Des madeleines de Proust en dessert avec Yabon.

Je crois qu’on peut dire que j’ai grandi, parce qu’avant, je ne me nourrissais presque exclusivement de sucre (du sucre en bonbons, du sucre en gâteaux, du sucre en chocolat, et même du sucre en sucre) et qu’aujourd’hui, même si je ne crache pas sur une tablette de chocolat (je vais pas faire genre je m’arrête à un carreau, on en est plus à faire semblant entre nous), je suis plutôt du clan saucisson-frometon.

Il n’empêche que de temps en temps, j’aime bien finir sur un dessert (sucré)(oui je précise parce que mes proches te confirmeront que je peux me faire un dessert saint Marcellin-comté très naturellement) Très personnellement, si c’est sucré, j’aime plutôt finir sur du chocolat, quitte à choisir. Mais « à la maison », ça dépend. (ça dépasse) (j’étais obligée)(pardon), selon les personnes.

J’ai récemment redécouvert les desserts Yabon , dont j’ai reçu un stock conséquent, parce qu’ils reviennent en rayon. Mais siiii ! Avec de nouvelles recettes et surtout (surtout, parce qu’on va pas se mentir, en ce moment, on fait TOUS gaffe à ça, avec des ingrédients d’origine naturelle, pas d’arôme artificiel, pas de colorant ni conservateur… Ouais !)

Vous savez, les gâteaux de riz ou de semoule au caramel (ou au chocolaaaaat) ? Oui, ceux-là mêmes qui, en une bouchée, te rappellent des fins de repas des dimanches soirs de ton enfance et enrayaient d’une seule cuillerée ton petit blues de fin de semaine. Ces énormes gâteaux « à partager » dont tu ne voulais pas tellement laisser de part à ton frère, parce que le goût de reviens-y était bien plus fort que ta générosité fraternelle (hahahah c’te blague).

À dire vrai, jusqu’à ce que je reçoive ce colis, j’avais un peu oublié l’existence des desserts Yabon.

 

Maintenant que j’en ai tout un stock à la maison, je comprends surtout pourquoi il y en avait chez nous. Sans parler du fait que ce soit bon (et sucré)(et réconfortant), c’est ultra pratique d’avoir ce genre de choses à disposition à la maison. Ça se conserve longtemps, tu en sors quand tu n’as pas le temps ou quand tu as besoin d’un petit plaisir proustien ou pour faire plaisir à tes greffons, genre le dimanche soir après la soupe alphabet dans le bouillon… Le repas régressif parfait !
(dis-moi que je ne suis pas la seule à faire des repas du dimanche soir qui ressemblent à des repas d’enfant de 4 ans…)…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.