Sable, je t’aime moi non plus

J’aurai envie de vous raconter l’arrivée du Tour de France au Cap d’Agde, vous dire qu’on a chopé des mains géantes, des casquettes à pois et des fanions Carrefour, mais en fait, on avait atelier des Chefs à la plage en même temps.

Bon, en vrai, Tony nous a rejoint hier et n’a pas pu résister à l’appel des danseuses du Mont Saint Clair de ce 14 juillet. Mais sans moi, ni Clapiotte. On préférait manger des recettes au sable préparées avec amour par cette dernière.

Le sable, cette nouvelle passion qui nous anime depuis quelques jours.

Le sable et les châteaux qui font de moi la star éphémère du club Mickey.


Call me Kheops

Le sable et ces grains fourbes qui s’incrustent dans la moindre volute d’oreille.

Le sable que Clapiotte enlève de ses micro mains en les frottant dans l’eau, puis qui se recolle aussitôt au même endroit lorsqu’elle se vautre avec l’élégance d’un cachalot en tombant dans un trou de 3 cm creusé par ses soins dix minutes avant.

Ce sable qui empêche Clapiotte de réfléchir, qui est toujours sur ses doigts quand elle se frotte els yeux et qui, donc, la fait hurler.

Ce sable qui pique, donc.

Et qui gratte. Et qui nous brule la plante des pieds.

Et ce sable qui, grâce au vent d’Ouest, nous fouette les mollets et croustille sous nos dents et que Clapiotte devance en s’en fourrant une poignée dans la bouche de temps en temps, cette poule.

Mais ce sable chaud dans lequel j’enfouis mes pieds pour trouver le frais, je l’aime trop pour m’en passer, alors j’y retourne encore demain avant de finir cette semaine de vacances qui, malgré tout, aura été bien sympathique.

 

Juste pour pas que vous vous endormiez, je vous rappelle qu’il y a un siège auto BébéConfort à gagner ICI, et que c’est facile de jouer!

Et demai matin 8h20, RDV sur France 2 pour voir ma trombine!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

10 comments

  1. Mam' Plume says:

    J’aime l’eau, le sable, le soleil! Faire des jolis pâtés (d’ailleurs, je m’incline devant ton talent Kheops ^^), creuser avec ses orteils pour y enterrer ses pieds, faire des trous qui se reboucheront avec la première vague! ♥

    Mais en fait, non! Je déteste le sable, tu en as partout, tu as beau secouer ta serviette, il revient s’y incruster sans que tu l’ais demandé et en plus lorsque tu veux remettre tes chaussures, il y en a toujours qui se faufile… et pourtant, tu as lavé, essuyé tes pieds, tu t’es contorsionné pour par mettre un orteil par terre et voilà, il est quand même là!

    Bref tu l’auras compris, je ne sais pas si je l’aime ou pas :D

  2. Madame Moustick says:

    Mon commentaire n’a pas l’air d’être passé donc je réitère :
    La maison est plein de sable … du square. Je lui trouve beaucoup moins de grâce qu’au tien (pas du tout envie d’y enfoncer mes doigts de pieds).

  3. LaFeeDuLac says:

    Ahah ! Je compatis, moi c’est à longueur d’année… Oui il n’y a pas que des avantages à vivre près de la plage (et quelle idée de mettre des bacs à sable à l’école ET à la maison)!

  4. hélène says:

    J’ai la même à la maison!!!! depuis une semaine, le sable est comme mon ombre…. il me suit partout…. même dans mes chaussons que je n’enfile QUE après ma douche… oO…. comprend pas…
    Trop la classe ta pyramide…. A mes yeux tu es plus que la reine du PQ, tu es devenue la reine des château de sable….. moi j’en suis encore a faire une tour avec mon sceau….
    Vive la reine!!!

Laisser un commentaire