C’est l’histoire d’un stress ….

image4

Depuis, on va dire, 2 mois environ, je cumule.

Je cumule du stress, je cumule du boulot, je cumule du retard, je cumule des mauvaises nouvelles, je cumule des bonnes nouvelles, aussi, d’ailleurs.

On a galéré pour trouver un banquier qui voulait bien nous prêter des sous, puis, on a galéré à cause d’un papier qui manquait et finalement qui ne manquait plus. On a donc pris du retard sur la signature et donc sur les travaux et donc sur le déménagement. Entre temps, le gars qui devait faire nos travaux nous a lâché. On a dû trouver quelqu’un d’autre, mais qui n’est pas dispo tout de suite non plus.
Parallèlement, j’ai commencé à flipper parce que je ne bossais pas beaucoup quand même, alors j’ai accepté plein de trucs à droite à gauche histoire de faire illusion un temps.
Et puis finalement, par le plus grand des hasards, j’ai trouvé un poste de remplaçante au pôle communication de la fac pour quelques mois.
Qui commence pendant les travaux, donc.
Travaux qui durent.
Mais ça va payer l’avocate, je ne peux pas cracher sur une rentrée d’argent ni sur une si belle expérience, ce serait débile.

running-498257_960_720
Oui, voilà, je me sentais un peu comme ça mais tout le temps.

Parallèlement, je gère les enfants, évidemment. Et ma maison. Et mon chéri. La vie normale quoi.
Parallèlement, j’ai commencé à avoir de grosses douleurs dans le bas ventre, à gauche. Après une semaine, et avant de faire une écho, je suis morte d’environ 42 pathologies diverses d’après internet.
Au final j’ai un kyste, et faut attendre.

Dans tout ça, le stress s’est cumulé d’une manière insidieuse au point que je ne remarquais même plus ma tête défaite dès le lever, ni mon humeur de chien malgré les cafés, ni le fait que peut-être, mes maux de ventre pouvaient éventuellement venir de ces cumuls.

stress-391657_960_720

J’ai commencé à prendre les choses une à une et à les gérer petit à petit.
Et j’ai aussi voulu accompagner cette démarche en prenant des compléments alimentaires, puisque, tu imagines bien que quand je suis stressée, EN PLUS, je mange absolument n’importe quoi.

Ça correspondait à une proposition de la marque Bion®3 de tester un de leurs produits. J’ai choisi de prendre la gamme « équilibre », parce que je me suis dit que prendre un complément alimentaire enrichi en magnésium ne pouvait pas vraiment me faire de mal.
Tu sais, toi, que le magnésium contribue à « maintenir des fonctions psychologiques normales. »
Avec, en plus, la dose de fer et de vitamines que contiennent les gélules, dans tous les cas, j’étais gagnante, niveau physique et mental.
Si tu avais vu ma tête et mon comportement il y a de ça encore 3 semaines, tu comprendrais pourquoi ce choix, je te promets.

Bon, je ne vais pas te mentir, je suis encore stressée, mais… MAIS c’est quand même mieux.
Disons que maintenant, je dors vraiment, et déjà, c’est une bonne chose.
Le stress ne s’envolera pas tant que ces fichus travaux auront l’air de stagner, c’est sûr, et magnésium ou pas, je déménage dans un mois et pour le moment, clairement, on ne peut pas dire qu’on soit en avance.

Maintenant, je suis de meilleure humeur quand même (même si mon chéri ne dira pas ça, mais c’est juste parce qu’il ne se souvient pas bien de comment j’étais fin mars).
Je me sens moins fatiguée pour « rien ».
Je suis claquée à 22h, mais rien d’anormal vu mes journées. Les coups de mou sont aujourd’hui quasi inexistants.
Du coup, bizarrement, j’arrive aussi à gérer les montées de stress et, truc dingue, j’ai beaucoup moins mal au niveau de mon kyste.

L’expression « TON CORPS TE PARLE » n’est pas une grosse blague inventée pour nous faire croire au surnaturel.
Notre corps nous parle réellement et je crois que ce kyste tout à coup douloureux au point de croire que j’étais bonne pour mourir dans d’atroces souffrances a été le coup de trop pour que je me reprenne en main.

Boule de neige : gestion du stress, gestion de la fatigue avec l’aide des comprimés Bion®3 , meilleur sommeil, moins de fatigue, moins chiante (bah oui), et BIM, plus mal !

Fou !

Bon, accessoirement, il faudrait peut-être aussi que je mange mieux.

Ou que quelqu’un se dévoue pour me créer un clone sinon, aussi, ça pourrait m’aider.

(sinon, si tu aimes la peinture, j’ai un duplex à repeindre assez rapidement si tu t’ennuies)

visuel_bion_equilibre_produit

Compléments alimentaires réservés à l’adulte. Lire attentivement les précautions d’emploi. Disponible en pharmacie.Demandez conseil à votre pharmacien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

3 comments

  1. Marine says:

    Question stress je crois que je peux rentrer ds la compet’: un nouveau déménagement international à gérer (bon cette fois ci ce n’est que de l’Italie à la France, hein du pipi de chat comparé à celui entre la Californie et la France…), avec en prime des dead lines pour trouver un nouveau logement ds les temps pour le nouveau boulot de chéri et l’inscription des filles à l’école l’année prochaine…et rechercher un boulot pour moi…après 4 ans ds les couches et les bib…Je le vis bien…enfin presque..enfin je crois…enfin je suis pas sûre…bref je vais faire une cure moi aussi !!! Courage pour tout et bon sommeil !

  2. Valou says:

    Je commence une nouvelle mission demain pour un client. Pas longue, mais j’espère qu’il y a du potentiel de développement, parce que freelance, ça me change du salariat ! Donc côté stress / fric, je suis déjà haut perchée -surtout avec mon aînée qui rentre en école d’ingé à la rentrée…

Laisser un commentaire