Ma vie, la vraie, selon Murphy, le retour.

Un jour, dans très très longtemps, quelqu’un tombera sur des archives de ce blog et se dira qu’il était FORCEMENT tenu par quelqu’un à haut potentiel mythomaniaque.

Je tenais donc à laisser une trace de ma bonne foi, une tentative de vaincre ce petit salopiot de Murphy qui fait rien qu’à me tourner autour alors que moi, j’ai rien demandé, et que plus je pense à Murphy, plus je pense au singe et plus je me dis que si je l’attire…. Bref. T’as pigé.

murphy
C’est pas moi,c’est Murphy!
J’ai rien fait,adressez vous à lui
C’est pas moi,c’est Murphy!
C’est c’que je dis quand j’ai des ennuis

Murphy ne me lâche plus, donc.

En fait, j’ai noté que depuis que j’avais décidé de déménager et d’entamer de gros travaux dans le nouvel appartement, Murphy avait élu domicile dans ma poche.

Il aime la poussière de ponçage et l’odeur de la glycéro il faut croire.

On est tombé sous le charme d’un appartement, qui, en soi, était bien vilain, mais dans ma tête, se révélait être un futur duplex pète sa mère.

Même pas peur, on se jette dans ce projet en sachant bien que dans le couple, il y en a un des deux qui ne sait pas faire grand-chose avec ses doigts (bon, ok, il sait faire quelques trucs plutôt sympas mais qui ne servent à rien pour poser du parquet).

Plusieurs personnes sont venues pour faire le tour des travaux et nous dire ce qu’ils en pensaient. Les estimations allaient entre 2 semaines à un mois. OK.

Misons sur un mois et demi me dis-je.

C’est là que tout à commencer.

On avait la date de signature, donc, la date du déménagement. Organisée, je bloque rapidement les emplacements de parking pour déménager tranquillement.

La veille de la signature, on nous appelle pour nous dire qu’il faudrait que je signe un papier en rapport avec l’assurance. Je demande à ce qu’on me l’envoie. On me propose de l’envoyer par fax. J’ai mis 1 journée à trouver quelqu’un de mon entourage qui avait accès à un fax. Le fax n’est jamais arrivé. Le courrier envoyé en parallèle non plus. 15 jours après la date de signature initiale, on nous signale que « ha bah non en fait il faut rien signer en plus ».

On peut recaler une date de signature. Pile un mois après la première.

Autant vous dire que niveau timing, la réservation de la place de parking tombait un peu à l’eau.

Commencent les travaux.

C’est cool, on casse, on ratisse, on détapisse, on ponce (même des murs en béton brut, on est des fous) et on commence à… recommencer.

travaux
On a même des giclure de … peinture sur la tronche. DE PEINTURE JE LE JURE !

Ah non. Finalement, les travaux ont révélé des problèmes d’électricité qu’on doit donc refaire.

Ok.

Ah, et donc le sms qui disait qu’on pouvait récupérer notre parquet chez Saint Maclou mentait un peu. Il manque finalement la moitié. Faut revenir. On revient. En fait c’est en rupture de stock. Faut donc changer d’idée au niveau du sol. Ah, d’ailleurs, il a fallu enlever aussi du parquet à chevron tout joli (ça devait être le seul truc joli de l’appart dans son ancienne version) parce que sinon, fallait refaire tout le sol qui n’était pas à niveau (et que bon, non. En fait, non.)

travauxp

On a calé la date du déménagement, mais même là, on savait qu’on ne rentrerait pas dans les clous. Je faisais des journées de 20h entre le boulot, les enfants et les travaux (et je ne suis pas tout à fait remise alors merci de ne pas trop m’en vouloir quand j’oublie un truc).

On a repoussé la date de 2 jours, optant pour un lundi, en se disant que ça sauvait pas mal d’amitiés, de dos et surtout 2 jours pour finir le parquet que de prendre des déménageurs. Chez Déménager Seul. Qui n’a de « seul » que le nom, hein, parce que les mecs se sont ramener à 6 pour déménager 90m2 quand même. Pendant ce laps (infini) de temps, ils ont pas coupé l’eau en débranchant le lave-vaisselle ce qui a provoqué une mini inondation dans l’ancien appart. C’est là que tout a basculé.

El poilu, qui gérait la journée (rapport que je bossais et que ça m’allait bien de rentrer en fin de journée pour voir que c’était fini)(en fait, à 21h ; ils avaient toujours pas fini hein… mais bon), a dû s’occuper en vitesse d’éponger. Du coup, il a posé sa sacoche pour le faire.

Vous savez quand on déménage on a toujours un sac qu’on garde tout le temps avec soi. Celui avec les papiers, les clés des apparts, de la bagnole, les CB et de l’argent. Et même avec des places de concert pour les Nuits de Fourvière et un chèque à encaisser aussi.

Le sac qu’on ne pose jamais.

Mais qu’il a posé dans la panique et parce que bon, après tout, il était chez lui. On est en sécurité chez soi.

Quand il a eu fini d’éponger et de ranger la pseudo inondation, il m’a dit par sms que peut-être par hasard sur un malentendu il ne retrouvait pas sa sacoche.

On n’a jamais retrouvé la sacoche.

Jamais.

On a tout perdu.

Joie dans la chaumière et ambiance à la banque.

On ne sait pas. Ça peut être les déménageurs qui l’ont mis dans le camion et le camion qui a été volé. Ça peut être un voisin (bon, nos voisins étaient au boulot et le seul présent sur le palier est un retraité de 80 ans qui ne sort pas de chez lui). Au final on en est au même point, peu importe l’identité du voleur, finalement (Nous l’appellerons M. Connard).

Depuis le déménagement, on s’est retrouvé à vivre dans la poussière, le lave-linge ne passait pas la porte de la buanderie, on a dû le désosser pour réussir à le caler dedans (on a tellement hâte qu’il tombe en panne pour faire l’inverse du coup… hum…).

On avait réservé la fibre chez SFR et le gars est venu comme une fleur avec son flutain de câble antenne pour me niquer tous mes murs blancs. Il est reparti aussi sec et la première dame du service client au téléphone ne savait pas de quoi je parlais quand je disais « fibre » (LOL), l’autre m’a simplement raccroché au nez quand je lui ai signifié que sa ligne ne fonctionnait pas bien et que je ne l’entendais pas à cause du micro-casque (re-LOL). J’attends l’intervention de Orange demain. Je vais leur mettre la pression puissance 10 000, parce que là, 2 mois sans internet, c’est… LONG.

N°1 est aussi tombé dans des escaliers du Laser Game où il fêtait son anniversaire et a perdu une molaire pour l’occasion, et on a tous eu une gastro de 4 jours pour parfaire le tout, parce qu’on est comme ça, dans cette famille, joueurs.

lasergame
Ci-gît, une dent. Quelque part.

Ah non, il y a eu aussi la double douche froide de l’inscription au collège (AU COLLEGE !!!) de N°1.
D’abord parce que ça va bien ces gosses qui grandissent un peu vite, mais aussi parce que la dame à l’inscription m’a mis un gros coup de pression parce qu’il est d’après elle inadmissible qu’on puisse être en garde alternée alors que le père des enfants habite à 13,5 km (soit environ 30min de route) et que « oh lala, c’est pas bien pour votre fils il va être fatigué etc. etc. ».

Je ne doute pas de la nature bienveillante de la mise en garde, mais bon, mes enfants sont domiciliés chez moi, à 2minutes du collège à pieds, et le reste, on ajustera effectivement (j’espère) selon les emplois du temps. Est-ce bien la peine de faire stresser un pré-ado qui n’a aucune envie qu’on lui trouve un collège à mi-chemin de nos deux domiciles et qui ne veut QUE celui-là. Ce qui m’a d’ailleurs obligée à déménager dans un secteur limité, note bien, et que donc, c’est aussi, au final, à cause de ça, que j’ai eu tout ce bordel du déménagement…

La boucle est bouclée.

On fait quoi maintenant, Murphy ? Rapport que ça sent les vacances, et que j’ai VRAIMENT besoin de repos, tu m’as un peu fatiguée (j’ai une adresse à te donner pour passer l’été si tu veux)…

tshirt
Heureusement, mon chéri est meilleur en cadeau qu’en travaux.
Ca compense au niveau de l’humeur général.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

7 comments

  1. Batice71 says:

    Un seul mot : COURAGE ! La poisse finit toujours par aller voir ailleurs.
    Chez nous, elle dure un mois, elle va faire un grand tour ailleurs et elle revient de temps en temps… le moins possible , c’est mieux !
    Alors courage !!!

    • bethanie says:

      Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
      Mon cul, oui.

      Prévois un exorcisme pour chasser les mauvais esprits…

      Lors d’un déménagement, mon mari a vu son porte-monnaie disparaître de sa sacoche. Ben oui, entre copains, ça craint pas. Ben si, en fait.

      Gros bisous, tiens le coup. Et n’arrête pas le chocolat au Daim!!! C’est ça qui te fait tenir ;o)

Laisser un commentaire