Cauchemar en culotte

Définitivement, ce blog a une tendance à parler pipi-caca quasiment pathologique.

Il faut bien dire que mes enfants y mettent du leur aussi. Surtout Clapiotte d’ailleurs, mais N°1 au même âge était assez gratiné dans le genre.

Donc, mettons nous en situation.

Ce week end, j’ai eu l’immense honneur, joie, fierté (rayer la mention inutile) d’être conviée au lancement de la saison de Noël à Disneyland Paris.

J’ai sauté au plafond et fait quatre danses de la joie à cloche pied en découvrant mon invitation, je dois bien l’avouer. D’autant que nous avions renoncé à y aller pour l’anniversaire de Clapiotte pour des raisons budgétaires (bonjour, je cherche du travail… quelqu’un?), c’était trop beau.

Bref, nous voilà en route pour le pays magique de la musique planquée dans les arbustes et des humains aux oreilles de Mickey.

Je vous ferai un débrief plus tard de tout ça, mais tout d’abord, laissez moi vous dire que je m’auto-décerne la médaille de la bravoure.

Arrivés sur place, la surprise à son comble, nous nous dirigeons vers l’attraction fétiche de N°1 (et du monde entier il faut croire): Peter Pan. On a des Fast Pass, ces petites cartes qui nous permettent de couper les files d’attente. N°1 ne se sent plus d’être VIP et Clapiotte a encore du mal à comprendre où on est.

5 minutes plus tard, nous sommes devant le portillon pour faire notre première attraction du séjour donc.

Il fait environ 8°c, tout gris, mais les sourires béats de tous ces enfants illuminent les humeurs (je suis poète. Poët).

« Veux faire pipi Maman »

WHAT?

Clapiotte a un don pour faire ce genre de truc (N°1 nous a fait exactement la même 4 ans plus tôt, mais on avait fait la queue en plus).

« Ok, tu penses que tu peux te retenir? On fait le manège et on y va d’accord? »

« D’accord »

Nan mais faut pas non plus déconner quoi.

Tourne tourne petit bateau au dessus de Londres, les pirates, la fée Clochette, hop, hop, trois petits tours et puis s’en vont.

Voilà, c’est fini. « Ça va Clapiotte? c’est bon? »

« Oui, oui »

On sort et on se rue vers les toilettes.

Je déshabille vite fait Clapiotte et la pose sur les WC (recouvert du film protecteur là, vous voyez?).

Sauf que.

Sauf que quand tu fais vite, tu fais mal. Et que quand ton enfant a envie de pisser depuis 15minutes, autant te dire que ca sort comme un geyser.

Je me rends bien compte que tout ne part pas là où ça devrait mais les périnées des autres ne se contrôlent pas à distance le temps de rectifier le tir.

Trop tard, me voilà avec une Clapiotte le pantalon trempé, la culotte avec et moi me demandant où est la corde la plus proche.

J’ai donc passé les 25 minutes suivantes à sécher un jeans taille 4 ans au sèche main Dyson, ma Clapiotte cul nul dans les WC de Pinocchio. Classe.

Clapiotte sait vendre du rêve et de la magie dès le début du séjour.

Mais croyez moi, elle sait aussi conclure les séjour en finesse.

Après un ultime tour de train Casey Jr., Clapiotte se tortille.

« Veux une couche pour faire caca maman » (oui, elle a toujours ce rapport étrange avec l’étron et la couche)

Je maitrise savamment la pose de couche en milieu hostile, et hop, j’annonce: « voilà, tu peux faire caca » (Classe, bis)

Tout à coup, elle se fige, entre un buisson et la queue pour rencontrer une Princesse. Elle devient rouge et pousse un cri d’outre tombe. Elle pleure un peu aussi. Et me demande un calin? Re-Crie. Re-rouge.(oui, quand on se soulage 2 fois par semaine, en général, c’est assez douloureux)

Même pas en rêve je regarde les gens passer à côté de moi. no hablo el frances, entchuldigung.

20 minutes scotchée comme ça au milieu du chemin, à deux pas de « Small World », certainement, l’une des attractions qui draine le plus de monde dans le parc…

Le rêve. toujours le rêve. Sans Clapiotte, nous aurions pu avoir la grosse tête avec nos pass V.I.P et notre traitement de faveur.

Mais étrangement, on a préféré la jouer profil bas.

Sinon, en rentrant à la maison hier soir, elle a conclue les 3 jours de rêve par une course vers son pot, et un ratage en regle juste avant la ligne d’arrivée.

Les arrivées et les départs, faut croire que c’est pas son truc.

Mais tant qu’il lui reste la classe….

 

C’est trop mamifique Maman!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

54 comments

  1. L3n0r3 says:

    Haha!
    On va très souvent à Disneyland ( pass annuel toussa ), donc des boulettes pareilles j’en ai des dizaines, et c’est toujours très très classe!
    Notre grande ( 7 ans maintenant ) est juste la pire!!!!
    Genre séjour pour ses 4 ans, elle a soudain trouvé très intéressant de gober une glace entière d’un coup. Pas grave sur le coup. Sauf que madame a l’estomac sensible, et que c’est le lendemain matin qu’elle en a subit les conséquences. Enfin non. Que son pantalon, les murs de la salle de bain et les chaussures en ont subit les conséquences -_-
    Et qui c’est qui a fait sa journée d’anniversaire avec un magnifique pantalon Minnie rose bonbon sur son père à du aller chercher en urgence à la boutique de l’hôtel?!!!!!

  2. clairettededie69 says:

    désolée, mais je suis me suis pissée dessus de rire !!! Pauv’ bichette…
    Et dire qu’il a fallu faire face à tout ça en restant stoïque… ben oui, on ne s’énerve pas chez Mickey !

  3. Mary says:

    c’est là que tu es contente de ne pas avoir mis ton visage sur ton blog pour que les gens ne s’approche pas de toi en disant « c’est toi cranemou? »

  4. Papalion says:

    Elle t’en fait voire ta Clapipiotte ! Du rêve, du rêve !
    C’est l’émotion qui l’envahit, ce sont des offrandes à sa maman pour lui dire qu’elle est contente d’être à Eurodisney.

    Bon, elle a passé un bon moment quand même ?

    Bien joué le sèche-cheveux. Sluurp…

  5. Ma poussette a paris says:

    Ha oui que même ! Et encore c une fille, le mien à mis un sacre bout de temps a savoir vise, si tu vois ce que je veux dire…
    Mais après tt je suis sûre que ce genre de mésaventure est très certainement arrivé à Minnie ;-)
    Remets toi bien
    Steph

  6. Arccana says:

    Et conclure 3 jours merveilleux à Disney par une gastro généralisée et le petit qui tapisse la voiture en plein périf (c’était il y deux semaines -_-« )

    Je COMPATIE !!!!!!!!

  7. cleopat says:

    ça me rappelle la fois où ma fille plus grande que Clapiotte a fait pipi devant la caisse d un petit magasin !mais à l école inutile de faire à la récré autant faire dans le magasin ;)

  8. Emmanuelle says:

    J’ai ri… pardon, pardon… j’ai vraiment bien ri… mais un peu jaune tout de même, rassure-toi ;-) (maintenant, sur une sortie d’une journée, j’ai toujours un change complet, onséjamé ;-P )

  9. Lolly says:

    Ah trop drole j’ai les mêmes canailles à la maison…
    Il vaut mieux en rire… Ce qui est fou c’est qu’à chaque nouvelle sortie on imagine tout ce qu’on va faire la journée formidable, bla bla bla et à chaque fois ils arrivent à chambouler la journée… Ca ne se passe jamais comme on l’imagine avec les enfants…

  10. aurélie says:

    Vive les enfants, avec eux tout est féérie et glamour ! Comme moi un matin où je me suis pointée au boulot sans me rendre compte que Choupinet m’avait gentiment déposé un souvenir de son p’tit dej sur mon épaule, la classe…

  11. Ceciloulou says:

    Rassure-toi, ce n’est pas que chez toi : mon N°1 a fait caca à la culotte à l’école presque tous les jours de la rentrée aux vacances… pour ne pas arrêter de jouer ou écouter l’histoire de la maîtresse… (contente, la maîtresse…)

  12. Ptilounette says:

    Clapiotte m’a bien fait rire, surtout qu’elle ressemble beaucoup à ma puce du même âge et que nous nous sommes retrouvés quasi dans la même situation dans les toilettes d’un grand magasin.

Laisser un commentaire