Est-ce que tu viens pour les vacances ?

(Oui, j’aime utiliser ce titre à des fins purement vicieuses étant de te mettre cet air dans la tête pendant une semaine).

Je ne sais pas quoi faire pendant nos prochaines vacances. Celles d’été qui arrivent oui, voilà. Du genre, vraiment pas.

Enfin, si, on va emmener les enfants à la mer et faire 446 parties de beach ball, je vais creuser des trous qu’on transformera en bateau de pirate et en soucoupe volante et parfois, je prendrai sur moi pour aller me baigner avec les enfants, même si j’aime pas ça, que l’eau est trop froide et que j’ai, malgré mon grand âge, toujours pas réglé ce problème de trouille des poissons qui me frôlent les pieds pendant que je marche dans 15cm d’eau, comme si c’était chez eux !

Nan, je parle de voyage plus. En octobre, j’arpentais les rues de Porto en me gavant de streetart local et d’urbex à ciel ouvert et je me disais que bon, c’était sympa cette petite histoire d’aimer voyager mais que je pourrais commencer à en faire profiter toute la famille maintenant que les greffons sont suffisamment grand pour, au choix, se souvenir ET ne pas se plaindre des kilomètres avalés à pieds.

N°1 faisait un exposé sur les aurores boréales alors on a commencé à parler de l’Islande.


©crédit (sponsorisé par la magie de la vie)

Partir en voyage en Islande en famille, voilà qui serait vraiment chouette. Alors, bon, même si je ne suis pas fana du concept de partir « là où tout le monde va » (mon côté adolescente rebelle en opposition permanente qui ressort quand quelque chose devient trop médiatisé), à force de voir passer des infos sur cette destination et après en savoir plus sur les aurores boréales que sur la parentalité , je me dis que c’est un peu « the place to go » pour combiner découvertes, nature, rando et joie des greffons qui verront environ la quasi totalité des trucs dingues que la nature a à nous offrir.

Et puis je veux aussi revoir les habitants de cette île depuis qu’on a partagé des bières ensemble pendant les quarts de finale de l’Euro 2016.


©crédit

Je me suis donc promis ça. Avec eux. Pour voir du beau et imprimer dans nos rétines de nouvelles couleurs. Et pour Clapiotte qui se plaindra de trop marcher, je prends vos conseils en bonnes chaussures confortables !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

One comment

Laisser un commentaire