la course aux cadeaux

J’ai souvenir d’un Noël où N°1 souhaitait, comme environ la totalité des enfants de son âge, une (voire, si possible, TOUTES) toupie Beyblade. C’était LE truc à avoir sinon t’étais méga has been dans la cour d’école (et en tant que parent, je te raconte même pas)
Du coup, à Noël, tu penses que tout le monde s’est rué dans les boutiques pour trouver le précieux Graal.

Et beaucoup ont renoncé tant le bien se faisait de plus en plus rare.

J’avais cette chance d’avoir des parents habitant suffisamment loin (Dubaï, c’est loin hein) pour que la mode ne soit pas aussi virulente (et surtout, les magasins mieux fournis) qui m’ont tout ramené pour les fêtes.

J’ai donc passé l’épreuve avec succès, mais au-delà du soulagement d’être certaine d’offrir LE cadeau dont il rêvait, je me suis dit que plus jamais je ne m’y prendrais tard, pour ne plus me retrouver dans ce genre de situation de panique : « comment je vais faire, comment je vais faiiiiire ??? ».
Mais on ne change pas.
Et j’ai recommencé environ chaque année. Ce qui m’a valu de faire plusieurs kilomètres pour écumer TOUS les magasins de jouets parfois, voire, de ne jamais trouver le jouet recherché.

Aujourd’hui, Mappy a eu LA bonne idée de référencer tous les magasins de jouets sur son site Mappy Shopping et enfin trouver LE jouet rêvé.

On pourra y localiser les magasins et la disponibilité des jouets recherchés.

En bonus, on trouve tous les catalogues de jouets consultables en ligne directement, parfait pour les grands parents et la famille un peu loin.

Et évidemment, du coup, on peut faire directement un comparatif du prix du jouet recherché.

En un mot, LE site qui nous manquait quand même un peu à cette époque de l’année afin d’arrêter de perdre du temps et de l’énergie à courir partout en panique pour trouver tous les jouets dont il a rêvé.

« Petit garçon il est l’heure d’aller te coucher….. »

Retrouvez l’actualité de Mappy avec le compte twitter @Mappy et le hashtag #MappyShopping

Sponsorisé par Be On

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

2 comments

Laisser un commentaire