Parent cherche cerveau deséspérement

Chers parents….

Je viens en paix, mais tout de même, j’avais bien envie de vous poser une petite question. Est ce que par le plus grand des hasards, sur un malentendu malencontreux, vous seriez pas un peu concons?

Je dis « vous », mais je vais parler pour nous tous, je ne fais pas exception à la règle. J’ai beau être persuadée d’avoir les meilleurs enfants du monde, j’ai beau me dire que s’ils frôlent la perfection, c’est aussi (et surtout?) grâce à moi, je dois bien finir pas constater la vérité: le parent est couillon.

Je suis parent. Je suis couillonne. CQFD.

Si le parent avait ne serait-ce qu’une once de jugeote, jamais il ne transgresserait certaines règles de base.

Ces règles qui nous paraissent tellement évidentes qu’on ne juge pas nécessaire de les relire de temps en temps histoire de s’en imprégner. Non, nous SAVONS.

Nous croyons savoir oui, tu parles. L’enfant est traitre. L’enfant nous fait remonter des hormones de débilités jusqu’au cortex afin de mieux nous contrôler. Et c’est ainsi qu’on se retrouve comme un con quand:

– On a la migraine et que c’est ce moment précis que le greffon se rappelle ses talents pour la musique et resort avec fracas son xylophone. En fer, le xylophone. A l’ancienne. Parce qu’on aime bien les vraies objets vintages et qu’on s’est donné les moyens d’en faire un mélomane.

– On éternue dans la rue et les seuls mouchoirs propres qu’on trouve dans notre sac sont à l’effigie, au choix, de Flash McQueen, Disney Princess ou Oui-Oui.

– On hurle intérieurement contre les miettes infinies qu’ils peuvent semer partout autour de leur place à table et qu’on va passer 2 heures à ramasser mais on les colle devant 10 pots de pâtes à modeler dont ils font des micro boudins qu’ils finissent par se lancer dessus, se coller dans n’importe quel orifice et qu’on retrouvera encore des jours plus tard coller sous les semelles ou écrasés-séchés sur le tapis du salon.

– On prône l’honnêteté et on est prêt à les punir quand ils osent nous mentir effrontément… et on se retrouve bien bête devant ces histoires de Père Noël, Petite souris ou encore « c’était quoi les bruit que j’ai entendu cette nuit maman tu rigolais dans ton lit? »

– On leur essuie 20 fois les doigts après le repas et on frôle la crise cardiaque quand on voit les boulettes tapisser le pantalon propre puis, on les laisse patauger dans des la gouache pendant 2 heures juste pour avoir la paix, oubliant l’espace d’un instant qu’ils portaient pile poil les nouveaux vêtements achetés la veille.
Et repasser la serpillère, le Monsieur Propre et tous ses compagnons pour faire partir cette peinture soit disant « à l’eau » pendant qu’ils étalent des restes de peintures sèches sur les murs blancs en jouant à « Un, Deux, Trois, Soleil! »

– On leur vante les mérites de l’école, de l’apprentissage et du savoir et on ne ferme pas assez la porte quand on rigole sur l’accent rétro-vieillo de la maitresse un peu dépassée par la nouvelle génération.

-On leur dit que « mais ça va bien se passer, t »inquiète pas » les larmes aux yeux et la voix qui tremble. Crédibilité in progress.

– On se planque aux toilettes histoire d’avoir nos 5 minutes de pause syndicale mais on ne ferme pas la porte au cas où (au cas où quoi? on n’a pas encore compris). On se retrouve donc le pantalon sur les chevilles, un Scotch droit comme un piquet nous contemplant tout en chantant une chanson sur les moulins à vent et on ne s’aperçoit pas qu’il est reparti avec le rouleau de PQ. Le dernier. Évidemment.

– On leur apprend à se servir du lecteur DVD, de la tablette voire même de l’ordi. En oubliant qu’ils sont dotés de la même patience que nous. c’est à dire aucune.

– On tombe malade pile pendant les vacances et on croit encore qu’ils vont se débrouiller pendant au moins deux heures le temps de décéder dans notre lit. Lit où ils décident de rejouer les guerres indiens contre cowboys à grand renfort  de bruit de pistolets, lancés de flèches et cris stridents.

Etre parent, c’est super épanouissant… surtout pour la connerie en fait.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

17 comments

  1. cleopat says:

    L amour non seulement est aveugle mais en plus il nous rend parfois (souvent?) complètement gaga avant l âge! et je t assure que ça ne s arrange pas quand on est mamie ;) mais aussi grand que soit cet amour, parfois on met le cerveau off pour souffler cinq minutes tout en oubliant que ces 5 minutes seront de courtes durée!
    ou que pire ces 5 petites minutes vont peut être nous empêcher de souffler pendant des heures!en nettoyage,ou remise en état! des lieux ou des petites t^tes blondes …

  2. Marie says:

    P****n comme ça me rassure !!! Je croyais être la seule comme ça !!!!!
    Pas plus tard que ce matin, je rabâchais à ma dernière de 4 ans : « faut pas avoir peur, le dentiste ne va pas te faire mal, tu crois que je t’y amènerais si c’était pour te faire mal ???? » et en moi même je me disais « ta g****e !! tu vas lui filer les fouettes à force de lui répéter ça….. »

    Nan, moi je dis être parent c’est tout un art, mais j’ai encore jamais rencontré quelqu’un qui le maîtrise……..

  3. clairettededie69 says:

    ça sent le vécu récent, les gosses qui jouent au cow-boys et aux indiens dans le lit de la maman mâlâââde…!!!
    ce qui est sûr, c’est que si les parents devaient obtenir un permis avant de faire des gosses, hé ben la perpétuation de notre espèce serait sérieusement menacée !!!

  4. Sandrine says:

    Comme Léonie, j’adore la première photo. Et là, tu te dis….mais heureusement que c’est pas chez moi!

    Comme je suis une mère super organisée, j’ai attendu que mes affreux jojos partent en vacances chez leur père pour tomber malade. En plus, je fais le pont, donc pas un jour d’absence au boulot. Je veux une médaille! Sinon, je débarque au bureau lundi avec mes 3 nains et 142 litres de peinture à doigt…… alors? On fait moins les malins.

    Désolée, je sors, c’est la fièvre.

  5. maman@home says:

    Bon sang ce que j’ai eu peur… peur que ce soit chez toi que ce soit arrivé… Tu pourrais ajouter un pose des jours de RTT pour passer un moment privilégié avec eux et ils passent leur temps à hurler et se disputer durant toute la journée ;-)

Laisser un commentaire