« Faire confiance », ce combat de parent.

Je suis d’un naturel suspicieux. J’ai certainement dû connaitre la haute trahison du vol de soulier de Barbie dans ma prime jeunesse pour en arriver là, toujours est-il que je ne suis que très rarement en pleine confiance avec les gens que je côtoie et rencontre. Je me soigne, parfois j’arrive même à claquer une bise à des inconnus, ça prouve une certaine évolution non ?

Sans blaguer, ça peut parfois poser quelques problèmes en société cette histoire, mais je sais fournir les efforts nécessaire pour ne pas paraitre parano à chaque fois qu’on me dit quelque chose (certains diront le contraire, ils mentent, c’est SÛR).

En revanche, quand il s’agit de mes enfants, c’est légèrement plus compliqué pour moi de lâcher le morceau.

Les faire garder ? Ok, mais quelqu’un que je connais. Obligatoirement.
Invités à un anniversaire ? Va me falloir au moins 15 numeros de téléphones pour que je les largue serienement, et je ne parle même pas du périple en voiture avec le centre aéré pour aller dans un parc indoor.
Je sers les dents. Et je n’y pense pas. En regardant mon portable toutes les 3 minutes au cas où j’ai un message comme quoi ils ont malencontreusement perdu Clapiotte dans le château gonflable ou que N°1 s’est coincé la tête entre deux trampolines.

Oui oh ça vaaaa je suis une flippette ET ALORS ?

Et alors, ça m’a posé un vrai soucis quand on a dû trouver une baby sitter qui s’occupe du péri scolaire cette année.
Quelqu’un d’inconnu, forcément. Et pourtant, quelqu’un à qui j’allais devoir abandonner mes enfants 4 jours par semaine. Quelqu’un qui ne doit pas être en retard, qui les surveillera au parc, qui les fera gouter et boire, qui jouera avec, qui les lavera, même, parfois… ARGH, je ne vous fais pas un dessin niveau angoisse, sur une échelle de 1 à 10, j’étais environ à 125 les premiers jours.

10308900_288068218022966_3005928208684743384_n
Peut-on vraiment faire confiance à quelqu’un portant un tel chapeau ? Sincèrement ?

Bon, aujourd’hui, fin mai, je peux dire que ça va, même si les enfants ne sont pas ultra fan, on est tout de même tombé sur quelqu’un de « pas si pire » comme dirait N°1.

N’empêche, j’aurai aimé passer par une agence qui m’assurait du serieux de la dame, ça m’aurait permis de désserer les fesses les premiers mois entre 16h20 et 18h30.

On m’a récemment présenter Smile We Care et voilà qui m’eut été fort confortable pour me relaxer un peu: Smile we Care propose des services à la personne en prenant soin de faire une pré sélection des professionnels.
Ainsi, les professionnels (appelés « DOers ») s’inscrivant sur le site pour proposer leurs services pour les gardes d’enfants mais aussi du ménage, des cours d’informatique, du toilettage, jardinage, bricolage etc… ont vu leurs expériences, agréments et référe,ces vérifiés au préalable. Les « Smilers » (utilisateurs du service, nous, donc) commentent également leur expérience avec les DOers qu’ils ont pu employer, ce qui permet aux nouveaux d’avoir une idée très concrète du professionnalisme de chacun.

site-header-logo-with-text-beta@x2

Un vrai beau moyen d’être rassuré, de laisser les clés de l’appartement, la laisse du chien, la toilette de mémé et surtout nos enfants chéris (parce qu’on les aime, SI) sans trop stresser.
Smile we Care propose donc de trouver des professionnels des services à la personne dans toute la France, depuis notre ordinateur, tablette ou smartphone, un  site  Internet  gratuit  qui  offre  aux  familles  l’accès  à  des  professionnels  de  confiance.   What Else ? Bah la prochaine fois, croyez moi, je passerai par là… Et la prochaine fois, c’est pour la rentrée prochaine… vous savez, cette rentrée avec ces nouveaux rythmes scolaires… Voilà voilà… On y est. Y’a plus qu’à !
 Parce que je ne sais pas comment vous vous organisez vous, mais ici, à part passer par ce type d’agence, je ne vois pas trop le bout du tunnel de l’organisation sereine….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags: , , ,

4 Réponses pour “« Faire confiance », ce combat de parent.”

  1. Jojo 19 mai 2014 à 13:55 #

    J’espère qu ta babysitter du soir ne te lis pas elle va être vexée ;o

  2. weedget 19 mai 2014 à 16:28 #

    Ben par chez nous, on ne sait même pas DU TOUT comment on va faire, puisque toujours pas de réunion d’info en vue, de fourchette horaire, ramassage scolaire ou pas pour aller éventuellement vers le centre aéré… QUE DES INCONNUES dans l’équation. Alors déjà, j’ai jamais aimé les maths… mais là, avec un patron conciliant comme le mien, ça rique d’être mignon à partir de septembre…
    Sinon, bon courage à toi, merci pour ton truc des smiles, même si je pense que ma campagne n’est pas « desservie » par ce genre de projet.
    Et re-sinon, je dois être une brêle, mais j’ai pas su trouver le tirage au sort avant ton départ en vacances… Au cas où c’était moi…. ??

  3. http://blogdesmamans.blogspot.fr/ 20 mai 2014 à 09:34 #

    Tout pareil que toi, je suis moi aussi une vrai flipette et je ne laisse pas mon Mini Loulou facilement.
    Je suis dans le Sud de la France, il existe surement ce genre d’agence ici, mais je n’y fait pas appel. Je ne fonctionne qu’avec des amies.
    Je ne fais pas confiance à ces organismes…

    Mais bon ! Ca vient surement de moi. Je ne fais pas confiance !
    Ou alors j’essaierai peut-être quand il sera plus grand.

    Bizzz

    Virginie « MamanImparfaite »

  4. Mia 21 mai 2014 à 11:44 #

    Ici on a été servi comme des rois pour le choix de la garde à domicile partagée : nos copains avaient testé pendant 6 mois une perle et nous l’ont proposé aussi… Un coup de « chance » grâce à de supers copains :-)

Laisser un commentaire