Classe pas classe: j’ai visité un des plus beaux villages de France, Pujols,

Il y a des petits plaisirs inattendus comme ça, qu’on trouve au fin fond de la France. Après un atterrissage à Bordeaux tout en douceur et deux heures de voiture plus tard, notre chauffeur nous dépose dans un endroit qui nous parait être le trou du cul de la Terre, personne aux alentours, juste un mot du chauffeur « vous devriez monter au village, ça vaut le coup ».
Avec N°1, on a tenté l’aventure, on est bien urbain, mais on aime prendre des risques.

Classe: N°1 qui dort une heure trois quart sur les 2 heures de route, avec mon angoisse qu’il se mette à vomir qui s’estompe au fur et à mesure que les Km défilent.

Pas classe: avoir la nausée à force de me retourner sans arrêt à vérifier que N°1 ne devienne pas tout vert et redécore l’intérieur de la Mégane.

Classe: Choisir de suivre le conseil du chauffeur malgré la piscine déserte de l’Hôtel qui n’attendait que nous.

Pas classe: Les 39°c qui auraient dû nous faire hésiter.

Classe: Avoir un N°1 super motivé sur le chemin nous menant au village

Pas classe: Qu’il me demande dès qu’on voit un oiseau quel est son nom dans ce « pays » (oui, c’est loin, mais c’est en France, mon chéri, on a les même chez nous, donc)

Classe: arriver dans Pujols avec un « Wahou » d’admiration de N°1 face au calme ambiant et à la beauté de ce village médiéval.

Pas Classe: « Ça doit être un village qui existait au moins à l’époque des dinosaures ». Au moins.

Classe: me rendre compte que mon N°1, gavé d’écran et de nouvelles technologies, est complètement intrigué et curieux de découvrir les secrets de ce village.

Pas classe: me rendre compte que j’ai une mémoire d’huitre et que je ne sais même pas expliquer ce qu’est une collégiale ou comment s’appellent ces maisons, là… (maison à colombage, donc).
Pas classe (bis): le Edge qui s’obstine à ramer et qui ne fait rien pour arranger mes défaillances d’historienne.

Classe: se rappeler que l’Office du Tourisme peut nous aider et avoir un petit bout d’histoire gratos pour la peine et la bonne nouvelle que le soir même, une visite guidée en son et lumière est organisée.

Pas classe: fallait s’inscrire, pour la visite, et c’est complet.

Classe: finir sur la terrasse d’un café, au soleil, place St Nicolas, devant l’église qui fait sonner ses cloches à la plus grande joie de N°1.

Pas classe: les gouttes de sueur qui trempent mon TShirt et cette impression désagréable de finir incrustée dans la chaise grâce à mon jeans qui, en plus d’être bien trop chaud, fond sur ma peau.

Classe: finir la journée sur la terrasse du restaurant La Toque Blanche.

Pas Classe: en avoir un peu marre qu’on veuille toujours me faire manger des pruneaux (j’aime pas les pruneaux)

Classe: savoir qu’au lendemain d’une nuit dans le calme absolu de ce village allait arriver une belle journée, un peu plus loin de là, au Village Kinder.

Pas Classe: avoir toujours le même jeans pour y aller.

INFO: Pujols se trouve à 30Km de Agen, à mi chemin entre Toulouse et Bordeaux. Site de L’Office du Tourisme.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

11 comments

  1. Mam'Zelle A says:

    Hey mais c’est chez moi !!! Enfin je n’habite pas à Pujol mais je ne suis pas loin ;) Je suis originaire de Villeneuve/Lot, mon coeur est d’Agen mais par amour me suis expatriée dans le 82 (Oulàlà… total dépaysement ! lol) Pujol est un très beau village qui vaut le coup d’être visité ! La Toque Blanche est très renommée, mais hors budjet pour nous^^ Belle visite en Lot & Garonne !!!

  2. Hélène says:

    Ravie que ma région t’ait plu !!!!!! (toulousaine d’adoption). C’est clair qu’on fond en ce moment !
    Si tu aimes les beaux villages, tu as Saint Cirq la Popie et Rocamadour à voir aussi. Je te suggères un détour (peut être trop tôt pour Clapiotte) par le gouffre de Padirac.

Laisser un commentaire