Ma vie, ce concept fascinant.

Encore sous le coup de l’émotion suite à ma rencontre avec Tony Parker, j’ai tout de même dû reprendre une vie partiellement normale, à savoir prouver que je n’étais pas qu’une mythomane avec cette histoire de basketteur dans mon salon et chasser ces putains de lentes de la tête de mon fils et de ma fille.

Oui. Mes enfants ont choppé des poux. Vive émotion au foyer : c’est une grande première pour moi.
Le saint Graal de la loose parentale, l’Oscar du prurit psychologique, le Bouclier de Brennus de la misère, le Award de la quarantaine. Enfin. Je connais cette sensation d’impuissance dans l’adversité: le poux arrive dans ton foyer pour mieux te faire comprendre qu’avant lui, ton existence n’était qu’un triste mascarade ennuyeuse et sans interêt. Aujourd’hui, et grâce à lui, tu vis poux, tu manges poux, tu dors poux, tu te laves poux et tu te grattes le cuir chevelu jusqu’au sang quitte à chopper une péritonite du cerveau.
Sans compter que le poux te permet de dépenser en une semaine l’équivalent du PIB de la Micronésie chez ton marchand de Forlax, entre l’achat de cent-deux millions lotions anti-poux-anti-lentes que les poux, quand ils te voient arriver avec ça, ils se bidonnent et préparent les Curly pour aller avec et le fameux peigne Assy 2000 que tu commandes sur les bons conseils de tes copines Marie et Sabine pour virer les lentes qui font du pole dance sur le cheveux luisant de tes enfants.

Une fois que tu es donc fiché à la Banque de France pour tes moeurs douteuses avec les foetus de poux, tu te dois d’expliquer à tes enfants POURQUOI depuis une semaine tu leur fais des « High Five » plutot que des bisous au moment du coucher. « mais si, je t’aime toujours. Mais de plus loin là. »

Moi aussi, j’ai eu des poux. C’est ma mère qui me l’a dit. Ma mère, elle devait pas trop m’aimer à l’époque, du coup, plutôt que de dépenser 10 ans d’alloc dans un peigne à poux, elle a coupé ma chevelure de Raiponce qui faisait certainement ma fierté de l’époque. Pour faire de moi le sosie de MacGyver. On se demande pourquoi je souffre cruellement d’un manque de confiance aujourd’hui. (coucou Maman, je t’aime quand même).

cranemou macgyverMacGyver
PAPA ?

Comme si ça ne suffisait pas, pour me rappeler que ma vie n’était pas faite que de rencontre inopinée avec des stars au pied de mon congélateur, j’ai pris mon fils, ses poux-sûrement-morts-mais-j’émets-des-doutes et de l’anti-vomitif pour partir sur Paris samedi (oui, N°1 est malade en train, parce que SANS ça, ma vie serait trop monotone).

On est allé inauguré le nouveau Toys’r us qui vient d’ouvrir DANS Paris (Métro Bibliothèque Mitterrand)  en se délestant de quelques euros rapport qu’il est bien difficile de rentrer dans la maison de Père Noël sans en ressortir plus léger des poches.
Puis, on a tiré jusqu’à l’événement Kinder pas très loin où on nous présentait la nouvelle plateforme qui sera bientôt en ligne « Nos Precieux Moment » (où partager des photos de nos moments sympas avec nos enfants) (genre pas les poux, voyez).

Entre temps, il a fallu que je refile encore quelques euros supplémentaires à la RATP histoire que je puisse me déplacer dans Paris dans ruiner mes Converses.(coucou la Banque)

Du coup, dans l’euphorie du moment, j’ai laissé ma carte bleue dans la machine. Mais j’ai pas oublié mes tickets, ah ça non hein.

Ma CB, en revanche, elle, se trouvait bien au chaud dans la fente (je te vois sourire, pervers que tu es). Tellement qu’elle a décidé de devenir complètement parisienne.

Pour payer, par contre, c’était nettement moins pratique. Et sachez qu’avec 13,40 euros, à Paris, on ne peut PAS se payer un MacDo ET un café en terrasse au bistrot du coin. Il manque 20 centimes. J’ai bien essayé de vendre des cultures de lentes mais ça n’a pas marché. Les parisiens sont des gens très surfaits de toute façon, je le savais.

Heureusement, l’endroit que Kinder avait choisi pour regrouper la quasi totalité des blogueuses mamans (soit, environ 13 268 femmes, flanquées de greffons) était fort sympathique et N°1 a reconstruit le Taj Mahal en Kapla avec ses potes pendant que je tapais dans les chocolats avec les copines (qui, après lecture, ne seront plus mes copines en apprenant que mon fils avait probablement encore des poux) (mais c’est pas dit hein, je vous jure).

Mon train de retour étant à 19h, nous partons donc de l’événement les derniers ou presque, rapport qu’on n’avait pas grand chose à faire dans Paris à part des constructions en planchettes.
Gare de Lyon, 2 euros en poche (les fameux qui n’ont pas suffit à me payer un café en terrasse), j’achète un pain au chocolat pour nourrir mon fils et je mendie un verre d’eau municipale pour faire passer ce merveilleux dîner.
C’est en sortant mes billets de train pour vérifier le numéro de notre notre wagon que je me rends compte que nous avons 1h30 d’avance. Je ne sais pas lire, sachez le.

Mon fils fait la gueule. Et je le comprends.

Je prends mon air de Rémi sans Famille pour demander au contrôleur du train que je pensais mien donc, si par le plus grand des hasards, je pourrais monter dedans, avec mon fils, pouilleux de son état, histoire de pas infester la gare toute entière. Il ne m’écoute pas. Il tourne même les talons quand je lui dis que oui, hein, je paierai volontiers le supplément pour le changement de dernière minute, pas de soucis… à part celui d’avoir offert ma carte bleue à une machine à tickets. Une facture ? Ah. Non, il ne daigne même plus se retourner, même quand mon fils dit un peu fort « nan mais vas-y maman, prise de Krav Maga, je VEUX monter dans ce train là moi ! ».

On a squatté un banc.

Et pour calmer le dépit de mon fils, je lui ai rappelé que « oui, hein, ça va, je suis la scoumoune incarnée, doublée d’un boulet First Class mais je suis aussi celle grâce à qui tu as eu Tony Parker dans ton salon. Alors ta gueule. NE DIS RIEN »

Voilà.

Ma vie. La vraie, c’est celle-ci.

ENJOY.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

62 comments

  1. Bealapoizon says:

    Mouahahahaha !!

    Enfin je ris jaune, ton fils ayant passé une partie de l’aprem avec le mien, je te jure que si je trouve des poux dans sa ravissante chevelure je te les renvoies par la poste !

  2. Les aventures de KKP says:

    Ah, terrible! J’avoue, j’ai découvert ton blog grâce à Tony Parker, et donc je pensais que tu étais Eva Longoria sous pseudo ;-)
    Mais en fait, je me trompais…heureusement, parce que sinon, ton blog serait bien moins marrant :-D

  3. alameresi says:

    Oh cette bouille, la coupe année 80 te va à ravir !

    Tu sais quoi, j’ai remarque que quand il m’arrivait un truc méga bien (genre recevoir le sosie de Tony Parker, je n’ai pas tes atouts tu sais), je vis quelques jours de poisse après….
    On a rien sans rien !
    Bon j’arrête cette philosophie de bas étage !
    Amuses toi bien avec Pouxit !

  4. Expressions d'enfants says:

    Gaspard passe à la loupe ce soir! Ma tête me démange depuis que je lis ton article… Je me demande pourquoi.
    En tout cas, tu aurais dû me demander de t’avancer de l’argent. Pauvre bonhomme nourrit au pain au chocolat et aux kinders!

  5. Marmotte says:

    Hahahahahahaha !!! Mais qu’est ce que c’est bon de rigoler avant de se préparer à aller bosser !!

    Tony Parker… le côté chouette ^^ Les poux… le côté moins chouette !!!

    Bon courage ;-) Enjoooooy hihihihihi

    *Va se préparer a bosser* ========>

    • cranemou says:

      nannnn mais il en avait plus. Mais j’ai viré qq lentes (mortes à priori) après avoir acheté ce super peigne. Comment vont les cuirs chevelus de ta famille ? ;)

  6. natmum02 says:

    alors ici pour les poux, on utilise les huiles essentielles de lavandin en prévention : en fait, je fabrique mon adoucissant maison : 50% eau + 50% vinaigre blanc + 10 gouttes d’huiles essentielles / 300 ml de liquide… l’année dernière, la meilleure amie de la minette en a traîné un bout de temps et la minette ne les a jamais chopés…. hasard ou efficacité ???

  7. petits canaillous says:

    ça s’appelle la poisse ou être complètement à l’arache… tu sais quoi c’est mon 2e prénom larache… Malgré, tout tu en fais des choses, TP, weekend à Paris bouffer des kinder, ça décoiffe chez toi :)

  8. maman@home says:

    Non mais sans déconner tu ne pouvais pas me demander de te dépanner ? T’es un peu couillonne toi hein ! Dis ce serait pas Tony qui aurait refilé les poux à ton fiston ? Attends mais je l’ai embrassé ton fils putain, ça me gratte d’un coup là c’est terrible dès qu’on parle de poux Grr Bon bref moi c’est pas les chocolats qui m’ont fait de l’oeil mais les choux = une tuerie ! Miam.

  9. lexou says:

    Non mais tu pouvais pas le dire avant pour l’histoire de ta CB sérieux?On t’aurait dépanné…t’es grave ;)!!!!
    enfin sinon j’ai bien ris, hein, juste parce que même si tu une sacrée veine parfois et qu’on aime tant te détester tu as parfois la poisse et que je suis contente qu’il n’y ai pas Qu’a moi que ca arrive ce genre de truc ;)

  10. Seb158 says:

    Quand j’ai vu sur ton Facebook la photo de Mac Gyver avec la phrase « Ma vie ce concept fascinant », j’ai cru que t’avais reçu Mac Gyver chez toi, et là j’étais franchement dégouté (parce que TP, c’est cool mais Mac, c’est mon idole depuis que je suis tout petit)…
    Et justement, j’ai précisé « quand j’étais petit » parcequ’en regardant les photos de Richard Deen Anderson aujourd’hui, je me rend compte qu’il avait pas réussi à fabriquer des pastilles de jeunesse éternelle à partir d’un chewing-gum et d’un jerrican d’essence…
    Je suis donc rassuré de voir que tu as mieux vieilli que lui!!!

    • cranemou says:

      plus de poux sur la tete avec une lotion achetée en pharmacie. Et le peigne Assy 2000 (20 euros tout de meme) a eu raison des lentes accrochées (eurk): super efficace !

  11. magasaly says:

    je suis morte de rire…ma collègue me rergarde comme si j’étais folle ;-)

    merci de partager cette folle journée avec nous….

    on se voit le 4 a l’efluent mum?

    bizz

  12. LisePetitPotBebe says:

    Mdrrrrrrrrr
    Moi j’ai prévenu ma fille : si elle me ramène des poux, elle reste des jours à l’école et dormira labas jusqu’à ce qu’ils disparaissent.
    Enfant j’en ai eu (ma meilleure copine en avait tout le temps des parents ne traitaient pas) je reste traumatisé par le peigne en corne dans la salle de bain de maman. Tic tic faisaient les poux en arrivant sur la faïence du lavabo
    Beeeeeurk

  13. Poulette Dodue says:

    Bordel j’ai lu tout le billet !
    Et comme il est de notoriété que les poux se transmettent aussi par le web (SI on en a fait l’expérience !!), je vérifie les gnomes dès demain.
    Bises

  14. La maman des petits plats says:

    Brrrrrr, rien qu’en lisant, mes mains sont irrésistiblement attirées vers mon cuir chevelu … Non mais c’est psychologique, hein ?

    Tu as de la chance pour la coupe de cheveu à la Mac Gyver. Moi j’ai connu la version Mireille Mattieu et je t’assure, ça te traumatise un gosse ;-)

  15. mamananonyme says:

    J’en pleure de rire. Ta vie, c’est du grand spéctacle.
    La vache on doit pas s’emmerder avec toi.

    tu aurais dû nous les dire, 1523 blogueuses, leurs mecs, leurs mioches, leurs poux/lentes/mickey de nez, on te filait 10 cts chacun, tu rentrais sur Lyon en Taxi quoi …

    PS : si ma fille à des poux, je te les refile à la première occas nanméo
    PS 2 : ça me gratte la tête là, c’est normal ou bien ?

    • cranemou says:

      je me fatigue toute seule tant je suis boulet tu sais… ;)

      Purée, j’aurai dû penser à faire la manche auprès de vous, je serais allée m’acheter des kilos de Kinders :D

  16. Madame Moustick says:

    Je comprends mieux pourquoi tu étais si loin de ton fils toute l’après-midi …. et dire que mon fils a été collé au tien pendant deux heures à partager les planchettes. Heureusement pour toi, qu’ils ont réussi cette magnifique girafe, ça sauve tout (bon c’est très simple à dire maintenant puisque pas l’ombre d’un pou à la maison)

Laisser un commentaire