Je suis LARGE

Cher journal (ouais, aujourd’hui, on fait comme si),

Ca y est, j’ai déposé les enfants à l’école ce matin. Je ne les reverrai pas pendant 17 jours exactement.
17 jours !
Je suis partagée entre l’excitation totale et la tristesse des menhirs.

17 jours, plus de deux semaines rien qu’à moi, depuis que je suis devenue maman, j’en espérais pas tant. Pas si tôt en tout cas.
N’empêche, ce matin, j’ai serré N°1 un peu plus fort dans mes bras. Et puis je l’ai retenu encore un peu le temps de remballer mes larmes. Je suis pas une gonzesse, tu vois, et puis avec ce froid, pleurer, ça peut être méga dangereux, on sait jamais.

J’ai dit à Clapiotte de bien s’amuser, de faire attention, de profiter de son papa et de sa mamie pendant mon absence.

Elle m’a lâché un vague « à dans la fin des vacances ! » et est partie coller son prénom sur le tableau noir (en vrai, c’est un tableau interactif avec un stylet, mais je suis trop vieille pour ces conneries). Même pas elle s’est retournée.

Remarque qu’au fond, ça m’enlève le poids de la culpabilité de les laisser aussi longtemps, ils ont pas l’air traumatisés, ça devrait bien aller.

Demain, je monte dans un avion à 10h et quelques minutes. Je serai quelque part, entre ici et Auckland, pendant près de 40 heures.

J’aime pas bien l’avion, je sais pas si je t’ai déjà raconté mes angoisses, mais globalement, ce n’est pas l’endroit où je me sens le plus à l’aise.

D’abord parce qu’aucun ingénieur en aéronautique me persuadera que ce concept est humainement sain. Et puis AERO, ok, mais NAUTIQUE, tu vois, déjà, A LA BASE, ça inspire pas des masses quand tu voles à des milliers de kilomètres de la terre ferme.

Je vais traverser 12 fuseaux horaire.

12 BORDEL !
Quand tu sais que j’ai du mal à supporter un jetlag de 3 heures, je ris d’avance de mon état avec 13 heures de décalage dans la tête.
Quand la France se réveillera, moi, je serai en train de dîner. Je fais genre, à mon avis, je serai en train de décéder de fatigue et je serai déjà couchée, mais je préfère être optimiste.

L’optimisme, c’est tout moi.

Tu vois, ce voyage, c’est un peu le voyage d’une vie, comme on dit.

D’abord, parce que ça te coute un peu plus cher qu’un aller-retour au Havre.

Et puis parce que la Nouvelle-Zélande, j’ai toujours rêvé d’y aller.

La faute à mon éducation rugbystique intensive, je rêve d’aller apprendre le Haka en brandissant des fougères argentées depuis que j’ai 8 ans.

Bah c’est demain.

Enfin, non, c’est samedi en fait. Avant j’ai avion, donc.

Pour l’avion, je suis allée voir mon docteur.
Je chiale en silence quand on parle de 5 voire 6 heures de vol, mais là, franchement, 12 et 11h d’affilé, j’avais moins confiance en moi.

Au passage, j’avais la grippe, donc, je lui ai demandé de la drogue. Aussi.

Il a dit non.

Il est vraiment pas joueur.

Alors entre deux quintes de toux, je lui demande comment gérer mon stress ET le décalage horaire.

Il me prescrit des somnifères.

Je me dégonfle, je lui demande de recommencer, les somnifères, ça me fait peut-être plus flipper que l’avion finalement.

Je repars avec du Doliprane donc.

Même pas j’ai pu dealer un pschitt pour nez quoi. Je suis vraiment nulle en négociation.

Du coup, de dépit, je suis allée m’acheter des chaussettes de contention.

La pharmacienne m’a dit que ça coutait 50 balles et que je devrais me les faire prescrire par mon docteur.

Sérieux, les gars, je suis pas aidée.

Je suis repartie avec mon Doliprane, et, de rage, j’ai aussi acheté de la vitamine C.

Je suis une vraie rebelle.

Hier, je me suis quand même un peu plus penché sur ce voyage. Sur le pendant et l’après, notamment. Oui, l’organisation, c’est ça.

Non, je n’avais rien réservé jusque là.

Je suis LARGE, je sais.

newhaka

Du coup, pour commencer, je suis allée m’acheter un sac à dos (oui, j’en étais là, oui). Et des chaussettes pour la circulation de chez Dim parce que 5 euros c’est quand même plus abordable (surement moins efficace, mais à un moment il faut faire des choix).

Et un jogging.

UN JOGGING ET DES BAS DE CONTENTION LES GARS.

Si je rencontre Ryan Gosling en escale à Tokyo je vous promets que je me pends avec mes chaussettes de vieille.

Ensuite, j’ai quand même réservé 3 nuits d’hôtel. Sur 15 jours, je trouve que c’est déjà pas mal comme exploit.

Ce que je vais faire ? je vais vadrouiller, rencontrer des gens, assister à un mariage, faire la fête, retrouver des copains sur place… Je trouverai au fur et à mesure.

Je pars de chez moi demain à 7h.

J’ai juste ma valise à faire encore en fait.

Et deux-trois trucs pratiques à organiser.

Je suis LARGE.

Et puis c’est pas comme si je partais à l’autre bout du monde en même temps, ça va hein.

Bisous !

 

PS : OUI, je dis publiquement que je m’absente de chez moi. Tu peux venir cambrioler, je suis en plein déménagement, autant te dire que je te souhaite bien du courage pour trouver encore un truc qui vaille le coup dans l’état actuel des choses.

PS 2 : Oui, je suis en plein déménagement. D’ailleurs, j’enchaine de nouveau dès que je reviens de Nouvelle-Zélande pour finir. J’emmerde le décalage horaire J’AI PAS PEUR.

PS3 : bon, si, j’ai la trouille de pas tenir le choc, mais c’est ça la vie aussi !

PS4 : ceci n’est pas une console.

PS5 : Bisous pour de vrai cette fois. Je reviens donner des nouvelles vite, mais suivez moi sur Instagram, Twitter et facebook pour l’aventure en live !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

25 comments

  1. Isabulle69 says:

    Plusieurs choses : déjà les enfants… pas facile je laisse les miennes 17 jours également alors que je ne quitte même pas Lyon :( mais bon, finalement elles sont contentes de profiter de leur papa et grands-parents et c’est bien là l’essentiel (et moi aussi un peu quand même, moins de contraintes, apéro quand je veux et où je veux, la liberté quoi ! ;) )
    Pour l’avion, je vous conseille « rescue » des Fleurs de Bach (un peu plus cher que les chaussettes Dim, mais beaucoup moins que les bas de contention), c’est assez efficace et tout à fait naturel et légal ;) prévoir par contre en comprimé et pas en gouttes, je ne suis pas sure que ça passe la douane sinon.
    Bon voyage et profitez bien.

  2. yaya says:

    Profites bien malgré tes angoisses pour l’avion…
    Tu vas réaliser un rêve alors c’est trop chouette!!!
    N’oublie pas les photos pour nous faire baver d’envie. ;-)

  3. marianne says:

    Enjoy!! Dans 39 jours je pars 15 jours sans mes monstres. Ca va le faire tu es large. Profites. Et oui on gère toujours après

  4. Madeleine says:

    Et ben, je t’admire!! des heures d’avion et un voyage à l’autre bout du monde!! Moi je programme 4 mois avant sinon je dors plus petite nature quoi!
    J’espère qu’on aura des photos rigolottes et que tu vas t’éclater (ordre de priorité spécial je sais)!!

  5. Flokiwill says:

    Oh la Nouvelle Zélande ! Super ! J’en reviens pour raison professionnel et moi aussi j’angoissais pour les 24h de vol (enfin minimum sans compter les escales). ça c’est finalement pas si mal passé. Mes petits conseils à moi c’est surtout avoir de quoi s’occuper (gros bouquin, séries à gogo sur la tablette), un cousin pour la nuque car c’est plus confortable et pour les chaussettes de contention il y en a dans les aéroport et pour 20-30€ il me semble.
    Sur place, vous le savez peut-être déjà, et vous le verrez bien vite mais c’est un pays magnifique avec des habitants méga ouverts et supra accueillants. Donc rien que pour ça, ça vaut le coup de se taper autant d’heures de vol !
    J’attend avec impatience vos articles et vos impressions.
    Bon voyage !
    (ps: premier comm, mais lectrice assidue depuis quelques mois, je ne sais pas s’il faut vouvoyer ou tutoyer…)

  6. Snoph says:

    Voilà pourquoi je ne voyage pas…. loin, je veux dire. 4h d’avion est le maximum de ce que je peux supporter. Donc je suis admirative…
    Tes enfants sont dans leur quotidien, ils n’ont pas réalisé ce que c’était que 17 jours. Profites-en bien.
    On s’attend à de belles photos et des lapins dans des situations encore plus cocasses.
    Très bon séjour à toi.

  7. Nelly says:

    Je suis sûre que Ryan Gosling met des chaussettes de contention quand il voyage ;)
    Plus sérieusement, c’est super important cette histoire de chaussette, ne fait pas comme moi, je me suis rendu compte 2 min après avoir enregistré ma valise que mes chaussettes étaient dedans et non pas dans le sac que j’avais gardé :( une fois rentrée à la maison après 9h d’avion et 5h de voiture, j’avais 2 poteaux à la place des jambes …. et j’ai du porter ces merveilles pendant plusieurs jours, le temps que tout rentre dans l’ordre ….
    Je te souhaite un bon voyage ….
    (Je crois que c’est la 1ère fois que je commente, mais ça fait longtemps que je marre à lire tes billets !)

  8. Valou says:

    Belle expérience en perspective !
    Bon le trajet c’est hyper long, chiant mais alors quand on arrive… waouh ! on oublie tout
    Un peu comme une grossesse en fait.
    et dernier PS : prévoir de la place dans ses bagages pour ramener plein de trucs au retour.

  9. aurelpy says:

    J’y ai vécu pendant 1 an, c’était le rêve! Un conseil toutefois, si tu veux encore organiser 2/3 trucs sur place (nager avec les dauphins, ou sauter en parachute…) appelle Frogs in NZ, meilleure agence de voyage francophone à Auckland, et en plus, ils sont cools!
    Bon voyage!

  10. Poulette Dodue says:

    ENJOY !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Les bas de contention j’ai testé pour les 7h de vol vers NY, je pense que les chaussettes Dim « circulation »sont finalement mieux appropriées.

    Bisoussssss
    PS : la vidéo m’a tuée

  11. mamanschtroumph says:

    Bon voyage!!!!! Eclate toi bien, décompresse et bon courage pour l’avion… pour la valise, je pense aussi que tu es laaaaarge, ya largement le temps de la faire vers 22 heures ce soir!!! lol

  12. cleopat says:

    je suis certaine que ton vol va bien se passer, d’ailleurs essaie ceci :
    « ça plane pour moi, ça plane pour moi ,ça plane pour moi moi moi moi moi
    ça plane pour moi ,ouh ouh ouh …
    Allez hop .. »

    Bon ok j ai l air ridicule, mais ça peut être utile d avoir un air un tantinet idiot qui t’occupe l esprit ! ;)
    Passe un super séjour, profite à fond, mais prends soin de toi aussi :)

  13. mariel says:

    Bon voyage! t’inquiete pour les réservations, ici tout est « sweet as » la cool attitioude quoi :)

    Un jogging et des tongs (jandals en patois local) c’est exactement ce qu’il te faut pour survivre! En plus, c’est l’été ici \o/

    (attention si tu es fumeuse, pense à arreter dans les 10heures qu’il te reste avant de partir…)

  14. Cha says:

    NZ is awsome ! J’y ai passé 6 mois, il y a… 10 ans… Bon bref je vieillis mais c’est pas le sujet. C’est top donc. Ce que j’ai trouvé le plus long c’est l’escale à l’aller (10h dans l’aéroport de Singapour) et je te confirme que le jet lag n’est pas simple à gérer. Mais à part ça, il faut voir/faire dans l’Ile du Nord : mater les maori dans un match de rugby, manger dans un food court à Auckland, naviguer dans Bay of Island, marcher dans le Mordor/Tongariro National Park, découvrir la Coromandel Peninsula , s’y chauffer les pieds dans la hot water beach et pousser la marche jusqu’à la plage de Cathedral Cove, voir le Te Papa Museum à Wellington, admirer les pohutukawa en fleur, faire une dégustation de vin. Dans l’Ile du Sud : faire du kayak dans l’Abel Tasman National Park, se perdre dans la rainforest de la côte ouest, randonner sur un glacier, faire une sortie en mer dans un fjord, sauter en parachute à Wanaka Lake, grimper sur les Moreaki boulders près de Dunedin, s’émerveiller de la lumière sur la pénisule d’Akaroa, rouler seul au monde dans les plaines du Canterbury, voir des baleines à Kaikoura. Bon je te l’accorde en 15 jours ça fait charger. Faudra peut-être choisir entre les deux iles…
    Très bon voyage à toi !!!

Laisser un commentaire