le classe pas classe de l’entrée au collège

BIM, N°1 est rentré au collège. J’ai mis du temps à l’accepter, mais nous y voilà, déjà presque 3 semaines que c’est un fait. Il est au collège. Et parfois c’est classe… Parfois moins.

 

Classe : La rentrée s’est bien passée.
Pas classe : si on exclut que j’ai eu ce qu’on appellera la « gastro du parent angoissé » pendant 3 jours (et que, non, ça fait même pas maigrir)

Classe : l’au-to-no-mie
Pas classe : Se dire la veille de la rentrée que du coup, faudrait voir s’il arrive à ouvrir la porte seul. Et constater que ce n’est pas le cas. Y passer donc 30 minutes. Pour être sûr.

Classe : habiter à 50 mètres du-dit collège, c’est pratique hein !
Pas classe : retrouver le collège dans mon salon régulièrement, parce qu’on habite à 50mètres, c’est pratique hein !

Classe : Proposer qu’il rate un jour de cantine par semaine pour rentrer à la maison manger.
Pas classe : redécouvrir qu’on est tellement pas organiser en général et se rappeler à 21h30 la veille que le repas du lendemain n’est pas prêt.
Genre DU TOUT.
OH DU JAMBON !

noodles-689546_960_720

Classe : L’apparition du téléphone portable personnel pour qu’on puisse se joindre si besoin.
Pas classe : avoir un coup de fil pour tout et n’importe quoi mais zéro reponse quand j’appelle pour savoir si tout va bien.

Classe : les systèmes de présence, de notes, d’agenda et d’infos informatisés en temps et en heure.
Pas classe : le coup de fil pour cause d’absence à 8h10 au taquet… Alors que c’est pas ta semaine et que t’as l’air con, du coup, un peu, rapport que toi non plus tu savais pas.

Classe : Comprendre l’emploi du temps en moins de 48h.
Pas classe : L’emploi du temps qui change après 15 jours de cours.

Classe : Découvrir qu’il a plein de super profs passionnants et passionnés lors de la réunion de rentrée.
Pas Classe : Beaucoup de profs = beaucoup de temps = finir à point d’heure en ne se souvenant plus trop de qui est qui et a dit quoi à la fin.

Classe : Avoir un fils qui te dit « Mon but cette année, c’est d’avoir les meilleures notes »
Pas classe : et l’entendre ajouter « enfin… en sport hein ».

Classe : savoir que ça se passe bien avec les classes supérieures.
Pas classe : avoir quand même la trouille qu’il se fasse emmerder à un moment.

Classe : Il grandit.
Pas classe : Il grandit (et fait des blagues de plus en plus nazes)

Classe : Lui dire régulièrement à quel point je suis fière de lui.
Pas classe : Lui dire régulièrement qu’il est mon petit bouchon-chonchon juste pour lui rappeler que c’est MON BÉBÉ (et que j’ai absolument pas peur de lui foutre la honte).

 

photo-1417577792096-106a2c4e353d

Allez, ça va bien se passer (oui je m’auto persuade, mais je vais déjà mieux hein)(pour dire d’où je pars !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

5 comments

  1. Nanou says:

    Pour le départ en retard, un vieux truc mais très efficace un bon vieux réveil des familles qui sonne l’heure du départ… Evite les stations prolongées devant la télé en attendant… A 26 ans, « le petiot » qui ne l’est plus bien entendu en a rigole dernièrement en retrouvant ledit « accessoire » dans un placard et admit sa forte utilité à l’époque

  2. Single Mom says:

    Ah ah ah c’est tellement réaliste ! (Je suis rodée avec numéro 1 en 5e cette année mais je me suis reconnue dans pas mal de points.)(Surtout le truc du téléphone portable.)

Laisser un commentaire