Parce qu’en 5 ans…

Jusqu’à hier encore tu disais à qui te le demandait que tu avais 4 ans.

Parce que c’est aujourd’hui que tu en avais 5, avant ça ne comptait pas, c’est bientôt, mais c’est pas encore, tu me disais, en me regardant comme si je n’avais jamais appris à compter correctement et que j’avais une logique d’adulte blasé du temps et des instants.

Tu as toujours ces cheveux noirs impossible à coiffer correctement et qui, quand on y arrive, finissent en bataille, parce que tu avais cache-cache dans les buissons ou que tu as une nouvelle fois offert ton élastique à ton amoureux fétichiste.

Tu as toujours ces grands yeux incroyables et pétillants.

Tu as toujours cette peau ultra réactive qui me rend dingue à chaque fois que je te découvre une tâche rouge ou un bouton anodin.

Tu as toujours un rire improbable et communicatif.

Tu as les pantalons trop courts parce qu’en 4 mois tu as un peu trop grandi.

Tu as le câlin facile et le geste un peu brusque parfois.

Tu as un sale caractère que je reconnais bien, et la susceptibilité qui va avec et dont je dois m’excuser, certainement.

Tu ne manges rien si on n’y rajoute pas du Nutella ou des Pringles .

Tu sais autant agacer ton frère que le faire fondre et tu manies cet art avec talent.

Tu dessines beaucoup, surtout des arcs en ciel, juste parce que c’est joli, les couleurs, alors il faut en mettre de partout, dès qu’on peut.

Tu te crées des aventures et vis des choses incroyables avec un capuchon de stylo et un mouchoir blanc, ou n’importe quoi qui te passera sous la main.

Tu joues à tout, tout le temps. Tu te joues de nous, souvent.

Tu n’aimes pas bien la situation du moment et tu le dis.

Tu passes à autre chose et tu encaisses.

Tu as un humour presque trop développé et tu sais parfaitement t’en servir.

Tu me fais rire, tout le temps.

Tu n’aimes pas te tromper, tu as peur de mal faire, tu fais bien attention et tu sais réussir.

Tu n’aimes pas qu’on te dise que tu es jolie, ni que ce que tu fais est parfait, mais je te vois sourire et être fière, quand tu tournes le dos.

Tu ne supportes pas de perdre et tu ne connais pas la modestie dans la victoire.

Tu as grandi.

Tellement.

Tu as changé.

Vraiment.

Tu as 5 ans.

Précisément.

336590_10150435684577201_134008717_o

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

27 comments

  1. AnneSoA Bullabébé/ Lespetitsnantais says:

    Happy birthday Clapiotte ! Humour, détermination et cœur fondant, la pomme ne semble pas tombée très loin de l’arbre

  2. Marine says:

    Super anniv grande fille, des bisous, des cadeaux tout ça tout ça !!! Et ma grande te rejoins ds ce club très fermé des 5 ans ds quelques mois !!! Et franchement c’est dommage que je ne sois pas à Lyon car elles auraient pu être copines vu comme elles ont l’air de se ressembler !

  3. Sandrine says:

    Avec un peu de retard (c’était à mon tour d’être à Disneyland ce week-end !!!), je souhaite à Clapiotte un très joyeux anniversaire !!!
    Et merci pour ce post très émouvant !!

  4. clairettededie69 says:

    Mince, chuis TRES en retard, mais plein d’énoooooooormes bisous de super anniversaire à ‘Tite Puce-Grande Clapiotte – et aussi à toi, 5 ans que tu es maman d’une Clapiotte de compèt’, ça se fête aussi !

Laisser un commentaire