Mon smartphone version Fort Knocks [sponso]

J’ai longtemps été addict à Apple concernant mon smartphone. Concernant mes ordinateurs aussi, mais plus, dans ce cas, parce que je suis loin de savoir réellement me servir d’un ordinateur et que les versions de la Pomme me permettent, en plus de me délester d’un paquet d’argent (c’est vrai, on en a toujours trop non ?), de gérer mon quotidien informatique de façon simplifiée.

Et puis bon, parce que je devais recharger mon portable 3 fois par jour, parce que les changer pour une version plus récente allait m’obliger à sous-louer un de mes enfants (ou pire, à accueillir un bel étudiant Espagnol dans mon F3) ou encore parce que la quasi totalité de mon entourage était passé depuis belle lurette (oui, j’utilise des expressions désuètes, ça me donne un côté vintage) sur Androïd (et que je suis influençable), j’ai franchi le pas et changé de crémerie il y a quelques mois.Je ne regrette à aucun moment mon choix. Après trois jours de tâtonnement, je savais parfaitement me servir de mon nouveau téléphone, comme quoi, je ne suis pas encore totalement perdue pour l’humanité.

Seulement voilà. La Pomme en Or permet d’avoir une certaine sécurité sans qu’on ait vraiment à s’en soucier. Tout est archi bloqué, dans une jolie case chromée aux bordures en adamentium.

Les appareils sous Androïd, nettement moins. Comme des PC, il faut un peu faire gaffe à ce qu’on y télécharge, ce qu’on accepte, ce qu’on y fait, pour ne pas finir par se faire hacker son cloud et se retrouver en photo, nue sous son mauvais profil sur toute la toile.

Sauf qu’il faut savoir faire un minimum, et que ce n’est pas mon cas.

Heureusement, pour les handicapés de la technologie comme moi, des gens sympathiques (et plus doués) ont créé des applications pour nous donner des coups de main. Parmi elles, l’appli Eset Mobile Security (EMS), qui sécurisera le téléphone (et, en version premium, gratuite les 30 premiers jours à l’installation de l’appli, nous fera bénéficier d’un système antivol).

Outre les protections contre les virus et autres phishing disponibles sur la version de base, la version premium permet de localiser votre téléphone et même de prendre des photos du voleur à son insu.

Ca m’aurait peut être permis de préserver un genou et 1800 litres d’oxygène le jour où j’ai couru après mon voleur à la tir. Quoique… les réflexes ça se maitrise moyen. N’empêche que si je tombe sur plus rapide que moi (GENRE ça existerait quoi… hahaha)(je me sens plus SI JE VEUX), au moins, je l’aurai d’une manière technologiquement plus fourbe.

Niark Niak Niark.

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

One comment

  1. LudiM says:

    Moi je dis bravo pour le sponso (au 1er degré! on peut dire quand on trouve bien, aussi, non?).
    Parce qu’après ton aventure, c’était bien vu de la part de la marque!
    Même si je ne suis pas concernée (geekette inside…)

Laisser un commentaire