Les clés de l’échec: les points clés à appliquer pour rater l’apprentissage de la propreté

Suite de : « Toi aussi rate la propreté de ton enfant »
Vous l’avez compris, je n’ai pas de conseil à prodiguer afin d’aider à la propreté de l’enfant. Clapiotte en est la preuve.

En revanche, je peux lister les points clé pour rater l’épreuve avec brio:

Sérénité de la mère, réalisé AVEC trucage

1/ L’ultimatum:

« Tu vas rentrer à l’école, il faut enlever la couche maintenant »
Effet: stress de l’enfant ET du parent, rejet de l’école.
Bilan: on gagne sur tous les plans: non seulement l’enfant n’est toujours pas propre, mais en plus, il a déjà peur de mettre un pied à l’école.
Génial.
Chance d’échec: 75%

2/ Le chantage affectif:
« si tu fais pipi dans le pot,maman sera vraiment très contente et très fière de toi »
Effet: parfait pour rajouter un peu d’angoisse de séparation à l’enfant. ce qu’il comprend: « si tu fais encore pipi dans ta couche, ou par terre, maman ne t’aimera plus »
Bilan:on aura même le droit à des cauchemars, elle et pas belle la vie?
Chance d’échec: 95%

3/ Le chantage à la carotte
« On n’ira pas faire du manège si tu as une couche »
Effet: aucun. L’enfant s’en tape le coquillard de ne pas allé faire du manège. En tout cas, c’est ce qu’il veut nous faire croire.
Bilan: si on a un ainé, de toute facon, on va quand même y aller, au manège, donc bon…
Chance d’échec: 98%

4/ La menace
« Si tu refais pipi dans ta culotte tu iras au coin »
Effets: aléatoires: soit l’enfant refera pipi dans le coin (dans la mesure où on pousse jusqu’à l’application de la punition), soit il associera la propreté à une torture.
Bilan: Meilleur plan anti-propreté. Ever.
Chance d’échec: 100%

5/ le coup de la maturation
« Tu es grand(e) maintenant, il faut enlever la couche »
Effet: pour peu que ce soit le petit dernier, il comprendra instantanément que son statut de petit privilégié dépend de sa volonté à viser dans un pot. Vous me suivez j’imagine?
Bilan: Tout dépend à quel point vous considérez vous-même l’enfant, en fait.
Chance d’échec: 50%

6/ le cul à l’air
Nos mères nous l’ont dit: « les fesses à l’air pendant tout l’été et c’est bon, ça va se faire tout seul »
Effet: Étrangement, ça ne marche pas si bien. Il lui suffit d’écarter les jambes pour le pas s’en mettre de partout, pas bien compliqué finalement.
Bilan: Danger qu’il préfère se soulager comme un chiot plutot que dans une couche. risque éventuel de se faire greffer une serpillère à la place de la main.
Chance d’échec: 70%

7/le pantalon moulant ou le jeans
Nos mères sont formelles: « tu lui mets un pantalon bien épais et/ou moulant et ca va le déranger bien comme il faut une fois mouillé »
Effet: effectivement, ca le dérange. il hurle, donc.
Bilan: maintenant, il sait se déshabiller seul. C’est déjà ça.
Chance d’échec: 55%

8/ La dépression
Se mettre à pleurer quand il refait pipi sur le canapé.
Effet: angoisse de l’enfant, situation de stress et découverte d’une nouvelle force: le sadisme. Il nous tient par les émotions, il a TOUT gagné. L’empathie, c’est pas son fort de toute façon.
Bilan: Plus qu’à espérer qu’il ne sache pas qu’on pleure en cachette quand il est malade, quand il tombe, quand il pleure, quand il ne mange pas, quand il ne dort pas etc…
Chance d’échec: 99%%

9/ Le mensonge
« Ooooh, dommage, y’a plus de couche, va falloir faire sans »
Effet: Le prendre pour un abruti ne fera jamais de lui un enfant bien dans sa peau. Surtout si on a annoncé la nouvelle devant le placard contenant 2 jumbo Pack en taille 5+. Ouvert, le placard.
Bilan: non seulement il va se moquer de nous mais aura désormais une confiance toute relative en notre bonne foi.
Chance d’échec: 60% (ca a marché pour N°1, ceci dit)

10/ Le renoncement
« Je m’en fous, de toute façon, il sera propre un jour, il portera pas de couche à ses 18ans »
C’est vrai.
Effet: fin du stress pour tout le monde
Bilan: Ca l’aidera pas forcément à être propre, mais ça aura au moins le mérite de nous enlever ce poids de la poitrine.
Chance d’échec: 45%


Au pire…..

Bonne rentrée à tous nos sans culottes et bon courage aux instits et Atsem qui vont se coltiner le résultat…
Et pardon.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

44 comments

  1. audrey says:

    Ah, ben, parfait, j’ai tout ce qu’il me faut pour rendre mes trois loulous propres et je confirme, ils savent très bien écarter les jambes pour faire pipi debout sur la terasse. No pot, no couche, no problem … enfin pour eux.

  2. lilyla says:

    J’ai bien aimé « maintenant il sait se déshabiller seul » …

    ici mon frère a testé avec succès la 1ère technique, bilan mon neveu a failli ne pas être propre pour l’école…

    La mienne est propre et nous y sommes pour rien. En plus je vais vous faire sourire, j’étais pas prête moi !!! elle avait à peine 2 ans faut dire aussi mon bébé !!! Je crois que les couches lavables y ont contribué (enfin je me fais peut-être des idées, c’est ma 1ère et donc j’en sais trop rien)

    Bon, sérieusement, la technique dont vous parlez pas si j’ai bien tout lu, c’est la technique de la carotte dans l’autre sens (testée et approuvée par ma voisine) : le bonbon en récompense (comme le chiot vous allez dire …). Bon après, je ne suis pas bonbon du tout et en plus, la mienne et la nourriture c’est une autre histoire, je sais d’avance que cette technique n’aurait pas fonctionné … mais bon vous ne la mentionnez pas et on ne sait jamais !!!

    Allez bonne et belle journée, serpillière à la main ou pas :D

  3. Vinie says:

    Timinoo a été propre le jour de sa rentrée à l’école. Avant c’était à son bon vouloir : un pipi à la culotte, 2 autres dans le pot, etc etc…

    J’appréhende pour Tilùciole, 2 ans…

  4. Lulu says:

    J’imagine que tu as déjà tenté les bouquins sur le sujet. Moi j’avoue, j’avais trouvé un petit livre « Non je ne veux pas le pot » assez bien fichu, au début Junior me regardait genre « ouais c’est ça prends-moi pour un débile » mais ça a fini par rentrer et par devenir son bouquin préféré ! Cela dit, tu me fais mourir de rire avec tes histoires de pipi au pot, pour une maman qui s’est illustrée dans un pub pour du PQ, c’est fort non ??? Tiens, et si tu disais à Clapiotte que maintenant que tu es la reine du PQ, ce serait bien qu’elle en devienne la princesse ???

    • cranemou says:

      hahaha, c’ets pas con ca. je vais plutot lui dire qu’elle est la honte de la famille. Quand on a une mere reine du PQ, la moindre des choses ca serait quand meme d’etre au taquet niveau propreté t’as raison!

  5. Supamam says:

    :D enfin je ris mais c’est aussi parce que j’en suis pas encore là ! Moi il n’a que 16 mois et on me dit déjà « bah il est pas encore propre » o_O euh 16 mois… bébé… il vient tout juste de comprendre dans le bain que y’avait qq chose qui sortait du petit tuyau parfois alors bon !
    bon courage ;)

  6. LaFeeDuLac says:

    Moi j’en ai une autre de 15 mois de moins, donc dur de dire qu’il y a plus de couches… Et puis la mienne elle est contente, « je suis un bébé moi! Regarde j’ai une couche! » Pas gagné tout ça…

  7. Poulette Dodue says:

    Sinon y a le pipi culotte = grosse baffe !!? Pas testé mais sait on jamais ??
    (pour ceuce qui me connaisse pas ceci est de l’humour, douteux certes !)

  8. Lisbei says:

    Moi j’ai stressé puissance 2 … mais bon, la rentrée c’est la semaine prochaine, et ils sont propres depuis le mois d’avril … enfin, la journée, parce que pour dormir, il faut encore la couche … et du coup, on en est au chantage « marchand » … ils auront droit d’aller acheter leurs culottes préférées (le Merlin veut Spiderman, quelle horreur et la Damoiselle Marie des Aristochats) le jour où on ne mettra plus du tout de couche … mais avec les économies qu’on fera en n’achetant plus de couches, de toute façon, on peut bien leur offrir une paire de slips à 5 euros …
    Bises et courage !
    PS : c’est marrant, maintenant que je ne stresse plus pour ça, je suis allée faire un tour aux toilettes de notre école, et j’en suis ressortie horrifiée … décidément, le caca-pipi est une grande préoccupation de notre vie de parents …

  9. Bealapoizon says:

    mouahahaha désolée j’ai ri !!! moi j’ai raté la propreté de nuit… deux fois ! résultat Petit Monstrou 6 ans et demi dort encore en couche et ne se reveille absolument pas lorsqu’il baigne dans son pipi sans couche…

    • La plumette says:

      ouf ça me rassure, mon grand de 5 ans n’est absolument pas propre la nuit et je commençais à m’inquiéter….
      Le hic c’est qu’il va partir une semaine en classe de découverte en octobre….je ne sais pas trop comment on va se débrouiller….

  10. Silavie34 says:

    Ben moi je dis bravo a toutes les mamans pour autant de questions sur un sujet dont nos enfants sont seul decideur! Et bravo a Cranemo j adore ta prose mais vraiment je suis tres jalouse !!!!

  11. La plumette says:

    Bon, j’ai un peu honte mais comme ça a marché, je partage : le chantage….
    Mon deuz a eu 3 ans en juin, anti-pot à fond, pas du tout gêné de faire caca par terre ou bien de se trimballer en jean trempé pendant 2h et poussait le vice à me prévenir qu’il avait fait pipi et quand je lui demandais pourquoi il n’avait pas demandé le pot : « parce que j’avais envie ! »
    Bref, the rebelle de la propreté…
    Comme je voyais très bien qu’il était prêt, ça m’a énervée et j’y suis allée au chantage (a priori déconseillé) : « bon, t’as eu une super draisienne pour tes 3 ans,tu ne la quittes plus…hé ben si tu fais pas pipi dans le pot, ça veut dire qu’en vrai t’es un tout petit, que t’as pas vraiment 3 ans et que donc, plus de draisienne… »
    Oui, c’est pas cool je reconnais mais ça a marché, comme par hasard il s’est mis à demander le pot et à chaque pipi : « c’est bon je peux faire du vélo ??? »
    Et en 15 jours c’était plié….

    • cranemou says:

      hannnn!!!! c’pas juste!
      Nan mais N°1, de juin également, ca a été tres rapide, pareil, j’en avais marre qu’il ne se bouge pas alors qu’il etait pret. je lui ai dit: « regarde, il ne reste que quelques couches et il faut les garder pour la nuit, il n’y en a plus au magasin »
      Et BIM, il etait propre.
      Evidemment, ca ne marche pas deux fois ;)

  12. p'tit bonheur says:

    Courage les mamans, c’est quand même rarissime qu’un enfant de petite section fasse pipi..La pression sociale de l’école est telle qu’ils comprennent vite que ça va pas être possible avec une couche. ( 2 cas en 12 ans, si, si , je vous assure !) A la maison, par contre, c’est autre chose…Faut bien s’amuser un peu avec ses parents, ça met un peu de piment…

    • cranemou says:

      hahahha… oui… bon… je suis à moitié rassurée… ce matin, je réalise qu’elle n’est aps non plus super motivée pour enlever et remettre le pantalon seule…
      Que de questionnements en cette pré rentrée…

  13. bbflo says:

    le jour où j’ai mis le pied dans le monde des blogs, j’ai juré de ne JAMAIS parler de l’apprentissage de la propreté pour mes 2 gosses… et je m’y tiens… (en même temps je devais être très très nulle, comme maître d’apprentissage !)

      • sc says:

        elle l’a été à un an d’elle même aux toilettes sans passer par la case pot jour et nuit, je sais c’est agaçant, en revanche deux ans complet aux seins,

        les douceurs ont permis à la mère parano que je suis de m’assurer qu’elles porteraient une attention particulière à mon petit trésor :-)

        et elles n’ont pas un métier facile, je préfère qu’elles ne soient pas frustrées, quoi de mieux que le chocolat ???

  14. sc says:

    les cadeaux fonctionnent bien de type kit de rentrée pour les atsems c’est à dire café en poudre et boîte de gâteaux ou de mini rochers suchards, nettement moins culpabilisant que les grands.

    ma fille de 5 ans a remarqué d’elle même que les adultes étaient tous plus gentils avec elle parce que je leur apportait tjs des petis cadeaux de rentrée de vacances ou pour les fêtes

  15. cec says:

    ah ben moi j’ai fait un peu une grosse salade de tout ce que tu as écris plus haut et heu ben il est propre…je suis trop nulle !

Répondre à Madame Moustick Annuler la réponse.