAVE !
Non, mais vraiment en plus. Enfin, pas si j’étais super méga trop bien quelque part, certainement, mais j’avoue que j’aime bien réaménager de nouveaux espaces (mais pas faire les cartons)

Cecile : Tu possèdes combien de paires de baskets?
13 !
C’est pas fou en fait :)

Floriane : Le vintage pour toi c’est la vie ?
Héhéhé. Non, peut être pas, mais je suis pas fan du « tout tout neuf ». J’aime bien savoir que les choses ont vécu, on servi, ont connu des doigts sales, des pots de confitures renversés, des crises de jalousie, des fous rire et des soirées festives. J’aime bien savoir ça.

Laurence : Tu as voté quoi aux dernières présidentielles? (j’en ai ranafout’ c’est juste pour foutre la merde)
Tu dis pas quel tour. Donc Hollande au 2e.

Julien : no tabou : c’est quoi ton fantasme sexuel?
Punaise tu sais quoi, je sais pas. J’assouvis tous mes fantasmes en fait. Donc, je dirai l’ascenseur. C’est bien, ça, l’ascenseur.

Séverine : On fait quand une cranemouparty ?
Haha, du genre j’organise une fête à ma gloire ? Je suis pas bien capable de faire ça. Par contre, une fête juste normale, c’est une idée à creuser effectivement !

Amélie : tampons, serviettes, cup ou… rien ? #beurk #cEstLaNatureMaBonneDame
Protèges slip parce que je sais m’auto gérer (ouais, je sais, c’est cool, mais ça se fait bien en vrai)(ce n’est PAS sale !)

Baby Pop : est-ce qu’on t’a forcée à aller aux Efluent rencontrer Tchoupi et la mascotte Eludril ou t’y est allée de ton plein gré ?
Alors, non, on me force rarement à faire des trucs moi. par contre, j’ai pas croisé Tchoupi et le mec d’Eludril m’a fait peur. j’ai eu 1 seul goodies aussi. J’ai raté les conférence, les danses, les chansons et à peu près tout le reste. Je suis très mauvaise quand j’essaie de jouer à la blogueuse. Mais je connais bien les cafés qui se trouvent autour du Carreau du Temple maintenant.

So Phie : Est-ce que tu connais la bonne tarte aux pralines de la Boulangerie de l’Ile Barbe ? (si oui tu pourrais m’en envoyer ???  steupléééééé)
OUI ! C’est la boulangerie Jocteur qui fait ça. Mais je t’avoue que la tarte aux pralines, on finit par se lasser. Par contre ils font des cannelés à se taper le cul par terre (désolée pour les bordelais, mais c’est vrai). Et je t’en enverrai bien mais pour moi, l’île Barbe, c’ets le bout du monde ;)

Ana : Pourquoi « Crânemou » ? 
J’ai répondu à la 2ème question :)

Claude-Alain : Concernant le conflit Israëlo-Palestinien, pourquoi ne dit on pas Palestino-Israëlien ?
Parce que des gens feraient des jeux de mots pourris du genre « Pale et Stinois, Raëlliens » et que vraiment, c’est nul.

Sachant que 2 x 2 = 4, quel est l’âge du capitaine caverne lorsqu’il avait 5 ans ?
A gauche, en sortant du couloir.

Pourquoi « maison de retraite » en allemand contient autant de lettres ? Qui peut diable retenir un tel mot ?
Rha mais l’allemand c’est SIMPLE pourtant : pflege(soin)heim(domicile). EASY !

Katia : Tu tombes sur un génie qui t’offre 3 vœux. Que choisirais-tu ?
(hormis les réponses « Miss France » genre la paix dans le monde, toussa)
Alors, tu vois, je suis contente que tu me poses cette question, parce que ça me permet de soulever la plus grosse supercherie de cette histoire de génie et de vœux.
Si un génie me proposait 3 vœux, j’en filerai 2 à des gens qui le méritent. Et mon 3ème, je demanderai 1 vœu par semaine. A vie.

Claude-Alain : Nana Obama ou Michel Mousquouri ?
Mireille Zaz.

Cocci des Bois : Tu préférerais des bras de 3 m de long ou un canard qui te suit partout ?
Le canard, le canard. C’est BON le canard !

Laure Emmanuelle : Tu préfères les bébés phoques ou les oursons polaires? #Cop21inside !
Je préfère les pingouins en fait. Les phoques me font peur et les oursons polaires sont trop salissants.

Claude-Alain Frehaut Pourquoi les gens qui nous manquent nous manquent tant alors que ceux qui ne nous manquent pas nous manquent juste pas ?
Parce qu’on a faim.
Blandine : Pourquoi les #Iseeface, et pourquoi cette passion pour le #streetart ?? Et pourquoi faut toujours que tu fasses des grimaces sur les photos ??
IseeFaces parce que j’ai toujours vu des visages dans des « choses » de la vie courante et que quand j’ai découvert que ça avait un nom ET en plus, un hashtag associé, je me suis sentie moins seule (et moins folle).
Le streetart parce que j’adhère à cette forme de liberté d’expression, que j’y trouve de la poésie et de la pertinence, et souvent, du beau.
Les grimaces parce que j’ai un réel problème avec l’image que j’ai de moi. Une grimace, c’est mon masque à moi, ma façon de dire « je suis moche, mais je l’ai fait exprès »

Katia : Avoue tu maudis crevette d’eau douce pour cette chouette idée.
Même pas. y’en a beaucoup, mais c’est quand même drôle :)

Sandra : T es malade. Je dirai ton meilleur souvenir d évent blog ?
Rhalala… dure question.
Je suis obligée d’en citer plusieurs.
D’abord mon tout premier. Alors que j’étais lyonnaise, on m’a envoyé mes billets de train pour Paris. Ca ne se faisait pas trop encore à l’époque, les événements blogueurs, et j’étais là. Je comprenais pas trop, j’avais vraiment l’impression de pas être à ma place.
Il y a les voyages. Ca, c’est fou. Et c’est toujours fou. Un des premiers, à Belek, en Turquie, a été un vrai tournant dans ma vie.
Tous les trucs où j’ai pu emmener mes enfants. Genre Disney, Club Med et compagnie. Leur faire profiter de mon blog de cette manière, c’est vraiment ce que je trouve de plus chouette.
Et évidemment, Tony Parker qui me livre mon petit déj et mes surgelés. Ca, on s’en remet jamais vraiment.

Déborah Padawan : Comment tas annoncé aux enfants que vous alliez divorcer ? Comment trouver les mots ?
Je sais plus trop. je crois qu’on leur a simplement dit qu’on ne s’aimait plus, qu’on avait besoin de ne plus se voir un moment et que peut-être qu’il était possible qu’on ne s’aimerait plus jamais avec leur père. On n’a pas laissé trainer quand on a été sûr de nous et de notre choix. J’ai surtout rassuré : « on ne s’aime plus avec papa. Mais VOUS, on vous aimera toujours, ça, ça ne peut pas s’arrêter. Et on sera TOUJOURS vos parents, quoi qu’il se passe ». J’ai dû le répéter des centaines de fois je crois….

Angela Ctln Que penses-tu de la conjoncture économique actuelle ?
Je pense que c’est la merde mais que tant qu’il y a des apéros il y a de l’espoir (balance ton doodle)

Céline : Testes-tu et écris-tu sur tous les produits que tu reçois ?
Je teste pas tout, parce que parfois, on m’envoie des trucs improbables, genre des tests de grossesse.
Et je ne parle pas de tout non plus, parce que parfois, des choses ne me plaisent pas mais je suis consciente que ça pourrait plaire à d’autres… Je ne suis personne pour aller démonter une boite qui produit une poupée que je trouve affreusement laide. Je vois que d’autres aiment pour diverses raisons que je ne partage pas forcément, mais mon avis n’étant pas universel (malheureusement, parfois ;) ), je ne me permets pas de détruire le travail et les projets de personnes qui, elles, y croient. Je suis incapable de faire ça.

Julien : tu vas réellement répondre à toutes les questions?
je suis en plein dedans !

Nini : D’après toi peut on faire du rodéo en étant a cheval sur ses principes ? #DemerdeToiAvecCa xD
Encore heureux ! Sinon, comment on ferait pour voir midi à sa porte après 16h30 et on pourrait pas avoir le cul bordé de nouilles quand on mange du riz ? Allons… sois réaliste enfin !

Gaëlle : Pourquoi quand on baille ça fait bailler les autres ?
Tu sais quoi, un jour, j’ai entendu je ne sais où que quand on baillait, ça provoquait l’équivalent d’un mini orgasme. Et que du coup, ça donnait envie aux autres de ressentir la même chose. Du coup ils baillaient à leur tour. un peu comme on peut être excité en matant une scène un peu chaude. Bah voilà.
J’ai jamais chercher d’autre explication, je trouve celle-ci parfaite.
Et je baille beaucoup.

Phalaen Opsis : D’où vient ton pseudo ? Et comment fais – tu pour gérer seule ton taf, tes enfants et ton blog en plus de la maison etc… ?
Pour le pseudo, voir la 2ème question.
Je ne gère absolument rien. Je suis à la bourre sur tout, chez moi c’est le bordel quasi non stop, le frigo est toujours vide, et pire que tout, je ne suis même pas seule au final, puisque ça fait 8 mois que je vis avec mon chéri…. Je te laisse imaginer quand j’étais vraiment seule hahaha !

Isabelle : Quel est le truc le plus chouette que tu aies pu vivre grâce à ton blog ?
J’ai répondu un peu plus haut à ça :)

Ma RiOn : Pourquoi le site Onlygones est moins actif, parce que tu as moins de temps ? D’ailleurs comment fais tu pour gérer l’ensemble ? (Enfants Maison travail déplacements chéri)
Tu as l’air d’avoir toujours réponses aux questions de tes enfants, as tu toujours eu une bonne repartie ? Y a t il des questions de la part des enfants pour lesquelles tu n’as pas de réponses ?
Est ce qu’on pourrait déjeuner ensemble prochainement ?
Onlygones, j’étais seule à le gérer, avec, parfois, l’aide d’une ou deux lyonnaises dévouées, mais c’était beaucoup de taf au final. d’autant que j’avais quand même besoin de bosser ailleurs que sur ce projet pour gagner un peu de sou… j’ai dû arrêter… J’en ai même oublié de renouveler le nom de domaine, si bien que j’ai perdu mon .com, racheté par de vils chinois qui en ont fait un site de cul. Bravo !(le site existe toujours sur onlygones.wordpress.com mais n’est plus actif depuis un moment maintenant)
Pour la gestion, comme dit plus haut, je gère « à ma manière »… c’est à dire, pas toujours au mieux, souvent vite, parfois mal, régulièrement à la bourre. Je privilégie le bienêtre de chacun. Le reste passe TOUJOURS après. Surtout le ménage.
Côté répartie, je crois pas avoir souvenir de faire partie de ces gens là non. Je suis meilleure à l’écrit pour la répartie, et à force, je commence presque à pas être trop mauvaise à l’oral, surtout quand il faut jeter les gens qui m’emmerdent !
J’ai plein de « je ne sais pas » dans mon sac. J’ai vite expliqué à mes enfants que je n’étais certainement pas Dieu et que je ne savais pas tout, VOIRE que j’étais capable de me tromper. Franchement, tu te rappelles, toi, pourquoi la Terre tourne dans tel sens ? Et à quoi ça sert l’ombre ? Voilà, hein. Par contre, j’explique ce que je peux dès que je peux (genre, récemment, j’ai dû expliquer à quoi servait le viagra à mon fils, on remerciera Kev Adams sur ce coup là). Et quand on ne sait pas, on cherche ensemble.
Et OUI ! Évidemment ! Je n’attends que ça depuis Ikea moi !

 

Cathy : Le blog que tu prends le plus de plaisir à suivre à chaque billet? (A part le mien c’la va de soi ) (Et le tien grande megalo ^^)
Je ne suis pas hyper assidue aux blogs « écrits », je pioche selon ce que je croise à des moments, un peu au hasard, et comme je suis un peu conne, je ne prends jamais le temps de mettre en favoris certaines perles. Mais globalement, je ne lis que des blogs écrits avec humour (ou des blogs d’infos, aussi)
Par contre, j’adore aller lire les planches de Bouletcorp.
Régulièrement !
Mathilde : Est-ce que tu crois au père Noël? #Siilexiste!
Toujours, mais plus le même. Je crois que les gens deviennent meilleurs à Noël. C’est dommage que ça ne fonctionne souvent qu’à cette periode, mais ça me redonne foi en l’humanité de croiser certains regards ou de constater certains gestes.
Claire : quand est-ce que tu reviens chez moi avec tes greffons ??!!! #BenQuoiCestAussiUneQuestion !
 Excellente question, mais pour ça, faudrait faire un doodle pour se trouver 1 date sur 2016 qui correspondrait à une faille de nos agendas respectifs :)
Maman Schtroumph : Qui est le premier, l’œuf ou la poule?
Honnêtement, je pense que c’était plutôt l’axolotl, mais personne n’a jamais voulu écouter mes théories philosophiques de toute façon.
 axolotl
Nat : Tu voulais faire quoi quand tu étais pitite ?
Biotechnologue.
Je te raconte même pas la tronche de mes parents quand j’ai dit ça en CM2. J’étais pas fun comme meuf déjà….
Bon, ceci dit, j’ai fait bio, mais je suis pas allée plus loin que le DEUG hein.
De toute façon je porte très mal la blouse blanche.
Geraldine : Tu aurais envie d’un autre petit rejeton ? Quoi, dis-moi pas que t’es vieille?!?
Non !
Alors déjà parce que physiquement ce serai trop compliqué (et pas à cause de mes 35 ans non non), mais parce que j’ai eu mon quota, que je vis bien avec mes bébés-grands maintenant et que même si ça parait bizarre de dire ça à mon âge, je suis vraiment passée à autre chose là !
Zaza Stephanie Est ce que quand tu es contente tu vomis ?
Non. mais ça m’est arrivé de péter de joie. Si. True story.
Cecile : As tu déjà visité une prison turque ?
C’est pas cool pour le kebab du coin de ma rue. Il est SYMPA en vrai !
Manon : Une vraie question de curieuse : tu fais quoi comme sport ou alors tu faisais quoi avant genre celui que tu préfères?
 En ce moment pas grand chose (et mon corps flasques et mon mal de dos me le rendent bien).
Sinon, j’ai fait de la gym à haut niveau jusqu’à mes 20 ans à peu près. Parait que c’est en partie pour ça que j’ai pas beaucoup grandi d’ailleurs….
Elsa : Tu peux nous remontrer Tony Parker ? (Ben quoi c’est une question émoticône wink )
Et plus sérieux : comment fais tu pour toujours tout gérer ? (j’ai répondu un peu plus haut)
Et Cadeau :
tony parker femme lyon
Emma : Comment imagines-tu que le monde, ce monde dans lequel nous vivons, puisse un jour être un monde de paix ? Oui je veux savoir comment tu ferais pour bâtir ton monde des bisounours ! 
Je crois à la bienveillance en fait. Et à l’observation. Et au rire.
En mixant ces trois trucs, tu obtiens de jolies choses, parce que prendre le temps de connaitre, c’est déjà commencer à comprendre. Et comprendre, c’est commencer à aimer. Une fois que tu aimes, tu peux te permettre de rire, beaucoup. (je reviens, je vais prendre la place de BHL)
Axelle : Pourquoi la terre est ronde ?
C’était plus pratique pour Zeus pour jouer aux boules.
Aurélie : Est ce que tu baises ??!
 Beaucoup. Et mieux. hahaha !
Stéphanie : Est-ce que tu reviendras nous voir ? 😀
 j’espère bien!
Stéphanie : Combien as-tu de paires de chaussures ? (rajouté par Claire : Dont combien de paires de baskets ?! Parce que des escarpins à talons, à mon avis, le compte va être vite fait !!)
2& dont 13 paires de baskets… ca m’a presque déçue !
Georges Cloonesque : Pourquoi cette aversion pour les chemisettes ?
Parce que j’aime le vintage mais que je voudrais quand même que les mecs se respectent.
Carole Martinato tu es folle de faire ça !!
allez je demande, la plus grande (la plussssss) honte de ta vie ?
1996, on est parti faire un bowling avec des copains, j’habitais en Allemagne. J’étais en jupe. Blanche. je me suis assise sur une chaise en plastique. Blanche.
Et j’ai eu mes règles à ce moment là.
Voilà voilà.
DIM – Did it myself « Est-ce que tu baises ? »
Beaucoup. Et mieux (je me répète haha)
Harmony Bobo : C’est quoi cette bouteille de lait?
 Ha non, moi, tu sais, je suis contre les PLV. poisonnnn bahhhh caca !
(je préfère le fromage)
Michaël : Chien ou chat ?
Rien. Serieux, vraiment, pas d’animaux. Ou alors une panthère, si j’étais Tarzan.
J’ai eu un chimpanzé une fois aussi (mon père avait des idées de cadeaux bizarres). Mais pareil ça fout trop la merde.
Laetitia : Mais ou est donc ce foutu ornicar ? J étais pourtant sur de l avoir range avec les chaussettes seules ?
ornicar
 Sophie  : Oh là les questions lol ! Tu es malade. As tu eu des regrets a un moment lors de ta séparation et qu est ce qui t a fait franchir le pas ? Bonne journée lol
Non, j’étais sûre que c’était le bon choix, je n’ai jamais regretté rien en fait là dedans.
J’ai « franchi le pas » parce qu’il était évident que nous n’étions pas heureux, et après avoir tout essayé. C’était une certitude.
Elodie Comme la Fête La nécessité de travailler entrave-t-elle la liberté de l’homme? #BacPhiloInside #DeRien
 Non, parce que c’est nécessaire mais pas suffisant. Cf. les cours de Maths de Terminale.
Séverine Dodouce : oui ou non ?
Une flûte !
Cecile : est ce que ton crâne est vraiment mou ?
Ca dépend de l’heure et de ce qu’il y a eu dans mon verre avant, mais ça peut arriver.
Michaël : Est ce que ta couleur blonde est naturelle ou tu fais une coloration ?
JE
NE
SUIS
PAS
BLONDE !!!!!
Sandrine : Si internet n’existait plus, tu ferais quoi ? Et question subsidiaire : tu es toujours en contact avec Tony P. ??
J’aurai plus de temps et moins de boulot hahaha !
Et non, pour Tony, même si mon fils ne veut pas me croire !
Samantha : Tu aimes les films de gladiateurs ?
Moi non, mais tu devrais demander à Toniolibero, j’ai trouvé sa planque secrète de DVD.
Nini : Est-ce que tu viens pour les vacances ? (Moi je n’ai pas changé d’adresse…)
Chiche !
Tu fais quoi quand tu entends les premières notes de la chenille dans un mariage/anniversaire/barmitzva/enterrement ?
Tu fais la morte ? Tu te déguise en plante ? Tu sors fumer alors que tu n’as pas touché une cigarette depuis la 3em B et qu’à l’époque tu ne savais que crapauter ?
Je mate. J’aime pas y participer mais j’adooooooore vraiment regarder les gens qui font ça, ça me fascine.
Elodie : As-tu une photo de toi sur laquelle tu ne fais pas le clown ?
Euh… je ne crois pas !
As-tu le crâne mou ?
Haha, voir plus haut !
Chronique d’une maman débordée Quelle est la marque de ton gel douche ??? ( je sorssssss )
Un truc que j’ai piqué dans un salon de blogueuse parce que mon mec m’a averti qu’on en avait plus un peu tard :)
Eve : J’‘en ai une j’en ai une!! (ya ptetre deja la reponse qq part mais je l’ai pas vue) Quels sont les prénoms de Clapiotte et N°1? (les vrais hein!!)
Arthur et Cléo :)
Bbr Goum’s Qu’est-ce qui te manque et que tu trouves pas dans une de tes collections ?
Un Mickael Jackson Funko pop :)
As tu conscience que l’on te kiffe ?
Vu comme je suis chiante, j’avoue que c’est assez étrange comme question.
Je dois dire que j’ai un peu de mal avec ça, en vrai. C’est bizarre parce que beaucoup ici me connaissent beaucoup mieux que moi je ne les connais, donc c’est toujours étrange quand quelqu’un me dit qu’il aime bien ce que je fais.
Après, et mes amis « réels » confirmeront, je suis pas facile à vivre, j’ai un caractère de merde et je suis même pas toujours drôle. Ici, vous voyez une partie du vrai oi, vous « kiffez » cranemou, peut-être, mais je suis pas certaine que vous aimeriez autant mon moi « en tout ».
En fait, je comprends mieux qu’on ne m’aime pas je crois… Mais tout au fond, tous les gentils messages que je recois, toutes les marques d’amitié que vous m’envoyer par palette, je trouve ça hyper cool. Peut être pas mérité, mais hyper MEGA cool !
Et au final, je crois que c’est moi qui vous kiffe !
 
 Anna : Moi je veux savoir: c quoi ton rituel à la con? Le truc que tu fais sachant que c con mais tu peux pas t’empêcher?
C’est pas vraiment un rituel, plutôt un tic. Je me mords l’intérieur des joues…. parfois au point d’arracher de la peau. C’est absolument dégueulasse comme genre de tic.
Pis ton plus gros fou rire ?
Arf, des fous rire j’en ai eu plein. Celui qui reste gravé, je crois que c’était à l’enterrement de mon grand-père. C’est un peu horrible de se prendre un fou rire dans une église pour un moment pareil, mais on était dans une église de campagne, il y a des gens qui sont venus en sabots. DES SABOTS !!! Quand on a vu ça avec ma cousine, on a été emportées dans un fou rire. C’était affreux !
Et ton plus gros mensonge ?
En Terminale je n’avais pas le droit de trop sortir. Du coup, je suis beaucoup allée au « cinéma » pour mes parents. En vrai, j’allais boire des verres avec mes potes en ville, et même qu’on rentrait en stop parfois. Autant te dire que mes enfants n’auront pas la chance d’avoir une mère aussi naïve que la mienne ne l’était !
Merci à tous en tout cas pour vos questions, c’était long et parfois dur (badoum pschhhh reine de la vanne) mais exercice bien sympa !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sortir la tête de l’eau en fin de semaine. Enfin !

J’avoue tout, depuis un peu plus de 15 jours, je suis comme enfermée dans une sorte de bulle où, visiblement, l’inspiration n’est pas admise à l’entrée. Du coup, certes, j’en profite pour vous faire des retours de tests pour inspirer une peu vos Noël, mais tout de même, j’aurai tellement voulu vous raconter plein de trucs drôles, plein de choses un peu futiles qui vous auraient mis un peu de baume au cœur…
Pourtant, j’ai éteint la télé, je fais comme si les infos n’existaient pas… Comme si…
Mais c’est pas facile facile de redevenir léger, en vrai.

Pourtant, je devrais vous raconter que je suis allée à Paris en fin de semaine dernière. Que je suis descendue à République et que j’ai pris une bouffée d’émotions, alors même que quelques jours avant, je me rendais compte à quel point ce petit voyage parisien me terrorisait.
Ce truc de remonter sur le cheval alors qu’on vient de se casser la gueule, c’est pas si con, finalement.

street art paris

A Paris, j’ai vu des copains de collège, j’ai dormi chez des fous encore pire que moi question Lego et collections immatures, et c’était bien trop court.
J’ai bu des cafés avec E-zabel et Claire parce qu’on se connait vraiment bien, même de loin.
J’ai rigolé avec des papas chauves et des papas tatoués que je ne vois pas assez souvent et pourtant j’aimerai tant.
J’ai admiré Zaza pour la première fois en chair, en os et en timidité.
J’ai rencontré une mère cruelle douce et drôle.
J’ai aussi croisé des kopines qui s’avèrent être mes voisines à 4 numéros près.
J’ai passé le reste de mon temps avec une wondermum avec qui on peut parler d’herpès en passant devant des caméras de France 3 sans que ça pose problème, une buveuse du mojitos se rabattant sur du champagne et une maman débordée rock’n roll qui m’a nourri de nounours en guimauve.
J’ai même fait des grimaces avec une autre mère débordée et une magasaly encapée.
Je dois oublier plein de gens avec qui j’ai bien ri aussi, je le sais.
Mais le principal c’est bien de s’être marré je crois.

efluent4

J’ai tellement ri, que j’en ai oublié d’aller voir ce que ce 4ème salon « efluent » proposait. S’il y avait eu des votes, j’aurai certainement été élue plus mauvaise blogueuse de ce salon, en fait.
D’ailleurs, c’est simple, dans le flot de photos que vous trouverez sous le hashtag #efluent4, la seule mienne représente le carrelage des toilettes du Carreau du Temple. Autant dire que j’étais loin d’être dans le trip blogueuse à cet instant précis.

carrelage
Vl’a la blogueuse donc….

Après, je suis montée dans mon train, tard.
Il a pas démarré, parce que, apparemment, le chauffeur avait décidé qu’il ne voulait pas écraser la personne qui avait eu l’idée glorieuse de se cacher dessous. Alors il a fallu faire sortir cette personne, qui, visiblement, en plus de respirer l’intelligence, était elle aussi assez influente pour emmener avec elle un pote. Qu’il a fallu sortir aussi, donc. Toujours cette volonté de ne blesser personne, que ce conducteur était sage !
Sérieux, les gens, ce genre d’idée en période d’état d’urgence, j’ai beau avoir mon spectre de l’humour hyper élargi, là, j’ai pas bien pigé.

Je suis donc rentrée chez moi TRES tard. Et TRES fatiguée. Voire un poil énervée, mais c’était sans compter sur les textos de mes nouvelles copines me rappelant qu’on avait quand même passé une bien bonne journée.

Du coup, on a passé un week end hyper pépère à deux, en mode couette et grasses matinées.

Dimanche je me suis rappelée qu’on avait dit qu’on irait récupérer le sapin de Noël qu’on stocke chez mes parents.
Vers 18h.
Parce que traverser Lyon à cette heure là, un dimanche, c’est au moins une aussi bonne idée que de se cacher sous un train.
Mais bon, quand même, on va être en décembre, là, faut se bouger. Alors on est parti.
Arrivés au sous-sol, j’ai remarqué que le sapin et les décos de Noël n’étaient pas là.

Rapport qu’ils sont dans ma cave, en fait. Au fond. Sous 120 cartons.

Je pense que mon chéri-que-j’aime-vraiment-d’amour-il-est-si-gentil-et-patient-et-cool-et-beau-et-fort-et-grand-CSB a failli m’étrangler.

Heureusement il a des petits doigts qui font pas le tour de mon cou. (pardon chéri-que-j’aime-vraiment-d’amour-tu-es-si-gentil-et-patient-et-cool-et-beau-et-fort-et-grand-CTB).

Tu vois, je devrais vous raconter tout ça…

Faut juste que mon inspiration reprenne le temps.
tatoo lapin alice white rabbit

(ce tatouage n’aura jamais été plus symbolique)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test et avis : la Storio TV de VTech

[Test en partenariat avec la marque]

Le truc génial quand tu es enfant de blogueur, c’est que parfois, ta mère t’as dit « non » pour avoir un énième cadeau, mais que tu le reçois quand même parce qu’on voudrait ton avis dessus.
Ceci dit, je dis « non » à mes greffons environ 6 fois par jour concernant un nouvel achat de jeux ou de jouets, donc ça augmente les chances qu’un jour on me propose de leur faire tester un jouet sur lequel j’avais posé un véto.

C’est ce qu’il s’est passé avec la Storio TV de VTech.
« Han mamannnnn ça a l’air trop biiiiien ça ! »

Oui.
Mais non.
Non parce qu’on a une vieille Nintendo 64, une Xbox , une DS et une tablette donc, bon, ça commence a être n’importe quoi .

Et puis….
« Souhaitez-vous tester la console Storio TV de VTech ? »

Bon, je suis faible, OK !

Je vous passe les cris de joie quand Clapiotte a vu la boite dans ma chambre, à base de « hannnnn ! » et de « hiiiiii ».

183605-Console storio tv-

On a dû brancher la bête illico. Il n’y a que deux câbles, et pourtant, j’ai bien mis 15 minutes à comprendre que c’était un câble HDMi, sous les huées du public.
On se refait pas.
Coup de chance, j’avais les bonnes piles pour la manette (sans fil, du coup).

C’est parti.

Après quelques réglages basiques, Clapiotte a pris en main la manette et le jeu. Jeu qui PARLE, ce qui est bien pratique parce qu’on est encore loin au niveau de l’acquisition de la lecture, et que très sincèrement, même si je regarde de loin, ça m’aurait agacé de devoir tout lui lire.
Elle s’est donc débrouiller seule pour la suite.

Le jeu fourni avec la console propose 4 mini jeux, assez simples, demandant logique et rapidité. L’un d’eux consiste à trier des déchets jetés au sol par une sorte de monstre, ça nous a bien fait rire. Il faut, au début, débloquer les niveaux pour avoir accès au niveaux correspondant à son âge, j’ai donc pu constater que les premiers niveaux étaient tout à fait accessibles et compréhensibles pour des enfants plus jeunes (et aussi des enfants de 10 ans, parce que N°1 n’a pas réussi à se contenir et a voulu jouer lui aussi). A priori, VTech indique qu’on peut utiliser la console dès 3 ans. Ca ne me paraît pas fou étant donné la facilité de compréhension ET de préhension du jeu fourni.
On peut aussi jouer à plusieurs sur la console. Bon, nous, on n’avait qu’une manette, mais on peut en connecter jusqu’à 4.
A savoir que les jeux de la console Storio sont compatibles avec la Storio TV pour ceux en HD. Idem pour les applis achetées sur l’Explor@ Park, seules les versions HD sont compatibles sur les différentes consoles Storio.

Il va de soi que tout est sécurisé et que l’enfant, aussi futé soit-il, ne pourra pas charger des applis sans mot de passe et ne proposent pas d’achats in-app non plus.

Concernant les jeux, mis à part celui fourni, VTech en propose des tas, par tranche d’âge, dont beaucoup à l’effigie des héros adorés des greffons. On n’a donc pas échappé à… La Reine Des Neiges !
ET oui… Je sais….
L’avantage de ce dernier étant que Clapiotte a passé des heures à faire la lecture avec Elsa, mot à mot….
Si jamais ça pouvait la motiver encore et encore à lire (puisqu’elle préfère « la calculation »), je veux bien me faire une tresse en épi et me rouler dans la neige !

12309360_10153114212992234_1346039483_n
Tran-quille

Donc, on en pense quoi à la maison ?
Clapiotte a vraiment accroché. Son frère et sa demi-sœur, alors qu’ils ont 10 ans, ont réussi à y trouver un intérêt (battre sa sœur pour l’un, retranscrire sur papier les histoires d’Elsa et Anna pour l’autre).
Et moi ? J’étais très sceptique au départ, car on n’a plus l’habitude de ces graphismes simples, et on a dû mal à croire que les enfants accrocheront alors que c’est nettement moins rapide que ce qu’ils peuvent avoir eu entre les mains jusque là.
Mais comme ils ne s’en sont pas plaints une seule fois, j’ai bien dû me rendre à l’évidence, je crois bien que mes critères d’adulte (graphisme réaliste et 3D, rapidité et réactivité) ne sont pas ceux des enfants DU TOUT.
Peut-être même que c’est mieux adapter à leur façon d’appréhender les jeux, d’ailleurs…

explora-park

storio tv

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nutrition, digestion, étron, étron, petit patapon.

On n’est pas tout à fait une vraie blogueuse « maman » si on ne parle pas au moins une fois par an de caca (ou de bouchon muqueux, mais là, j’ai vachement moins de matière sur ce sujet).

Et j’en ai à dire à ce propos, rapport que chez nous, depuis toujours et ce, je pense, sur plusieurs générations depuis Clovis, on a été fourni avec un système digestif un peu capricieux au niveau des derniers boulots à accomplir.
Des premiers aussi, d’ailleurs, quand j’y repense.

Petits, à peine sortis de mon énorme ventre, mes enfants m’en ont fait baver au niveau des régurgitations. Ils étaient gloutons, ils avalaint leurs bibs comme des assoiffés et ça ne manquait que rarement, BIM, régurgitation. Je devais leur retirer le bib à intervalle régulier pour ‘laisser passer’ ce qu’ils avaient déjà englouti. Ca ne suffisait pas toujours (voire rarement), j’avais donc opté pour des laits anti régurgitation à ce moment là. Ca compensait pas mal le problème, mais je ne me doutais pas que le plus dur restait à venir.
LA CONSTIPATION.
Cette plaie de l’enfant (et de l’adulte, mais je me permets de te dispenser de mes déboires intestinaux personnels).

Le souci avec des enfants ayant ce genre de problème, c’est qu’ils n’arrivent pas à le gérer; Mais genre PAS DU TOUT.
Ils se tordent, ils crient, il forcent, ils re-crient. Ca te fait passer des moments proche de l’enfer, parce que concrètement, tu ne peux vraiment rien faire de bien concret pour lui à ce moment là, il faut qu’il se débrouille avec, et toi, t’es là, impuissant, à tenter de le réconforter, à lui relever les genoux sur la poitrine, en massant son bas du dos et en répétant ‘ça va aller’.
Pour des soucis ponctuels du genre, j’avais (pour moi) de quoi aider, mais pour les greffons, avant un certain âge, le seul moyen que j’ai eu, c’est une nouvelle fois d’adapter leur lait avec, par exemple, des laits infantiles comme Aptamil qui proposent des gammes adaptées aux soucis de digestion des bébés.

A vrai dire, je vais m’abstenir de parler de comment ça peut se passer quand on allaite, car je n’en sais absolument rien (mais tes infos sont les bienvenues).

Je sais juste qu’en grandissant, après la diversification et même la propreté, le problème persiste parfois longtemps (surtout, donc, tu l’auras compris, quand tu fais partie de ma famille).
Et que quand tu pensais qu’une fois que ton enfant serait suffisamment grand pour que le souci cesse de TE stresser autant, tu te fourrais bien le doigt dans l’œil, parce que tu passeras encore de longs moments à tenter de leur faire manger des épinards, à tenir des mains en soutien aux 45 minutes prostré sur les WC, que tu lanceras même des challenges du genre ‘Si tu fais au moins une fois cette semaine, je fais des pâtes !’ Parce que t’en as un peu marre de manger des fibres en permanence, toi aussi, alors tu TENTES tout ce que tu peux.

constipation-enfants
Photo : iStockphoto

Au final, tu préférais de loin les laits adaptés plutôt que les négociations sans fin autour d’une assiette, puis, d’une cuvette.

La seule certitude que j’ai, c’est que moi, aujourd’hui, ma mère ne fait plus la danse de la joie du caca quand ça arrive.

C’est donc qu’un jour, ce souci devient (enfin) seulement le leur.

enfant constipation
Oui, même parfois, tu te mets à prier. OUI !
©fotolia

J’attends ce jour avec impatience.

Vraiment.

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il m’a dit : « regarde la vallée »

Je suis restée prostrée dans mon canapé à avaler de l’info en continue et des images à m’en faire saigner les rétines.
J’ai sangloté doucement.
J’ai dormi pour oublié.
J’ai espéré.
Je me suis effondrée.
J’ai tremblé.
J’ai eu des regains de vie et suis retombée dans la torpeur.
J’ai voulu tout recommencer.
J’ai été pétrifiée par la peur.
J’ai été étouffée par le courage que je n’ai pas.

J’ai voulu sortir. Partir. M’enfuir.

On a pris la voiture et parcouru quelques kilomètres.

On a passé des tunnels et on a vu les Alpes.

On ne parlait pas beaucoup.

Je continuais à m’arracher la peau des doigts en signe de révolte.

Et il m’a dit « regarde la vallée ».

J’ai regardé.

Et puis j’ai vu la vallée.

Celle qu’on trouve si paisible d’apparence.

J’ai vu qu’on se construisait malgré la peur. Qu’on vivait malgré le risque.

Je me suis dit que j’allais regarder beaucoup de vallées pour me redresser.

J’ai coupé les informations de la radio et mis de la musique aux tempos entêtants.

J’ai voulu danser.

J’ai chanté faux.

Ça troublait mon mal-être intérieur.

Je veux encore danser, boire, rire et chanter faux.

Je veux croire en nous tous.

Et faire l’amour dans la vallée.

 

ETE04_PS06480

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’arbre magique des Klorofil Vulli est (enfin) chez moi (et est aussi à gagner)

Il est des souvenirs de notre enfance dont on ne se détache pas, et parmi eux, on garde en tête bon nombre de jeux et jouets aujourd’hui vintage nous rendant nostalgiques. On nommera par exemple le mythique tourne disque Fisher Price, la dictée magique, le télécran et bien évidemment, l’arbre magique des Klorofil.

Je ne suis pas meilleure que la majorité, et je suis encore très (ou trop je ne sais pas) attachée à ces jeux qui ont accompagné mon enfance.
L’arbre des Klorofil, j’y jouais seulement à la « joujouthèque » où ma mémé travaillait, le samedi matin. Ca me faisait rêver, cet arbre qui se refermait, cette cachette-buisson-niche à chien et l’ascenseur… UN ASCENSEUR !!!! Rendez-vous bien compte !

Si j’avais seulement pu être un Klorofil et habiter cet arbre….

Mais je ne l’ai jamais eu rien qu’à moi. Et malgré mes balades matinales dans des centaines de vide greniers, je n’ai jamais eu la chance d’en trouver un complet pour assouvir mon petit rêve par procuration et l’offrir à mes enfants.
C’était sans compter sur Vulli qui a ressorti, à l’occasion des 40 ans de cet arbre magique (IL EST MAGIQUE !) la réplique IDENTIQUE de celui de notre enfance.
Ô joie !
Ô bonheur !

Quand Vulli me l’a donc proposé, vous pensez bien que dans ma tête y’avait le Père Noël qui dansait le Jerk.

arbre magique vulli klorofil

arbre magique vulli

J’ai été PIRE qu’une gosse quand je l’ai reçu et j’ai carrément été odieuse avec Clapiotte en ne voulant pas la laisser coller les autocollants dedans PARCE QUE NON C’EST MOI QUI FAIT ÇA D’ABORD !

J’ai quand même dû lui laisser, mais pas avant de lui montrer tous les secrets de cet arbre.

Je pensais qu’elle allait vite passer à autre chose, parce qu’aujourd’hui, les enfants sont comme ça, ils consomment vite, et mal sans profiter (par notre faute, hein, on est bien d’accord).
Et non.
L’arbre des Klorofil est toujours aussi magique apparemment et a toujours ce pouvoir d’attraction sur les petits.
Elle le trimballe fermé, par la poignée, je l’entends se raconter des histoires, planquer le chien, déplier l’escalier et regarder pendant des plombes l’ascenseur monter et descendre sous ses coups de manivelle.

UN ASCENSEUR !

arbre magique vulli vintage
Grosse réunion chez les Klorofil. Avé le chien à table. OUI.

Je sais, on dirait que je suis mielleuse et chamallow, et vous n’avez pas trop l’habitude, mais c’est plus fort que moi, à chaque fois que je le vois, je ne suis pas faite de pierres, ça devrait presque vous rassurer !

Et comme vous non plus, j’en suis sûre, et aussi parce que Noël arrive, et bien réjouissez vous, j’ai UN arbre magique des Klorofil édition Vintage à vous faire gagner.

Pour cela je vous laisse déposer ci-dessous un commentaire avec une anecdote de votre enfance concernant un jeu ou un jouet. Lâchez vous, c’est la minute nostalgie ! (attention de bien me laisser une adresse mail valide en remplissant les champs des commentaires, c’est comme cela que je contacterai le gagnant)

En relayant l’article sur les réseaux sociaux, vous aurez une chance de plus dans le chapeau (1 chance quelque soit le nombre de relai) : Il faudra me signaler l’url (public) de ce relai également en commentaire (idéalement dans un second commentaire, ça me ferait gagner un temps fou pour le tirage au sort, merci d’avance)

Je vous laisse jusqu’au 21 novembre 18h pour jouer.

Le gagnant sera prévenu par mail et signalé en edit de cet article.

En attendant, je m’en vais chanter des chanson du club Dorothée en mâchant du Tubble Gum.

Vous pouvez aussi jouer ICI, il y a des tas de lots à gagner dont des arbres, aussi (et des nuits dans des arbres, aussi, ouais !)

(vous avez le droit d’aimer nos pages Facebook aussi, ca nous fera super plaisir au passage :
Celle de l’arbre magique : https://www.facebook.com/Arbremagique40ans , et la mienne : https://www.facebook.com/BlogCranemou/)

 

EDIT : J’ai un peu repoussé le moment où j’allais décevoir beaucoup trop d’entre vous, mais il faut se lancer.
Après avoir fait le tri, compter et mis tout ca dans le grand sac de randomizer, je suis heureuse d’annoncer que le gagnant (ou plutot la gagnante) est Cambroussiene.
Je t’envoie un mail tout de suite.
merci à tous pour vos anecdotes droles et/ou touchantes, même si j’ai pris les 30 ans dans la poire un peu trop souvent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Maman je veux un téléphone »… Euh… à 6 ans ça fait pas un peu tôt ? (Merci VTech et sa DigiGo)

En partenariat avec VTech

Clapiotte va fêter ses 6 ans dans quelques jours (OH MON DIEU comme ça passe vite….). Je pense qu’elle a très largement compris que cet âge était un peu un cap, pour moi, et vu la liste de cadeaux qu’elle m’a fait subtilement passer (l’avantage d’être née à un mois de Noël, c’est qu’on a tous les catalogues à portée de main), elle a effectivement bien grandi. Mais dans cette liste où n’existent plus les peluches ou les bébés à langer, il n’y avait pas, non plus, ce qu’elle me réclame depuis quelques mois : un téléphone. Oui, parce que son frère de 10 ans a eu un Ipod, vous comprenez, et que ça ressemble à un téléphone et que, SURTOUT, elle le voit communiquer avec ses copains (ou son père ou moi quand il est chez l’un ou chez l’autre) et que ça a l’air SUPER cool quand même cette histoire. Oui mais non…. Déjà que je jugeais que c’était un peu tôt de confier ce genre de chose à un enfant de 10 ans, autant vous dire qu’à 6 ans, c’est niet (et je parle même pas du budget de ce genre de produit en plus)

Mais voilà, on le sait maintenant, VTech est visionnaire quant aux envies des enfants et la réputation de la marque n’est plus à prouver. Ainsi, ils sortent le DigiGo, premier portable destiné aux 4-9 ans.

168855-DigiGo rose-a

Haha, non mais pas de panique, pas de forfait, pas de snapchat, rien de tout cela. Le DigiGo permet, en wifi uniquement et grâce au KidConnect, d’échanger des messages vocaux ou écrits, des photos, des dessins, et ce, de manière complètement sécurisée. Le téléphone est livré avec 10 applications incluses et 2 autres à télécharger gratuitement (1000 autres sont disponibles sur la plateforme Explor@ Park de VTech).

Il est possible de rajouter une micro SD pour développer la mémoire de l’appareil de 4Go. La batterie. Bien utile si l’enfant veut profiter pleinement du lecteur mp3 et vidéo. Il peut s’amuser à faire beaucoup de photos, qu’il pourra par ailleurs customiser grâce à une appli spécifique.

fonction-messages
A nous les loooongues conversations et les questions à distance de Clapiotte
du genre « A quoi ça sert, l’ombre ? »

Je pense que c’est typiquement le genre de produit qui correspondrait aux besoins de Clapiotte, surtout quand elle est chez son père et souhaite me passer un message ou juste faire coucou (ou l’inverse). Sans compter évidemment que le DigiGo reste une console de jeux éducatifs comme sait si bien le faire VTech (après avoir testé tous les modèles de tablettes Storio de la marque depuis ses début, je ne peux qu’être convaincue sur ce point). Le prix étant aux alentours des 79 euros, il ne reste pas fou pour un beau cadeau d’anniversaire ou de Noël (Coucou Maman, tu as lu cet article concernant ta petite fille ?).

Alors, d’après vous… Bien ou pas ?

Je craque ?
(J-13 pour l’anniv de Clapiotte…)(oui, elle fait le décompte, ça me met la pression)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Page 10 sur 133« Début89101112203040Fin »