Dis moi… Pourquoi t’es comme ça ?

Pourquoi çà va pas ?
Pourquoi tu dis ça ? Pourquoi tu FAIS ça ?

On a les chansons dans la tête qu’on mérite.( Et on invente les paroles qu’on veut aussi.)

Et j’ai dû être bien vilaine dans une autre vie pour me caner du Florent Pagny de l’avant guerre.

Les greffons sont nos amis, on les aime bien aussi. C’est un fait.

D’ailleurs, on les aime tellement que nous trouvons toujours des excuses pour justifier leur comportement qui, soit dit en passant, peut devenir passablement irritant au fil des jours.

Entre 0 et 3 mois: il pleure. Pour tout, pour rien, on en sait rien. Il pleure.
Mais c’est parce que « il s’exprime » et qu’il n’a que cette façon de communiquer. Ou peut être que c’est la pleine lune ? Hein chéri ? regarde le calendrier. C’est la pleine lune ? Ou la lune noire ? C’est ça ? hein ? Hein ? C’est ça ?

Entre 3 et 18 mois: il pleure. Pour tout, pour rien, on en sait rien. Il pleure.Voire, il râle.
Mais c’est parce que c’est les dents? hein ? Hein ? a doit être les dents. C’est une phase importante à franchir, les dents. Pis ça explique des tas de choses. Le rhume, la fièvre, les pleurs, la mauvaise humeur, les nuits hachées. Les dents je te dis bon sang !

Entre 18 et 36 mois: il pleure. Pour tout, pour rien, on en sait rien. Il pleure.
Mais c’est le Terrible Two. C’est pour ça. Ou alors y’avait une marée non ? Mais siiii, pile quand il se roulait par terre là. Ou alors peut être le vent. Un coup de föhn et voilà que ça nous énerverait passablement un Scotch pour la semaine. Sait-on jamais.

Entre 36 mois et 8 ans: il pleure. Pour tout, pour rien, on en sait rien. Il pleure.
C’est la neige. Ou le froid. Ou le changement d’heure. Ou l’arrivée du petit frère. Ou l’orage. ou la chaleur. Les moustiques ? Va pour la rentrée alors.

Entre 8 et 35 ans: il pleure. Pour tout, pour rien, on en sait rien. Il pleure.
C’est l’adolescence qui débute, qui est en plein dedans, qui finit. c’est les enfants, le mariage, les ennuis, le boulot, les amours, les ennuis, l’argent, l’envie, la vie.

On trouvera toujours une excuse à nos enfants pour passer par des phases aussi fatigantes que pénibles.

Mais quand le commun des mortels aura admis une bonne fois pour toute que les greffons ne sont rien que des emmerdeurs de première, tout de même, on dormira tous beaucoup mieux.

(Oui, ils sont malades, et j’en ai MARRE)

6788767-mere-wathces-comme-son-fils-disparait-dans-un-temps-orageux
C’est ça, barre toi….
© Oleksandr Pekur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

21 comments

  1. Lulu says:

    Je t’enverrai le lien de mon prochain billet (si j’arrive à trouver 3 mon pour l’écrire !). J’ai vu une pièce de café-théâtre hier soir et c’est exactement le sujet, ton billet pourrait en être le pitch !!!

  2. djaj says:

    Que ça fait plaisir de te lire !
    Pas que je sois ravie que tes enfants soient malades, loin de là (mais de toute façon c’est les vacances…) mais bon, force est de constater en entendant les uns et les autres qu’à chaque âge, y’a quelqu’un qui leur trouve LA bonne excuse pour excuser leur comportement…. Et moi je demande juste : à quel âge ils ne sont pas en crise ?!

  3. Leeloodel says:

    Ah ah ah, cranemou, je t’aime sister…
    Oui, je rentre de la mater et ma grande a terrible two deux ans…
    Et moi aussi j’ai un peu envie de pleurer mais j’ai pas trop le temps…

  4. crisprolls says:

    hahahahaha ! tellement vrai!
    la en ce moment meme un desmes nains (7 ans) me cassent les c**** (mais j’en ai pas) parce qu’il veut ci et ca et faire ca et pourquoi on fait pas ci pas ca…!pfou!

  5. Ay says:

    J’adore les 2 dernières phrases ^^
    et je compatis aussi !

    j’appréhende l’entrée dans le « terrible two » qui semble déjà se profiler (il est en avance, le bougre, à 16mois!) ça promet … en attendant, je vis les dents et la maladie ces jours-ci, un vrai bonheur !
    Ah la joie des enfants ! :D

  6. clairettededie69 says:

    ben dis donc, fallait que ça sorte, tout ça ! :-/
    tu es la seule que je connaisse qui sait écrire föhn correctement (on peut dire foen aussi), je te salue bien bas, donc. :-)
    allez, dans quelques années, tu en riras… avec eux ! :-D

  7. Poulette Dodue says:

    Oh putain un vieux Pagny des années collège ! Merde j’en ai pour 2 jours et du coup c’est moi qui pleure !!!!!
    Ce matin mon grand a chougnassé par ce que y avait QUE des prince au dej, ça vie est un calvaire…

  8. petits canaillous says:

    Je compatis ma pauvre, les miens sont malade tout le temps !!!! c’est horribleeeeeeeeeeeeeeeeeee !! Et en plus, ils nous passent leurs microbes du coup, ON est malade, … puis on va mieux et il rattrape une saloperie,… qu’ils nous refilent la semaine d’après… AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! Bon courage

  9. Anne-Sotte says:

    Ah ah, tellement vrai ! Tous les jours en ce moment, quand je dis que ma grande (3 ans) est infecte avec nous, tout le monde me répond « mais c’est normal avec l’arrivée de la petite soeur, la première année d’école, la propreté, la fin de la tétine… », et à chaque fois je rétorque que bah oui ok peut-être, mais il n’empêche qu’elle est infecte et qu’on n’en peut plus !!! ;)

  10. argone says:

    J’ai du avoir de la chance, mes 4 petits (devenus grands) n’étaient pas des chougneurs, sauf peut-etre l’aînée les 3 premiers mois … bon courage !

  11. Pomdepin says:

    Oh, ma pauvre, je compatis! Avec mes 5, quand il y en a un de malade, ça faite,étourdi pendant un mois, un vrai bonheur.
    Sinon, t’as oublié le merveilleux ferocious four, c’est comme les terrible two, mais en pire!

Laisser un commentaire