Les greffons ont du talent, il faut les écouter vraiment.

Oui, rhooooo je sais que souvent, je rigole des greffons, parce qu’en soi, ils sont drôles, déjà, souvent.
Parfois, ils sont un peu relous.
Et puis souvent, en fait, ils sont perspicaces. Et bons. Et remplis de toute cette empathie qui s’évapore de nos cerveaux d’adultes grandissant pour laisser plus de place à notre sarcasme et notre besoin de nous plaindre.

C’est pour ça que ma grande passion, c’est de les faire parler sur plein de sujet, parce que leur point de vue, à eux, n’est pas biaisé, ils ne s’encombrent pas (encore) de tous les facteurs qui les empêcheront bien trop vite de rêver encore.
C’est en ça que le projet Good World organisé par Okaïdi depuis quelques années maintenant me touche plus particulièrement.

Le concept est simple.

On propose aux enfants de réfléchir à ce qu’ils feraient, eux, si ils pouvaient proposer quelque chose qui changerait la donne.
On parle ici de proposer des projets autour de 6 thématiques : l’environnement, le vivre ensemble, la solidarité, l’éducation, la musique et les arts, le sport.
Pour chaque thématique, un projet sera sélectionné par un jury et se verra récompenser par sa réalisation.

On sait bien que les enfants ne manque pas d’idée, ici, N°1 voudrait qu’on puisse rendre le sport accessible à tous, sans barrière financière ou autre, qu’on organise des collecte pour le matériel à destination de ceux qui ne peuvent pas forcément accéder à tout un équipement qu’il existe des aides pour que les licences et inscriptions dans les clubs puissent devenir des choses ne constituant pas un frein à la pratique d’une passion.
Faut dire qu’à la maison, le sport, c’est du sérieux, on sait ce que ça apporte en terme d’éducation, de bien-être et de principes et voir que N°1 a compris ça, déjà, pour moi, c’est une grande fierté, mais qu’il veuille en faire profiter tout le monde, je crois bien que tout au fond de moi ça ressemble à une petite victoire.

Si toi aussi tu as des enfants inspirés et inspirants, le site goodworld.fr vient d’ouvrir ses portes et les projets de nos enfants peuvent désormais y être déposés. Okaïdi s’engage aux côtés des associations CATS, Idkids Fondation, Surfrider Foundation Europe, Les éditions Play Bac, le label We are World Citizens, et Sport dans la ville pour continuer de défendre les droits des enfants.

Une bonne façon d’animer les dîner de la semaine que de parler de tout ce qui ne va pas et de ce qu’on pourrait faire pour faire bouger les choses.

Et puis n’hésite pas à me dire ce que ça donne, hein, parce que moi, j’adore les voir rêver et puis, aussi, j’adore me voir y croire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire