Se souvenir des bonnes choses

Rhaaaa, je suis définitivement perdue pour l’humanité adulte. J’ai 5 ans. Parfois 8, mais finalement, rarement plus (et c’était un peu ma journée souvenirs-souvenirs aussi).

Voyez vous, en ce moment, tout comme la mode des chansons de dessins animés des années 80 m’avait frappé (génériques que je connais toujours par cœur, je vous prends en blind test quand vous voulez), voilà qu’aujourd’hui, je me penche sérieusement pour parfaire ma collection de vieux jouets.

Après avoir mis 100 ans à trouver un téléphone Fisher Price comme j’avais petite sans le payer un bras, voilà que je cherche jusqu’à la rupture d’anévrisme l’ancien tourne disque de la même marque. Évidemment, si je peux éviter de le payer 50 euros, ça m’arrangerait, Tony ne comprenant pas du tout pourquoi je fais une fixation sur cet objet (je me pose les objectifs que je veux après tout non ?).

-tourne-disque-fisher price

Pour tout dire, moi non plus. Mes enfants ont des mini tablettes et des légos plein les poches et je ne suis pas certaine que cela les transcende lorsque je leur dégotte un de mes vieux trésors. Mais ça me fait plaisir à moi de savoir qu’ils m’imaginent petite, peut être. Parce que je n’ai pas toujours été la mère qui dit à taaaaable ou qui râle parce que c’est ENCORE l’heure du bain, parce que les écharpes se perdent un peu vite et que la fermeture éclair est coincée par du tissu. Fichu tissu.

J’étais aussi cette petite fille qui s’inventait des histoires dingues avec des clipos, qui a joué avec l’école Fisher Price jusqu’à tard parce qu’être maitresse de bonhommes en plastique et de nounours Haribo, c’était vraiment chouette.

Oui, des nounours Haribo faisaient régulièrement parti de mes histoires. je les mettais en rang et le jeu se finissait quand ma gourmandise prenait le dessus sur l’aventure.

Des nounours que j’allais m’acheter à la boulangerie à la sortie de l’école avec cette pièce de 10 francs qui pesait encore lourd à l’époque. Des sachets de bonbecs plein à craquer qu’on se partageait avec les copains. Des Malabars que je donnais en cachette à mon amoureux et des soucoupes remplies de poudre piquante qu’on se distribuait comme des hosties de la sainte journée.

Et bien figurez vous qu’à défaut de trouver (encore) mon tourne disque, j’ai retrouvé mes bonbons (et je remercie beaucoup bonbons Gourmands pour la peine, je viens de ruiner mon kilo pour la bonne cause).

J’ai reçu un colis rempli de souvenirs, Proust serait fier de moi.

Des soucoupes, des carambars caranougat que je mangeais par palettes l’été pendant que ma copine Virginie se dégommait des sucettes à tremper dans la poudre (pour la peine, je lui en ai envoyé quelques unes, pas de raison que je prenne les kilos toute seule), des sifflets-sucettes, des réglisses et un beau fou rire quand j’ai fait gouter des Frizzy Pazzy (le chewing gum qui claque et qui craque) à N°1…. Bref, de quoi tenir des jours en hyper-glycémie mais un retour en arrière qui m’a fait sourire, des bonbons que j’ai pu faire gouter à mes enfants et une bonne idée pour le prochain anniversaire à organiser parce que les prix sont franchement intéressants par rapport au prix en magasins… Une boutique de bonbons en ligne à connaitre, donc.

bonbons années 80bonbons années 80

Et ce soir, c’est brocolis pour tout le monde.
Non négociable.

frizzy pazzyEt au passage, j’ai découvert CE SITE pour ceux qui aiment ce genre de souvenirs…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

15 comments

  1. cleopat says:

    on a voulu acheter un téléphone fisher price à notre petite fille comme celui de sa maman et il est nettement moins beau, moins solide, moins .. moins tout !!car il n a pas encore acquis de valeur sentimentale surajoutée ;)

  2. Petite maman says:

    Cool !!! Je te prends au blind test des génériques !!! Hiiiii
    Et j’ai le tourne disque !! C’etait le mien que j’ai récupéré au grenier !!! Mais je le garde…désolée ! J’adore quand mes filles jouent avec !!

  3. solali says:

    chez la mamie de mes enfants il y a encore ce tourne-disque, sauf que la base est orange et pas rouge !
    et tous les petits enfants y jouent !!!

  4. clairettededie69 says:

    c’est marrant, je ne me rappelle pas d’avoir eu des jouets Fisher Price à moi, mais plutôt que j’adorais jouer avec ceux des autres… c’était toujours mieux, les jouets des autres !

    Quant aux bonbecs, je partage tes souvenirs !! Curieux, pourtant, il me semblait que j’étais beaucoup plus vieille que toi !! Dans ma poche, j’avais des roudoudous dans les coquillages, des Pipasols et des colliers à croquer…
    #Nostalgie, j’écris ton nom à coups de bonbons !

    merci pour lien vers le site web…

  5. Angie says:

    je comprends mieux pourquoi il y avait AUTANT de sucettes à tremper dans de la poudre dans le colis! ;-)
    leur tête lors du premier frizzy pazzy est vraiment impayable, mon n°1 était plié… j’ai hâte de refaire le test avec la petite soeur!
    on a eu ce téléphone aussi….rhô j’ai envie d’en retrouver un aussi maintenant!

  6. lulu berlue says:

    hé…. le tourne disque, le téléphone et la maison fisher price avec les bonhommes sont tous dans la maison de mes beaup’. belle maman a gardé absolument TOUS les jouets des l’Amoureux et de ses sœurs. Les gnomes sont trop content de les retrouver à chaque vacances! (bon, le tourne disque, ne fonctionne plus, le ressort à laché…)

    cool le lien de pour le site de bonbec!

  7. Poulette Dodue says:

    Merci pour cette parenthèse enfantine qui m’a rappelée bien de bons moments sucrés de mon enfance…

  8. tite crapule says:

    je te remercie pas hein !! le site est super ceci dit mais bon c’est pas raisonnable c’est pas raisonnable c’est pas raisonnable !

  9. Bealapoizon says:

    rhoo c’est malin j’ai envie de bonbecs à 7 heures du mat maintenant !!! Moi aussi j’installais des nounours haribo dans ma ptite école et s’ils répondaient faux hop je les croquais ( tu crois qu’il faut que je consulte ?)

Laisser un commentaire