Pratique et solidaire, préparer la rentrée ça peut se faire !

N°1 ayant raté le dernier jour de classe pour partir en vacances sans se coltiner les bouchons (bouh, pas  bien), je n’ai pas eu le droit à la liste des fournitures scolaires pour l’année prochaine. Ce petit bout de papier signant officiellement la fin d’une année et l’entrée dans une toute nouvelle.

Le CM1, qui plus est. Genre ça va commencer à être tendu pour expliquer les maths bientôt (oui, bah j’anticipe mes futures hontes à ne pas savoir expliquer certains concepts abstraits made in Pythagore et Thalès).

Heureusement, j’ai des copines. Enfin, surtout, N°1 a des copines. QUi l’aiment bien. Ou suffisamment en tout cas. Ou pas du tout, finalement, quand on y pense. Bref, des copines qui ont pris soin de lui garder précieusement sa liste de fournitures scolaires.

Quand on a 9 ans, la liste des fournitures, c’est super cool. On adore remplir sa trousse avec des nouveaux stylos, des équerres et des rapporteurs. Même si on a toujours pas bien compris comment utiliser un rapporteur et que notre super trip, c’est de faire des mini trous sur notre bureau avec la pointe du compas (parce que ça non plus, on arrive toujours pas bien à s’en servir).

Quand on devient parent, la liste des fournitures, c’est un genre de corvée annuelle.

Pas faute d’essayer de se rappeler l’excitation à son comble du jour où un de nos parents se pointait avec un sac rempli de feuilles doubles perforées petits carreaux (un jour, faudra quand même faire une étude pour savoir pourquoi on voue une passion sans fin aux cahiers à spirales et aux intercalaires à cet âge là).

Bref, j’ai donc eu cette fichue liste entre les mains.
Entre temps, je l’ai perdue, parce que je suis très bien ordonnée. Mais comme je me connais, j’avais pris une photo avant (l’intelligence, c’est moi en fait, tout entière).

Je me balade donc depuis deux semaines avec une photo de liste et quand je vais faire mes courses, j’évite très très soigneusement le rayon fournitures.

On n’est plus à un paradoxe près et j’invite les psy qui me lisent à trouver une raison à ce comportement étrange.

Peut être que c’est de la flemme, de la procrastination ou juste un manque flagrant de motivation à errer devant un rayon proposant 84 bâtons de colle différents (MAIS POURQUOI ?).

En plus, je sais que quand je vais voir les mini post-it je vais en vouloir (oui, j’aime moins les rapporteurs, mais j’adooooore les post-it, ce qui prouve une évolution certaine de mon comportement malgré un âge mental qui régresse un peu plus chaque année) (je suis la ré incarnation de Benjamin Button) (Re-coucou les psy).

BREF, j’ai pas fait les courses de rentrée, donc.

Si jamais vous êtes dans mon cas et que l’idée d’aller flâner au milieu de bacs débordants de papier millimétré et de perforatrices vous donne de l’urticaire au point que la mise en caddie est un supplice, sachez que Carrefour a ouvert un site spécialement dédié aux listes de rentrée.
Cela permet de créer une liste complète et détaillée et l’enseigne trouve pour vous les articles les mieux adaptés au meilleur prix. Parfait. Gain de temps. Nickel. Plus qu’à consulter la liste précise sur son smartphone une fois en magasin et BIM, on se soucie plus de perdre 2 heures devant les tailles crayon, on prend celui de la liste et basta.

mesures

Et puis jusqu’au 12 septembre, si vous créez votre liste sur le site Carrefour dédié  vous pouvez remporter votre liste de rentrée en cartes cadeaux (chaque jour une chance de gagner). Sait-on jamais, ça fera plus de sous pour les mojitos vacances de cet été.

jeu_rentree

Sur ce, je vais voir s’ils ont des trousses plein de petites poches de partout. Ca me faisait rêver les trousses avec des petites poches de partout pour cacher… euh… des trucs. Plein. Je ne suis pas folle vous savez !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

Laisser un commentaire