L’enfer ophtalmique

————

Pré-post: merci pour vos doigts et poils croisés, j’ai passé une journée de dingue mardi et un projet tellement top va naitre de tout ça. je suis heu-reu-se et évidemment, quand viendra le moment, on fera une grande fête avec annonce, arc en ciel, licornes nacrées et cotillons (j’ai déjà commandé les licornes, avec les livreurs, on ne s’y prend jamais trop à l’avance): MERCI pour vos pensées, vos messages privés, mails, coms, sms et pigeons voyageurs !

————-

Alors voilà, c’est l’histoire d’une mère angoissée qui avait déjà eu son lot de petits tracas de santé avec ses greffons, une mère lambda qui compte les jours sans célestene et les nuits sans quintes de toux, une mère qui essaye à la fois de prendre sur elle mais qui panique quand son enfant pète de travers, qui respecte les prescriptions des médecins qui qui tente quand même le coup de l’oignon sous le lit « au cas où ».

Et puis cette mère avait une peur panique des yeux, une phobie aussi débile que la phobie des boutons de chemises qui faisait beaucoup rire les ophtalmos, son mari et sa mère. Et certainement le reste de la planète aussi. Même elle, quand elle y pensait en crispant sa rétine.

Les enfants de cette mère étaient parfaits en tout: beaux, drôles, intelligents, beaux (deux fois oui) et formidables. Oui, tout ça. Cette maman les aimait vraiment beaucoup, sauf les soirs de pleine lune où elle hésitait un peu plus.

Un jour, quelqu’un qui n’aimait pas cette mère a eu une idée de génie: lui faire comprendre que non seulement ses enfants n’étaient pas parfaits mais qu’ils allaient aussi lui en faire baver façon omelette de mamie le dimanche midi. Et cette personne décida alors d’un plan infaillible: faire de ses beaux enfants parfaits des petites têtes à lunettes.

Les deux.

Avec le même problème.

Alors que cette maman avait l’œil de lynx dont rêveraient des pilotes de chasse, ses propres enfants ne pouvaient à peine espérer conduire un canoë sans lunettes sous peine de rejouer Titanic. (Cette maman n’exagérait évidemment jamais les faits. jamais).

Soit. Des lunettes, comme lui avaient dit beaucoup de ses lecteurs (cette maman avait des lecteurs, et elle le disait pour se la raconter un peu), rien de grave là dedans? Même que des enfants à lunettes, c’était même plutôt mignons.

Alors la maman décida d’accompagner ses enfants chez l’ophtalmo avec toute la force que ses lecteurs lui avaient donné la veille. Sûre de ne pas s’effondrer en entendant le verdict concernant sa descendance à la cornée sèche.

Cette mère courage pris sur elle en voyant sa fille décrire un chien alors qu’on lui montrait une maison mais resta fière et ne versa pas même un sanglot.

Elle ferma les yeux très fort pendant les fonds de l’œil de chacun, les enfants rigolant de voir leurs pupilles se dilater (ha ha ha.. l’humour, ce mystère impénétrable) et attendu patiemment devant un docteur de l’œil un peu moqueur.

Le grand avait toujours la même chose (mais on pouvait toujours espérer). La petite avait la même chose que son frère (copieuse). Rien de grave, juste des lunettes, finalement.

La belle petite famille partit avec deux belles ordonnances. Une pour des lunettes et l’autre concernant un futur rendez-vous pour parfaire les mesures pour les verres de la cadette.

C’est en rentrant que cette maman héroïque d’avoir vaincu sa trouille-panique lu l’ordonnance:

photo-6

Et fit un malaise.

(non mais cette maman ne peut PAS mettre de gouttes dans les yeux, c’est pas possible)

Petite annonce: Jeune maman formidable cherche spécialiste en yeux pour double dépôt de gouttes dans un mois.
Please RT.

(C’est bon, vous pouvez vous moquer)
(j’y étais presque)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

15 comments

  1. Codio says:

    Du vécu ! 2 gouttes tous les 1/4 d’heure avec 30 mn de trajet pour l’ophtalmo donc premier jet de gouttes avant de partir, les gouttes piquent Mathis crie c’est pas gagné puis arrêt en pleine route pour remise de gouttes qui piquent trop de la mort qui tue, hurlement d’enfant pire que si je l’egorgeais, j’avais peur que des gens s’arrêtent pour me dénoncer à la DASS !! Enfin on est enfin arrivés, mon miro l’était pour de bon le toubib a pu faire son travail mais j’avoue que je me suis vraiment tapée une grosse suée, je suis montée à au moins 22 de tension et j’avais le cœur en miette de le forcer à lui coller ses affreuses gouttes !
    Sur ces bonnes paroles rassurantes … (Désolée) je te souhaite un bon évanouissement !!!
    Courage
    Celine

  2. Juliette says:

    Toutes ma compassion ! En tous cas tu as géré comme une chef !J’ai la version masculine ici :-) si il me voit mettre mes lentilles il part en hurlant. Un jour on a dû lui mettre des gouttes dans les yeux, il s’est allongé sur le canapé, notre grand lui a tenu les bras( assis sur son torse !), et moi je lui ouvrait l’œil en essayant de lui mettre les gouttes … Et bien il n’a jamais réussi à se laisser faire … Il fermait l’œil, se débattait, … Irrationnel pour un grand gaillard de 43 ans !
    Alors si tu as besoin d’un distillent de gouttes, je suis volontaire ;-)

  3. laeti dib dib says:

    Huummmm et qui c est qui va avoir a faire des skiacol a ces deux enfants!!!!! bon en meme temps comme ca l examen sera complet… bonne chance quand meme … Petit nota que les ophtalmo ne precise pas ( pour pas angoisser l enfant a l avance ) les gouttes pique un peu. .. Je sais pas pourquoi mais je sens que tony vas s y coller ( chez nous qd la maman se sent pas de les mettre elle vient une heure avt son rdv et le doc ou moi on s en charge )

  4. Stéph Une Graine d'Idée says:

    J’ai fait la même chose samedi dernier … je voyais plus rien c’était drôle ^^ bon j’faisais pas la maline, et le soleil me faisait bien mal mais sinon ça allait … au final ma vue a pas trop trop bougé mais j’suis condamné aux lunettes :p

  5. Angie says:

    ah ah ah….je suis en plein dedans!
    la petite(2 ans et 4 mois) revoit l’ophtalmo lundi matin pour parfaire le diagnostique ébauché y’a 1 mois…et pour ce faire, elle a droit à des gouttes d’atropine dans les yeux matin ET soir pendant 4 JOURS et le matin du rdv….on a commencé ce matin, et ce soir, elle était déjà beaucoup moins coopérante(l’effet de surprise ne marche qu’une fois)
    je ne me moque donc pas, je compatis grandement…courage, on vaincra.

  6. Vanessa says:

    Mouah ah ah !
    Que la vie est injuste…
    Je suis myope comme une taupe et mes gosses ont une super vue (enfin pour l’instant).

    Courage ;)

  7. Djahann says:

    Dommage que tu n’habites pas près de chez moi, je t’aurais envoyé ma mère, elle a fait ça toute sa vie ! elle était infirmière au service ophtalmo !

  8. Poulette Dodue says:

    Arrgh bon là j’admets et ne moque pas, le skiacol c’est pas drôle. Mon grand n’aime pas ça du tout. Une technique qui marche bien c’est de t’assoir et faire poser sa tête sur tes genoux et pof la goute…
    Prends des lunettes de soleil pour Clapiotte et ça vaaaaaaaaaaaaa le faire.
    Bises
    PS : comment c’est trop d’la balle que ton projet aboutisse !!

  9. nolwenn says:

    Je compatis… je ne suis pas phobique des yeux mais mon troll de 4 ans doit subir (oui oui subir) ça dans 10 jours.
    et après avoir tenté de faire en sorte que papa l’emmène chez l’ophtalmo (pas possible y bosse), que mamie l’emmène (pas possible elle a cours de couture), que papy l’emmène (ah ben euh non pas possible non plus)… je me dévoue.
    j’en rêve la nuit et je cauchemarde à l’évocation de l’idée de devoir mettre des gouttes dans ses yeux…

  10. clairettededie69 says:

    bon ben voilà, ça, c’est fait !!
    tu as été très courageuse, c’est bien !
    t’as qu’à mettre les gouttes en fermant les yeux, avec un entonnoir.
    ok, je sors !

    mon ophtalmo à moi, elle n’a pas besoin de goutte, son fond de l’oeil, elle le fait avec une machine qui envoie un souffle d’air en un douze millième de secondes, on ne sent RIEN du tout !!

  11. Sylvie says:

    Je me suis très bien débrouillée : vu que le rendez-vous était un mercredi après-midi, c’est mamie qui s’y est collée …! Je n’ai pas la phobie des ophtalmos mais je déteste qu’on me mette des trucs dans les yeux, alors le faire à mon fils … Bon courage !

Laisser un commentaire