Histoire de bonnets.

« Just a coincidence, it’s also boobs ! »

Que vous soyez sur facebook, twitter ou instagram, vous n’avez pas pu échapper à une tendance de plus en plus répandue, celle de se prendre en photo de manière à montrer, « l’air de rien » son décolleté. En contre-plongée, vu de dessus, en selfie, via un miroir ou grâce à un ami serviable et dévoué, tous les angles de vue y passent. Le bout de sein, c’est la base du buzz, à en croire cette pratique répandue.

Je suis connectée sur les réseaux sociaux en quasi permanence, j’ai dû voir les seins d’environ 18 024 femmes de tous horizons.
De l’esthetique au carrément vulgaire, Athos et Porthos sont régulièrement exposés en cadrage serré sur des bustes engoncés dans des soutien gorge à te relever les gardes-côtes jusqu’à la glotte.

Moi, je fais des photos de grimace.

Je préfère.

Ca marche moins bien au niveau du taux d’engagement du lecteur en revanche.
Moins vendeur.

Mais il faut se rendre à l’évidence, même si je voulais m’amuser  à titiller la rétine du peuple en vendant sournoisement des rêves de dunes et d’étalage de fruits rebondis, je ne pourrai point.

Non.

La nature est ainsi faite à te fourguer les fesses de Kim Kardashian avec les seins de Vanessa Paradis et le nez de Rossy de Palma. La loterie génétique, ça s’appelle.

Même deux grossesses n’auront pas eu raison de ce bonnet A. Quelques mois, tout au plus, et le bonnet B a fini par passablement échouer son intronisation sous mes débardeurs Petit Bateau en XS.

Malgré ce manque flagrant de relief je ne renonce pas à fréquenter les magasins de lingerie.
Les magasins de lingerie, eux, par contre, il faut croire qu’ils ont déclarer la guerre froide à toutes celles qui rentraient dans leur boutique pour acheter autre chose que des culottes strings (ouais, y’a plus que des strings, t’as vu ça aussi ?) si elles ne faisaient pas entre du 90B et du 95C. En dessous, t’as qu’à porter des brassières. Au dessus, t’as qu’à investir dans des trucs de vieilles.
Du moche, donc,dans les deux cas.

Tu veux des trucs jolis, t’as plus qu’à aller gouter le bistouri ma cocotte, on n’est pas dans la norme. Et chez Etam comme un peu partout, la norme, c’est de pouvoir faire un selfie de tes seins sur instagram sans qu’on ait besoin de toucher au zoom dans un sens ou dans l’autre.

Je vais don créer la ligue révolutionnaire des seins en colère. Un genre de collectif anti-brassière pour tous.

Je cherche un trésorier pour l’association.

soutien gorge brule

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

27 comments

  1. Lauréa says:

    ah ah je suis à fond avec toi !!! Luttons contre les soutifs moches et les brassières !! Nous aussi avec notre A nous voulons être des femmes !!
    ( Tu as oublié les trucs méga rembourrés de la mort trop laid, genre on est trop vexé de porter un A et on voudrait des mégas boobs de la mort !! )

  2. DIM - Did it myself says:

    Bonnet A, c’est rayon ado pré pubert c’est cela ? Des tissus avec des charlotte aux fraises dessus ? Ca va plaire à chouchérichou.
    Et pour les culottes j’avais remarqué ! Depuis qu’on a fait la fête du slip il ne reste plus que des strings. « Les tongs c’est un peu les strings des pieds » comme dirait mon ami Le Chat.
    Sinon je vois bien le genre de selfie dont tu parles, j’en ai déjà vu des tonnes (bien avant les réseaux sociaux). D’ailleurs à l’époque on appelait pas cela « selfie » mais « photo de profil ».

  3. clairettededie69 says:

    mwouahahaha !!!
    je surkiffe !
    « les fesses de Kim Kardashian avec les seins de Vanessa Paradis et le nez de Rossy de Palma »… mais qu’est-ce que tu es dure avec toi !!
    Bon, ok, les mecs te regardent vraiment dans les yeux plus que dans le décolleté, mais franchement, question vallonnement du cul, t’es plus plages du Nord que vallées suisses, et question tarin, j’avais rien remarqué, alors que je fais toujours une fixette sur les pifs à gadget…
    Tu verras, un des (seuls ?) avantages de prendre un peu d’âge, c’est qu’on devient un peu plus indulgent avec soi-même, un peu plus tolérant…
    Sinon, j’ai les coordonnées d’un très bon chirurgien plasticien-faiseur de miracles en 90C.

  4. Yeude says:

    J’adhère, même si je suis revenue dans la norme, mes 15 mois d’allaitement avec pas moins de 3 bonnets en plus par rapport à d’habitude ont été anti-glam à souhaits…

  5. lilyla says:

    oh ben j’ai trouvé la solution : un joli cadeau de naissance un soutien-gorge sexy de marque … enfin ça c’était à ma 1ère grossesse, la 2ème après l’allaitement j’ai plus perdu qu’avec la 1ère et je trouve que ne plus en porter ils se tiennent mieux lol

  6. selky says:

    J’en suis aussi MDR !!
    Alors en effet à part un modèle moche de Etam lingerie, là bas tu peux te brosser.
    Je remplis pas le 90A non plus !
    Par contre, j’en ai trouvé à H&M, plutôt sympas, qui « galbent » le miniboob !!

  7. Val says:

    Pourquoi ne pas se passer de soutif dans ce cas ? Moi qui suis dans « l’autre sens » (comme dit Coralie !), j’adorerais, je rêverai de pouvoir me promener libre de toute armatures souvent gênantes, tétons à l’air sous le t-shirt !! Hélas, IMPOSSIBLE … Ne parlons pas du footing, heureusement, je ne suis pas fan. Chance, j’ai découvert depuis quelques années la marque Prima Donna qui permet aux nanas comme moi d’habiller ses nénés très joliment !

  8. Souloute says:

    faut croire que personne n’est jamais content : moi je galère avec un 90E depuis l’age de 15 ans……….enceinte je passe en bonnet F , la misère pour faire le moindre mouvement vaguement sportif ou élégant. la nature est ainsi faite comme tu dis…….on n’est pas faite pour la norme.

    • Val says:

      C’est vrai qu’on n’est jamais contente ! Mais dans notre cas, au-delà de l’aspect encombrant et peu pratique, (et puis, ils vont ressembler à quoi dans 20 ans ?? brrr …) il y a aussi le coût. Car à 80, 90, voire 100 € le soutif, ça fait mal. Tous ceux que j’ai acheté à 10, 20 ou 30 €, sans exception, ont lâché au bout d’1 ou 2 mois, avec baleine qui pointe sous le t-shirt entre les deux seins, de préférence, en public, en ville, au restau !!! Du coup, j’en achète 1 ou 2 par an, de cette marque uniquement et ils tiennent le coup et soutiennent le tout ! Je pourrai presque faire du footing dis-donc !

  9. Cécile - Une quadra says:

    Bon dans les cas « extrémes », donc bonnet AA, A, D, E, F, G et/ou supérieur à 100 la seule solution dépenser un bras et/ou un rein et aller dans une vraie boutique de lignerie. On y trouve du soutif joli, pas pour enfant ni pour grand mère, efficace et pas focément rembouré pour les petites tailles.

    Sinon plus jeune, avant que je ne prenne beaucoup de poids, je faisais un 85 AA et ma meilleure amie faisait un 95 F.
    Dans les années 1985 (oui je suis vieille) l’offre, même en boutique spécialisée, n’était pas aussi étendue qu’aujourd’hui et bonjour la galère.
    Notre plaisir absolu faire devenir chèvre les vendeuses de boutiques de lingerie en y débarquant à deux :D

    On continue à le faire de temps autre, 110 B et 115 G ça se trouve mais faut un peu chercher quand même :D

    Quand aux string c’est niet !
    Je préfère les culottes de grand mère, je n’aime pas qu’on me scie l’arrière train à grand coup de ficelle qui se décale :D

  10. weedget says:

    Ben pareil, les copines… Avant BB, je faisais un 85 B, « normal », je dirais. Mais cette foutue prise de poids /grossesse, enfin surtout la perte de poids qui a suivi, a eu raison des mes petits-seins-mais-pas-si-moches… Maintenant, c’est 90A, version gants de toilettes… Voui voui voui, y’a donc pas d’âge!! J’ose même pas aller dans les magasins de lingerie…

  11. Sophie says:

    Comme d’autres je suis dans l’effet inverse… 95D bien rempli et du coup impossible de trouver autre chose que du triumph version mémé !
    Comme Coralie l’a dit plus haut, je donne un peu des miens à celles qui en veulent !
    Et je rejoints l’association.

    Par contre petite info, on trouve des modèles encore un peu sympa en grand comme en petit chez H&M ou sinon ya de très bons sites internet avec des modèles adaptés aussi…

  12. Chloé says:

    Ysé, ils ont un site plutôt chouette, pour les petites poitrines ;)

    Sinon Princesse Tam Tam, de mes vieux ensembles du moins, on trouvait encore des choses chouettes, mais c’est cher pour ma petite bourse.

  13. la Nixe says:

    Ah moi c’est fini tout ca, j’ai arrêté ! Les machins qui te pourrissent le dos alors que ta que dal à soutenir c’est plus pour moi ! Je suis free, tétons à l’air mes soeurs. Ca tient tout seul alors faut pas faire sa mijorée! Pis on a une alternative à la brassière : la version coque hyper-grave-rembourrée parce qu’on tolère les p’tits seins mais faut quand même pas que les autres le saches !
    Mes amies du level up j’ai remarqué que pour les grandes tailles ils mettaient aussi du rembourrage, vive l’outil mal taillé enfin vous devez savoir mieux que moi. Avoir toute la même forme de sein à défaut d’avoir toute la meme taille de rêve (une taille qui varie selon les époques) c’est le but ultime des industriels mais je comprend pas pourquoi (complot international ?).
    Bref j’essaye de répandre la bonne parole.
    Vive les tétons qui pointent pour les petit gabaris et le soutif bien taillé pour les bien remplis
    Enjoy ! http://www.pinterest.com/lanixe/free/

Laisser un commentaire