Crash test siège auto Opal de Bébé Confort

En tant que votre dévouée serviteuse, je me dois de prendre des risques inconsidérés pour chaque joue vous émerveiller de mes prouesse.

Par exemple, hier, j’ai testé un nouveau siège auto pour Clapiotte.

Où donc est le risque allez vous me dire?

Et bien voyez vous, bien que l’ancien siège auto de Clapiotte ait pu être considéré comme très bien niveau sécurité, je dois vous dire que 1/l’encombrement était maximum et 2/définitivement, je ne me fais pas au système de bouclier, en tout cas, pas celui ci, rapport que la ceinture de la 308 était trop courte et que donc, on roulait souvent sans le bouclier, ce qui rendait le siège certainement le moins sur de sa catégorie.

Donc, à la veille de notre départ en vacances, la proposition de tester le nouveau siège auto de chez bébé Confort, j’ai nommé Opal, tombait à pic.

Mais tout d’abord, je vais vous présenter:

Opal, siège auto 0/1+, dernier né de chez Bébé Confort.
O/1+ cela signifie de la naissance à 18Kg (environ 4 ans).  Ça parait beaucoup comme ça, mais une fois le siège auto en ma possession, j’ai bien compris.

Je l’ai reçu en mode « nouveau né », à installer dos à la route, avec tous les coussins réducteurs possibles. Effectivement, j’ai trouvé qu’il avait l’air super pour les micro-nains mais que pour Clapiotte, ça allait faire un peu juste.
Après avoir compris (merci le mode d’emploi) comment on faisait pour le transformer afin de ravir le popotin d’une Clapiotte, j’ai été bien surprise. Clapiotte est plutôt pas bien grosse, mais avec ses 12Kg, j’avais peur qu’elle soit déjà bien grande.
Bah non, pas du tout, elle est tout à fait à l’aise et vraiment installée comme une Mincesse à couettes.

Mais le mieux, c’est de vous montrer:

Arrivée à destination, nous avons eu le droit à une Clapiotte en pleine forme.
Merci, hein, super pour défaire les bagages: easy!

Donc, venons en au fait:

Les plus:

Ultra confortable (endormissement de Clapiotte* en 30 minutes alors que bon, c’était le matin, genre 2h après son réveil), super facile à allonger d’une seule main (même de la main gauche en me contorsionnant depuis le siège passager).
Une fois le siège installé, pas besoin de le détacher pour le passer de la position dos à la route à la position face à la route, ce qui, soyons honnête, nous évite une crise de nerf, voire, une demande de divorce, c’est un point que je tenais à souligner.
Le bébé peut rester plus longtemps dos à la route étant donné l’espace que le siège permet pour les jamabes.
Le réglage en largeur et en hauteur est vraiment pratique pour s’adapter à l’âge (et la capacité à être contenu dans un petit espace sans hurler à la mort) de l’enfant.

Les moins:

Ce n’est pas encore ce siège auto qui m’enlèvera de l’esprit qu’il faut un Bac+1é pour l’attacher et régler les sangles lors de la première installation. je suis une grande angoissée du siège mal fixé, donc, je tente de faire ça bien, donc, je comprends rien, donc, ça prend du temps, donc, à la fin j’ai besoin d’une douche et éventuellement d’une bonne heure à confesse pour les milliards de jurons lâchés gratuitement.
Le prix, toujours le prix (230€), quand on veut de la qualité, je crois qu’on n’y coupe pas: à inscrire de suite sur la liste de naissance, donc!

*Cette option ne peut être une valeur sûre pour chaque utilisateur. Mais quand même, il fallait que je le dise.

Bref, j’en suis ravie et moi qui pensait que j’allais le tester vite fait car Clapiotte serait vite trop grande, je epnse que je vais quand même bien l’amortir.

Et maintenant que vous avez l’eau à la bouche avec cette histoire d’endormissement flash, on fait quoi?
Bah on va dire qu’on vous offre la chance de gagner un siège auto Opal de Bébé Confort à vous aussi!

Si c’est pas du cadeau de compèt en pleines vacances ça, je me demande bien ce que c’est!

Justement, comme ce sont les vacances, je vais être sympa et on va pas trop vous demander de vous griller vos neurones au repos. Juste de quoi avoir l’impression de mériter ce magnifique cadeau:

Vous avez jusqu’au 17 juillet 2012 inclus pour jouer.

1/Le siège sera envoyé à une adresse en France Métropolitaine seulement.
2/ Un retour de test sera beaucoup apprécier afin de compléter cet avis.
3/Merci de bien indiquer une adresse mail valide pour que je puisse vous contacter. Le gagnant aura 4 jours plein pour m’envoyer ses coordonnées, sans quoi je choisirai un nouveau gagnant.
4/ Pour jouer, en commentaire, par mail ou sur votre blog (merci de m’indiquer tout de même en commentaire de quelle maniere vous avez participer pour que je vous recense bien tous), faites parler un siège auto: une anecdote dans la vie d’un siege auto, ca ne doit pas manquer, lâchez vous, soyez fous! La seule condition étant que ce soit le siège lui même qui raconte l’anecdote!
Le récit qui m’aura arracher une larme (de rire? d’émotion? de dépit?) remportera ce magnifique cadeau. Je me ferai aider de mon impitoyable Tony si je ne m’en sors pas seule.

Prêt? Feu? Partez!

Merci à Bébé Confort pour ce beau cadeau pour mes lecteurs et pour le royal fessier de Clapiotte!


Bientôt votre?

EDIT du 21 juillet 2012:

Voici le commentaire qui m’a beaucoup fait rire, validé par la suite (dans ma sélection des 6 préférées) par Tony. On est en phase ou on ne l’est pas ;)
Merci à vous tous en tout cas, les histoires racontées (vraies ou non, on ne le sura jamais ;) ) nous ont bien fait rire!
La gagnante est donc Millie, je t’envoie un mail immédiatement. Bravo à toi, merci à tous!

Millie 17 juillet 2012 à 17:05 # Edit

Bonjour! Quel beau cadeau!!! MERCI!!!

Voici ma participation.

Pour des raisons évidentes, l’identité du Siège de cette histoire ne pourra être révélé. Nous l’appellerons Rocco.

Bonjour, je m’appelle Rocco, j’ai 3 ans et demi, ce qui nous donne du 72 ans en siège auto.
Je suis de facture italienne et appartient depuis ma naissance (les naissance de sièges auto se calculent à la sortie du carton) à la famille M., originaire de Franche Comté.
A mon arrivée, la Famille m’a semblé être une famille tout à fait charmante, et le minuscule bébé qu’ils avaient dans leur bras me semblait bien sympathique.
Une belle famille, heureuse, remplie de bonheur. M. et Mme M. avaient quelques cernes mais ils avaient un sourire niais, ce que je trouvais mignon.

Lorsque pour la première fois j’ai eu la joie d’occuper mes fonctions et que j’ai senti ce petit corps bien attaché, j’ai compris que mon métier était un des plus beau métier du monde: chérir et protéger un enfant, sans les inconvénients des nuits blanches et de l’éducation, c’était tout de même confortable!

Après 4 mois de bons et loyaux services, les choses ont changé. Mon occupant, Bébé M. était passé à la nourriture solide, et tout à coup, j’ai beaucoup moins rigoler quand la chaleur envahissait son fessier. Les odeurs infectes remontaient de ce petits corps comme une bouche d’égout après une pluie diluvienne.

Et puis il y a eu le jour où ils m’ont mis face à la route. La misère commençait. Bébé M avait le mal des transport et aucune granules ou autre remèdes ne fonctionnaient. j’ai été souillé maintes et maintes fois et mon éducation bourgeoise revue à la baisse. Siège auto devenait pour moi le pire des métiers: des responsabilités pour un retour sous forme de relans, de couches débordantes et de traces suspectes sur mes (re)vêtements griffés.
J’étais la déception de ma famille, et Bébé M. n’a jamais rien fait, aucun effort, pour m’estimer un peu plus. Pire, il m’a attaqué à coups de chaussures pleine de boue, lors d’un retour en catastrophe sous la pluie.

La pluie, parlons en.

Mr. et Mme M. ont eu la bonne idée de se retrouver coincé un soir dans la voiture, au retour d’un mariage un peu arrosé. la pluie les empêchait de bouger tant elle ressemblait à une journée de mousson dans le sud de l’Inde en janvier.
Mme M. était tellement éméchée qu’elle gloussait d’avoir les escarpins trempés et couverts de boue. J’étais assis là, derrière, seul, trouvant tout de même que ce n’était pas digne d’une dame de se laisser aller de la sorte.
C’est là que je l’ai vu. Mr M; la regardait si tendrement. Il s’est mis à l’enlacer la caresser la..enfin… c’est si dur pour moi de vous dire de quoi j’ai été témoin.
Mme riait, Mr continuait de plus belle. j’ai tout vu. Tout entendu. j’en reste sauvagement traumatisé, j’aurai rêver être dos à la route ce jour là.

Depuis ce jour, je ne peux contenir ma gêne quand je les vois. Ni quand j’observe le ventre de Mme M. s’arrondir. Je ne suis pas bien idiot, je sais ce qu’il risque de m’arriver d’ici quelques mois. Et je ne veux pas! NON! je refuse de renquiller pour trois ans et demi supplémentaire.

Bébé M. est grand, bientot, il aura un nouveau siège, juste pour l’arrivée du futur membre de la famille M., une fille, à ce qu’il parait. Une fille avec des longs cheveux qui viendront me boucher la ceintures 5 points, une fille qui criera, et qui embêtera Bébé M. sans cesse.
Une fille née d’une nuit pluvieuse et dont j’ai été témoin.

Venez moi en aide.

Je ne saurai supporter cet affront.

Je voudrais simplement une retraite tranquille, dans la voiture de Mamie M. qui sent l’eau de Cologne et la permanente fraiche.

Je vous remercie de m’avoir écouter.
Vraiment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

41 Réponses pour “Crash test siège auto Opal de Bébé Confort”

  1. LEXOU 10 juillet 2012 à 09:33 #

    et ben toi tu assures niveau cadeau ;-)!!!!

  2. Lor 10 juillet 2012 à 10:03 #

    Coucou!
    alors moi, je m’appelle « siège auto prêté », mais mon utilisatrice m’a donné un autre surnom que la politesse m’empêche de répéter. Quand elle a lu ce billet, elle s’est écriée « j’aime qu’on prenne des risques pour moi! »…
    L’univers doit donc être en phase avec elle, car je dois être rendu à ma légitime propriétaire qui a un autre popotin à me mettre dessus, et la mort dans l’âme, elle s’apprêtait à faire un comparatif de mes congénères pour débourser une somme astronomique avant de partir en vacances.
    Elle est allée voir la vidéo, et n’a pas bien saisi où que c’est ti’ comment qu’on attache la ceinture, mais c’est comme les « ouvertures faciles », plus c’est simple, plus elle pousse de jurons…
    La dernière fois où je l’ai entendu égrener un chapelet d’insultes à mon propos et aux ingénieurs qu’on m’ont conçu, c’était hier, en tentant de me changer de voiture, chez le garagiste qui lui prêtait un véhicule de courtoisie (jolie expression, n’est-ce pas?), Princesse sur la hanche, ceinture dans la main opposée, et gros mots aux lèvres. Le garagiste s’est d’ailleurs vaguement approché, a dit « moi aussi, j’y arrive pas », lui a sourit, et est reparti à ses occupation en lui glissant un « bon courage ». Il faut préciser que le jour où j’ai été prêté, la Princesse a décidé de manger le mode d’emploi que je rangeait dans ma petite poche. D’ailleurs là, en me relisant, sa maman a les larmes aux yeux en pensant que ce soir, il lui faut faire l’opération inverse…
    Elle me dit de préciser qu’elle aime beaucoup l’idée de laisser dos à la route plus longtemps, qu’elle le trouve esthétique, et donc qu’elle joue pour le gagner!
    Si en plus cela permet que le premier mot de sa fille ne soit pas un juron, elle promet d’écrire un retour client digne de ce nom…
    Merci pour les articles,
    continue comme ça!

  3. nanou 10 juillet 2012 à 10:10 #

    ca c’est du super concours !!
    je t’ai envoyé un mail, je suis pas très douée pour ce genre de chose, mais il fallait tenter !!
    bonnes vacances !

  4. Lucky Sophie 10 juillet 2012 à 10:24 #

    Nous on a l’Iséos de Bébé Confort, tu sais quelles sont les différences avec le Opal ?

    • cranemou 21 juillet 2012 à 15:56 #

      je pense qu’il est voué à le remplacer en fait ;)
      niveau amelioration, le siege se tourne sur son socle, ce qui fait que lorsque tu veux le passer de dos à la route à face, tu ne défais pas la ceinture, tu fais tourner….

  5. Mathilde B 10 juillet 2012 à 10:26 #

    Bonjour,

    Il a l’air génial ce siège-auto, et ta puce a eu l’air de l’apprécier en tout cas.
    Je tente ma chance et voici ma participation :

    Vu qu’aujourd’hui on nous donne la parole, j’en profite pour enfin parler. Oui j’ai envie de me plaindre !
    J’ai donc pleins de choses à dire… Vous savez la vie de siège-auto n’est pas toujours facile, d’abord on vous laisse là toujours au même endroit.
    Moi j’aimerais parfois être comme la poussette, sortir, voir du pays (bien que j’en voit ais à travers la vitre, c’est moins passionnant), vivre pleins d’aventures !
    Mais non, je suis condamné à resté enfermé.
    Puis, la vie à l’intérieur à de la voiture est souvent comment dire mouvementée, on mange sur nous parfois, on nous vomi dessus et même il arrive qu’on nous fait pipi dessus. Et tout ça c’est la vérité, toutes ces choses me sont vraiment arrivés :(
    Mais bon je dois dire que je passe de bons moments aussi, faut se l’avouer… quel plaisir quand un tout petit se cale contre moi et s’endort paisiblement, mais aussi je le voit grandir, je le protège pour qu’un jour il devienne grand.
    Oui voilà il y a des bons et des mauvais moments et je n’ai pas le choix, c’est mon rôle de siège-auto. Mais pour une fois qu’on peux parler, j’avais envie de le dire !
    Donc un petit mot pour la fin : Tenez bon amis sièges-auto !
    Et merci à Cranemou de m’avoir permis de parler.

    Merci pour ce beau cadeau et bonne journée,

  6. Emilidala 10 juillet 2012 à 10:33 #

    Mais quel bonheur de supporter des petites fesses bien rondes et potelées de nouveaux bébés qui deviendront grands!
    Oh joie que d’entendre 25 fois en une heure « quand est-ce qu’on arrive??? »…. »j’ai envie de faire pipi »…… »machin m’a encore pris mes jouets »….
    Oh miracle que de sentir le poids du dodo quand ces petites bêtes s’endorment dans mes bras!
    Oh puanteur quand j’ai le plaisir de transporter des petits êtres ayant le mal des transports…Heureusement désormais nos chers créateurs ont inventé les housses lavables pour se refaire une beauté!
    Bref….j’aime être un siège auto!!!!!!

  7. Steff Lem 10 juillet 2012 à 10:53 #

    Bonjour Natacha!!

    Wahou!! Mais c’est le défilé des mega trop super extra cadals de ouf!!! merciiiii

    bien sur je vais tenter ma chance.. Avec mes petits moyens intelectuels et mes pauvres compétences en écriture.. lol

    Let’s go!!

    Hey Cranemou, Moi c’est S-A, (siège auto, mais S-A ça fait plus cool!)
    ça fait déjà 2 ans et demi que je me colle « mademoizelle j’en met partout ».
    Moi, si beau, si doux, si propre, dès les premières utilisations je me suis retrouvé tout cradoté. Mon beau noir si profond s’est vu blanchi de diverses matières gateautesques et de divers liquides collants, poisseux ou puants. Bien sur mes maitres, ces fainéants ne prennent jamais le temps de me shampouiner ou de m’aspirer.

    Il y a quelques jours, j’ai subi encore une fois les idées farfelues de mes maîtres.. sous la chaleur étouffante, ma maitresse ferme la voiture et me laisse seule sur un parking comme à son habitude pour encore une fois aller dépenser de l’argent, ma copine CB est elle aussi dépitée.. Et d’un coup, je l’entend revenir et je la sens me détacher du siège de a voiture. Je me demande à ce moment, ce qu’il va m’arriver, elle me pose au sol.. Quelle angoisse. Va t’elle m’abandonner? Je n’ai pas pu dire au revoir à « Mademoizelle j’en met partout »… Elle va tout de même me manquer… quelques minutes passent. Elle se rapproche et je me sens soulevé du sol. Elle me repose dans la voiture de l’autre côté et d’un coup je sens que ça pique un peu, beaucoup, c’est lourd, elle depose quelque chose sur moi.. haaaaaaaaaaa, mais qu’est-ce que c’est, c’est enorme, j’entend mon pote SP (Siège passager) qui commence à crier, elle l’a allongé et il doit supporter un poid enorme lui aussi.

    Nan mais là, vraiment elle abuse.. Je ne suis plus seulement un ramasse miette, crottre de nez, vomi, bousin de bébé, sirop de grenadine et j’en passe, je deviens un siège auto porteur d’arbre gigantique…

    Ma maitresse vient de déposer un palmier de plus d’un mètre cinquante et d’au moins 40 kilos sur moi. Je vais défaillir, serieux, mais c’est quoi cette idée de merde!!!

    Elle démarre, on roule, mais elle va me finir, mon beau tissus noir, se voit piqué par les pointes des palmes. nan, mais à quoi je vais ressembler?

    Nous voilà enfin arrivés.

    Je suis enfin libéré.. Par chance, il reste une palme bien placée… c’est le fessier de « Mademoizelle j’en met partout » qui en fera les frais!!

    hahaha je suis enfin vengé!!!

    Voilà, c’était ma petite participation..; bonnes vacances!! j’espère que le soleil est au rendez-vous!!!!
    Steff

    • Steff Lem 10 juillet 2012 à 13:55 #

      snif, pourquoi je suis pas approbationnée moi???

      • Steff Lem 10 juillet 2012 à 14:47 #

        hiiiiii merciiiiii! ;)

        • cranemou 10 juillet 2012 à 14:55 #

          jsuis en vacances hein, je vais pas être au taquet taquet ces prochains jours ;)

          • Steff Lem 10 juillet 2012 à 22:24 #

            oh pardon, je voulais pas faire ma relou, j’ai eu peur d’être passé à côté!!! ;)

  8. Dubois 10 juillet 2012 à 10:54 #

    Bon alors moi déjà de 1, je fais un peu la gueule car j’ai reconnu le lieu de la photo n°3 de Clapiotte et donc on s’est bel et bien raté de 3 jours…bref fallait que je le signale !

    Sinon je tente le concours parce que je ne peux jamais embarquer les n°1 et n°2 de ma soeur, du coup raté les « tiens si j’allais chercher n°1 à la sortie de la crèche et que je l’emmenais au parc » ha ben nan j’ai pas de siège auto… ou tiens la nounou de ma soeur est malade, je dois aller récupérer n°2, bon ben heuuu métro?? ha merde…toi-même tu sais ce que donne le métro avec une poussette…très sympa quand on a décidé de se redessiner une musculature digne de wonder woman, mais à la limite je veux bien la laisser aux autres cette musculature, surtout que j’ai un chien qui s’emploie à ma la dessiner tous les jours en me trainant comme une pauvresse…d’ailleurs y aurait pas des rollers à gagner aussi ? en même temps je ne sais tjrs pas en faire ! un traineau ?

    Enfin bref si je ne veux pas attendre les prémices d’une moustache sur n°1 pour pouvoir enfin m’en occuper (enfin à ce moment là je suis plus sûre que le kiffe sera le même…), ou les prémices d’un bonnet C (descendance oblige) ben faudrait que je gagne…à ça ou au loto ! Bon j’avoue que le loto me ferait bien plaisir, si qqn m’entend…non? rhooo !

    Voilà, intervention terminée, stop, je retourne à ma vie Parisienne pluvieuse, stop, sortez-moi de là, stop ! allez profite bien du cap et mange pas trop de sucettes en poudre :)

  9. thedoudoushouse 10 juillet 2012 à 11:26 #

    Bonjour cranemou,

    Super le cadeau ! Voici ma participation, à lire sur mon blog :

    http://thedoudoushouse.canalblog.com/archives/2012/07/10/24676020.html

    En espérant vous faire rire…

  10. LouMaloé 10 juillet 2012 à 13:36 #

    Alors moi j’en ai vécu des aventures… avec deux popotins de princesses (enfin si on veux) je ne te dit pas tous les pays que j’ai visiter et tous ce que j’ai récupéré comme liquide en tout genre…!!
    Mais je crois que mon souvenir le plus marquant c’est passé un des jours les plus important pour mes heureux propriétaires… et oui ça c’est passé le jour de leur mariage!! Leur bougre de fillasse n’a rien trouvé de mieux que de me faire pipi dessus alors que j’avais revêtit ma plus belle housse pour l’occasion et qu’elle était bien sapé. En plus devine qui était au volant de mon bolide à ce moment là??? Et bien oui c’était de très bon amis à mes propriétaires…!!!! Ils étaient ravi du voyage….
    Ah la vie de siège auto n’est pas facile tous les jours….!!! Je crois d’ailleurs que j’ai bien travaillé et j’ai hâte de prendre ma retraite… J’espère donc que ce nouveau pote de bébé confort viendra prendre ma relève parce qu’il y a encore une autre princesse derrière…!!!
    Un grand merci à toi et à bébé confort pour ce super concours!! Je croise les sangles pour avoir une chance de partir sous les tropiques profiter de mes vieux jours!!!

  11. vio 10 juillet 2012 à 14:50 #

    Ayé, participation envoyée par mail! sympa de se prendre pour un siège auto!!!!

  12. Saphy 10 juillet 2012 à 15:10 #

    Merci pour ce concours !
    Voici ma participation :
    http://blogsaphy.blogspot.be/2012/07/larriere.html

    Il ne faut pas se fier à l’adresse du blog, j’ai bien une adresse postale française si j’ai de la chance ^.^

    • Steff Lem 10 juillet 2012 à 22:26 #

      Superbe ta participation.. vraiment… :’)

  13. audrey gorree 12 juillet 2012 à 20:30 #

    bonjour
    je participe
    je suis siègpro vous ne me connaissez pas encore je suis le siège qui protègera le joli fessier ben oui il sera assise sur moi et la petite bouille de votre petit
    je suis le top du siège il suffit à vous de l’essayer pour pouvoir être certains
    sinon je peux vous dire que ma carapace assez rembourrée que ce soit le haut comme le bas désolé d’être disproportionnée mes gens mais moi aussi je grignote et c’est dur à perdre les kilos n’est ce pas?!je serais très confortable …. c’est assuré
    dans l’attente je vais aller me mettre au sport ou pas lol

  14. cybarna 14 juillet 2012 à 15:34 #

    Salut, moi j’suis le vieux d’la vieille, j’ai 11 ans.
    Ouais je sais j’les fais pas, tout le monde me l’dit, je sais, je sais. C’est qu’elle fait attention à moi la patronne, attention! Et qu’elle me nettoie et qu’elle me bichonne, et qu’elle te fait du cinéma parfois…
    Moi j’lui en veux pas, r’marque!
    J’l'entends qui dit à ses copines « faut faire attention aux objets, faut pas jeter l’argent par les f’nêtres, l’argent ça pousse pas sur les arbres. »
    Sa nouvelle copine là (l’autre rondelette à cheveux rouges (que quand elle cause, j’ai les poils de housse qui se hérissent, si, si j’te jure!) elle vient d’acheter un p’tit nouveau, là ceux qui sont jolis comme tout, et bien rose, bien kitch avec un p’tit peu de paillettes déco sur les accoudoirs (même qu’ils ont pas compris qu’ils iraient jamais en boîte de nuit ceux-là, pfff ces bolos!) Ben la rondelette a pas arrêté d’en parler pendant trois plombes, pour finir par admettre à la fin que la housse de l’accoudoir (la pailletée dont j’te parlais y’a 2 minutes) ben ell’s'découd! T’aurais entendu la patronne partir en vrille en paroles: et que j’te descends en masse les nouvelles technologies et que j’te défends les anciennes méthodes de fabrication et que j’te parle de moi..
    Ah là j’tends le haut du siège droit, (celui qui m’permet d’entendre mieux, j’suis un peu sourd du gauche suite à un coup d’dans que m’a mis le ptit quand il était plus môme!) et j’l'écoute qui m’encense à mort (ben pisqu’j't’le dis!) Comme quoi moi j’ai 11 ans, que j’ai jamais bougé (enfin j’suis un peu passé de couleur hein, j’vais pas t’mentir à toi, mais elle m’a dit que le bleu délavé était à la mode alors.. j’la crois ma patronne, elle m’mentirait pas à moi, j’la connais bien d’puis l’temps) et que ses deux enfants ont été très bien avec moi et que si elle en avait un 3e de monstre, je serais très bien encore.
    Bon là faut r’connaître que j’me suis mis à penser à la r’traite quand même hein, faut pas pousser non plus. J’voudrais bien simplement ne plus trop rouler (j’pense à mon dos qu’est à moitié cassé à force de les soutenir ces loupiots; Ben tu penses, eux ils sont bien hein, et j’aime bien quand ils me caressent la housse, ben ouais quoi, faut qu’j'te l’avoue, les gosses c’est ma vie (surtout la 2e la blondinette, elle est trop elle, des fois elle m’fait des bisous en haut d’la tête et elle m’parle (bon j’comprends pas tout attention hein, c’est du langage qu’y a qu’elle qui comprend!), elle m’fait marrer aussi avec ses chatouilles qu’elle m’fait aux pieds) , mais bon j’me verrais bien posé sur une terrasse en plein soleil en été, plutôt qu’en voiture maintenant.
    Laisser la place à la nouvelle jeunesse qui aime la rapidité (pfffiou j’t'ai pas raconté qu’ma patronne elle aime rouler et par moments la vitesse (bon la elle fait souvent la gueule, tu roules plus comm’ d’mon temps à moi hein, faut l’dire aussi) mais voilà quoi, j’sens bien qu’ma vie est presque finie, alors moi mon truc, c’est ça, sur une terrasse (même que j’accepterais que son chat (le pas beau là qui tente d’entrer par la fenêtre de la voiture quand elle est à moitié ouverte pour se squatte sur moi, si, si c’est un squatteur çui-là, j’le vois à son r’gard vert en biais qu’il m’lance quand il m’voit!) ben ouis j’accepterais qu’il s’allonge sur moi pour profiter des rayons (on arriv’rait ptêt bien à être copains tous les deux, va savoir!!.)
    ‘Fin voilà : une tranche de ma vie en quelques lignes, pour qu’tu vois qu’on vit quoi, qu’ on a des sentiments (ouais p’têt pas les mêmes que vous, mais quand même!) J’l'aime bien ma patronne, elle est réglo et tout et tout. Mais… j’veux une retraite (et qu’elle serait bien méritée même! j’t'le dis moi) Moi j’te parle pas d’anecdote, j’te parle de ma vie, pa’ce que ma vie c’est une anecdote à elle toute seule, ouaip! Et tu peux m’faire confiance, j’suis l’vieux d’la vieille ;)

  15. maman L 14 juillet 2012 à 16:49 #

    Salut cranemou.
    Je t’envoie ma participation par mail au cas où ça serait trop long ici…
    Bonne chance à tous. Bébé confort c’est vraiment le must!!! je confirme.

    Donc voici le témoignage de Jo, notre siège auto.
    « Chers collègues siège auto, chers parents, chers bambins,
    Je me présente, Jo, siège Auto, adopté par une charmante famille d’Auvergne (quel air pur par ici !!!) et utilisé à temps plein par J., Petit d’homme de 18 mois actuellement.
    Par cette petite lettre, je tiens à vous narrer quelle dure vie je mène et dans quelles conditions de travail j’exerce depuis bien des mois désormais.

    Tout d’abord, je tiens à adresser un grand coup de chapeau à mon prédécesseur qui avait la difficile fonction de Cosy. On le surnomme Coco dans le milieu. Il a enduré moultes galères avant même l’arrivée du petit d’homme. Mes maîtres l’ont bien sûr acheté en kit avec Pénélope la poussette et Bafix la base Isofix. Ils ont bien mis quelques jours pour comprendre comment fixer Coco et Bafix dans la voiture, le malmenant quelque peu je dois le reconnaître. Heureusement, Coco avait passé les crashs test de cosy haut la main donc ces futurs parents un peu maladroits n’allaient pas le déstabiliser. Bref, un fois le petit d’homme arrivé (faut dire, il n’a pas fait semblant celui-là, il est né le 1er janvier à 4h du mat’….personne s’y attendait), Coco a été mis à rude épreuve : traces de vomi, de bave, tétines cachées dans le fond, couche un peu chargée qui forcement l’humidifiait, bref il a tout connu. Il a aussi servi à de nombreuses choses : transat du petit d’homme pendant les sorties chez les copines de Madame, couffin pour chat chez la mamie, accessoire de longues promenades avec Pénélope (il y a un truc entre ces deux-là, j’en suis sûre !!!). Et puis, Petit d’homme a grandi, vite, trop vite et Coco n’a vite pu l’accueillir davantage. Il a pris un congé indéterminé en attendant qu’un nouveau bébé n’arrive dans la famille. Il me céda ainsi sa place l’été dernier, et ça je m’en souviendrais !!!

    Mes maîtres m’ont installé (après avoir épluché cette satanée notice dans tous les sens…. A croire qu’ils lisaient la version croate et non la française, non mais je vous jure !!!).
    Milles excuses à ma copine d’infortune, à savoir la ceinture de sécurité grâce à laquelle je ne fais plus qu’un avec le siège, dis-toi que grâce à moi, tu as le droit à un lifting en continu…
    Et nous voilà donc partis pour les premières vacances en famille de Petit d’homme et ses parents. Précisons que j’ai de la chance, ils venaient de faire tout juste l’acquisition d’un beau gros monospace (désolé Coco, tu le connaitras plus tard quand tu reprendras du service). Qui dit vacances avec un bébé, dit bazar à volonté… La voiture a beau être grande, c’est dingue tout ce que mes maîtres ont pu emmener…lit parapluie, matelas, Pénélope bien sûr, le transat, des couches (genre ils en vendent pas là où on va…), des sacs de vêtements, bref je suis coincé de partout, ça s’annonce bien tiens !
    Direction le sud, Cassis, les calanques…et surtout les degrés qui montent, qui montent. Petit d’homme, bien que dévêtu au maximum, transpirait à grosses gouttes et a, à plusieurs reprises échappé son biberon d’eau, me trempant par là même (je suis sûr qu’il a fait exprès !!). Bien sûr avec cette chaleur, le petit n’a pas pu s’empêcher d’avoir un début de diarrhée, obligeant les parents à s’arrêter sur la première aire d’autoroute (la plus cracra aussi). Plus aucune place à l’ombre, c’est bien ma veine ça !!! Pendant qu’ils sirotent leur soda au frais à la cafét, moi je cuis en plein cagnard !! sympa !! En revenant, pour ne pas brûler bébé (et j’y suis pour rien moi petit si je suis brulant….), il me trempe de nouveau avec le brumisateur. Et nous revoilà partis, jusqu’au terminus, enfin !!!
    Tout ça pour vous dire que, pendant la semaine qui a suivi ce premier grand trajet, j’ai broyé du noir. La petite famille n’a pas pris la voiture une seule fois, ils l’ont laissé garer là, à l’ombre d’un palmier (ouf !!) sur un parking calme, trop calme. Personne là-dedans, même pas Pénélope. Finalement, ce qui m’a le plus manqué, c’est de sentir ce Petit d’homme endormi sur moi, tout lové entre mes coussinets et ronflant de bonheur en se sentant protégé. Coco m’avait bien dit que finalement, on faisait un chouette boulot nous autres les sièges-auto.
    Et désormais, ça fait presque un an que Petit d’homme vient se blottir sur moi dès qu’il part en balade avec ses parents. J’en ai presque oublié tous ces petits désagréments à base de vomi, pipi, bave et autre miette. Et comme Coco, je le vois grandir vite, trop vite et un jour, je céderai moi aussi ma place à un collègue réhausseur.
    Je n’attends plus qu’une chose, le prochain clic du verrouillage des ceintures, et ça sera reparti pour un grand moment avec Petit d’Homme. »

    Bonne chance à tous les participants du concours
    Bon courage à toi pour toute lecture qui t’attend.
    Merci

  16. Moreau Elsa 14 juillet 2012 à 23:35 #

    coucou
    voilà ma p’tit participation? bon je ne sais pas trop quoi en penser… j’en parlerai au sige auto demain !!

    Bonjour,
    je suis un siege auto à bout de nerf… voilà 7 ans demain que l’on me saucissonne dans une micro voiture que l’on essaye de m’étouffer avec toute sorte de couches…
    quand ma 1ere utilisatrice est passé au réhausseur je pensais pouvoir enfin prendre des vacances et ben non ils m’ont colé le petit frere :/
    la grande ne m’a pas laché avant ses 5 ans…et son fere est née 9 mois apres !!
    je vous en suplie, mes ^paopriétaire souhaite faire en core des enfants et je ne sais pas si je supporterai une nouvelle paire de fesse et puis je vais devoir garder le dernier encore un moment…il n’a que 15 mois !
    et vous savez quoi ?? mes proprio qd je les dérange trop ds leur clio rikiki mini ben il me sorte et me laisse contre l’escalier à porter de fesses du nain !!!!!! qui me prend pour un fauteuil… et vas y que je m’assois, je te renverse le bibi d’eau dessus, je t’écrase le gateau et je mélange !!!
    la proprio elle aime pas ca alors hop il me met à poils oui à poils devant toute la famille et mes fringues passent a la machines ! bon c’est chouette d’etre tout propre mais elle pourrait la faire sécher la house avant de me la remettre non ? je suis plus tout jeune mois, je commence a avoir les articulations douloureuse ! faut penser à me rhumatisme !!

    tout ca pour vous dire que j’aimerai bien un copain à qui apprendre les ficelles du métier :) je commence à me sentir vieux, usé…et je partirai à la retraite tranquille et soulagé :)

    merci d’avoir écouté la complainte d’un siege blasé :)

  17. thejujuteam 15 juillet 2012 à 11:24 #

    Bonjour Cranemou

    Je me présente, je suis toto, le siège auto. Je dois te dire que je suis extrêmement chanceux, car contrairement à la plupart de mes condisciples, j’ai un copain, un best mate, une moitié, si tu préfères…il s’appelle Arthur, le siège voiture. Arthur, il est tout rouge, et moi je suis tout gris;
    on a aussi des potes, à l’arrière de l’arrière de la voiture, des petits drôles, Chris et tofeur, les réhausseurs; enfin bref, à chaque fois que la famille charge la voiture, Arthur et moi, on se demande qui va avoir twinette one et qui portera twinette two. On fait des paris, vois tu, parce qu’il se trouve que twinette one a une légère tendance au vomito-siège auto….donc, ce jour, là, j’étais bien content, car j’avais hérité de twinette two, celle que rien ne perturbe, et arthur le siège voiture me faisait sérieusement la gueule. Bingo, twinette one l’a retapissé après seulement 10 mn de voyage; j’étais écroulé de rire. surtout quand la voiture a fait demi tour pour laver tout ça, et que l’ambiance commençait sérieusement à chauffer à l’intérieur de la voiture!

    à la fin du voyage, c’est Arthur qui s’est marré, quand twinette two s’est lâchée à son tour…un gros vomito sur toto le siège auto, c’était trop; je te raconte même pas la puanteur dans la voiture, Arthur et moi on faisait pas les fiers….enfin c’est de l’histoire ancienne; maintenant, les parents se sont équipés d’un kit antivomito: cocculine, serviette sous le siège, gerbags à portée de main, et conduite souple! Nickel!!
    en tout cas, si tu pouvais nous faire gagner, histoire de pouvoir équiper la 2° voiture de la famille, ça nous ferait des vacances à mon pote et moi, et on te serait éternellement reconnaissant!
    bonne vacances et grosses bises
    Signé: Arthur et Toto

  18. Cat à Strophes 15 juillet 2012 à 14:59 #

    Je n’ai pas trop envie de la raconter cette histoire, car il faut l’avouer elle ne me rappelle pas de bons souvenirs… Si je te la raconte c’est pour la bonne cause alors sois indulgente s’il te plait !
    C’était il y a déjà pas mal d’années, c’était il y a 4 ans il me semble. Alors que ça faisait déjà 2 ans que je portais les petites fesses de Mademoiselle Number1, que je les calais matin et soir pour sa sécurité voilà que ce jour là Mademoiselle Number1 ne tenait plus en place et ne cessait de demander « maman quand est-ce qu’on arrive ? ». On venait à peine de se retrouver elle et moi qu’elle voulait déjà qu’on se sépare ? alors que je l’avais attendu toute la journée dans la chaleur de la voiture sans broncher, voilà que Mademoiselle faisait un caprice et voulait déjà que le trajet s’arrêtte… Moi ça m’a pas plu du tout et j’ai continué à la serrer bien fort pour ne pas qu’elle s’échappe, mais elle insistait la bougre « maman c’est encore long ? » et sa maman de lui répondre gentiment « on arrive bientôt »… sauf que l’on n’a pas eu le temps d’arriver, on n’a pas eu le temps de voir venir ni Mademoiselle Number1 de se retenir…. voilà qu’elle s’est mise à vomir de partout, faisant dégouliner sur mon joli tissu bleu tout son déjeuner bien mâché… si j’avais pardonné ces petits pets occasionnels cette fois je me suis senti humilié… jusqu’à ce que je me rende compte que Mademoiselle Number1 était encore plus mal que moi, couverte de son vomi de la tête aux pieds. J’ai continué à la serrer fort fort fort, jusqu’à ce que l’on puisse s’arrêtter, elle pleurait beaucoup, sa maman essayait de la réconforter à bout de bras (pour ne pas s’en coller partout comme nous). Elle l’a déshabillé, m’a essuyé tant bien que mal, mais m’a de nouveau fait confiance en me confiant Mademoiselle Number1, en culotte cette fois ! Je me souviens des yeux horrifiés du voisin quand il a vu que Maman sortait Number1 hurlante et en petite culotte de la voiture.
    Cette histoire n’est pas en effet un bon souvenir, ensuite il a fallu me doucher à plusieurs reprises, et moi je suis comme les chats je n’aime pas l’eau. Mais cette histoire fait partie de ma petite vie avec Mademoiselle Number1 et je dois l’avouer que c’est une expérience comme une autre qui ne va pas tarder à me manquer, parce qu’en ce moment du haut de ses 9 ans il semblerait qu’elle se la péte un peu (à défaut de me péter dessus comme quand elle était petite), parfois je la surprends demander à sa maman quand est-ce qu’on se débarrassera de moi et ça m’attriste tu sais, surtout que l’on m’a bien fait comprendre que pour Number2 ils étaient actuellement à la recherche d’un nouveau siége auto, il parait que maman reçoit plein de CV en ce moment et qu’elle se décidera à la fin du mois. Après il me resortiront peut-être en dépannage, au cas où un petit cul voudrait venir squatter la place aux cotés de Number2, mais je crois qu’il faut que je me fasse à l’idée que l’heure de ma retraite a sonné. Vu que tu proposes un petit nouveau dont a priori tu as étudié le CV et dont tu es satisfaite on tente notre chance, parce que tu vois Cranemou rien ne me ferait plus plaisir de savoir que tu as participé au recrutement de mon remplaçant ^^. Si c’est le cas j’espère que tu pourras te libérer pour mon pot de départ à la retraite, mais je te préviens ce jour là Number1 elle se la pétera encore un peu + qu’à son habitude.

    J’ai publié ma participation sur mon blog http://catetgorille.canalblog.com/archives/2012/07/15/24710361.html malheureusement comme je suis en vacs je n’ai pas de photos pour illustrer l’article ! Merci pour ce superbe lot et bonne chance à tout le monde (la concurrence est rude dans ce genre d’épreuve)

  19. marley86 15 juillet 2012 à 19:54 #

    Ma très chère amie, Cranemou,

    J’en viens à t’écrire pour te demander de l’aide.
    Comme tu le sais, je commence à me faire vieux. Les années ont passées, et mes rhumatismes se font de plus en plus sentir.
    Dès que la p’tite me monte dessus, je souffre. En silence.
    Elle fait son poids la ptiote. Bientôt trois ans que je la porte maintenant…Je l’ai vu grandir cette gamine et je l’adore. Mais je ne peux plus la porter comme avant.
    Je crois qu’il faut commencer à être raisonnable. Il est temps pour moi de prendre ma retraite. Tout le monde se moque de mon costume vichy blanc et bleu. Et pourtant, j’étais à la mode dans les années 90.
    Tu sais, je les entends, ils parlent même d’avoir un numérobis…Non, non, non…très peu pour moi. Je me sens faible. Cranemou, il faut que tu les aides, que tu m’aides à leur trouver un remplaçant. Un p’tit jeune, robuste et résistant. Un p’tit jeune qui ne leur fera plus honte comme moi.
    J’espère Cranemou que tu pourras exhausser mon souhait et faire des heureux. Je compte sur toi.

    Bien affectueusement,

    Paulo, le siège auto.

  20. Céline GERBIER 15 juillet 2012 à 21:47 #

    Bonjour Cranemou,

    J’ai enfin un peu de temps pour participer à ton super jeu concours. Toi, quand tu proposes un cadeau tu fais pas semblant. Moi si ça t’intéresse, j’ai une brosse à dent usagée à faire gagner. Hé, on ne rigole pas, ça sert vachement les vieilles brosses. Que celle qui n’a pas de tâches sur les vêtements de ces petits anges crados me jette la première pierre. J’attends…
    Ah je ne vois rien venir donc j’en déduis que vous êtes toutes comme moi. Et vous savez donc que si vous ne vous jetez pas sur la tâche le jour de « sa naissance » avec du savon de marseille, du super détachant et de l’huile de coude, c’est mort !

    Bon blague à part, je te livre en avant première le fruit de mes efforts romanesques, voici la véritable histoire de Petit Opal…

    Ah oui, avant que j’oublie, moi j’ai joué dans tes commentaires. Hi hi hi. T’as dit de dire où on jouait, je respecte les règles !

    Petit Opal

    Bonjour, je m’appelle Opal, et je suis le petit dernier d’une famille de siège auto, d’où mon surnom de Petit Opal.
    Le jour de ma naissance, mon papa créateur m’a dit : » tu iras loin mon petit « , avant de m’installer dans la vitrine de sa boutique. Les gens se pressèrent pour venir m’admirer. Certains me touchaient, d’autres m’essayaient. Mais moi, je me demandais :  » Quand est-ce que j’irai loin?  »
    C’est un mardi que Mme Cranemou vint me rendre visite. Dès qu’elle me vit, elle m’installa dans sa voiture. J’étais ravi et tout excité : » Ca y est, c’est le grand jour, je vais aller loin.  »
    Après deux ou trois tours de Lyon, Clapiotte, mon heureuse maîtresse (c’est la fille de Mme Cranemou, parce que Mme Cranemou elle m’a juste acheté), décida qu’elle ne s’assiérait plus jamais sur moi, l’ingrate demoiselle-maîtresse ne jurant que par le rose. Alors, je fus envoyé chez une cousine grenobloise. N’ayant jamais quitté Lyon, je me suis dit :  » Ca y est, je vais enfin partir loin.  »
    Et c’était peu de le dire car ma nouvelle famille d’accueil était en partance pour un périple à travers l’Europe de l’Est et l’Asie. Malheureusement pour moi, mon nouveau propriétaire ne supportait pas bien les voyages. En 2 mois de route, je fus arrosé de pipi, de vomi et même d’une terrible mixture marron – dont j’ignore le nom tellement c’était immonde – , suite au douloureux mal de ventre de Jasper.
    Et là je me suis dit :
     » Alors là, je crois que je suis allé trop loin.  »
    De retour à Grenoble je fus jeté aux ordures.
    Et c’est un passant, M. Lachance qui me sauva de la benne. Il me destinait à son petit fils Will . Il me lava, et me raccommoda avec beaucoup de patience et d’amour.
    J’étais heureux, le plus heureux des sièges autos.
    Aujourd’hui, je ne sors plus très souvent mais lorsqu’une balade s’annonce, je sais que je retrouve Will et son papi.
    Alors je me dis fièrement : » Moi, je suis allé loin.  »

    Une bise à toute la famille Cranemou et à bientôt

    Céline

  21. mamanbavarde 15 juillet 2012 à 23:14 #

    Bonsoir!

    Je t’écris ce message pour te signaler qu’à priori, Sam, le siège auto t’a envoyé un mail. Enfin, c’est ce que j’imagine vu qu’il a passé une heure à se prendre en photo et a utilisé MON ordi, enfermé dans la bagnole. J’espère qu’il a dit bonjour, ce gros fainéant.
    Néanmoins, si ce n’ets pas à toi qu’il a écrit, merci de m’en ternir informée, que je vérifie le code parents d’internet.

    Et merci pour ce concours!

  22. Pascaline 16 juillet 2012 à 12:03 #

    J’étais bien heureux dans ma petite auto, bien au chaud, bien attaché, surtout quand ma petite propriétaire venait jouer avec moi et que nous parcourions de longs ou courts trajets pour finir par s’endormir dans mes bras…
    Seulement un jour, on m’a détaché, on m’a mis à terre, je croyais que c’était juste pour me nettoyer, ou pour me mettre dans une voiture enfin digne de moi ! Mais non, et en plus, on m’a mis dans un grand sac plastique, et enfermé, dans le noir, dans une petite pièce inconnue…
    J’étais très triste.
    Pendant des mois, des années, entouré de fourbi, ne voyant plus ma petite, ne pouvant plus la bercer, je me sentais inutile et vide… J’étais désespéré…

    Oh, on m’a bien changé de place de temps en temps, et à chaque fois j’avais grand espoir, je me réveillais de ma torpeur, et je criais ça y est ! youpi ! Mais non… On me remettait dans un autre endroit, toujours plus petit, toujours plus noir, et toujours plus… en bazar…

    Et puis un jour, alors que j’avais perdu tout espoir, on est venu me chercher, on m’a déshabillé, on m’a shampouiné, je n’osais y croire mais… Oui ! On m’a attaché, j’étais remis en selle ! Allais-je retrouver ma petite ?!
    Mais, à coté, un plus gros que moi était aussi attaché. Timide, je lui ai posé des questions, je lui ai demandé de me dire tout ce qui s’était passé ! Et là, il m’a tout raconté…

    Tout heureux, j’ai patienté…

    J’ai d’abord vu ma petite, qui était devenue grande ! Venir auprès du plus grand que moi…

    Et puis… j’ai vu arrivé… une toute, toute petite, toute neuve, toute contente de m’apprivoiser.
    J’étais le plus heureux et le plus fier !
    Elle s’est installé confortablement dans mes bras, pour que je la protège pour de long mois !

    • Pascaline 16 juillet 2012 à 12:08 #

      Argh il y a quelques fautes… désolée pour cela, j’espère que cette petite histoire (vécue) vous a plus !
      Plein de bisous et merci pour ce blog :)

  23. la plumette 16 juillet 2012 à 14:24 #

    Wouaouh, si ça c’est pas du bô cadal !!
    Bibi notre siège auto qui aimerait prendre sa retraite t’as écrit un mail à l’instant.
    Il va être ravi que quelqu’un écoute enfin ses doléances…

    Merci pour lui !

    La Plumette

  24. Estelle 17 juillet 2012 à 16:31 #

    Je viens de t’envoyer ma participation, pouf pouf pouf, juste à temps, j’ai cru que je n’y arriverai pas !
    Bizzzz et merci pour ce vraiment bô cadeau
    E

  25. Aggie 17 juillet 2012 à 16:44 #

    Bonjour,

    Voici ma participation (en chanson)

    Le blues du siège-auto

    Quand tu poses sur moi tes fesses bien replètes
    Je ne dis rien et je supporte,
    Même si je sais que je ne serai pas à la fête
    Quand tu te lèveras et que tu me laisseras plein de miettes
    De pain, de biscuit, ou de biscotte.
    Dans ces cas-là, ça me gratte, ça me picote et je tempête:
    « Mille milliards de mille sabords et saperlipopette,
    Cette fois p’tit mec, finis les gâteaux secs!! »

    Quand le trajet est un peu long,
    Pendant que tu te tortilles
    Comme un petit limaçon,
    Moi je retiens ma respiration.
    Et toi tu continues, tu frétilles
    Comme un ver au bout d’un hameçon.
    Y’a pas de Pampers sous ton caleçon,
    Dans ces cas-là je ne fais pas le fanfaron
    et je prie « Cette fois, blanc-bec, garde-moi au sec!! »

    Quand je surprends quelques uns de tes hauts le cœur
    Au détour de chemins sinueux,
    J’avoue je laisse couler quelques perles de sueur.
    Je n’ai pas l’âme d’un bourlingueur
    Au contraire je suis plutôt précieux.
    Je préfère les parfums des sapins magiques et des fleurs.
    Alors dans ces cas-là, je te supplie petit mitrailleur
    « STP, cette fois pas de cake, épargne-moi l’odeur de fennec!! »

    Et oui j’ai eu affaire à un siège-auto poète, qui était très inspiré quant aux anecdotes…

    Merci pour ce cadeau de compèt!! Maintenant je vais me coucher, parce que mine de rien, j’ai dû mettre mes quelques neurones en ébullition pour ces 3 strophes!

  26. Millie 17 juillet 2012 à 17:05 #

    Bonjour! Quel beau cadeau!!! MERCI!!!

    Voici ma participation.

    Pour des raisons évidentes, l’identité du Siège de cette histoire ne pourra être révélé. Nous l’appellerons Rocco.

    Bonjour, je m’appelle Rocco, j’ai 3 ans et demi, ce qui nous donne du 72 ans en siège auto.
    Je suis de facture italienne et appartient depuis ma naissance (les naissance de sièges auto se calculent à la sortie du carton) à la famille M., originaire de Franche Comté.
    A mon arrivée, la Famille m’a semblé être une famille tout à fait charmante, et le minuscule bébé qu’ils avaient dans leur bras me semblait bien sympathique.
    Une belle famille, heureuse, remplie de bonheur. M. et Mme M. avaient quelques cernes mais ils avaient un sourire niais, ce que je trouvais mignon.

    Lorsque pour la première fois j’ai eu la joie d’occuper mes fonctions et que j’ai senti ce petit corps bien attaché, j’ai compris que mon métier était un des plus beau métier du monde: chérir et protéger un enfant, sans les inconvénients des nuits blanches et de l’éducation, c’était tout de même confortable!

    Après 4 mois de bons et loyaux services, les choses ont changé. Mon occupant, Bébé M. était passé à la nourriture solide, et tout à coup, j’ai beaucoup moins rigoler quand la chaleur envahissait son fessier. Les odeurs infectes remontaient de ce petits corps comme une bouche d’égout après une pluie diluvienne.

    Et puis il y a eu le jour où ils m’ont mis face à la route. La misère commencait. Bébé M avait le mal des transport et aucune granules ou autre remèdes ne fonctionnaient. j’ai été souillé maintes et maintes fois et mon éducation bourgeoise revue à la baisse. Siège auto devenait pour moi le pire des métiers: des responsabilités pour un retour sous forme de relans, de couches débordantes et de traces suspectes sur mes (re)vêtements griffés.
    J’étais la déception de ma famille, et Bébé M. n’a jamais rien fait, aucun effort, pour m’estimer un peu plus. Pire, il m’a attaqué à coups de chaussures pleine de boue, lors d’un retour en catastrophe sous la pluie.

    La pluie, parlons en.

    Mr. et Mme M. ont eu la bonne idée de se retrouver coincé un soir dans la voiture, au retour d’un mariage un peu arrosé. la pluie les empêchait de bouger tant elle ressemblait à une journée de mousson dans le sud de l’Inde en janvier.
    Mme M. était tellement éméchée qu’elle gloussait d’avoir les escarpins trempés et couverts de boue. J’étais assis là, derrière, seul, trouvant tout de même que ce n’était pas digne d’une dame de se laisser aller de la sorte.
    C’est là que je l’ai vu. Mr M; la regardait si tendrement. Il s’est mis à l’enlacer la caresser la..enfin… c’est si dur pour moi de vous dire de quoi j’ai été témoin.
    Mme riait, Mr continuait de plus belle. j’ai tout vu. Tout entendu. j’en reste sauvagement traumatisé, j’aurai rêver être dos à la route ce jour là.

    Depuis ce jour, je ne peux contenir ma gêne quand je les vois. Ni quand j’observe le ventre de Mme M. s’arrondir. Je ne suis pas bien idiot, je sais ce qu’il risque de m’arriver d’ici quelques mois. Et je ne veux aps! NON! je refuse de renquiller pour trois ans et demi supplémentaire.

    Bébé M. est grand, bientot, il aura un nouveau siège, juste pour l’arrivée du futur membre de la famille M., une fille, à ce qu’l parait. Une fille avec des longs cheveux qui viendront me boucher la ceintures 5 points, une fille qui criera, et qui embêtera Bébé M. sans cesse.
    Une fille née d’une nuit pluvieuse et dont j’ai été témoin.

    Venez moi en aide.

    Je ne saurai supporter cet affront.

    Je voudrais simplement une retraite tranquille, dans la voiture de Mamie M. qui sent l’eau de Cologne et la permanente fraiche.

    Je vous remercie de m’avoir écouter.
    Vraiment.

    • Nadja 26 décembre 2012 à 10:13 #

      Ta participation était géniale !!!

  27. sandrine 17 juillet 2012 à 22:12 #

    Je participe in extremis… Ma numéro 2 s’étant enfin décidé a quitter mon utérus jeudi dernier, me voici de retour face à mon clavier…

    Je pourrais donc donner mon avis pour une utilisation « nouvelle née » et un grand de 3 ans et demi…

    J’ai partagé https://www.facebook.com/#!/sandrine.sanieres et je participe avec ce commentaire.

    J’espère déjà que les vacances ce sont bien passées. Ta puce a l’air de s’êtr bien amusée dans tous les cas.

    Bon, laissons la parole à mon siège…

    Nous sommes trois dans la famille.
    Moi, je suis numéro un, siège attitré de la voiture de « maman Sandrine ».
    Numéro deux, est celui de la voiture de « papa Oliv » et numéro trois est un voyageur, le plus souvent, il réside dans la voiture de Manou.

    Notre rôle à tous les trois est d’accueillir les petites fesses de « l’élu », qui s’appelle Thibault et qui a trois ans et demi.

    Mon histoire se déroule courant octobre….
    Ce jour là, après avoir déposé les petites fesses que j’accueillais à l’école, je ne pars pas au travail avec la mère, mais celle-ci retourne à la maison et fait très exceptionnel, me sors de la voiture pour me poser au salon.
    Pourquoi donc? Manou étant parti avec numéro trois, papa ayant prêté numéro 2 à tata la veille, il n’a plus rien pour récupérer le petit bonhomme le soir.
    Comme la mère ne plaisante pas avec la sécurité en voiture, ce matin, elle a perdu 20 minutes pour me déposer à la maison afin que le père me récupère car elle a une réunion.

    Retour de la mère le soir, et au stupeur! Elle me retrouve à la même place que là ou elle m’avait laissé….

    Grands cris « OLIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIVVVVVVVVVVVV!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pourquoi le siège est ici? Comment as-tu récupré Titi?
    Le père, décontract « J’ai oublié, mais t’inquiète, j’ai mis double ceinture, pas de soucis…. »

    Pas de soucis… (c’est à ce moment là que je précise que la dame, elle est un peu sanguine pour ne pas dire hystérique quand elle s’emporte….)
    S’ensuit donc, moult cris, des remarques sur l’inconscience…. Le père, qui a l’habitude de ces coup de sang adopte, fidèle à lui même, sa technique de l’orage… il attend que celui-ci passe, paisiblement, la dame s’énerve souvent comme ça et ça ne dure pas….après la pluie, vient le beau temps. Le père maîtrise cette technique en toutes circonstances….

    Quelques instants plus tard, la mère me saisit, me pose dans la voiture, pose les petites fesses du Titi sur moi, l’attache et nous demarrons, en route chez tata pour dîner.

    Mais nous n’allons pas très loin….

    Premier virage, je bascule sur le côté, pendant que retentit un éclat de rire du Titi qui demande « c’est le manège maman, c’est trop rigolo »…
    Et oui, la mère avait juste oublié de m’attacher.
    Elle ne plaisante pas avec la sécurité!

    Le père a eu un petit sourire en coin qu’elle a piteusement fait sembant de ne pas voir. Il n’a rien rajouté, tout était dit!

  28. kyplie 17 juillet 2012 à 22:16 #

    Bonjour, moi je suis LE siège auto de Gabin, 7 mois (mais le poids et la taille d’un bébé de 9 mois au moins!! Il s’habille en 12 mois!! Flippant pour moi en tant que siège auto, mes préconisations risquent d’être erronées avec un bébé comme ça?!?!).
    Je dis LE car mes propriétaires aimeraient bien agrandir la famille, ils ont 2 voitures et je suis LE préféré car je me tourne a 90°.
    Je suis dans la voiture de Mme alors que mon acolyte est dans la voiture de Mr.
    Pour le moment mon client est sage, il n’a pas vomi sur moi, ni fait caca. Bon par contre il bave « à mort » bah ouais j’ai entendu Mme dire qu’il faisait ses dents. Moi je sais pas ce que ça veut dire mais je peux dire que je suis tout gluant!! beurk
    Bref, j’aime bcp ses petites fesses de bébé, il rigole tout le temps en plus, alors moi je m’éclate!
    J’adore qd il se cale contre mes appuis tête de côté et qu’il dort, il est trop chou et ses cheveux me font des chatouilles (hihi)
    Il me fait rire aussi parce qu’il essaie tout le temps de « m’ouvrir », la couleur rouge du clip de fermeture l’attire et il appuie dessus. Heureusement il est trop petit, mais je ne suis qu’un harnais 3 points alors Mme me surveille sans arrêt, que je ne me laisse pas aller et que je reste « au taquet » pour bien garder ma fermeture bloquée.
    Je ne suis pas une première mains (mon acolyte non plus d’ailleurs) et du coup Mme a parfois peur que je ne sois pas de très bonne sécurité pour son bébé d’amoouuuur…
    Moi comme j’adore ce petit bambin, je suis prêt à laisser ma place à un collègue plus jeune, qui saura bien le protéger et qui pourra faire quelques années avec lui. Ca soulagerait surement ma propriétaire et son mari et puis peut-être que ce petit Gabin crachera et fera caca sur ce collègue, il s’en remettrait sûrement mieux que moi et ça m’éviterait bien des désagréments…
    Je vous dis donc merci de prendre en compte ma participation de siège-auto et vous souhaite de bons voyages avec ce fameux collègue… Merci de proposer à Mme de le gagner ;)
    Je sais qu’elle sera ravie de faire un retour si les fesses de son bébé le remportent

  29. Melting Pots 17 juillet 2012 à 22:40 #

    QUOIII??!! Qu’est -ce que j’entends??!!

    Y »a un nouveau siège auto tout beau tout neuf qui s’la raconte un max sur l’bitume??
    C’est mon pote de la focus du boulot qui m’la dit, que c’est son couz du Touran qui a croisé sur une aire d’autoroute un vieux Cmax qui a vu un Opal qui se la pètait dans sa DS5 climatisée à Saint Tropez!!

    Opal, Opal, mais qu’est-ce que c’est que ce nom de taf*ote d’abord! Genre il croit qu’il va rester « Opalement » au top pour toujours lui! Bein voyons! Nous aussi quand on est sorti on était des winners dans notre genre!

    C’est sûr, après la grande couz Cléo, sa soeur Vomita chérie et maintenant la Tchoumi qui mâche qu’avec 2 dents donc j’vous laisse imaginer les chances de sortie de biscuits, je n’ai plus mon plus bel atour… Mais j’aimerais bien l’y voir, l’autre, ce « Bébé Confort » après quelques mois rien qu’avec Tchouminator!

    Allez, on lance le pari…. mauviette?

  30. Jeyna 17 juillet 2012 à 22:45 #

    Je viens d’envoyer ma participation par mail.
    Merci pour ce concours !

  31. Cat à Strophes 23 juillet 2012 à 11:11 #

    Félicitations Millie, superbe bafouille en effet !

Trackbacks/Rétroliens

  1. Sable, je t’aime moi non plus | Le blog de Cranemou: un blog, une maman, deux enfants... et de la dérision - 15 juillet 2012

    [...] pour pas que vous vous endormiez, je vous rappelle qu’il y a un siège auto BébéConfort à gagner ICI, et que c’est facile de [...]

  2. le jour où j’ai oublié le lecteur DVD portable en partant en vacances | Le blog de Cranemou: un blog, une maman, deux enfants... et de la dérision - 16 juillet 2012

    [...] sommeil du juste. j’allonge le siège auto en récitant 12 Je vous Salue Marie en bénissant ce siège auto [...]

Laisser un commentaire