Mme Clapiotte

[Evian propose en ce moment des bouteilles 33cl à l’effigie des célèbres M. et Mme et un site dédié sur lequel nous pouvons créer notre propre personnage M. ou Mme, inventer une histoire autour de ce personnage et de M. Glouglou, expert ès hydratation et gagner des tas de cadeaux. Je me suis prise au jeu. Voici mon histoire].

Mme Clapiotte aimait s’amuser.

Elle vivait dans une grande ville du nom GrandVille (Mme Clapiotte n’avait d’original que son nom) où tout était fait pour occuper ses journées: des parcs, des toboggans et de boutiques de jouets.
Mme Clapiotte aimait beaucoup les toboggans, elle considérait même  le jeu comme un sport à part entière et espérais le voir bientôt entrer dans les sports olympiques.

7882-monsieur-madame-evian

La maman de Mme Clapiotte était très mal organisée, du coup, lorsque Mme Clapiotte s’agitait des heures durant à remonter les toboggans de la ville dans le sens inverse de la descente, elle finissait toujours par avoir les mains sales (voire très très sales) et soif (voire très soif).

Mais la mère de Mme Clapiotte n’avait que très rarement des lingettes ou mouchoirs sur elle. Encore moins d’eau.

En revanche, on pouvait trouver dans le sac de la mère de Mme Clapiotte des petites voitures, 14 sticks à lèvres entamés, des pièces rouges, des miettes de choco, 38 barrettes à paillettes, une poignée de cailloux et des jambes de GI Joe.

Mais point d’eau.

Mme Clapiotte se plaignait souvent du manque d’organisation de sa mère et la soupçonnait même de vouloir la déshydrater sciemment. Pour palier ce manque flagrant d’anticipation, la mère de Mme Clapiotte n’hésitait pas à fréquenter tous les petits commerces de quartier vendant des bouteilles d’eau à 142 euros le litre (environ) (la mère de Mme Clapiotte était un peu marseillaise).

Mme Clapiotte, agacée en voyant que JAMAIS sa mère n’apprenait de leçon malgré ses ratés se posa devant elle et la regarda droit dans les yeux en lui disant:

« Maman, à cause de toi, un jour, je vais me transformer en raison tout sec. Ca sera de ta faute. Tu vas avoir une fille raisin sec et tu seras bien embêtée ».

Voyant que sa remarque faisait plus rire sa mère qu’autre chose (la mère de Mme Clapiotte avait l’humour facile), elle ajouta:

« Et je l’ai dit à la maitresse que j’allais devenir un raison sec tu sais »

Craignant que les services sociaux n’interviennent pour maltraitance (en pensant que Mme Clapiotte pouvait aussi avoir des gènes de marseillais rendant ses propos légèrement plus graves qu’ils ne l’étaient), sa mère finit donc par acheter environ 1800 bouteilles d’eau en petit format qu’elle stocka dans le bac à bières légumes.

Qu’elle oubliait régulièrement quand même.

Certes.

Evian_FIR_A_1500x1500px_Recto_72dpi
Même qu’après, il faut les garder parce que sinon Mme Clapiotte n’est pas contente et appelle ses cousins M. Boudin et Mme Chouinasse.

NOTE: aucun enfant n’a été maltraité pour cette histoire. MALGRE CE QU’ON PEUT EN PENSER !

Vous pouvez retrouver les Jeux M. Mme sur le site Evian et l’appli Facebook également, ils vous proposent de créer votre personnage, de jouer à des jeux en rapport avec l’hydratation et vous aurez l’occasion de gagner des tas de cadeaux Monsieur Madame. Amusez vous bien !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

5 comments

  1. anneso says:

    L’anecdote sourire pour bien démarrer la semaine!! merci!!
    J’ai créé le perso pour Mathilde! J’adore car j’ai meme reçu un petit livre numérique!!!!

Laisser un commentaire